MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

ma décision

3544
Je vais expliquer ici le pourquoi du comment, d'où vient ma décision et j'spère comme ça eclairer certaines lanternes...et puis je sais pas, j'ai besoin d'en parler...



Je pense que  
ma décision fut prise lors de mon séjour chez ma tante en Allemagne. Enfin, j’y pensais depuis un moment, mon poids me gâchait tellement la vie. Mais là je l’avais vraiment ressenti de plein fouet, ce handicap lié a mon surpoids.
Nous sommes partis rendre visite a ma tante dans la région Hambourg pour quelques jours. A savoir que ma tante est du genre a beaucoup marcher et beaucoup bouger. Un jour nous décidons d’aller passer la journée a Hambourg même. Rituel de préparation, que porter sachant que je vais devoir marcher ? (oui ce genre de tracas ne se résumait pas aux chaussures pour moi). j’enfile un pantalon et un t-shirt, basket aux pieds, me voilà parée. Enfin c’est ce que je crois.
Le temps était plutôt ensoleillé, après avoir marché 2 pâtés de maisons, me voilà déjà en nage. Et essouflée Nous nous arrêtons pour manger quelque chose. MacDo. Mais je prends un simple wrap, sans frites, avec poulet grillé. Pas mauvais. Avec ça ? du coca evidemment, j’avas trop chaud, j’en rêvais. J’en paye un a ma tante. On se dirige ensuite vers le C&A. je commence a me rendre compte que mon entre-cuisse commence a me brûler. Mon pantalon est imprégné de sueur a cet endroit, et le frottement de la marche aidant, j’ai mal. Il faut dire que je porte un pantalon en toile, pour ne rien arranger…
nous restons au C&A un moment, Timothee regardant pour son costume de marié.
Nous ressortons du C&A et faisons encore un tour, j’avoue ne plus me souvenir de l’ordre des magasins, ou quoi que ce soit sinon que j’ai mal et que je rêve de m’arrêter.
Nous rejoignons Jan, l’ami de ma tante, et allons jusqu’au port de Hambourg. Nous marchons le long des quais. Toujours mal , mais j’essaye de bien remonter mon pantalon de façon a ce que ma peau ne frotte pas…puis nous nous dirigeons vers la destination principale de cette journée ; le Hard Rock Café. Ma tante et son amie aiment beaucoup cet endroit. Nous avons une table reservée, et après un peu d’attente tout de même, nous pouvons nous y installer.
Nous mangeons, plat et dessert, très bon , rien à redire. Puis la fin de mon repas est gâché par une réflexion que je me suis faite à moi-même : il va falloir refaire tout le chemin inverse à pied. Ce serait une super balade sans cette histoire de brûlure !
Nous nous mettons en route et là, la douleur est encore plus insupportable qu’avant. Forcément, la plaie a eu le temps de gonfler, et du coup le frottement est plus douloureux que jamais. Ma tante voit que je souffre, et me propose d’attendre sur place le temps qu’ils aillent récupérer a voiture et viennent me chercher avec. Hors de question ! je ne suis pas impotente ! j’y arriverais !
Péniblement , presqu’en larmes, j’arrive a la tant espérée voiture, où e m’écroule littéralement.
Nous arrivons a la maison et je montre (difficilement) prendre une douche, mon calmant contre ce phénomène de cuisses douloureuses.
la douche est mille fois plus pénible qu’elle ne l’a jamais été. Les plaies sont costaudes et l’eau chaude m’est insupportable. Je force, il n’y a que l’eau chaude contre ça. Ca cicatrice, ça désinfecte, ça soulage. Je sors de la douche et constate que mes plaies sont vraiment a vif. Comme si je m’étais brûlée au second degré. Je mets de la crème, mais je n’ai pas de Mytosil (crème pour les irritations des bébés)
on part en acheter le lendemain, avec des pansement spéciaux. J’ai l’impression d’être une handicapée. Je m’en veux. Je me déteste.
De retour à la maison, quelques jour plus tard, ma décision est prise. J’en ai marre de ce poids, j’en ai marre de réfléchir a quoi porter, etc quand on me dit qu’on va quelque part, limite a faire un plan de bataille, enquêter pour savoir si je vais devoir marcher ou pas, etc…j’en ai marre de souffler, suer au moindre effort, j’en ai marre des regards moqueurs, des remarques de ma famille…j’en ai marre d’être « la grosse ».
J’ai pris rendez-vous avec la coordinatrice après avoir demandé à ma belle-mère ce qu’elle en pensait (elle s’est fait opérer en Fevrier 2012). Et le chemin a commencé.
3544
je rajoute que ca peut paraitre vraiment benin comme incident pour songer a une telle opération....disons que ce fut simplement la goutte d'eau qui a fait déborder le vase...
C
36 ans Isère 2330
Coucou :)

Moi ce qui m'interpelle c'est ce besoin d'en parler.
Tu arrives à une date fatidique?
Tu regrettes?
Besoin de te justifier auprès de qui?
...
Dis nous en plus sur ce besoin d'en parler :kiss:
3544
non , juste j'ai personne pour en parler autour de moi...
ma mère "évite" le sujet et vois plus ca comme un vritable regime, a me surveiller tout le temps...
mes amies etc ne voient que la perte de poids ,et me bombardent de "oh t'es qd même mieux comme ça hein!"....
C
36 ans Isère 2330
Et avec ton mari, comment ça va?
Vous en parlez?
Tu souhaiterais pouvoir en parler comment avec les personnes qui t'entourent?
3544
avec mon mari ca va +/- :)

je sais pas, en parler, sans me sentir un peu "coupable"... comme si j'avais choisi la solution de facilité...

je sais pas comment expliquer...
C
36 ans Isère 2330
Tu l'as fait pour toi avant tout, pour avoir un mieux être.
La culpabilité que te renvoies les gens, n'est-elle pas celle que tu ressens plutôt?

Penses-tu vraiment que ça soit une solution de facilité de passer sur le billard avec tous les inconvénients et risques que ça comporte?
Si tu es au clair avec toi même, ce que pensent les autres : OSEF :)

Mais en effet, n'hésites pas à exposer des états d'âme ici si tu en ressens le besoin, ne rumine pas seule dans ton coin
46 ans à la maison ! 10072
De toute façon, c'est une décision qui te concerne et ne concerne que toi. Personne n'a à te juger pour ça et surtout, tu n'as à te justifier auprès de personne. Évidement qu'ici on a tendance à déconseiller les opérations, et parfois de façon virulente : je crois qu'on a assez d'exemple ici de résultats plus que négatifs. Mais tu as pris ta décision en connaissance de cause. C'est ton choix.
Si tu as besoin d'en parler parce que tu n'as personne à qui le faire, tu sais qu'on est toujours là pour toi. :)
M
38 ans 176
Donc, tu vas te faire opérer parce que tu as oublié d'acheter un panty pour protéger tes cuisses,parce que tu t’essouffles et transpires quand il fait chaud (manque d'entraînement. On peut être obèse et avoir de l'endurance.) et aussi parce les autres te font des remarques -donc, tu vas maigrir pour les autres et non pour toi.

Je ne juge pas, et en même temps, tu devrais peut-être réfléchir si ton mal-être est vraiment lié au poids.
C
36 ans Isère 2330
Mike-O : Elle a déjà été opérée (depuis février il me semble).
Et je pense que ce post n'est pas annodin, le mal être lié au poids, le regard des autres, ce besoin d'en parler, etc...

MmeStrass tu en penses quoi?
J'ai cru lire que tu te sentais mieux dans ton corps qui change, est ce juste dans le corps que tu te sens mieux?
Dans ta tête comment ça va?
3544
Mike-O a écrit:
Donc, tu vas te faire opérer parce que tu as oublié d'acheter un panty pour protéger tes cuisses,parce que tu t’essouffles et transpires quand il fait chaud (manque d'entraînement. On peut être obèse et avoir de l'endurance.) et aussi parce les autres te font des remarques -donc, tu vas maigrir pour les autres et non pour toi.

Je ne juge pas, et en même temps, tu devrais peut-être réfléchir si ton mal-être est vraiment lié au poids.


je te trouve bien agressif pour qqn qui ne me connait ni d'Eve, ni d'Adam...
3544
Cha_cha a écrit:
Mike-O : Elle a déjà été opérée (depuis février il me semble).
Et je pense que ce post n'est pas annodin, le mal être lié au poids, le regard des autres, ce besoin d'en parler, etc...

MmeStrass tu en penses quoi?
J'ai cru lire que tu te sentais mieux dans ton corps qui change, est ce juste dans le corps que tu te sens mieux?
Dans ta tête comment ça va?


oui je me sens mieux, j'ose sortir sans trop m'inquiéter des regards, je me deplace et marche plus facilement... et je commence a me sentir bcp mieux vraiment...

apres, c'est l'entourage qui réagit pas forcément de la bonne manière...
38 ans BanLieuSarde 1213
Je te comprend.. Oh que oui..
Ce n'est bien sur pas un déclencheur, mais la petite goutte d'eau qui fait que..

J'avais perdu mes maux liés à l'obésité après le bypass.
Ma reprise de50% de mon poids perdu est revenue, donc ces maux, ces douleurs là je les connais, je les deteste et çà bouffe la vie.

Chaque matin je me lève avec des douleurs au corps, comme je le dis souvent "j'ai mal au corps", les muscles, le dos, les cuisses, les pieds..

Des crèmes spécifiques, oui oui j'en ai, chaque jour, après chaque douche..

Je suis photographe amateur, j'adore arpenter les rues, les villes, sauf que c'est un réel parcours pour moi..
Quoi mettre ? Pour pas "trop" transpirer, pour pas bruler mes cuisses, pour pas souffrir des pieds ? des jambes ?

Comme toi, ces brulures sont juste un calvaire.. Des jupes courtes l'été ? Pardon ??
Ha oui, sous le genoux car je dois mettre un cycliste.. et donc je transpire ? Ha oui.. Donc je dois repasser par la douche avant de sortir après le boulot ? Ha oui..

Au final, j'ai eu un bypass.. Au final je continues à souffrir de ces maux là..

Je te comprends et comprends l'envie que tu as eu d'en parler. J'en parle peu, souvent honte. Mais je n'y peux rien.

Du courage
3544
DaDaDiAbLeSsE a écrit:
Je te comprend.. Oh que oui..
Ce n'est bien sur pas un déclencheur, mais la petite goutte d'eau qui fait que..

J'avais perdu mes maux liés à l'obésité après le bypass.
Ma reprise de50% de mon poids perdu est revenue, donc ces maux, ces douleurs là je les connais, je les deteste et çà bouffe la vie.

Chaque matin je me lève avec des douleurs au corps, comme je le dis souvent "j'ai mal au corps", les muscles, le dos, les cuisses, les pieds..

Des crèmes spécifiques, oui oui j'en ai, chaque jour, après chaque douche..

Je suis photographe amateur, j'adore arpenter les rues, les villes, sauf que c'est un réel parcours pour moi..
Quoi mettre ? Pour pas "trop" transpirer, pour pas bruler mes cuisses, pour pas souffrir des pieds ? des jambes ?

Comme toi, ces brulures sont juste un calvaire.. Des jupes courtes l'été ? Pardon ??
Ha oui, sous le genoux car je dois mettre un cycliste.. et donc je transpire ? Ha oui.. Donc je dois repasser par la douche avant de sortir après le boulot ? Ha oui..

Au final, j'ai eu un bypass.. Au final je continues à souffrir de ces maux là..

Je te comprends et comprends l'envie que tu as eu d'en parler. J'en parle peu, souvent honte. Mais je n'y peux rien.

Du courage


oui j'ai lu ton parcours :( et j'ai pas su quoi répondre d'ailleurs...:(

ici j'espere pouvoir sortir victorieuse de cette bataille contre mon corps, mais seul l'avenir nous le dira :(

perso, si ma perte s'arretait mnt, ca ne dérangerait pas enormément (je râlerai un peu, mais bon ^^)... je n'ai pas fait cette opération pour faire un 36...

et moi aussi j'en parle peu, j'evoque rarement mon opération, pcq les jugements tombent vite et que j'en ai marre d'expliquer le pourquoi du comment...
3544
86892 a écrit:
Mike-O a écrit:
Donc, tu vas te faire opérer parce que tu as oublié d'acheter un panty pour protéger tes cuisses,parce que tu t’essouffles et transpires quand il fait chaud (manque d'entraînement. On peut être obèse et avoir de l'endurance.) et aussi parce les autres te font des remarques -donc, tu vas maigrir pour les autres et non pour toi.

Je ne juge pas, et en même temps, tu devrais peut-être réfléchir si ton mal-être est vraiment lié au poids.


je te trouve bien agressif pour qqn qui ne me connait ni d'Eve, ni d'Adam...


mais je voudrais bien avoir ton interprétation de mon mal-être par contre...:)
B I U