MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

bilan de ma vie, mes relations amicales et sentimentales.

L
29 ans 1
Mode Caliméro activé.

Bonsoir,

:lol:

Je m'excuse de ce qui va suivre car ça va être long et pénible, j'ai des problèmes de syntaxe, j'écris comme je parles et surtout à  
cette heure je vois double.

Ca fait plusieurs moi que ça ne vas pas, mais je n'arrive pas à en parler a mes amis, parce que j'imagine déjà leur réponse (c'est pas grave) et que je suis pudique avec mes émotions; donc c'est plus facile anonymement.

Voilà, j'ai 23 ans et dans mon groupe d'ami(e)s le plus proche, je suis la seule à vivre encore chez mes parents, être célibataire sans enfants, et toujours en études (si tout vas bien j'aurai ma licence à 25 ans, j'suis toujours en retard des autres). Dans mon adolescence, je n'ai jamais fais trop de folie, déjà parce que j'étais jamais invité au soirée car trop timide, trop moche, trop grosse (le trio gagnant) et ma mère est assez possessive (elle s’inquiète toujours pour moi... j'ai souvent 35 appels manqués). J'ai jamais été dragués non plus.. Enfin voilà maintenant, j'suis à la fac et non pas que j'en veux à mes parents, mais ils sont tout les deux malades, ma mère handicape physique et mon père une tumeur inopérable. L'état de santé de mon père se dégradant, je suis le pilier de ma mère moralement, et ont s'occupent toutes les deux de mon père. Mais l'âge faisant, j'ai envie de vivre ma vie, de sortir plus souvent, de voyager (erasmus) seulement je ne peux pas prévoir ma vie au cas ou un malheur arriverais.. Je m'en veux de ressentir certaine fois de la colère envers mes parents, mais j'ai l'impression de me priver de ma jeunesse...
En plus, mes copines et moi on ne fait pas parti du même "niveau" social, en effet elles doivent se débrouiller pour vivre, et moi j'ai pas besoin de m'inquiéter si je peux manger ou pas ce soir car je vis encore chez mes parents . Ce qui crées certaines fois des incompréhension, quand je veux sortir elles ne peuvent pas car "pas de sous" ou autres et je me retrouve "priver" encore de sortir car elles ne veulent pas que je les invites. Souvent que je dis que je m'achète un tshirt, elles me répondent " la chance" d'un air de dire, que je peux dépenser ce que je veux, ce qui est vrai mais si j'aurai le choix, j'échangerais l'argent que j'ai contre la santé de mon père.

Nonobstant, je ne ressent pas de tristesse pour la maladie de mon père, certaine fois j'ai envie de pleurer mais rien de coule, j'ai des moment ou je me dis que je n'ai pas d'avenir, j'ai peur d'être une cas sociale de finir seule

Que m'arrive t il ?


.........................................................

Sentimentalement, je ne me comprends plus.
J'suis célibataire depuis toujours, et j'ai eu pas mal de coup de cœur pour des garçons.

C'est simple, des que je croise un grand brun ça fait tilt.

D'ailleurs, ce week end j'ai été à un concert (1er depuis 2011) et j'ai croisé le mec qui m'a fait rêvé pendant ma première année de fac, (le genre de grand brun ténébreux, veste en cuir et mèche rebelle..) AVEC SA COPINE!

La encore, je n'ai rien ressenti, j'aurai dû être méga déçu, mais rien. Bon en même j'ai été surprise de ses vêtements, lui qui était style dandy anglais à la fac, là j'avais l'impression de voir le beauf du camping... Il y avait juste ses cheveux qui faisant encore son charme.

Je me suis juste dit, que j'étais stupide de croire que je pouvais lui plaire, vu sa meuf, une bombe ! Et moi j'suis moche et timide!

En ce moment, je suis '' attirer " par un mec que j'ai connu cette année à la fac, il me plait beaucoup car on a les mêmes goûts musicaux, politique etc..
Je lui ai dit qu'il me plaisait, mais il m'a juste dit merci.. ET ensuite, par mail il m'a demander des renseignement sur la fac, je lui ai répondu, il m'a répondu mais comme je ne savais pas quoi écrire, je lui ai jamais répondu... Et quand on se croisait à la fac, j'osais même pas le regarder dans les yeux à cause de mon physique disgracieux.

La je suis déçu quand il "aime" les photos/vidéos d'autres filles plus jolies que moi, et si je met des vidéos que je sais qu'il aime bien (musique) il ne clique pas sur j'aime (genre, ça ne l’intéresse pas)et ça me fait de la peine car je sais que si j'étais plus jolie, maigre, ou autres, il montrerai son intérêt. Mais j'arrive pas à me dire que pour autant, c'est pas si grave. Je comprends pas pourquoi ça me touche autant? Vous comprenez ou pas ? Comment réagir? Pourquoi l'attention d'une connaissance est elle plus importante (ou me fais ressentir plus d'émotion) que la santé de mon père ? Pourquoi lui ?

..........................................................

J'aimerai savoir si malgré mon physique je peux plaire à des jeunes de mon âge ? Et pas qu'a des mec qui ne plaisent pas ?

On m'a dit que l'amour arriver lorsqu'on s'y attends le moins, mais voilà 23 ans toujours seule, j'en ai un peu marre d'attendre (internet ne m'interresse vraiment pas, j'ai besoin de voir les gens en vrai pour les comprendre)

Et si c'est normal que je ne me projeté pas dans l'avenir ? Je n'arrive pas, et des fois je me dis que ma vie est peu nul, que je suis dans une prison dorée.

D'ailleurs je me plainds, j'en ai marre de me plaindre et je m'en excuse, au moins j'ai la santé. Mais je suis perdu

4444444444444444444444444444

J'espère que vous m'avez comprise, bonne soirée, j'attends vos réponses merci encore
43 ans 98
bonjour,

ce que je pense personnellement si j ai bien tout compris,

tu ne t accepte pas physiquement, mais tu s est que chaque personne a de la beautés et pas forcement que physique et j pense pas que tu soit un monstre non plus lol

moi personnellement a 17 - 18 ans je rêvais que d une chose trouver la femme de ma vie et avoir des enfants mais sa n as pas été le cas,

la première fille que j ai rencontré j avais 25 ans et en plus suis tomber sur une profiteuse donc en fait ma première vrai relation a été a 27 ans

le problème de nos jours s est malheureusement que les gens sont idiot et ne vive en majorité que pour l apparence et sont pas forcement heureux

mais t inquiète pas un jour surtout quand tu t y attendra le moins tu rencontrera cette personne qui va changer ta vie.

après sur le coté de la maladie de ton père je pense que sa doit faire un moment que tu le sais et peut être que d une certaine façon sans le contrôler tu as enfoui ta douleur mais comme tu en parle même si tu crois que tu ressent rien je suis sur de l inverse sauf que en quelque sorte tu as du te forger une carapace depuis le temps avec tout .
tu le dit toi même que par moment tu as envie de pleurer mais même si les larme coule pas je sais très bien en connaissance de cause que a l intérieur tu doit être super triste et c est compréhensible.

en ce qui concerne le fais que tu vive toujours chez tes parents personne ne peux t en vouloir au contraire devrais être content pour toi je pense plus que s est un peu de la jalousie comme moi perso je me débrouille depuis que j ai 16-17ans et j en voulais a ceux qui avais tout mais depuis un long moment j ai compris et me réjoui pour eux.


bon voila j espère que sa peut t aider un petit peu mais te fais pas de soucis tu trouvera quelqu un même si je sais que defois sa parait long

bon courage
27 ans 2
Salut La_seriephile,
J'ai lu ton petit "bilan", et finalement je le trouve pas si catastrophique que ça :)
Je pense que dans la vie il faut savoir relativiser, voir le bon côté des choses, sinon ça ferait longtemps que j'aurais baissé les bras.
Tes parents ont des soucis de santé, soit. C'est pas facile à vivre (je parle en connaissance de cause, mes parents étant eux aussi en mauvaise santé), mais malheureusement tu n'y peux rien. Moi aussi j'éprouve parfois beaucoup de colère vis à vis de mes parents (suite à des "mésaventures" durant mon enfance), mais bon ça reste mes parents et c'est pas facile de jeter la pierre aux gens qu t'ont donné la vie et élever.
Je pense que tout ira mieux le jour où tu pourras te prendre un logement bien à toi, où tu seras libre de voir tes parents quand tu le souhaites et vivre à fond ta vie comme tu l'entend :)

Après par rapport à tes copines, je pense comme eddy36 que c'est un peu de jalousie, vu que tu es exemptée de la légendaire "galère étudiante", ou alors (moi c'est comme ça que je l'ai vécu quand j'étais à la fac alors que je vivais chez ma mère), on te colle une sorte d'étiquette "gros bébé pas capable de se débrouiller tout seul", même si c'est toi qui fais tout à la maison...

Enfin, niveau sentimental, dire que l'amour nous tombe dessus quand on s'y attend le moins, moi personnellement, je n'y crois pas, je pense plutôt que des fois l'amour a besoin d'un petit coup de pouce: moi mon petit coup de pouce ça a été le net. Je sais que tu y es formellement opposée mais je partage juste mon expérience: comme toi je suis ronde et TRES timide (moche après, c'est une question de goût, mais dis toi qu'il y aura toujours des gens pour te trouver belle, je sais c'est de la phrase toute faite, mais je pense que c'est véridique quand même ^^), et internet m'a donné l'occasion de me dévoiler à des gens sans la barrière "physique", quand je discutais avec des hommes, j'attendais de voir s'ils m'appréciaient réellement avant de leur montrer une photo, et bizarrement on m'a trouvé super jolie et attirante des dizaines de fois, chose qui ne m'étais que très rarement arrivé dans la "vraie" vie.
Après, ne désespères pas, toi aussi tu as le droit à l'amour, ça prendra le temps que ça prendra! Par contre le mec de la fac qui t'attires en ce moment, tu devrais laisser tomber avant de réellement souffrir, quand tu dis à un garçon qu'il te plait, et que tout ce qu'il trouve à répondre c'est "merci", c'est juste de la politesse, alors passe ta route!

POur résumer, dis toi que la roue tourne, qu'un jour tu seras réellement autonome, tu pourras sortir de ta cage (pas si dorée que ça d'ailleurs), tu auras des projets, etc. POur le moment tu n'as que 23 ans, tu es loin d'être un cas désespéré ;)
S
30 ans 3465
Ce n'est pas anormal de ne pas vraiment réussir à se projeter dans l'avenir entre 18-25 ans. Et pour cause, rien n'est encore fait, tout est à construire. C'est une tranche d'âge où on se cherche beaucoup aussi. On se demande qui on est et qui on aimerait être. De plus si tu es un tout petit peu lunatique, comme moi, ça peut changer d'une heure à l'autre. C'est connu d'être un peu perdu à la vingtaine, tu n'es pas la seule à qui ça arrive.

Pour ce qui est de ton père, je pense que ton conscient ne réalise pas vraiment ce qui se passe et que ton inconscient projette ta tristesse sur des choses plus futiles. C'est peut-être moins douloureux d'être malheureuse pour des choses bêtes. Après je ne veux pas faire de la psychologie de comptoir, mais y a peut-être aussi le fait que, dû à son état de santé, ton père ne te porte plus l'attention dont tu aurais besoin, ce qui expliquerait que tu prennes mal l'inattention du jeune homme qui te plait?

Ne le prends pas mal, mais en te lisant, j'ai la sensation que tu es assez immature émotionnellement. Comme les enfants, tu es essentiellement centrée sur toi et ce qui t'arrive à toi (pas étonnant si ta mère t'as trop couvée, tu n'as pas eu l'expérience pour murir au niveau de tes émotions). Nous sommes tous quelques part le centre de notre monde, mais j'ai l'impression que chez toi c'est un peu poussé et que tu prends tout contre toi. Comme quand tes copines te dise qu'elles ne peuvent pas sortir par manque d'argent ou que tu as de la chance de pouvoir dépenser comme tu le souhaites. Tu ramènes le soucis à toi, sans te dire que ça doit les embêter doublement de ne pas pouvoir sortir n'importe quand parce qu'elles n'ont pas d'argent. J'insiste, ce n'est pas dit méchamment et peut-être que je me trompe, mais c'est juste une piste que tu pourrais peut-être creuser.

Sinon, je ne trouve pas le bilan de ta vie catastrophique non plus. Tu es étudiante en fac, donc tu as un niveau d'étude supérieur à bien des personnes. Je suppose que tu gagneras ta vie correctement. Je te conseille de regarder ce qui est positif, d'être indulgente avec toi-même, que ce moralement ou physiquement et puis pour le reste, relativise, tout le monde à des périodes pas très marrantes dans la vie.
3544
alors, déjà, honnêtement, je trouve que tu noircis le tableau au possible... tu as 23 ans et est la seule pas mariée, sans enfants, etc ds tes amies? mais c'est quoi tes amies? ^^ moi j'ai 27 ans et je suis une des seules mariées parmi mes amies ^^ comme quoi hein! ^^

ensuite, tu te dis moche, bon c'est un jugement perso hein. et puis si tu te dévalorise tout le temps, les gens ne seront pas attirés vers toi! tu fais des efforts pour te mettre en valeur? maquillage? couleurs? bijoux? :)

Facebook c'est pas la vie, faut pas te vexer pcq des gens ne clik pas sur "j'aime" etc ^^

bref, l'attitude caliméro ca repousse les gens, alors, vois le bon côté des choses, tu as 23 ans, la vie devant toi, encore aux etudes et chez tes parents, profite, tu paieras des factures bien assez tôt!
38 ans Tours 55
Bonjour La_seriephile,

Les autres ont déjà dit beaucoup donc je ne vais pas en rajouter mais effectivement si tu te dévalorises, les autres te dévaloriseront c'est malheureux mais c'est comme ça :)

En ce qui me concerne, j'ai 31 ans, je suis la seule à ne pas avoir d'enfant dans mon cercle d'amis mais je suis en couple et j'ai toujours eu des relations longues et sérieuses (et parfois moins sérieuses).

Tout ça pour te dire que ce n'est pas une honte de nos jours de vivre encore chez ses parents passé 20 ans, que oui tu n'as pas encore les mêmes préoccupations que tes amie)s qui ont déjà leur appartement, un petit-ami, voire des enfants mais tu n'as pas à t'excuser non plus.

Quand au reste cela viendra si tu fais la paix avec toi même.

Bon courage
31 ans arlon 329
Hello,
J'ai lu ton ''bilan de vie''
Il est catastrophique parce que tu l'explique comme cela...
Je te donne ce que j'ai vécu...
A 17 ans mon père est décédé subitement... on a du ma mère, mon frère et moi se débrouiller.
J'ai continué mes études et l'année ou j'ai été diplômé ''professeur des écoles'' ma grand mère est décédée subitement.
Malgré tout cela j'ai gardé le moral car j'avais ma meilleure amie à mes cotes.
Une fois que j'ai commencé a travaillé et Grace a internet, j'ai eu qq relations amoureuses j'avais 20 ans avant ça rien.
Il y a 3 ans j'ai rencontré ce qui est aujourd'hui mon mari. Je ne l'attendais pas celui-là 😉
Aujourd'hui nous projetons de faire un bébé.
Perso si j'ai un conseil à te donner ou plusieurs:
Tu n'aimes pas les rencontres internet ok mais c'st un moyen de ''connaitre'' les gens avant le jugement physique.
Un truc qui me gêne dans ce que tu dis... je ne plais qu'au homme qui ne plaisent pas, c'est vachement radial avec toi 😉 au final tu les juges aussi sur le physique.
Et puis , tu as tout le temps de partir de chez toi, termine tes études trouve du boulot mets de sous de coté et puis tu verras...
Courage et relativise un peu...
Tu finis pas se goupille un jour ou l'autre.
1899
Je vais rejoindre un peu ce que dit soph2303 en ce qui concerne les rencontre du net!!!!
J'ai rencontré mon homme sur le net ça fait 3 ans que je suis avec et on envisage de faire un enfant, nous avons beaucoup parlé au téléphone avant de nous rencontrer je n'avais vu qu'une photo flou, ça m'a permis de voir si nous avions des points communs avant de voir son physique (qui me plait tout particulièrement soit dite en passant^^! La preuve que tu peux rencontrer un homme bien et qui te plait sur le net). Tu peux être avec un mec que tu trouves super canon mais avec qui tu n'as rien à partager et la franchement je ne vois pas l’intérêt.
J'ai 22 ans et j'ai un homme mais j'ai des amis qui on 30ans qui sont célib et qui n'ont pas d'enfant et ce n'est pas un drame!!! Ca ne me choque pas qu'a 23ans tu sois toujours chez tes parents, j'ai envie de dire que notre génération est comme ça, par rapport aux études, au manque de travail...et surement beaucoup d'autres raisons

Après effectivement si tu es aussi négative envers toi même ça ne va pas t'aider à t'ouvrir! Tu dis que tu es "moche, grosse..." mais essais-tu de prendre soin de toi? de t'ouvrir aux autres? Tout le monde à ses complexes qu'on soit mince, grosse...mais quant on parle de ses complexe en générale on n'est jamais très objectif, on se trouve toujours plus moche ou grosse que l'on est?

En tout cas j'espère qu'avec tout les conseils que tu as reçu, cela pourras t'aider!!!
Bon courage
B I U


Discussions liées