MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Reprendre ses études

37 ans Toulouse 817
Bonjour à tous,

en ce moment je me pose de grosses questions sur mon avenir. J'ai un boulot pas trop mal dans le sens où j'ai réussi à avoir le status  
cadre en ayant qu'un BTS. J'ai une paie pas mirobolante et avec des perspectives d'évolutions pas vraiment présentes. Mais surtout... je m'ennuie.
Je ne déteste pas passer mon temps derrière mon écran mais bon de là à en avoir fait mon métier, je pense que c'était une erreur. Je "supporte" ce job grâce à l'ambiance avec les collègues mais c'est tout.

Aujourd'hui j'ai 2 possibilités pour améliorer mon avenir.
La première serait de passer le diplôme d'ingénieur dans ma branche, avec une partie validée par VAE et le reste probablement en cours du soir. Enfin ça c'est dans le meilleur des cas, c'est-à-dire si j'arrive à faire valoir mon expérience pro et ça ce n'est pas gagné du tout.

La seconde serait de changer totalement de branche. Revenir à mon premier amour, la psycho. J'ai abandonné en première année quand j'avais 18ans par manque de débouchés, mais je regrette beaucoup car je pense que je serais bien plus impliquée et heureuse dans mon boulot si j'avais poursuivi et tenu bon. La fac de ma ville propose la licence en cours à distance, ce qui me permettrai de conserver mon emploi et de bosser les cours le soir même si ce serrait difficile.
Si je m'accroche bien sur ces 3ans je stopperais mon boulot et finirait les 2 dernières années à la fac.

Les débouchés serrait toujours peu présents mais c'est là qu'intervient une autre idée folle dans ma tête, compléter le titre de psychologue par... un bts diététique... Et là vous vous dites, oh mon dieu elle est folle elle veut être diététicienne avec l'expérience qu'elle a et qu'on a toute eu avec des diététiciens ? Et bien oui justement, avec cette double compétence et mon expérience je pense justement que je pourrais faire du très bon boulot, spécialement dans les parcours pré et post opération.
Pour ce BTS, j'ai pensé au CNED, mais vu que les études de psycho prendraient déjà beaucoup de temps est-ce que ca serait plus raisonnable d'attendre la fin et l'obtention du premier diplôme avant de se lancer la dedans ? Et le CNED est-ce que vous connaissez et avez des échos positifs ou négatif à me donner ?

Et après tout est-ce que c'est pas idiot comme démarche ? Après tout un boulot c'est pas forcément une passion et j'ai déjà un boulot qui sans être parfait me donne de quoi manger à la fin du mois... Est-ce que je suis folle ? Qu'est ce que je fais ?


Bref, vous en pensez quoi ?

P.S..: j'imagine déjà la tête des gens que je vais aller voir pour être prise en stage pour le BTS diététique avec mon IMC de personne en surpoids limite obèse.
33 ans 1547
Quelle fonction voudrais-tu exercer ? Psychologue ou diététicienne ?
Souhaites-tu seulement travailler auprès de personnes ayant des difficultés alimentaires ?
Je pense que c'est important de bien situer ce que tu souhaites faire. C'est différent de ce savoir ce qui t'intéresse (là, il y a beaucoup plus de choses possibles). C'est très exigeant de se former ne serait-ce qu'à une seule fonction je pense.
Je comprends bien, rationnellement, pourquoi tu voudrais réunir ces deux dimensions, on se dit souvent qu'il faut être "complet", avoir tous les tours dans son sac pour être "suffisant", etc. Je ne suis pas sûre que ce soit vrai.

Tu peux très bien accompagner des personnes sur un plan diététique sans être psychologue, tout en respectant et étant bienveillante sans avoir besoin de mettre en précarité leur équilibre psy, et inversement, tu pourras être tout à fait compétente en tant que psy sans avoir de connaissances poussées en diététique tant que tu ne prétends pas agir sur cette dimension.

T'intéresser à tous ces domaines, t'y former, ça peut être intéressant. Mais puisqu'il s'agit d'une reconversion, je pense que ça peut être important d'identifier précisément quelle pratique tu souhaites développer ? Et dans quelle mesure ce que tu souhaites est possible sur le marché de l'emploi.

Quant à développer ta formation dans ta branche actuelle, ça ne semble pas correspondre à ce que tu souhaites vraiment, si ?

Peut-être que les changements que tu vis cette année font que tes repères identitaires, professionnels, évoluent.
Laisse-toi le temps de te (re)trouver, peut-être que tu pourrais en parler à quelqu'un d'extérieur, un conseiller d'orientation, un psychologue, quelqu'un qui pourrait t'aider à cheminer autour de cela.
Prends contact avec des professionnels spécialisés en TCA si c'est ce que tu souhaites, tu peux trouver des contacts sur le site du GROS, contacter directement le site du GROS, etc.

Tiens nous au courant ! Les questions pro et de reconversion touchent beaucoup de gens je trouve.
Ce que tu questionnes sur tes attentes concernant ton travail aussi.
Il me semble avoir déjà lu des personnes ici qui souhaitaient être diététicienne. Fais une recherche sur le forum, ce sera peut être des contacts intéressants?
1270
coucou
je peux répondre sur la partie du cned, je fais actuellement un bts avec eux (informatique) et attention à la charge de travail; tu dois vraiment tout faire par toi même , les contacts avec les profs sont peu présents , les forums pas très actifs et les cours bons mais parfois insuffisant. Bref avec un cdi il faut voir si tu pourras te libérer une plage de travail suffisante et régulière.
Enfin tu auras certainement un stage à faire chaque année (en info c'était 4 semaines)
Je ne cherche pas à te décourager ça reste largement faisable mais il vaut mieux être prévenu qu'étudier de chez soi demande une bonne organisation!
37 ans Toulouse 817
Merci pour vos réponses.

Pour te répondre Papille, avant tout je voudrais être psychologue mais un psychologue trouve peu de boulot et surtout rarement à plein temps et pas payé plus que le smic.
Mais entre le GROS et mon expérience de vie, je me suis intéressée à une nouvelle approche de la diététique et je suis tombée par hasard sur ce blog : http://www.dietepense.fr/dietepense/

Cela correspond à quelque chose que je me verrais tout à fait faire comme métier. Je pourrais très bien compléter mes "heures" pour réussir à faire un temps plein entre consultations de psychologie "classique" et celles portées sur la nutrition.

Du coup c'est à la fois pour avoir du boulot et parce que j'aime les deux. Je ne voudrais pas faire QUE de la diététique et je ne pourrais pas faire QUE de la psychologie mais je peux très bien faire les deux à condition d'arriver à faire ces études.


Merci sally pour ta réponse, en bts diététique j'ai lu que c'était encore plus long les stages et je ne sais pas encore comment je pourrais m'organiser. Pour les cours tu dirais qu'il faut s'aménager à peu près combien d'heure par semaine pour pas être larguée ?
1270
Shika a écrit:
Merci pour vos réponses.




Merci sally pour ta réponse, en bts diététique j'ai lu que c'était encore plus long les stages et je ne sais pas encore comment je pourrais m'organiser. Pour les cours tu dirais qu'il faut s'aménager à peu près combien d'heure par semaine pour pas être larguée ?


pour l'info en partant de 0 j'ai essayé de faire entre trois à cinq heures par jour, c'est suffisant.J'ai le témoignage d'autres personnes de ma promo qui avec un cdi faisait 2h/3h par jour et plus les week end et s'en sont bien sortis^^
649
Shika a écrit:
La première serait de passer le diplôme d'ingénieur dans ma branche, avec une partie validée par VAE et le reste probablement en cours du soir. Enfin ça c'est dans le meilleur des cas, c'est-à-dire si j'arrive à faire valoir mon expérience pro et ça ce n'est pas gagné du tout.


C'est ce qui me semble le plus simple.

Shika a écrit:
La seconde serait de changer totalement de branche. Revenir à mon premier amour, la psycho. J'ai abandonné en première année quand j'avais 18ans par manque de débouchés, mais je regrette beaucoup car je pense que je serais bien plus impliquée et heureuse dans mon boulot si j'avais poursuivi et tenu bon. La fac de ma ville propose la licence en cours à distance, ce qui me permettrai de conserver mon emploi et de bosser les cours le soir même si ce serrait difficile.
Si je m'accroche bien sur ces 3ans je stopperais mon boulot et finirait les 2 dernières années à la fac.


Déjà beaucoup plus compliqué.

Shika a écrit:
Et après tout est-ce que c'est pas idiot comme démarche ? Après tout un boulot c'est pas forcément une passion et j'ai déjà un boulot qui sans être parfait me donne de quoi manger à la fin du mois... Est-ce que je suis folle ? Qu'est ce que je fais ?


Ce n'est pas simple.

C'est toujours difficile de mélanger passion et boulot. Ensuite, cela doit être suffisament intéressant pour se lever le matin pendant 40 ans et suffisament rémunérateur pour en vivre.

Sans même parler du BTS diét. l'option psycho me semble "très longue" et bien bouchée au final.

Pour la charge de travail, cela dépendra de tes capacités. Personnellement j'y passais 5 à 15 heures par mois hors cours.
37 ans Toulouse 817
Merci pour vos réponses.

C’est vrai que c'est compliqué, c'est vrai que c'est un peu de la folie de tenter ça et que ça sera très très dur.

Pour la VAE dans ma branche, c'est aussi compliqué en fait... j'ai cherché un diplôme qui correspondrait à mon métier mais les seules écoles que j'ai trouvé sont sur Paris. Si jamais ils me disent que mon expérience est trop juste pour valider le diplôme complet et que je dois passer quelques UE voir beaucoup d'UE pour valider le diplôme, je fais quoi ? J'abandonne ma vie et je redeviens étudiante à Paris pour un job qui ne me plait pas ? Je suis pas sure que je le ferais. Surtout que c'est juste pour avoir une reconnaissance et un salaire adéquat, car en France tout se base sur tes études... rien à faire, sur ce point là j'envie les USA.

Bref je ne sais pas encore ce que je vais faire...

Vu que les inscriptions pour la licence de psycho sont bientôt (la deuxième session vu que j'ai raté la première), je pense que je vais m'inscrire. Ca coute un peu de sous mais rien de monstrueux. Je verrais déjà si ça me plait toujours autant et si j'arrive à suivre le charge de travail. Heureusement ça n'engage à rien dans le sens où je n'ai pas à quitter mon job actuel pour le faire.
Si je m'en sors et que j'ai ma première année, j'envisagerais peut être de poursuivre.
649
Shika a écrit:
Pour la VAE dans ma branche, c'est aussi compliqué en fait... j'ai cherché un diplôme qui correspondrait à mon métier mais les seules écoles que j'ai trouvé sont sur Paris. Si jamais ils me disent que mon expérience est trop juste pour valider le diplôme complet et que je dois passer quelques UE voir beaucoup d'UE pour valider le diplôme, je fais quoi ? J'abandonne ma vie et je redeviens étudiante à Paris pour un job qui ne me plait pas ? Je suis pas sure que je le ferais.


Pour la VAE si tu es cadre depuis 3 à 5 ans ça devrait aller. Pour le diplpôme, tout dépend de la branche, de ce que tu veux faire et surtout de qui paye. Personnellment, c'était à Paris mais ma boît financait logement et transport... donc ça va. Mais ça me suprend, il ya surement des écoles d'ingé dans ta ville, ce n'est pas ce qui manque.

Shika a écrit:
Surtout que c'est juste pour avoir une reconnaissance et un salaire adéquat, car en France tout se base sur tes études... rien à faire, sur ce point là j'envie les USA.


Le diplome est effectivement un sésame... et c'est pareil aux US.

Shika a écrit:
Vu que les inscriptions pour la licence de psycho sont bientôt (la deuxième session vu que j'ai raté la première), je pense que je vais m'inscrire. Ca coute un peu de sous mais rien de monstrueux. Je verrais déjà si ça me plait toujours autant et si j'arrive à suivre le charge de travail. Heureusement ça n'engage à rien dans le sens où je n'ai pas à quitter mon job actuel pour le faire.
Si je m'en sors et que j'ai ma première année, j'envisagerais peut être de poursuivre.


Effectivement, tu peux tenter une année comme ça pour voir ce que ça donne... il n'y a pas de risques.
37 ans Toulouse 817
Thestral a écrit:

Pour la VAE si tu es cadre depuis 3 à 5 ans ça devrait aller. Pour le diplpôme, tout dépend de la branche, de ce que tu veux faire et surtout de qui paye. Personnellment, c'était à Paris mais ma boît financait logement et transport... donc ça va. Mais ça me suprend, il ya surement des écoles d'ingé dans ta ville, ce n'est pas ce qui manque.


Alors en fait je suis effectivement cadre mais même si je suis dans l'informatique et que j'écris du code embarqué, mon métier est plus proche de l'ingénieur d'études. C'est d'ailleurs ce qui est écrit sur ma fiche de poste. Et malgré ma région fortement aéronautique, en VAE je ne peux avoir que ingénieur informatique. Je me suis renseignée au CNAM et je ne pourrais valider aucune UE avec mon expérience pro... rien... nada... je devrais tout faire en cours du soir si je veux le diplôme ingénieur info.
A côté de ça, j'ai vu des écoles type EPITA avec le titre d’Expert en Ingénierie Informatique qui semble correspondre totalement à mon métier actuel. J'ai fais des demandes d'information à plusieurs écoles qui proposent ce titre mais la période des vacances ne doit pas aider car je n'ai eu aucune réponse à ce jour. Je sens le bon parcours du combattant et aucune garantie d'aboutir. Si ca se trouve je me trompe complètement et je ne pourrais rien valider de plus pour ce titre que pour le diplôme d'ingé info. Bref...
R
36 ans 835
je te conseille pour la psycho et la diet, de ne pas faire les deux parcours à distance ensemble parce que tu vas te disperser et que tu n'auras pas assez de temps pour faire les deux. Fais l'un, après l'autre...
B I U


Discussions liées