MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Comment vivez-vous votre relation par rapport aux autres?

34 ans 3170
Coucou tout le monde ;) ,

Je n'ai pas trouvé le bon titre donc je vous explique rapidement :

Je suis mariée et comme tout le monde à part des hauts et  
bas, je suis heureuse en couple.

Le problème c'est qu'autour de moi, j'ai beaucoup de personnes qui galèrent, veulent se poser etc mais soit commence une belle histoire mais l'homme trompe la fille, soit la personne ne trouve pas ou chaotique etc...

Je ne sais pas si vous ressentez ça mais de voir beaucoup de personnes galérer, je me sens toujours obligée de me justifier, j'ai vécu l'enfer avec un homme pendant plus de deux ans avant mon mari et c'est vrai mais c'est passé.

Bah non je me sens toujours obligée d'en parler comme si mon bonheur n'était pas légitime. Arrêtez de m'envier car avant lui, c'était l'enfer donc je mérite ce que j'ai aujourd'hui...

C'est confus mais je supporte de moins en moins ça.. Une amie me racontait son malheur une fois de plus et la manière dont elle me regarde, l'air de dire, pfff toi la chanceuse... et même si mon homme me fait un compliment ou m'embrasse, certains tirent une de ces tronches.

Bref je ne sais pas si vous avez vécu ou vivez ça mais je ne comprends pas pourquoi j'ai le sentiment que je dois m'excuser de ne pas galérer etc et toujours rappeler ce passé pour prouver que j'ai aussi souffert...

Désolée c'est confus ;)
34 ans 3170
ça peut s'appliquer à autre chose, par exemple vous avez réussi votre vie professionnelle et d'autres sont toujours perdus, ne vous sentez-vous pas gênés face à ces personnes?

Pourtant ce n'est pas de votre faute...
34 ans 3170
Le pire ce sont les femmes qui regardent mon ventre avec insistance, et quand je les regarde je souris par réflexe et elles me regardent avec une froideur sans répondre...
Dans ces moments j'ai envie de mettre un truc bien large.
Moi aussi j'ai eu envie d'un enfant pendant des années (voilà je recommence...) et pourtant je ne regardais pas les femmes enceintes méchamment alors ok avec envie mais je souriais si une me surprenait.
Là, je vois limite de la haine dans leur regard.
:?
27 ans 95
Coucou Chantillyfraise,

j'ai bien lu ce que tu vis à l'heure actuelle. Tout d'abord, je suis contente pour toi que tu vis un bonheur aux côtés de ton homme.

Après, je pense qu'on vit dans un monde où la réussite est mal perçue, peut-être parce qu'elle est de plus en plus rare et difficile à acquérir, tant sur le plan amour que professionnel.
Je pense que tes amis envient ta situation. Imagine toi à leur place, étant seule et triste, ayant l'impression que tout s'écroule, et que pour eux, ils vivent un bonheur fou.
Forcément, ça fait des envieux, et ça peut aller jusqu'à la haine.
C'est malheureux, j'en suis d'accord. Mais la société d'aujourd'hui et les à-côtés nous poussent à réagir comme cela. C'est dur d'être "heureux" sur tous les plans de la vie et pour chaque personne, il y a toujours une personne qu'on envie, soit un ami proche, une célébrité, ou un inconnu dans la rue.

Donc, ne te prends pas la tête. J'ai envie de te dire que tu ne vis pas avec ses gens mais avec ton homme. Ils sont jaloux, malheureusement ce n'est volontaire chez eux, et cela passera quand un peu de lumière ou d'amour entreront dans leur vie. Ne te pose pas de questions.
J'ai appris récemment, du haut de mes 20 ans, qu'on ne vit pas pour les gens et qu'il faut arrêter d'être trop bon avec ce qui nous entoure car les gens ne sont plus reconnaissants ni même fidèle en amitié.

Voilou :D Bises.
34 ans 3170
oboo a écrit:
Coucou Chantillyfraise,

j'ai bien lu ce que tu vis à l'heure actuelle. Tout d'abord, je suis contente pour toi que tu vis un bonheur aux côtés de ton homme.

Après, je pense qu'on vit dans un monde où la réussite est mal perçue, peut-être parce qu'elle est de plus en plus rare et difficile à acquérir, tant sur le plan amour que professionnel.
Je pense que tes amis envient ta situation. Imagine toi à leur place, étant seule et triste, ayant l'impression que tout s'écroule, et que pour eux, ils vivent un bonheur fou.
Forcément, ça fait des envieux, et ça peut aller jusqu'à la haine.
C'est malheureux, j'en suis d'accord. Mais la société d'aujourd'hui et les à-côtés nous poussent à réagir comme cela. C'est dur d'être "heureux" sur tous les plans de la vie et pour chaque personne, il y a toujours une personne qu'on envie, soit un ami proche, une célébrité, ou un inconnu dans la rue.

Donc, ne te prends pas la tête. J'ai envie de te dire que tu ne vis pas avec ses gens mais avec ton homme. Ils sont jaloux, malheureusement ce n'est volontaire chez eux, et cela passera quand un peu de lumière ou d'amour entreront dans leur vie. Ne te pose pas de questions.
J'ai appris récemment, du haut de mes 20 ans, qu'on ne vit pas pour les gens et qu'il faut arrêter d'être trop bon avec ce qui nous entoure car les gens ne sont plus reconnaissants ni même fidèle en amitié.

Voilou :D Bises.


Merci Oboo pour ta réponse, je suis d'accord qu'il faut se détacher des gens mais tu vois, tu dis un bonheur fou etc mais ce n'est même pas le cas, je veux dire professionnellement je me sens un peu engluée, et physiquement ma grossesse me fait souffrir, je pense que c'est impossible de réussir partout..

J'essayais juste de comprendre pourquoi je me sens obligée de me justifier quand quelque chose fonctionne. En Amérique du Nord, plus les gens gagnent de l'argent et plus ils sont fiers de le montrer.. Moi on m'a toujours appris (en France) à cacher si tu possèdes quelque chose, ne pas montrer que tu es heureux etc, du coup je me demande si cette culpabilité ne vient pas de cette éducation.
34 ans 3170
détacher du regard des gens.
27 ans 95
Malheureusement aux yeux des gens, tu peux donner l'impression de vivre heureuse, de part que tu ais un travail, un mari, une grossesse et autres.

Après ce que tu dis "cacher ce que tu possèdes, ne pas montrer que tu es heureux" ...c'est d'une grande part la vérité.

Ici, en France, nous sommes peut-être différents comme tu le compares avec l'Amérique du Nord.

A mes yeux, les gens n'arrivent pas à accepter le bonheur des autres. A chaque fois qu'il m'arrivait quelque chose de positif, je devais toujours m'expliquer aussi. Comme si les gens étaient surpris et dégoutès que toi au lieu d'eux, tu as ça ou ça.
Tu ressens peut être ce besoin de te justifier auprès des personnes qui t'entourent pour leur montrer qu'ils se trompent à ton sujet. C'est à dire que tout n'a jamais été tout beau, tout rose...et que ce n'est pas parce que un heureux événement entre dans ta vie que cela change les années de galère.
Les gens qui n'ont pas d'évolution professionnelle ou amoureuse envient ceux qui en ont. Ils s'enfoutent du passé d'un tel ou un tel, c'est là, à ce moment présent, qu'ils voient que tu as réussi ta vie ou tu as mieux réussi ta vie qu'eux, tout simplement.

Le besoin de se justifier vient de là, de prouver aux gens que tu ne vis forcément un parfait bonheur, de part ton passé ou ton présent..mais que tu t'accroches aux bonnes choses qui t'entourent, ce qui donnent l'impression pour toi même et les autres que tu réussi, que tu vas bien.
J
48 ans 575
Moi ce qui me gonfle c'est qu'on nous idéalise un peu trop parfois.
Avec mon mari, à une soirée nous dansons très très souvent tous les 2, on s'embrasse, bref...nous sommes très tactiles.
J'ai des copines célib qui trouvent ça trop mignon ou carrément que j'ai trop de la chance :lol: avec une pointe de jalousie, alors qu'elles ont pleins de qualités et que bon....c'est pô juste. Pourquoi moi quoi ?

Ca me soule car ça fait 25 ans que nous sommes ensemble donc on a eu des périodes franchement down par moment. Et que c'est difficile d'en parler quand ça va pas. Je zappe certains sujets de conversation.
Mais heureusement j'ai des copines en couples alors les conflits elles connaissent ;)
C'est de la jalousie, souvent doublé du sentiment d'injustice.

Mais heureusement tous mes copines célibataires ne sont pas comme ça
31 ans arlon 329
Hello,
Je suis d'accord avec tout ce qui a été dit...
Pourquoi nous on ne pourrait pas être heureuse dans tout.
Je fais le boulot que j'aime (enseignante), on m'envie pour les ''nombreux'' congés mais personne ce dit que c'est un métier difficile.
J'ai épousé, il y a un an un homme ''parfait'' en tout cas c'est ce qu'on me dit, je suis trop une chanceuse ... aller faut pas se faire d'illusion... moi aussi j'ai des hauts et des bas...
Imagine elle la ''grosse'' elle a même trouvé quelqu'un et moi j'ai personne...
Bref la jalousie est partout... moi perso je ne me justifie pas. Je suis un être humain, je vis ma vie comme je l'entends et si on est jaloux de mon bonheur c'est qu'on est pas vraiment amis...
38 ans très au sud 7738
Je ne suis pas d'un naturel envieux alors moi aussi je vis certains regards avec un certain malaise.

Bon moi c'est pas pour mon couple puisque je suis célib'! :lol:
Mais pour mon taf...
j'ai pendant 3 ans été des "maîtres aux'" qui galèrent, sont payés minimum 500E de moins qu'un prof qui est certifié (souvent par ancienneté, rarement par concours)pour le même boulot, même responsabilités et qui en plus ne peuvent jamais dire non...
et puis je l'ai eu leur fichu concours, et à l'externe en plus! quelle ne fut pas ma surprise de voir le regard des autres changer! surtout des autres maîtres aux' alors que moi je me sentais toujours comme eux d'autant que mon année de stage a été une vaste galère financière que je paye encore...
J'ai bien compris que je n'étais plus comme eux à cause d'eux! Il n'y en a qu'une qui ne c'est pas comportée différemment et celle là j'ai été ravie de l'aider quand elle m'a demandé de l'aider par la suite quand elle a été aux oraux. Je lui ai filé toutes mes notes sur une épreuve commune, je l'ai coaché pour l'oral avec plaisir et elle l'a eu. Elle a à son tour compris ce changement de regard des collègues...
alors que franchement je ne me suis jamais considérée comme supérieure parce que j'avais le concours. nous faisons le même boulot et je suis la 1ère à soutenir la cause des maîtres aux' et vacataires de l'éducation nationale.

et les collègues titulaires dont peu ont en fait le concours et parmi lesquels je fais office de petite jeunette eux aussi la plupart me regardaient de travers. "Elle se la pète avec son concours". oué enfin on ne me l'a pas donné pour mes beaux yeux non plus, j'en ai bien bavé!
et quand j'ai annoncé que je demandais la formation pour l'agregation et que ça c'est su il y a quelques semaines, j'ai bien cru que certains allaient en crever... :roll:
mais là aussi c'est une année de boulot pour ce concours qui m'attend en plus de mon temps plein et des trajets. Alors oué si je l'ai je l'aurai quand même mérité.

Bref tout ceci me dépasse car moi je suis contente pour les autres. Ma meilleure amie est enceinte et je suis ravie pour elle. Je me mettrai en 4 pour lui faire plaisir. Je n'ai eu aucune malveillance pour les collègues dont c'était le second qui elles m'en voulaient d'être titulaire...
et quelle ne fut pas ma surprise de constater que mon propre ex tuteur lui aussi en fait me jalousais. et maintenant me fait des coups foireux dans le dos pour se ramasser toutes les heures de notre matière sous prétexte qu'il gagne soit disant moins que moi...

ces attitudes là me gênent car j'ai longtemps douté de moi. mais je sais maintenant que je suis légitime dans mon boulot et une des rares à avoir eu de bons commentaires à mon inspection (ce qui fait bien ch*er mon ex tuteur car lui l'année suivante a pas eu une si bonne inspection). J'ai bossé et j'ai eu, j'ai rien volé à personne et je le mérite. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire cette attitude... ;)
27 ans 95
Alors là Soph2303, bien répondu !!

C'est dingue cette jalousie qui peut nous entourer. A croire qu'on ne peux plus rien partager avec les gens quand on aime sans avoir des regards de travers ou des pensées de haine.

M'enfin, je te souhaite que du bonheur. Et je confirme, le métier d'enseignant est déjà dur à atteindre niveau diplôme, l'insécurité du boulot en lui même et les élèves ne sont plus aussi doux et gentils qu'autrefois. Donc que du courage !

Bises
B I U