MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Enceinte: plus de repos ou pas?

48 ans 76 10598
Je me demandais comment vous aviez vécu votre grossesse: vous êtes-vous mise en mode économie d'énergie ou alors vous n'avez rien changé à votre mode de vie?

Par exemple, mon amie  
enceinte continue les sorties, voyages, couchés tardifs etc..et cela même si elle avoue être très fatiguée. :morning:

Moi, en revanche, pendant mes grossesses, j'accumulais les heures de sieste :sleeping: :sleeping: j'évitais les longs trajets et les grosses teufs...en bref, je couvais! :P

Et vous, quelle femme enceinte étiez-vous? :D
36 ans Le Mans 732
moi, j'etait comme toi! de toute façon, j'avais pas trop le choix, j'etait une loque!!
41 ans laigneville/oise 2222
je dormais tout l'apres midi pendant la semaine ,et le week end nous partions sur les routes pour faire les brocantes ,je marchais donc facilement deux bonne heures plus en general 1h30 de voiture et ce jusqu'au 8 eme mois de grossesse ! je "pétait " la forme :lol: si mon mari ne m'avait pas retenue j'aurais fait des brocante jusqu'au terme de l'accouchement mais il a fallut que je calme me repose ,en fait je crois que j'essayait de penser a tout sauf à l'accouchement tellement j'avais la trouille :roll:
51 ans 5519
Ben les 3 premiers mois, j'étais une vraie marmotte. Pour les 3 grossesses.
Et puis de toutes façons, j'étais traitée pour mon hypertension, donc épuisée du matin au soir, j'avais des doses de cheval, qui m'assomaient. Donc ben interdiction de stress à cause de l'hypertension, donc interdite de travail. Alors mode économie, ça c'est clair :lol:
48 ans 76 10598
Je fais remonter cette discussion suite à la réponse de Dolphie sur une autre discussion qui m'a interpellé. ;)

Alors pendant la grossesse, vous continuez à vivre comme avant ou vous faites plus attention?
41 ans bourgogne 450
Moi, je suis comme chloecamille, je me repose le soir en rentrant du boulot, je suis beaucoup moins active que lorsque je n'étais pas enceinte ... je suis surtout +fatiguée, donc je pense qu'il faut écouter son corps et se reposer si on en ressent le besoin ...

Je pense qu'il faut tout de même se ménager un peu ! Sans pour autant ne rien faire, mais il y a des limites.
N
47 ans chez moi ou au bureau 114
J'avoue je n'ai rien changé à mon activité professionnelle comprenant des voyages à l'étranger...ni à mes activités perso (sorties dîners etre amis etc...) mais il est vrai que j'ai eu une grossesse plutôt sereine à part la fatigue des 3 premiers mois.
mais dès que le medecin m'a dit au mois d'août (à 8 mois de grossesse) de me calmer j'ai suivi ses conseils sans rechigner.... enfin presque
:D

par contre depuis l'arrivée de Natacha, je pratique très mais vraiment très régulièrement la sieste d'autant que ma puce n'a pas encore assimilé la différence entre jour et nuit...
40 ans Vénus 378
alors j'avoue que je suis un peu en mode veille depuis que je suis enceinte, sauf pour le boulot vu que je suis en formation...

en fait, lors de ma précédente grossesse,je n'avais rien changé, c'était les vacances donc gros ménage, beaucoup de voiture, couchée trés tard...et j'ai fait une fausse couche...je sais trés bien que ça n'a certainement aucun rapport(quoique la voiture peut être...)et c'est ce que je préfere me dire, mais ça a forcément des répercussions sur mon attitude pendant ce début de grossesse

c'est aussi le papa qui a pris les choses en main et qui fait beaucoup de chose à ma place à la maison
43 ans Lille 7000
J'a ieût à chaque fois un problème pdt ma grossesse qui ns ont fait à chacunes de grosses frayeurs, pr la première décollement du sac et pr la deuxième lacunes placentaires, j'ai fait attention le tps qu'il fallait, ms ça ne m'a pas empêchait de faire la chambre des petits bouts et de bouger!!!! Encore plus pr la deuxième grossesse car j'avais la puce à m'occuper!!!
Je me reposais quand je sentais quand il le fallait ms quand mon entourage me prenait un peu pr une malade, ça m'énervait car pr moi, je n'étais pas malade!!!
41 ans 2883
Je continue mon rythme de vie plus ou moins normalement, mais j'essaie de faire attention.
Maintenant, niveau stress, c'est pire qu'avant, il faut vraiment que je fasse gaffe de bien relativiser et de pas prendre pour moi les problèmes de la boite, surtout qu'en ce moment, c'est des périodes de rush intenses.

Niveau physique, comme je n'ai pas de problème particulier, et que je suis souvent seule au boulot, je me tape tout un tas de trucs (rdv commerciaux à 400 bornes du bureau, et en voiture bien sur, à cause des grèves... courses à gauche à droite, etc).

Mais à la maison, mon mari est un vrai ange et m'aide beaucoup sans que je demande rien, c'est trés agréable, et ça me permet de souffler un peu.

Question fêtes, on a jamais été trés sorties depuis qu'on est en couple et les journées étant super crevantes, le soir, aprés 23h00, j'ai qu'une envie: dormir.
Et pas question de faire la bringue toute la nuit: déjà aprés avoir fait du shopping 1 heure ou deux chez Ikea un samedi aprem, je suis plus que claquée et j'ai mal partout, alors faire une sortie en plus le soir, c'est suicidaire.
41 ans 2883
Je rajoute juste, aprés avoir lu les posts de Dolphie notamment sur l'autre post. Pour elle, ainsi que pour pas mal d'autres personnes, moi comprise, la grossesse se passe apparemment plutot bien, malgrés quelques petits désagrements non dangereux. Pour ma part j'en suis à 5 mois, et je n'ai même pas de sciatique, ni d'oedème, ni d'hemoroïdes ou varices, juste un peu de fatigue et quelques tiraillements.

Cependant, vivre pendant sa grossesse comme si de rien n'était, je trouve ça dangereux.
La prévention sert justement à ce que la grossesse ne se transforme pas en maladie.

C'est vrai que dans les siècles passés, les mères et les bébés étaient moins suivis qu'aujourd'hui medicalement parlant, et les femmes en faisaient plus qu'aujourd'hui. C'est vrai aussi que le nombre de décés des mères en couche et des bébés à la naissance, des fausses couches, etc, étaient aussi sacrément plus élevés...

Donc non, il ne faut pas arreter de vivre pendant sa grossesse. Mais oui, il faut être prudente, et ne pas forcer ses limites. Et quand on est fatigué, on se repose, ou en tout cas, on consulte pour savoir si on peut continuer ou pas.
48 ans Puteaux 569
Je me suis drôlement ménagée pendant ma grossesse. Il faut dire qu'entre les nausées et vomissements du premier trimestre, les douleurs dorsales et ligamentaires au 2e trimestre et l'allure de baleine à bosse avec les jambes d'éléphants au 3e trimestre, je n'ai pas pu faire grand chose.

D'ailleurs, j'ai une amie qui m'avait fortement conseillée de me reposer car les deux premiers mois de bébé, c'est speed. Je l'ai écoutée et j'étais bien contente d'avoir mis de côté un peu d'énergie.
50 ans Bretagne 357
Merci Nathouille,

Pendant un moment j'ai vraiment eu l'impression de passer pour une bizarre.
Justement j'ai posé la question à mon Chéri qui me dit que j'ai à peine ralenti, mais il voit que je vais bien et que j'ai plein d'énergie.
Donc je fais attention mais je ne m'arrête pas de vivre pendant 9 mois.
D'ailleurs je vous laisse j'ai plein de trucs à faire. :D :D :D
Je vous souhaite un bon week-end à toutes.
41 ans 2883
Ben Dolphie: j'ai des hauts, j'ai des bas. Mais j'ai remarqué que moins j'en faisais, moins j'avais envie d'en faire.
Je ne suis pas super sportive ni musclée à la base: si je commence à me reposer tout le temps, je ne peux plus bouger du tout aprés. J'imagine que je vais être complétement amorphe et vraiment vraiment fatiguée à la fin de ma grossesse, donc autant ne pas commencer dés maintenant à être immobilisée par la crainte ou la fatigue, tant que je n'ai pas de trucs vraiment douloureux ou handicapants.
50 ans Bretagne 357
Je suis entièrement d'accord avec toit Nathouille. C'est aussi pour çà que je ne veux pas faire canapé toute la journée. Je veux que mon p'tit bout ait une maman active. Et le soir quand je m'endors parce que je suis fatiguée, eh bien je sais pourquoi.
Mais çà, je pense que c'est une question de tempéramment. On est comme on est.
Ce qui m'avait énervé dans l'autre post c'est que j'avais l'impression qu'il n'y avait que des futures mamans souffrantes. Et par moment c'est à vous démoraliser un régiment.
La grossesse ne met pas particulièrement en forme tout le temps. Il y a ce qu'on appelle "les maux de la grossesse". Autant les accepter "joyeusement" car à mon sens ils sont plus facile à supporter et se dire que çà va durer le temps de la grossesse. En plus après çà on va avoir un p'tit bout dans nos bras. Cà vaut le coup, enfin moi c'est ce que je me dis.
Il faudrait peut-être lancer un post sur les futures mamans actives qui nous dirait ce qu'elles font dans la journée, et peut-être que çà donnerait des idées aux autres qui n'osent pas ou qui couvent intensément.
Enfin bon, c'est une idée.....
Bonne journée à toutes.
B I U


Discussions liées