MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Avis favorable du psychologue pour une opération bariatrique

55 ans CARVIN 831
Bonjour
J'ai le moral au plus bas.
Je me suis engagée après 2 ans de réflexion et un dernier régime dans la démarche de la chirurgie.
J'ai 48 ans, 115 kg (après régime)  
pour 1m58.
10 mois après ma lettre de motivation au CHR de Lille, j'ai mes dates de bilan pré-opératoire : Fin décembre.
L'équipe médicale est vraiment sympa et je me sens bien accompagnée et écoutée.
Seulement ... Il m'a été proposé de consulter un psychologue et moi, conciliante, j'ai accepté dans le but de me donner tous les moyens de réussir, surtout pour l'après opération (éradiquer toute petite pulsion alimentaire).
J'ai dû me tourner vers le secteur libéral car les séances en CHR n'étaient pas conciliables avec mes horaires de travail.
Lors de la prise de RDV avec la psychologue proposée, celle-ci me demande assez séchement si c'est pour avoir un cachet ... Moi je ne comprends pas sa question et je lui réponds que non, que je veux travailler sur mon rapport avec l'alimentation. 2 séances ont lieu ... Lundi, le médecin du CHR me demande de faire valider oralement l'acceptation de l'intervention par le psy ... C'est urgent.
Ce jour, RDV avec la psy, je commence donc par lui poser la question de son accord et là ... La douche froide ... Elle me dit me trouver bien directive, qu'elle n'est pas un psy de pacotille, que si je veux un accord, certains psys le donneront volontiers ...Mais que ce n'est pas sa façon de faire ... Que je progresse bien, que je suis motivée et consciente mais que j'ai déjà eu des épisodes de dépression ... Moi de la dépression ? J'ai bien de la tension mais jamais de dépression ... Elle n'a pas préparé son RDV et lu les courriers du CHR !!!
L'entretien c'est terminé par mes larmes, écoeurée je lui ai dit ma façon de voir les choses ... Tant d'attente et d'efforts pour voir cela anéanti en 5 minutes !
Je viens d'appeler le CHR pour leur expliquer la situation, le médecin doit me rappeler ...
Si vous avez suivi ce parcours, comment cela s'est passé pour vous ? Quels conseils me donnez vous ?
Merci par avance, j'en ai besoin

Tam
33 ans paris 1391
Quelle méchante cette psy, franchment elle aurait du choisir un autre métier !

Bref, je te conseille de prendre une demi journée de congés à ton travail et de faire une séance avec un psy du CHR.

Pour mon bypass, une seule séance a été suffisante, mais explique bien à le/la psy du CHR que tu ne peux pas venir plusieurs fois due a tes horaires de boulot mais raconte lui tout ton passé, ton rapport à la nourriture etc et elle saura te guider.

Biz et bon courage et n'hésites pas si tu as des questions ou des angoisses à venir me voir en MP :)
55 ans CARVIN 831
Merci de ta réponse !

Je viens tout juste d'avoir le médecin du CHR qui vient de me donner le même conseil que celui que tu me donnes dans ta réponse !
Les séances avec le psy n'étaient pas obligatoires en fait ... C'était un plus dans le travail sur moi-même, j'ai eu le sentiment d'être punie, trahie dans ma volonté de bien faire ... Je vais rencontrer le nutritionniste pour travailler sur la notion de satiété 2 fois 2 heures et ensuite je vais rencontrer le psy du CHR pour ce fameux Sésame ...

Je me suis calmée mais j'étais retournée de cette réaction du psy ...

Merci encore à toi !
33 ans paris 1391
je t'en prie, n'hésites pas si tu veux discuter ma boite MP est toujours ouverte :)

courage et n'écoute pas cette psy qui est nulle et a sans doute dû avoir son diplôme dans une pochette surprise à la boulangerie loool
47 ans 35 10308
elysabeth a écrit:
courage et n'écoute pas cette psy qui est nulle et a sans doute dû avoir son diplôme dans une pochette surprise à la boulangerie loool

Contrairement à celle qui a donné son accord en une séance pour que tu soies opérée malgré des TCAs non résolus et avec une dépression sévère qui fait que tu as toujours un comportement boulimique, qu'il y a quelques semaines tu disais être au bord du suicide, et que tu dis toi-même que ton bypass commence à s'agrandir moins d'un an après l'opération? :roll:

Est-ce que tu as pu voir une psy comportementaliste finalement?

La préparation *et le suivi* psy ce n'est pas anecdotique pour la réussite de l'opération, c'est même un des aspects fondamentaux.

La psy que Tamara62 a vu n'a pas été délicate (et pas sérieuse de ne pas lire le dossier) et en effet il faut voir quelqu'un d'autre, mais ça me semble normal qu'un praticien ne donne pas un accord pour une opération pareille en rencontrant pour la première fois quelqu'un qu'il n'a jamais suivi.
33 ans paris 1391
Angia, m'agresser et me descendre à coup d'arguments bidons ne sert à rien je ne rentre pas dans ce jeu là. Je ne fais que donner mon avis, qui a été aussi celui de la personne du CHR que TAMARA a eu au téléphone. La psy que je vois m'a dit qu'au bout d'un an il était normal que l'estomac se réagrandisse.

Maintenant si ça te plait pas, je n'y peut malheureusement rien mais arrête stp d'essayer de mettre le bazar quand on essaie d'aider quelqu'un.
47 ans 35 10308
elysabeth a écrit:
Maintenant si ça te plait pas, je n'y peut malheureusement rien mais arrête stp d'essayer de mettre le bazar quand on essaie d'aider quelqu'un.

Je trouve ça gonflé étant donné le temps que j'ai passé à essayer de t'aider toi quand tu lançais des messages désespérés il y a quelques semaines (par exemple : http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_380667.htm , http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_379920.htm )

Bon courage à toutes les deux. Je repars.
33 ans paris 1391
j'essaies d'aider quelqu'un, je vois pas où est le mal mais bon.
105 ans 774
je suis tout à fait d'accord avec Angia. Le but sur VLR c'est pas d'aider les gens à avoir rapidement un agrément pour une opération, c'est de les aider à aller mieux.

les arguments qu'elle avance sont loin d'être bidons. Des couples mettent des mois, voire des années à se connaître, il en est de même dans toutes les relations humaines, qu'on soit professionnel de psycho ou non ;)

encore angia aurait dit que la psy avait agi normalement j'aurais compris que tu te mettes sur la défensive, mais même pas.

quoi qu'il en soit TAMARA62, ne reste pas sur cette mauvaise expérience et continue d'envisager ces séances avec un autre en dehors de cette obtention d'agrément, que ça soit pré-op ou post-op, c'est important
33 ans paris 1391
c'est précisement ce que je conseillais à Tamara de faire, voir une psy du CHR qui saura mieux la conseiller et lui dire combien de séance il lui faut.
55 ans CARVIN 831
Merci à toutes, cela fait du bien d'avoir vos avis et surtout ... Ne vous disputez pas à cause de mon message ...
J'ai pris le recul ce soir de mon entretien avec la psy et je "digère" (le mot est-il bien choisi ? :lol: ) la claque que j'ai pris.
Oui je vais continuer à travailler sur la gestion de mes émotions (compenser autrement que par la bouffe), j'ai déjà bien progressé et je commence à savoir activer d'autres leviers que la nourriture. Donc tout n'est pas négatif mais j'ai cru que le long chemin vers le bypass s'arrétait ce midi, je suis rassurée maintenant ... Mais impossible de continuer la thérapie avec cette personne très imbue de son pouvoir mais ne sachant pas consulter un dossier avant de recevoir le patient !
Merci
S
96 ans 4480
elysabeth a écrit:
La psy que je vois m'a dit qu'au bout d'un an il était normal que l'estomac se réagrandisse.



La psy n'est pas la personne la plus à même de te parler de ton estomac post-op mais bon...

Je partage l'avis d'Angia. Un bon psy ne donnera pas son accord après seulement une séance, où l'on peut dire ce que l'on veut.
Quand je vois ton parcours, j'avoue que ça me fait peur pour toi.

Tamara, essaie de rencontrer le psy du CH, parle lui de tes problèmes avec sincérité.
Et si tu veux un bon suivi psy, essaie de trouver un autre psy en dehors de celui du CH qui pourra te suivre tout au long de tes démarches et après.

Ta psy n'a pas tort sur le fond mais elle n'a pas su trouver les mots et ne s'est pas correctement informée sur toi, c'est dommage.
Il y a des tas de psy bien, il suffit de trouver le bon ! :)

(dixit celle qui repousse tjs l'appel à un(e) psy... :oops: :oops: :oops: )
47 ans Lorraine 4326
Tamara , meme si c'est difficile , ta psy est serieuse je trouve

qu'elle ne lise pas les courriers , je trouve pas ca hyper choquant . Elle veut sans doute se faire sa propre opinion , ne pas se laisser influencer , te decouvrir par ce que toi tu racontes, c'est quand meme toi qui te connais le mieux, pas ton chirurgien ;)

Moi je trouve que tu as eu de la chance de tomber sur une psy serieuse qui prend serieusement son travail . et pas une psy qui appose un cachet au bout de 15 mn et encaisse le pognon .

elle s'engage sur du "long terme" , tu vas pas regler ton rapport avec la nourriture en deux seances ;-)

tu sais la HAS recommande un pré-travail spy (et diet ) d'au moins six moins avant l'operation pour mettre de son coté toutes les chances de reussite .

tu as eté peinée qu'elle te parle de depression ? pourquoi ? à quoi cela te renvoie ? pourquoi c'est si difficile pour toi de l'entendre ?
tu peux reflechir sur ca .

retiens bien aussi qu'elle t'a trouvée motivée et que tu progresses , c'est vachement encourageant !

bref, continue vraiment ton travail psy .



(elysabeth : euh ? comment dire ... tu petes un cable là ou quoi ??? )
55 ans CARVIN 831
Pour Ladybugette ...

Je n'ai pas été peinée par le fait qu'elle ait pû me penser avoir été déjà dépressive ... Non ... Personne n'est à l'abri d'un épisode de ce genre dans sa vie ...

Non ce qui m'a énervé (et non peiné), c'est que cette personne me prend 50 euros pour une consultation de 45 minutes, non remboursée, et qu'à ce prix, elle ne sait pas prendre le temps de consulter le dossier de son patient avant de le rencontrer ... Pour moi, j'assimile cela à du laxisme professionnel ...

La première séance a été baséé sur mon histoire et je lui ai justement expliqué que je voulais prolonger ma vie en me faisant opérer pour mes enfants car mon ex mari fait de la dépression profonde et donc ... Mes enfants ne peuvent compter que sur moi et que donc ... Je veux les accompagner le plus longtemps possible ...

Alors je trouve cela choquant qu'elle ait mélangé mon projet avec l'histoire de mon ex car, toujours selon moi, une bonne psychologue est avant tout une personne qui ECOUTE ... Et je n'ai pas le sentiment d'avoir été écoutée, et encore moins entendue ...

Mais vous avez toutes raison en insistant sur la nécessité de se faire accompagner avant et après l'opération ... Aussi, j'ai déjà 2 séances de 2 heures programmées au CHR avec une autre personne car je veux me donner toutes les chances de réussir !

Merci
B I U