MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

quelques kilos perdus... et je suis perdue !

42 ans 124
coucou à toutes et tous ;)

je suis ronde, petite..et suite à divers événements de ma vie, sur lesquels je n'ai pas trop envie de m'attarder.. ma balance est restée bloquée  
là, à ce poids là.
la douleur d'en être là, de ne plus me supporter, me négliger pour tenter d'oublier ce poids, ce gras, ces bourrelets.bref, je n'apprendrais pas grand chose a tout le monde ici...c'est d'ailleurs pourquoi j'ose en parler sur VLR.
Et puis le declic, la revelation, discrete tout d'abord et puis plus forte, en decouvrant VLR...avoir envie de re-vivre !decouvrir des femmes merveilleusement belles, feminines, parfois moins, parfois plus rondes que moi, et pourtant tellement femmes ! moi aussi, je peux essayer !

Depuis 2 ans, un chemin parfois vacillant s'est ré ouvert à moi, me faire violence à moi même pour reussir à m'habiller, reprendre plaisir à me maquiller, me coiffer, prendre soin de moi, pour moi
je reussi enfin à m'accepter et à vivre ! simplement vivre !

il y a quelques semaines je trouvais que certaines de mes pièces preférées etaient un peu grandes, j'ai maudit le seche linge, un eventuel lavage trop chaud...
et j'ai dû me rendre à l'evidence, me peser - gros stress-
decouvrir que j'avais perdu du poids, verifier mes mesures qui l'ont confirmé (au cas où ma balance mentirait)...
j'ai mis tant de temps à accepter mon poids, ma taille que cette perte de poids inattendue me laisse pantoise... surtout que je n'ai rien fait pour perdre ces *** kg, il y a plus de deux ans, cela aurait été inespéré, aujourd'hui çà me stress beaucoup. J'ai peur de les reprendre et que quelques kilos cadeaux reviennent avec.. comme à chaque fois :cry:
mes vieux demons me re-gagnent et je me renferme dans ma bulle, je sens bien que l'equilibre poids / plaisir de vivre est encore bien fragile... Apres tout ce que j'ai vécu depuis 2 ans, je ne veux pas faire machine arrière..

je n'arrive pas être contente d'avoir perdu du poids,
mon cheri ne me comprend pas, et me dit que je devrais profiter sans me poser de questions, d'accepter ce qui est, que c'est sans doute parce que je ne me martyrise plus là dessus que j'ai perdu du poids, mais je n'y arrive pas

D'autres que moi ont rencontrés ce petit problème ?
ce n'est pas grave en soi, mais çà me perturbe pas mal dans le fond :shock: et je ne me comprend même pas :roll:

merci en tout cas de m'avoir lue
30 ans La Ville Rose 2303
J'avais perdu *** kilos en 2 semaines quand j'avais 15 ou 16 ans, mais j'étais dans une clinique. Et j'ai eu peur, sans comprendre pourquoi, parce que je voulais perdre du poids !

Eh bien c'est parce que j'ai l'habitude de mon corps comme il est. Et j'ai prit tellement de temps à m'accepter ainsi, que j'ai peur de repasser autant de temps à m'accepter "changée".

Aussi la peur de les reprendre, du qu'en dira-t-on ( mais ***kg, ça ne se voyait pas du tt ! ). Du coup j'ai tout arrêté.

A ce jour ce sont les seules explications que j'ai trouvé à ma peur de mincir. ( il y en a une autre mais bon )

Mais dans ton cas, tu n'as rien fait, donc ne t'inquiètes pas. J'ai souvent entendu que les kilos en trop pouvaient représenter des choses "lourdes" qu'on a en tête. Peut-être que pour toi ça va mieux, donc des kilos s'envolent ! ( ne vous moquez pas, je pense qu'il y a une part de vérité là dedans ).

Donc voilà, ne te focalise pas là-dessus, n'y pense pas. Continue ton chemin :) !
25680
Bonjour,

Quand j'ai déménagé il y a quelques années j'ai perdu beaucoup de poids, l'air de rien ce changement de cadre et la RA faisaient leurs petits effets en douceur, en 6 mois j'avais perdu 2 à 3 tailles de vêtements et cela se voyait.

J'ai pris pas mal de photos à l'époque pour m'aider à apprivoiser ce changement d'image et cela m'a aidé à bien me voir telle que j'étais dans le miroir.

Seulement voilà, le changement de taille n'est pas la seule chose qui change.
On me félicitait pour ce changement, car "c'était bien pour ma santé" sans prendre la peine de savoir si oui ou non ma santé allait bien avant, mieux après, ou si je ne faisais pas un truc qui la bousille ma santé. Eh oui peu importe les causes ou conséquences, c'est devenu un automatisme pour une majorité de penser que mincir c'est forcement bien

Et puis le regard de certaines personnes commençait à changer aussi sur moi, notamment des hommes qui me voyaient passer dans une taille "relucable ouvertement" pour eux, et franchement cela ne me manquait pas.

S'habiller aussi devenez compliqué, parce qu’on peut pas refaire sa garde-robe entièrement tous les jours, et qu'avec 3 tailles de différence je me sentais juste perdu et informe lorsque j'enfilais un de mes vêtements préférés de ma taille d'avant.

Enfin le stress que j'évacuais en mangeant au-delà de ma faim c'est reporté sur mon SCI, et des grosses douleurs ont commencé à envahir mon quotidien

J'ai alors réalisé que je n'étais pas prête à perdre du poids, qu'il fallait que je trouve un moyen efficace de gérer mon stress et peut-être un travail sur pourquoi je me sens plus à l'aise et en sécurité grosse.

sardine_argentee c'est tout à fait normal cette peur et cette surprise.
Rassure-toi, tu as sans doute perdu simplement parce qu'en vivant tu bouges plus et tu traites mieux ton corps, c'est surement sa façon de te dire qu'il est bien.
Si ton sentiment ne passe pas alors tu te devras te pencher sur ton parcours, trouver les origines de ta peur pour passer au-dessus et continuer ton chemin ;)
38 ans très au sud 7741
Je te rejoins complètement Anne sur cet automatisme qu'ont les gens de féliciter toute perte de poids, surtout sur un "gros"!
Quand j'ai eu ma phase anorexique et que j'ai perdu pas moins de 3 tailles en à peine 2 mois (je suis passée du 52 au 46) les gens me félicitaient! Même ma généraliste de l'époque trouvait ça très bien! elle a tout juste ajouté "mais vous avez une petite tension, faudrait peut être vous autoriser quelques calories en plus par jour", tu parles j'étais à même pas 800 calories par jour et encore c'était la guerre pour les avaler! :roll:

Je n'avais jamais été plus mal dans ma vie et tout le monde félicitait ma perte de poids spectaculaire!
je ne passais plus les 10 de tension et j'étais une vraie boule d'angoisse et de nerfs, j'avais des nausées dès le matin... mais félicitation hein, ça te va tellement bien! :?
105 ans 774
ZouZou-X3Again a écrit:


Eh bien c'est parce que j'ai l'habitude de mon corps comme il est. Et j'ai prit tellement de temps à m'accepter ainsi, que j'ai peur de repasser autant de temps à m'accepter "changée".



C'est aussi comme ça pour moi. Y'a 3 ans j'ai fait un régime avec une perte chiffrée assez conséquente, mais question silhouette ça n'y changeais pas grand chose... Mais le nouveau chiffre était un chiffre que je n'avais jamais eu aussi bas depuis que ma croissance était finie (je mens, je l'avais eu bien plus bas, mais j'entamais une nouvelle vie, stress & co ça n'a pas duré 1 an, tout au plus quelques mois et je ne m'en rendais même pas compte... puis les kilos sont vite revenus s'installer une fois que je me suis acceptée grosse et que le rythme de vie est redevenu planplan).

Et vraiment, ça m'a stressée, c'était vraiment l'inconnu pour moi. Aujourd'hui j'en suis revenue au poids que j'ai toujours trimballé depuis mon acceptation, pas que j'en sois heureuse (j'aurais forcément préféré rester à un poids plus bas), mais j'en suis pas malheureuse non plus.

Quand les gens parlent des kilos comme d'une carapace, ils n'ont pas tord dans le fond. Je n'ai pas créé cette carapace volontairement, mais aujourd'hui je vis avec et j'arrive pas à extrapoler et à me mettre dans "ma" peau avec 30 kilos de moins par exemple. Même si je reste grosse, c'est pas la question, c'est juste que je sais absolument pas comment j'appréhenderais la chose.
coucou ! moi il est clair que je ne me voi pas faire de regimes mm si sa ferai plaizir a mon homme et ma belle famille qui me critique
42 ans 124
merci de vos temoignages, je me retrouve dans ce que vous dites ;)
lili9122, ma famille et belle famille m'en fou, et mon cheri il ne veut plus que je fasse de regimes, lui il m'aime avec mes formes, j'ai mis plus de temps que lui à les "vivre" que lui à les aimer. et mes enfants, mes tresors, aiment leurs mamans c'est tout sans se poser de questions...
psychobunny, les kilos carapace, c'est çà ! je crois que j'ai beaucoup de mal à me projeter moins grosse, c'est tout.

Anne et reinette, je comprend... j'ai commencer à entendre des reflexions ( vu que je flotte dans certaines fringues ) l'entourage s'en fou se savoir si on le vit bien si on va bien,pourvu qu'on se mette à rentrer dans le moule...

et en regardant mon rythme de vie depuis 3/4 mois, je bouge plus et même sans modifier mon alimentation ( les regimes pour moi c'est fini! ) j'ai toujours le même niveau de stress général, mais y a aussi un lacher prise sur un stress qui n'a plus lieu d'être. Avec cheri nous n'aurons plus d'enfant, plus de risques de grossesses, d'img, plus de risque d'y laisser ma peau, ne pas voir grandir nos enfants.. c'est cheri qui porte definitivement la contraception de notre couple depuis le debut d'année... et çà çà change tout !
d'en parler je sens que je commence à apprivoiser la sensation d'avoir perdu du poids, de m'y poser un peu j'ai des pistes du pourquoi.. et maintenant je fais faire le maximum pour laisser venir...
on verra bien !

bizz
c' etait av plaizir ! =)
B I U


Discussions liées