MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Jalousie féminine, comment y remèdier ?

41 ans Au bord du lac 76
Petite boule ronde, vieille fille de surcroit, en pleine crise de jalousie recherche paroles réconfortantes …

Je m’explique : je suis célibataire depuis plus de 13 ans maintenant, avec quelques histoires  
sans intérêts. Et je ne rencontre personne, pas même l’ombre d’un potentiel crapaud charmant. C’est pourtant pas faute d’être inactive, mais ils sont soit casés, soit casés, soit pas intéressés par une petite boule brune. 13 ans de célibat et tout autant de désillusions, autant vous dire que la confiance en sois, la confiance en les hommes et la confiance en l’avenir sont devenues fantasmes.

Au boulot, depuis quelque mois, j’ai pris une stagiaire sous mon aile. Stagiaire qui a une petite vingtaine d’années (moi, j’approche dangereusement de la quarantaine). Bien que très gentille, cette petite ne fait preuve d’aucune initiative. De plus, le travail qu’elle fourni n’est jamais utilisable. Mais bon, je suis responsable d’elle jusqu’à la fine de l’année, donc j’assume …

Dans le cadre professionnel, j’ai du lui présenter des associés (externe à ma boîte) qui sont également des amis de longue date. Amis qui ont la quarantaine eux aussi.
J’apprends à l’instant ma stagiaire s’est mise en ménage avec un de mes associés / amis qui a 17 de plus d’elle. Qui plus est, j’apprends également que beaucoup de mes collègues font des sorties en couple avec ma stagiaire et son copain.

J’ai vraiment l’impression d’être prise pour une conne. Et je me sens rejetée par mes collègues : en effet, nous avons toujours été un petit noyau soudé, noyau dans lequel je n’ai plus ma place visiblement.
La seule initiative qu’a pris la stagiaire, c’est de choper le numéro d’un associé.

Et surtout j’éprouve de la jalousie. Et pourtant, je n’avais aucune attirance pour le gars en question.
Je me sens trahie : comment ce type, en qui j’avais confiance, peut se taper cette gamine qui pourrait être sa fille, sachant qu’elle est ma stagiaire ?

Pourquoi mes collègues préfèrent la présence de la stagiaire par rapport à moi ? A savoir qu’ils ont mon âge. J’ai pourtant l’impression d’être quelqu’un de pétillant et d’intéressant. Mais visiblement, ils préfèrent la présence d’une gamine incompétente que la mienne.

Pourquoi je ne suis pas capable de rencontrer quelqu’un ? Faut-il que je devienne une fade petite greluche ? (je suis fâchée … j’espère que ces propos ne blesseront personne)
J’ai la fâcheuse habitude de présenter mes collègues à mes amis professionnels, car je trouve que rentrer dans la vie active est difficile et qu’avoir des contacts amène beaucoup de choses. Pourquoi ça se retourne contre moi ? Et pourquoi mes connaissances, sachant que j’ai des difficultés à faire des rencontres (sans forcément pour trouver le prince charmant), me présentent personne ?

Et pourquoi je n’arrive pas à me réjouir de leur bonheur ? Leur vie privée ne me regarde pas.

Comment ne plus être jalouse ?

Bref : si vous avez des réponses, des conseils pour digérer quelque chose qui me regarde pas, etc… Je suis preneuse.

Navrée pour mon mail « je suis un Calimèro, c’est trop injuste ! »

D'avance merci
27 ans 95
Coucou Missbonbons,

J'ai lu jusqu'au bout ton post et ça m'a fortement touchée.

Tout d'abord, tu es une personnes vraiment très gentille et serviable d'aider les jeunes (ou plus d'ailleurs) à rentrer dans la vie active. En effet, c'est très compliqué, j'en suis la preuve vivante.

Ensuite, et ce sans indiscrétion, pourquoi es-tu célibataire depuis 13 ans maintenant? T'ais tu déjà poser cette question?

Je ne dis pas que quelque chose ne va pas chez toi bien évidemment, mais peut-être qu'il y a un petit truc qui bloque, sans paraître impolie.
Exemple: Je connais une personne du même âge que toi, ronde et vieille fille. Cela fait plusieurs années qu'elle vit seule. Elle fait des rencontres d'un soir, squatte les sites de rencontres, rencontre des hommes avec lesquels ça ne dure pas.
Et ce pourquoi? Parce que la connaissant, à force de vivre seule, sans chéri à ses côtés, elle est devenue fortement exigeante et elle a énormément d'habitudes prises et ancrées dans sa vie qui peuvent dérouter un homme qui essaie d'y rentrer, ne pouvant rien changer ou évoluer.

Après, les hommes sont souvent attirés par des femmes plus jeunes. Pourquoi? Je ne sais pas...peut être pour soulager leur 40 ans sans doute, se prouver qu'ils ont encore leur jeunesse d'antan. Je ne blâmerais pas cette fille, disons qu'elle a craquer sur ton collègue et qu'elle a tenter sa chance comme toutes les filles de cet âge.
ça marche pour elle, tant mieux, mais je peux te dire pour te réconforter dans ta jalousie que leur différence d'âge va les rattraper. Ils peuvent s'aimer, à 20 ans et à 40 ans, on a pas la même conception de la vie dans sa manière de la vivre ou d'envisager le futur.

Après si tes collègues te laissent en plan lors de leurs soirées. C'est juste parce qu'ils sont casés. Comme d'hab, sortir entre couples c'est mieux que d'avoir une célibataire à bout de bras. J'ai perdu beaucoup d'amis quand ils ont rencontrer "l'âme soeur".
Si tes amis comptent pour toi, montre leur et prouve leur que ce n'est pas une jeunette de 20 ans (moi aussi j'ai 20 ans 8) ) qui va te "piquer" ta place. Peut-être qu'elle crée l'euphorie parce qu'elle apporte la fraîcheur de son jeune âge mais si ce sont tes amis, ils vont revenir vers toi crois moi. Tu m'as l'air sociable et amusante, prouve leur que tu es une amie au top !

Sur ce, big bisous ma belle ! ;)
R
35 ans Paris 1624
A ta place je le vivrais de la même manière. :kiss:

Pourtant, il faut relativiser : tu crois vraiment perdre quelque-chose en ne participant pas à des sorties en couple en tant que célibataire ? Tu ne perds rien du tout, si ce n'est d'être mal à l'aise toute la soirée ;)

Et puis, est-ce que vous aviez déjà l'habitude de sortir souvent ensemble avant ?
Est-ce que tu aurais mal vécu d'être "tenue à l'écart" de ces soirées en couple s'il n'y avait pas cette histoire avec la stagiaire ? ;)

Mon côté méfiant se dit aussi que peut-être ta stagiaire a vu là une possibilité de faciliter son entrée dans la vie active...

Quant à ton célibat, étant quasiment dans la même situation que toi et plutôt faite à l'idée de rester seule, je n'ai pas de conseils à te donner, mais je te souhaite de trouver quelqu'un qui te corresponde :)
34 ans 3170
Coucou Missbonbons (miam^^) , j'ai tout lu aussi et une chose avant de commencer, c'est de ne pas cristalliser toute ta frustration sur cette fille, elle n'est pas responsable de ton malheur et tu te tromperais de cible.

Tu lui as présenté des collègues de travail pour l'aider à s'intégrer, c'est tout à ton honneur et je trouve que t'es une chouette professionnelle.
Maintenant elle a flashé sur un homme de 17 ans son aîné, (j'avais 18 ans et mon prof de fitness trop canon en avait 34-35 et je me sentais attirée donc bon ce n'est pas forcément calculé :P ) et il s'avère qu'il n'est pas insensible à ses charmes, tant mieux pour eux s'ils sont consentants.

Si j'ai bien lu, tu dis que les collègues sortent en couple entre eux donc peut être qu'ils n'osent pas te proposer car tu es seule et ne veulent pas enfoncer le clou.
Ensuite est-ce qu'ils te proposaient ces sorties avant de rencontrer cette jeune fille? si non alors rien n'a changé et tu n'es pas inintéressante, juste que c'est leur routine mais que si tu proposais de sortir, alors peut être qu'ils accepteraient et par la suite, te proposeraient à leur tour.

Ensuite, es-tu leur supérieur, quelle place tiens-tu dans la société? est-ce qu'ils se sentent égaux à toi? Je veux dire dans chaque boîte, on avait l'ambitieux prêt à tout répéter pour y arriver etc donc lui n'était jamais invité, pas parce qu'il n'est pas interessant mais parce que les gens voulaient parler boulot sans se sentir menacés d'une délation...

Tout ça pour dire que je comprends vraiment que tu sois blessée mais la fille n'y est absolument pour rien alors tu as des solutions, proposer une sortie etc..

Une dernière chose, sans indiscrétion tu n'as jamais eu d'histoires sérieuse ou même d'histoires d'un soir en 13ans ou alors si mais tu souhaites quelque chose qui tienne sur la durée?

Les rondeurs ne sont pas forcément un frein mais plus souvent le cadre de référence. Vis-tu dans un village , rencontres-tu toujours les mêmes personnes etc. Parfois sans se forcer, il suffit de s'inscrire à quelques activités qui sort de notre quotidien pour rencontrer une personne qui nous fera rencontrer une autre personne qui oh il est là celui que j'attendais <3 ! :D
49 ans au feu rouge à droite puis au prochain carrefour à gauche ....... 1367
houlaaaaa ! faut pas désespérer !!
j'ai attendu l'age canonique de 37 ans avant de rencontrer :
THE PERLE !!

soit presque 14 ans après ma première histoire sérieuse qui a duré 3/4 ans .
il m'a trompé et s'est barré .
très bien sauf qu'après même si tu vis et que tu as des aventures tu ne fais plus confiance donc ....
bref tu vois la vieille que je suis a enfin rencontré son crapaud charmant et y zon même eu un bébé (j'avais 41 ans) alors tu vois rien n'est perdu !!
n'en veut pas à la petite , elle risque de payer fort cher son histoire avec ton ami( 17 ans d'écart s'est quand même beaucoup ).
de plus tu es peut être pour eux comme la bonne paire de charentaises .
celles dont on ne peut se passer , qu'on met vite lorsqu'on rentre à la maison mais qu'on ne met pas pour sortir , car on leur préfère l'inconfort esthétique des escarpins ...
105 ans 774
pecsfamily, si tu savais comme ton intervention me fait du bien :oops:
49 ans au feu rouge à droite puis au prochain carrefour à gauche ....... 1367
tan mieux !! :lol:

c'est tout le malheur que je te souhaite , d'être aussi heureuse que moi !

ps : sur le forum ya un mec qui s'appelle eddy il a 36 ans et célib depuis peu ....à la recherche de l'âme soeur ....

enfin j'dis ça j'dis rien moi hein !
38 ans BanLieuSarde 1213
pecsfamily a écrit:

ps : sur le forum ya un mec qui s'appelle eddy il a 36 ans et célib depuis peu ....à la recherche de l'âme soeur ....

enfin j'dis ça j'dis rien moi hein !


Merci pour le fou rire :lol: :lol:
30 ans 2571
Bon, tout d'abord, je pense que tu le sais : la situation ne s'est absolument pas "retournée contre toi", le fait que tes amis apprécient cette jeune fille n'est pas "contre toi".

Pourquoi te sens-tu en rivalité avec elle ? Est-ce le cas avec toutes les femmes ? Il y a assez de place dans le coeur des gens pour qu'ils l'apprécient, sans avoir besoin d'éliminer une autre amie pour la mettre à la place ;) L'amitié c'est extensible!

La jalousie, en générale, n'a qu'une seule cause : le manque de confiance en soi, tu le sais bien apparemment.
Tu n'es pas vieille (!!! pas du tout même!), tes rondeurs ne t'interdisent pas de trouver l'amour, tu as l'air sociable d'après ce que tu racontes : tu vas trouver, c'est sûr.

A ta place, je chercherais plutôt des solutions pour moi, plutôt que de focaliser sur cette fille (et j'éviterais aussi de catégoriser les femmes entre les greluches et leurs adversaires... on peut être jolie, incompétente, mais intéressante lol).
41 ans Au bord du lac 76
Aloha toutes,
Tout d’abord, merci pour vos réponses.

Mon célibat depuis 13 ans interpelle  ! J’ai vécu de longues relations avant, dont une de 4 ans qui c’est soldée par un « j’te quitte t’es top petite et tu me pètes le dos », chose à dire à une femme qui fait moins d’un 1.5 mètre … Et j’ai vécu quelques petites histoires durant ce laps de temps, histoires qui se sont soldées pas un « c’est super avec toi mais je ne veux pas (j’ai honte ?) de m’engager ».

Bref, c’est un cercle vicieux : les hommes me déçoivent, ça me stresse de rentrer quelqu’un, je fais des crises de nunucheries aigues et je passe pour une cruche. Di coup, je suis encore plus stressée la fois d’après !

Pour mes collègues, ils me disent même plus quand ils vont au resto à midi. Hiérarchiquement, je ne suis pas plus haut qu’eux. Mais, vu que je suis la seule à être à 100%, j’ai des responsabilités que je n’ai pas, et peut être un peu plus de facilité avec le boss.
Nous sommes 5 filles sur 40. Sur les 5 filles, une seule ne fait pas partie du « clan » (alors que 2 sone célibataires) : je vous lais deviner qui … On avait l’habitude d’aller se faire régulièrement un resto entre nanas. Don, avec ou sans stagiaire, cette situation m’est difficile.

Je n’ai pas l’habitude d’être en compétition avec d’autres femmes. Je sais pertinemment qu’on ne « se bat » pas à armes égales. Par contre, c’est clair que je suis plus à l’aise avec les hommes. Je ne me sens pas en rivalité avec mes collègues. Enfin, je n’ai pas l’impression.

Visiblement, ce que je considérais comme de l’amitié à mon égard était juste de la politesse.
Et c'est dur à accepter
P
39 ans 1638
Missbonbons a écrit:
J’ai vécu de longues relations avant, dont une de 4 ans qui c’est soldée par un « j’te quitte t’es top petite et tu me pètes le dos », chose à dire à une femme qui fait moins d’un 1.5 mètre …

Très sincèrement je trouve ça affreux. Malheureusement, quand on est en couple et qu'on a envie de quitter l'autre, on trouve parfois des excuses très connes. Je pense que c'est un peu pour ne pas passer pour le méchant, un peu parce que parfois quand on cesse d'aimer la personne des petites choses insignifiantes nous paraissent d'un coup insurmontable, je pense que c'est surtout parce qu'il faut donner une raison et que souvent il n'y en a pas vraiment.

Enfin bref, c'était un peu un hs.

Sur ton problème actuel, je me suis vraiment retrouvée dans ce que tu dis. J'ai eu malheureusement souvent ce genre d'expérience, à la fois de sentir mise à l'écart du groupe sans vraiment comprendre pourquoi et aussi la jalousie quand une personne que j'estime moins sympa, moins gentille ou moins intéressante est elle très bien intégrée.

Je pense que quand quelque chose nous blesse sans qu'on comprenne exactement pourquoi ou pourquoi ça nous touche à ce point, c'est que ça nous renvoie à quelque chose d'autre de plus profond. Pour ma part, j'ai toujours su, plus ou moins, ce que c'était. Mais ça le fait de savoir ne faisait que de me mettre plus en colère car j'étais du coup doublement victime, de ce que j'avais subi une 1ère fois et de la souffrance que ça engendrait des années plus tard dans ma vie.

Et effectivement, c'est un cercle vicieux. Plus tu es en demande (d'amour ou d'amitié c'est pareil), moins les gens seront inconsciemment "attirés" par toi.

Et puis un jour, un peu par hasard, à force de ruminer tout ça, j'ai eu un déclic qui m'a permis de me libérer. Ça a été magique en ce qui concerne mes relations avec les autres. J'ai des restes parfois, mais globalement maintenant, si mes collègues vont au resto et qu'ils ne m'invitent pas par exemple, je ne vais pas dire que je m'en fous, mais je ne le prends plus pour moi. Je ne sais pas vraiment comment l'expliquer.

Par exemple, j'ai fait une formation il y a quelques mois. Les autres ont commencé à parler de faire un truc ensemble avant la fin. Finalement, ils l'ont fait comme ça sur un coup de tête un jour où je n'étais pas là. Si c'était arrivé il y a quelques années, c'est typiquement le genre de choses qui m'auraient détruite. Je sais que j'aurais ruminé des semaines, en me disant qu'ils l'ont fait exprès, que je suis nulle, personne ne m'aime, etc. Là pour le coup j'étais juste soulagée parce que j'avais vraiment aucune envie d'y aller en fait.

Et au final, c'est vrai globalement je me rends compte que les gens viennent plus vers moi maintenant. Et c'est pareil, je ne vais pas dire que je m'en fous, mais c'est pas quelque chose que j'attends comme si mon bonheur en dépendait.
48 ans 467
Missbonbons a écrit:
une de 4 ans qui c’est soldée par un « j’te quitte t’es top petite et tu me pètes le dos »

:shock: :shock: :shock:
49 ans au feu rouge à droite puis au prochain carrefour à gauche ....... 1367
Citation:
Je sais pertinemment qu’on ne « se bat » pas à armes égales


et si tu te battais avec tes armes à toi ?

si si tu en es équipée comme tout le monde ,mais tu ne les as pas encore trouvées .
ça peut être un humour ravageur .
ou un dynamisme qui force l'admiration .
un don d'observation dire de sherlock holmes .
une empathie digne de soeur emmanuelle .
un courage exemplaire une force mentale phénoménale .
bref on a TOUS un truc en plus .
tu fais 1m50 , la belle affaire !
d'autre part faut être con et/ou immature pour dire à quelqu'un qu'il te pète le dos !!
c'est l'excuse bidon par excellence !!
quand on veut noyer son chien on dit qu'il a des puces .

les crises de "nunucheries aigues"
au prochain mec que tu rencontres tu lui dits .
ex : excuse moi , mais je suis un peu méfiante suite à beaucoup de déceptions donc parfois je fais des crises de nunucheries aigues .
il va te demander quelle est cette nouvelle maladie et là tu expliques si tu ajoutes à tout ça un peu d'humour pour lui expliquer , l'affaire est dans le sac .
36 ans 154
Bonsoir Miss bonbons


Beaucoup d'aigreur dans ton témoignage. J'ai envie un peu de te bousculer en te disant d'une part que la vie privée de "la stagiaire" (j'ose espérer que tu ne la nommes pas comme ça dans la vie) ne te regarde pas.

Elle peut bien coucher avec qui elle veut, pour les raisons qu'elle veut : c'est son problème (y compris le fait que le gars avec qui elle est soit plus âgé). Si elle est heureuse tant mieux, non ? Ça n'a aucun rapport avec ses compétences de travail.

Deuxièmement, si tes collègues prennent de la distance, ne t'emmènent plus déjeuner avec eux, es-tu bien sûre que ce soit en rapport avec ton physique ? Surtout que tu es la seule qui soit mise à l'écart. En général, quand on fréquente des gens du boulot en dehors c'est pour passer un bon moment (rien à voir avec leur statut de célibataire ou de casé) et on s'assure qu'ils ne gâcheront pas l'ambiance. Personne n'a envie d'aller déjeuner avec la râleuse de service.


Fin de ma bousculade !


Je ne te connais pas et je ne peux pas te juger autrement qu'à travers ton témoignage. Je ressens beaucoup de rancœur dans tes mots. De la jalousie, c'est indéniable. Le problème c'est que ça me parait tellement fort, tu as l'air d'en vouloir énormément à cette fille pour des motifs qui dépassent son "incompétence professionnelle".

Es-tu bien certaine que cette rancœur n'est pas ressentie par tes collègues ? Tu as peut-être été très négative vis à vis de cette personne auprès d'eux et c'est peut-être pour ça qu'ils ont pris de la distance ?


J'espère que tu arriveras à dépasser tout ça. Tu es une personne différente de cette fille et tu as tes propres qualités. Sois objective, ne la juge que sur son réel travail mais pense à noter ses progrès. Guide la, c'est ton rôle professionnel de l'aider à s'améliorer. Et laisse tomber sa vie privée qui ne te concerne en rien et qui n'a rien à voir avec la tienne.

Bonne soirée !
B I U