MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

L'article qui m'a choquée hier soir

29 ans 182
Bonjour à tous!
Hier, je suis tombée sur ceci (attention les oreilles, y'a un mp3 qui se déclenche quand on clique sur le lien, mais c'est bien du texte dont  
je veux parler):

http://www.feministes-...s-plus-que-lanus-ou-la-bouche/

Qu'une femme puisse ne pas aimer la pénétration, j'en convient. On a tous nos préférences.
Mais là, ça m'apparait comme un énorme manque de respect, que ce soit pour les hommes ou les femmes qui se sont réellement faites violer.
42 ans Sous le chant des cigales ^^ 3642
Heu ... Que dire ...
Je n'aurais jamais cru que le féministe pouvait consister en la négation du plaisir procuré par la pénétration.
Je ne me suis jamais laissée pénétrée pour faire plaisir à mon partenaire mais par envie.
29 ans 182
Oui enfin, quand c'est à ce point, je sais pas si on doit appeler ça du féminisme ou de la haine pure et dure... :roll:

Sinon c'est exactement pour ça que je trouve que c'est un manque de respect pour les femmes qui ont été violées. C'est mettre en parallèle que la femme qui se fait pénétrer par envie souffre comme celle qui l'a été par la contrainte... Parce que ce serait toujours fait sous contrainte.

En plus elles sortent certains faits de leurs contexte pour les associer à une domination, même si ça peut être fait à cause de problèmes médicaux (ou simplement minimes) comme pour l'utilisation du lubrifiant.
107 ans 3096
Je suis désolée mais je n'arrive pas à lire ce torchon jusqu'au bout ! Quel ramassis de con******... Désolée, c'est tout ce que ça m'inspire !
(voilà un article qui donnera de l'eau au moulin de certains...)
35 ans 3267
En tant que féministe non radicale, je tiens à préciser que cette position est soutenue par des extrêmistes ( les mêmes qui appellent de leurs vœux la généralisation de l'utérus artificiel). Au contraire, les féministes mainstream font un gros boulot au niveau des victimes, notamment masculines, de viol.
Cette position, au fait, a été récemment défendue sur ce forum même, dans un sujet de la rubrique sexo
http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_384259.htm

(la demoiselle qui, en page 1, soutient qu'il n'y a pas de différence entre pénétration par un violeur et par un amant)
29 ans 182
LovelyLexy a écrit:
En tant que féministe non radicale, je tiens à préciser que cette position est soutenue par des extrêmistes ( les mêmes qui appellent de leurs vœux la généralisation de l'utérus artificiel). Au contraire, les féministes mainstream font un gros boulot au niveau des victimes, notamment masculines, de viol.


BIEN SÛR :) Ça ne s'appel pas "radical" pour rien.
Mon but n'était absolument pas de mettre tous les féministes dans le même panier. D'ailleurs, comme j'ai dit plus haut, à ce niveau, je ne considère pas que c'est du féminisme mais bien de la haine, tout simplement.

Sur ce, je vais aller lire le lien que tu viens d'envoyer.
30 ans 2571
:shock: :shock: :shock: Bienvenus dans la 18343596ème dimension!
C'est n'importe quoi!
C'est méprisant pour l'ensemble des femmes (si on aime ça, on est dans l'illusion : je me méfie toujours de ceux qui prétendent faire mon bonheur malgré moi... :roll: ), envers les victimes de viols (femmes ET HOMMES), envers les hommes, réduits au rang d'animaux.

Ce genre de propos décrédibilise le féminisme... Je suis moi-même plutôt féministe, mais là c'est plus du féminisme, c'est de la bêtise et de la tyrannie (interdire la pénétration, en gros ??).
29 ans 182
LovelyLexy a écrit:
Cette position, au fait, a été récemment défendue sur ce forum même, dans un sujet de la rubrique sexo
http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_384259.htm

(la demoiselle qui, en page 1, soutient qu'il n'y a pas de différence entre pénétration par un violeur et par un amant)


Oh oui, maintenant je me souviens de cette discution. J'avais été... :shock:
Enfin, je pense quand même qu'il y a une différence: Spirouette soutenait qu'il y avait du plaisir dans le viol alors que l'article que j'ai posté propose que chaque pénétration est un viol...
Enfin... Les deux sont archi-faux, quand à moi.
29 ans 182
Salammbo a écrit:
C'est méprisant pour l'ensemble des femmes (si on aime ça, on est dans l'illusion : je me méfie toujours de ceux qui prétendent faire mon bonheur malgré moi... :roll: ), envers les victimes de viols (femmes ET HOMMES), envers les hommes, réduits au rang d'animaux.


Oui, tu as raison. J'avais mit l’emphase sur les femmes violées parce que c'était ce qui était le plus mit de l'avant ici mais je te rejoint sur ce point.
35 ans 3267
Salammbo a écrit:
:shock: :shock: :shock: Bienvenus dans la 18343596ème dimension!
C'est n'importe quoi!
C'est méprisant pour l'ensemble des femmes (si on aime ça, on est dans l'illusion : je me méfie toujours de ceux qui prétendent faire mon bonheur malgré moi... :roll: ), envers les victimes de viols (femmes ET HOMMES), envers les hommes, réduits au rang d'animaux.

Ce genre de propos décrédibilise le féminisme... Je suis moi-même plutôt féministe, mais là c'est plus du féminisme, c'est de la bêtise et de la tyrannie (interdire la pénétration, en gros ??).


Tout à fait d'accord, comme je l'ai dit c'est de l'extrêmisme donc de la stupidité; ironiquement, mettre les hommes au même plan que les animaux, c'est en fait dire la même chose que les machos qui affirment qu'ils violent car ils ne peuvent pas résister à leurs pulsions :evil:
Je me souviens avoir lu qu'une autre féministe extrêmiste préconisait la pénétration anale exculive car la pénétration vaginale (pouvant mener à une grossesse) était l'emblème du patriarcat (je la cite, hein, je ne pense absolument pas ça!) :shock:
29 ans 182
LovelyLexy a écrit:
Je me souviens avoir lu qu'une autre féministe extrêmiste préconisait la pénétration anale exculive car la pénétration vaginale (pouvant mener à une grossesse) était l'emblème du patriarcat (je la cite, hein, je ne pense absolument pas ça!) :shock:


Oh oui, très logique :lol:
45 ans région parisienne 5831
:roll: :roll: :roll: :roll:

Que dire? Cet article est sexiste envers les hommes, il les place tous dans le même panier, avec les violeurs en série et les profiteurs de tous bords.

De plus, parce que certaines pénétrations peuvent être des violences, il prétend qu'il faut que les femmes refusent toute pénétration et disqualifie celles qui voudraient être pénétrées...

:roll: :roll: :roll: :roll:

Bref, de quelques cas particulier, cet article fait des généralités abusives. Je ne sais même pas si cela vaut la peine d'en parler tant cet article est idiot.
35 ans 3267
Certains seraient étonnées de me lire mais en tant que féministe je t'approuve totalement, Mamykro: les féministes radicales sont radicalement stupides ( comme tout radical par définition): en plus, comme je l'ai dit, assimiler tous les hommes aux violeurs est d'autant plus stupide que c'est au final faire le jeu des violeurs/abuseurs: l'homme ne pouvant résister à ses pulsions, la femme se doit de ne pas l'exciter ( voile intégral, mutilations génitales, slut shaming) ou de se soumettre :evil:
35 ans 3267
J'ajouterais que, vu qu'il n'est jamais fait mention dans l'article de la conception, je suppose que ce même groupe défend l'idée de l'utérus artificiel rendu obligatoire pour l'ensemble de l'humanité ( supposé mettre à égalité les hommes gays et les femmes), et ne me lancez pas là dessus...
PS: après examen, je suis choquée, là encore en tant que féministe, par le ton étrangement nataliste, anti pilule et préservatif de l'article, et l'idée que vagin=essentiellement destiné au bébé ( damned, moi qui croyait que c'était l'utérus...)
29 ans 759
Vous avez lu les commentaires ?

Ca vaut son pesant d'or !

mega brakmar dit :
7 août 2013 à 16 h 23 min
Mais par quelle pratique remplace-t-on la pénétration ? donnez nous un modèle…


binKa dit :
7 août 2013 à 22 h 37 min
bonjour
cela existe déjà : les dites (avec mépris car non à la solde du colon) « caresses ».
Quant à la stimulation du sexe des femmes (clitoris et nymphes), uniquement par les femmes (soi ou une autre), car les hommes qui procurent du plaisir aux femmes scellent ainsi un des verrous les plus efficaces de la domination, créant un attachement de type syndrome de stockholm.
Eviter tout modèle phallique (agitation compulsive, vitesse crescendo, brutalité ou frénésie ou pression). Ces organes sont d’une extrême sensibilité, le panel de sensations éprouvé rien qu’avec diverses formes de caresses est remarquable.
b.


Et puis, appeler les hommes "colons" c'est fort comme mot... Et l'emploi du "noues" au lieu de "nous". Tous dans cet article me choque, il y a tellement de choses stupides à relever...
B I U


Discussions liées