MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Eviter la confrontation

37 ans Toulouse 817
Attention pavé, je ne sais pas faire court :)

Je poste ici pour la première fois concernant mon couple car j'ai besoin de vos conseils. En réalité ce n'est pas vraiment  
sur mon couple avec J. mais plus sur sa future-ex-femme A. et moi.

J. et A. sont mariés depuis 7 ans. Ils ont deux petites filles de 2 et 5 ans. Au départ, j'ai rencontré J. et A. en même temps grâce à une passion commune. Rien était planifié évidemment. J. a eu le coup de foudre pour moi et c'est sans doute ça qui lui a donné le courage de demander le divorce. Ils ne s'aimaient plus mais lui se voilait encore la face se disant qu'il était heureux parce qu'il le décidait. Mais en me rencontrant ça a été l’électrochoc, il n'était pas heureux et c'est moi qu'il voulait.
De mon côté, j'ai d’abord refusé très fermement ses avances. Hors de question d'aller avec un homme marié et puis je ne l'avais jamais imaginé ainsi de toute façon.

Et puis J. m'a dit que de toute façon il divorcerait car il n'y avait plus d'amour entre eux et qu'il n'en pouvait plus.
Il a d’ailleurs joint la parole aux actes, il lui a dit qu'il voulait divorcer car ils ne s'aimaient plus, ce qu'elle n'a pas su nier. Il lui a également dit qu'il était amoureux de moi...
Je me suis donc retrouvée au milieu d'une histoire de couple sans le vouloir.

Je vais pas tout détailler mais A. m'a contacté par sms (je refusais de répondre au tel de toute façon). Elle a voulu savoir si j'étais attirée par J. J'ai refusé de répondre lui disant que c'était leur affaires que je ne voulais pas être mêlée à tout ça et qu'ils devaient régler ça entre eux.

J'ai revu J. et je suis tombée moi aussi sous son charme. Nous nous sommes donc mis ensemble. Mais les choses n'étaient pas simple du tout...
Il a contacté son avocat pour le divorce mais ça ne se fait pas d'un claquement de doigts. Ils vivaient encore ensemble tous les 4 avec les petites. Lui dormait sur le canapé et elle dans la chambre. Engueulades sur engueulades. Quand il montait me voir elle appelait pour le culpabiliser avec ses filles. Elle a essayé avec moi, en me disant que ses filles en souffraient et qu'elles ne m'aimaient pas. Sauf que moi je lui ai dit que je voulais plus jamais qu'elle me sms et que si elle continuait je la bloquerais.
Elle utilisait aussi ses amis et sa famille en racontant beaucoup de conneries comme quoi J. se préoccupait pas de ses filles. Elle a fait croire qu'elle était enceinte et qu'il voulait la forcer à avorter aussi... bref elle a pété les plombs en essayant de tourner tout le monde contre J.

Et puis les premières rencontres avec le juge ont eu lieues. Il a été dit qu'elle devait déménager avant le 1er juin et qu'ils devaient avoir une garde alternée (1 semaine sur 2) en attendant le jugement.
Elle a enfin déménagé.

Et la vous vous demandez pourquoi ce post, où est mon problème ? Et bien voilà, depuis ce sms où je lui ai dit de me foutre la paix, j'ai évité tous les contacts avec elle.
Je l'ai croisé malheureusement à 2 reprises furtivement.
La première, elle avait menti sur son retour de week-end et elle est rentrée plus tôt exprès pour nous voir et disons le, pour nous faire chier.
Quand elle est arrivée, elle est entrée en furie dans l'appartement, elle avait les yeux d'une vraie folle. Elle a couru (littéralement hein), elle a sauté au dessus de la balustrade du balcon pour rentrer (ils sont au rdc) et elle a couru voir ses enfants. Une vraie furie. Je me suis donc éclipsé vite fait. Je n'aime pas trop les bagarres, les cris etc, en règle général je préfère éviter les ennuis. Je sais qu'en acceptant de me mettre avec J. j'ai pris un risque mais bon l'amour ne se commande pas...
La seconde fois 'était à peu près la même chose, elle a trouvé un prétexte bidon pour venir nous déranger alors qu'on était chez son père. Pareil j'ai préféré m'éclipser que de voir cette femme a l’attitude ultra agressive.

Et c'est là que le bât blesse. Je l'évite vraiment. Elle a d'ailleurs fanfaronné ce fait. Il est vrai que je dis à peine bonjour et je m'en vais. Elle a dit mot pour mot "il faudra bien qu'elle accepte la confrontation". Et justement moi c'est ça qui me gêne, c'est qu'elle cherche la confrontation.
Moi j'aurais aimé ne jamais la connaître. Si elle n'avait pas été la mère de ses enfants, je ne l'aurais d'ailleurs jamais connu mais du coup, elle ne sortira jamais réellement de notre vie. Après, ça pourrait se passer en adultes intelligent mais elle parle de "confrontation", ça n'augure rien de bon... J'avoue qu'elle me fait un peu peur.
Je n'ai rien à me reprocher, je n'ai pas voulu de J. avant qu'il soit clairement établi que c'était fini entre eux. Elle me reproche de pas avoir attendu le divorce mais bon c'est long un divorce, attendre 1an voir plus ? je n'ai pas pu et lui non plus. Au début, elle a essayé de jouer sur ses enfants en me culpabilisant ou en disant qu'elles ne m'aiment pas. Elle voulait aussi me raconter toutes sortes d'horreurs sur J. mais j'ai refusé de l'écouter. Bref j'ai aucune envie de la revoir, est-ce que je vais devoir m'y résoudre ? Forcément vu qu'il y a les enfants mais mon comportement est il anormale ?
Est-ce que je culpabilise ? oui surement un peu.

Avez-vous des conseils ?
S
85 ans 4896
Mon conseil, sachant qu'il est basé sur mon ressenti et sur ce que j'imagine faire, je n'ai pas été confronté à ce type de situation.

J'irais donc à la confrontation.

Je lui enverrai un sms en lui expliquant que tu as entendu des bruits comme quoi elle aimerait te voir.

Tu lui dis ensuite que tu es disposée à le faire, meme si pour ta part tu n'en ressens pas le besoin.

Ensuite tu lui dis que tu entends sa souffrance et que tu es désolée qu'elle vive une séparation si difficile.

Elle a peut etre le sentiment qu'elle a un encore un pouvoir sur sa relation avec J et je pense que tu dois la renvoyer chaque fois vers lui.

En effet, c'est lui qui doit lui dire régulièrement "shika n'est pas responsable de la situation le problème est entre nous. Shika n'existerait pas que je prendrais la meme décision.

Elle sera peut etre agressive, tu ne rentres pas dans son jeu, tu dis j'entends ta souffrance, mais je pense que cela concerne toi et J.

Si elle est toujours agressive, tu te lèves en lui disant que au revoir.

Peut etre que cela la calmera.

Autrement, tu peux tout a fait continuer à la fuir, mais je pense que si tu es amenée à continuer ta relation avec J, du fait qu'ils ont des enfants communs, vous vous croiserez certainement. Donc attitude, polie et distante.

En tant que femme mariée, je sais que je souffrirais énormément, et dans un premier temps, il est possible que je puisse chercher un coupable autre que mon mari, surtout si j'apprenais que c'était quelqu'un que j'ai connu quand nous étions couple, là a froid, j'ai pourtant le sentiment que j'agirais de manière constructive.
649
Effectivement, il aurait été préférable d'attendre le divorce avant de vous mêttre ensemble.

Il n'y a pas de confrontation qui tienne, tu n'as pas à voir cette femme.

Tout ce que tu peux espérer c'est qu'elle se recase rapidememnt... et là ça ira mieux.
1270
pas facile comme situation :? mais déjà je ne comprend pas pourquoi tu devrais la rencontrer /confronter, je ne suis pas dans ton cas mais fille de divorcés et ma mère n'a jamais rencontré aucune de mes belles mères; De plus tu sors avec J. , tu as été plus que réglo en attendant que leur histoire d'amour soit fini, bref tu ne lui dois rien.
Le deuxième point qui m'intrigue c'est ce que fais /pense J dans cette histoire, encore une fois c'est son ex, c'est plutôt à lui de mettre les points sur les i envers elle et certainement pas à toi parce que là ça a fait un peu relation triangulaire cette situation.
Enfin sur le fait de l'éviter perpétuellement je ne pense pas que ce soit la solution, toi tu es à ta place auprès de J et de ses enfants lorsqu'il en a la garde,c'est elle qui est en trop; Est ce qu'elle est vraiment agressive quand tu es là,s inon autant l'ignorer.
37 ans Toulouse 817
En fait, je crois que je dois aussi expliquer pourquoi j'ai peur. C'est une femme violente. J. ne l'a jamais touché mais elle, elle ne s'est pas privée. Elle l'a beaucoup frappé, elle a même essayé de l'étrangler. Bon il est trop fort et ça lui fait mal mais il ne risque pas grand chose il peut aisément se dégager. Cependant le fait est là... elle est ultra violente entre ses mots, ses attitudes et ses actes. Alors avec moi... je suis beaucoup plus petite qu'elle, j'ai pas trop envie de me retrouver seule avec cette "folle".

Saralou, je t'avoue que provoquer la rencontre ne m'enchante pas. Je sais que je finirais pas la croiser et que m'esquiver sera impossible un jour ou l'autre mais de là à prendre rdv je préfère pas. A quoi bon au final ? Ca nous apportera vraiment quelque chose à toutes les deux ?
J. lui a expliqué des 10aines de fois qu'il serait parti de toute façon. Non j'ai peur qu'elle ne veuille me voir que pour se défouler... Elle cherche tous les publics, ses amis, la famille de J., les amis de J, et même moi au départ par sms même si je l'en ai empêché en lui disant que je refusais de l'écouter.
Je peux essayer le polie et distante mais le soucis c'est qu'elle me force la main, elle va venir vers moi exprès et hormis partir j'ai pas d’échappatoire :(
Je ne sais pas comment la tenir à distance ou comment me maitriser pour ne pas avoir peur et pouvoir gérer.

Thestral, attendre le divorce oui mais ca peut prendre des années si l'un des deux fait des histoires. Des années... et puis maintenant que c'est fait c'est un peu tard. J'aimerais bien ne pas la voir mais ca arrivera.
L'autre jour elle avait la garde des filles. Elle a attendu qu'il soit au boulot pour aller devant son appart (sachant que j'étais là) et demander, via le tel fixe et donc le répondeur, de lui apporter le doudou de sa fille... J. était pas loin heureusement et il est rentré exprès pour lui apporter. Ça s'est fait en 10min maxi et moi je me douchais je n'ai donc entendu tout ça qu'après coup mais tout de même... la prochaine fois que se passera t il ? Elle va me forcer à lui apporter et me balancer une grosse gifle au passage histoire de se défouler sans témoin ?
Bien sur elle me touchera pas devant J. mais s'il n'est pas là...

sally, J. met les points sur les i très régulièrement mais rien y fait. Elle revient à la charge. Elle se pointe quand elle sait qu'il est absent. Elle lui a même reproché d'avoir demandé à son père de garder les filles plutôt qu'à moi un jour où il a du partir en urgence bosser et où je l'ai accompagné. Non si elle cherche à me voir elle y arrivera un jour ou l'autre et je crains le pire.
Et pour la "relation triangulaire" tu sais pas si bien dire... quand il est avec moi elle appelle tous les jours. Parfois 3 fois dans la même journée. Prétexte des filles qui veullent parler à leur père et qui leu manque (culpabilisation powa), prétexte de parler d'un papier ou de tout et n'importe quoi. Quand on a les filles, elle appelle pour parler aux filles. Bref, y'a pas une seule journée où elle ne "s'impose" pas.
S
85 ans 4896
Shika a écrit:
En fait, je crois que je dois aussi expliquer pourquoi j'ai peur. C'est une femme violente. J. ne l'a jamais touché mais elle, elle ne s'est pas privée. Elle l'a beaucoup frappé, elle a même essayé de l'étrangler. Bon il est trop fort et ça lui fait mal mais il ne risque pas grand chose il peut aisément se dégager. Cependant le fait est là... elle est ultra violente entre ses mots, ses attitudes et ses actes. Alors avec moi... je suis beaucoup plus petite qu'elle, j'ai pas trop envie de me retrouver seule avec cette "folle".


Cet élément me manquait,, donc change mon point de vue.

Par contre, je pense que J., doit etre attentif à protèger ses enfants de cette violence.
37 ans Toulouse 817
saralou a écrit:
Shika a écrit:
En fait, je crois que je dois aussi expliquer pourquoi j'ai peur. C'est une femme violente. J. ne l'a jamais touché mais elle, elle ne s'est pas privée. Elle l'a beaucoup frappé, elle a même essayé de l'étrangler. Bon il est trop fort et ça lui fait mal mais il ne risque pas grand chose il peut aisément se dégager. Cependant le fait est là... elle est ultra violente entre ses mots, ses attitudes et ses actes. Alors avec moi... je suis beaucoup plus petite qu'elle, j'ai pas trop envie de me retrouver seule avec cette "folle".


Cet élément me manquait,, donc change mon point de vue.

Par contre, je pense que J., doit etre attentif à protèger ses enfants de cette violence.


En effet... elle ne frappe pas ses enfants mais elle leur crit tout le temps dessus. Et ca finit par se ressentir. Les petites hurlent aussi beaucoup, comme si c'était un mode de communication normal...
J. dit que les enfants ont besoin de leur mère et il ne veut pas les lui retirer, il ne fera jamais la démarche pour avoir la garde exclusive, la garde alternée lui convient. Il dit que les enfants ont plus besoin de leur mère que de leur père, c'est lié à sa propre expérience et je me garde bien de m’immiscer la dedans. J'ai mon avis mais ce n'est pas ma place, donc je lui ai dit ce que j'en pensais, une fois et une seule. C'est à lui de faire ses choix, il sait que s'il le souhaitait je le soutiendrais.
33 ans Prisches (59) 8
elle veux confrontation, qu'elle obtienne la confrontation.
De toutes façon, hormis te dire que tu lui a volé son "mari" et te dire que tu as "fait souffrir ses enfants" elle ne pourra pas te dire grand choses de plus.

et toi, tu pourra enfin lui dire ce que tu as sur le cœur et lui dire aussi que ce n'est certainement pas toi qui fait souffrir ses enfants mais elle avec ses réactions agressive et son comportement de folle furieuse.

En tous cas, c'est ainsi que j'agirai.
649
Lokie a écrit:
elle veux confrontation, qu'elle obtienne la confrontation.
De toutes façon, hormis te dire que tu lui a volé son "mari" et te dire que tu as "fait souffrir ses enfants" elle ne pourra pas te dire grand choses de plus.

et toi, tu pourra enfin lui dire ce que tu as sur le cœur et lui dire aussi que ce n'est certainement pas toi qui fait souffrir ses enfants mais elle avec ses réactions agressive et son comportement de folle furieuse.

En tous cas, c'est ainsi que j'agirai.


Ca ne servira absolument à rien.

Il ne faut surtout pas s'immiscer dans le couple et encore moins dans le divorce.
34 ans 92 201
Citation:
Je sais qu'en acceptant de me mettre avec J. j'ai pris un risque mais bon l'amour ne se commande pas...


Ben non, vous êtes adultes normalement, tu pouvais pas deviner que c’était une folle furieuse.

Pour la confrontation, il n'y a pas de confrontation a avoir. Est ce que lorsqu'elle s'est mis avec J, les ex de J ont exige de la rencontrer et de s'excuser?!

Tu n'as pas de compte a lui rendre. Tout ce que tu peux lui dire c'est que ca te fait de la peine de la voir autant en souffrance au point de ne pas pouvoir se comporter en adulte responsable. Tu peux juste lui conseiller d'aller parler de sa douleur a un psy mais que toi t'as pas a être le réceptacle de sa haine.

Il faut aussi qu'elle capte que tu existes ou que tu n'existes pas, son mec l'aurait de toutes façons quitté. Toi t'as été que la goutte d'eau. Elle déplace le problème dans sa tête pour ne pas voir que le pb c'est ELLE et la relation qu'elle avait avec lui, certainement pas toi !

Par ailleurs, je vais être rabat-joie, mais le fait que ton homme se soit marié avec une femme pareille et ait accepte d’être un "homme battu", dit aussi beaucoup sur lui. Donc a voir a plus long terme quelle tournure prend votre relation et s'il correspond toujours au type d'homme que tu recherches/dont tu as besoin :)
38 ans très au sud 7741
Si elle veut la confrontation ça va continuer en jeu du chat et de la souris. Et comme elle a le rôle du chat elle se croit forte d'où je pense le redoublement de violence et la fanfaronnade, limite si elle se tape pas sur le poitrail quoi...

Mais par contre tu peux aussi changer la donne en lui rappelant
que elle même a admis ne plus être amoureuse (tout son tintouin est sans doute une question de fierté mal placée)
et qu'est ce qu'elle veut? retourner avec J? elle pense sincèrement que ça peut marcher?
et surtout bien lui signifier que si elle te touche tu portes plainte dans la foulée et que ça ça va pas du tout jouer en sa faveur quand le divorce sera clairement prononcé.

Je crois hélas que si tu ne la remets pas en place elle ne va pas s'arrêter d'elle même...
37 ans Toulouse 817
merci pour vos réponses.

C'est sur que je pouvais pas deviner qu'elle était comme ca, d'autant que j'avais déjà discuté avec elle bien avant d'être avec J. Elle semblait être une femme assez sanguine, mais je ne la pensais pas ainsi h24 et encore moins dans ses relations.

Pour la confrontation, s'il n'y avait pas les enfants je ne l'aurais jamais revu mais ils sont là donc ca arrivera un jour ou l'autre. Le tout c'est de savoir comment réagir à ce moment là. Si elle essai de me frapper ? Et si elle ne fait pas qu'essayer ?

Pour le psy elle en voit déjà un et... il lui avait même conseillé de se faire interner... Elle avait accepté mais c'était uniquement pour que J lui dise de ne pas le faire. Au final elle a reculé en disant que c'était pour ses enfants. Elle a de nombreuses fois menacé de se suicider pendant leurs disputes avec J... quand je dis qu'elle est folle je n'exagère même pas c'est ça le pire... je donc passer le reste de ma vie commune avec J (etelle s'annonce très bien) à supporter cette folle dans son entourage.

Je pense qu'elle sait que le problème ce n'est pas moi mais ça ne l'empêche pas de m'insulter allègrement devant J. J. me rapporte a demi-mot ses propos mais j'ai des échos, et puis je me doutes bien qu'elle a besoin de me haïr je lui en veut pas pour ça mais je ne voudrais pas qu'elle me porte atteinte physiquement. Comme je l'ai dit elle est assez forte et tout a fait capable de me casser quelque chose.


Pulp3 a écrit:
Par ailleurs, je vais être rabat-joie, mais le fait que ton homme se soit marié avec une femme pareille et ait accepte d’être un "homme battu", dit aussi beaucoup sur lui. Donc a voir a plus long terme quelle tournure prend votre relation et s'il correspond toujours au type d'homme que tu recherches/dont tu as besoin :)
De ce côté pas de soucis. Elle n'était pas ainsi au début. Elle a eu des problèmes de santé (thyroïde et dos) et elle a pris 60kilos. Elle a arrêté de bosser, se trouvant toujours une excuse pour arrêter quand elle trouvait enfin un cdd. Je ne parle même pas des 2 grossesse sous contraceptif.
En fait il est resté pour les enfants et parce qu'il était amoureux de la femme qu'il avait rencontré même si elle n'était plus du tout cette femme là. Il espérait qu'elle redevienne comme avant.
44 ans région parisienne 5831
Je pense que tu n'as pas à te justifier auprès de cette femme: c'est une histoire entre elle et son ex. Cela ne te regarde pas, tu n'es pas responsable de la situation, tu n'as pas à t'expliquer, elle n'a pas à te demander des comptes.

Si tu as peur qu'elle soit violente, si tu n'as pas envie de la voir, alors fuis-la, c'est ton droit.

Maintenent, je pense qu'il est bon de se poser la question de savoir ce qui va le plus vite possible mettre un terme à son harcèlement: est-ce que le fait d'avoir une explication avec elle pourrait l'aider à passer à autre chose, ou au contraire, est-ce que ça pourrait empirer les choses? Est-ce que le fait de la fuir va la pousser à te poursuivre encore plus ou est-ce qu'elle va finir par passer à autre chose?

Je crois que ce serait bien que tu trouves ce qui pourrait éventuellement fonctionner, car ce que tu vis là, c'est pas simple, il faudrait que cela cesse le plus vite possible... reste à savoir si il existe un moyen de la calmer ou pas... :?
37 ans Toulouse 817
Merci reinette.

Je pense pas qu'elle veut retourner avec J. maintenant. Mais ça ne l’empêchera pas d'être désagréable avec moi voir d'être violente.
Moi je suis tout le contraire, je suis plutôt douce et j'ai peur de m'écraser et rester bouche close ou bégayer quand elle m'agressera (verbalement au minimum). Et là pour sa fanfaronnade quoi de mieux que si je réagis ainsi ?

Et si elle me touche est-ce que je porterais plainte ? Je pense que non. Les enfants me le pardonneraient jamais. Et ca ne changerait rien pour le divorce vu que J. ne veut pas priver ses enfants de leur mère.

Citation:
Je crois hélas que si tu ne la remets pas en place elle ne va pas s'arrêter d'elle même..
J'aurai bien aimé que ça soit le cas pourtant... qu'elle finisse par me foutre la paix.
649
C'est à J. de gérer ça pas à toi.
B I U


Discussions liées