MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Perdre du poids pour avoir un bébé

34 ans 97
Qui doit perdre du poids pour avoir un bébé?

Qui est dans cette situation là et en essais depuis des années sans succès de grossesse, car à force on perds l'espoir...

Merci  
à celles qui vivent ça de laisser un petit message.

:roll:
G
43 ans 111
Bonsoir unreve
Je précise tout d'abord que je respecte la philosophie anti régime du site et sincèrement! Je vais juste faire part de mon expérience.
Je me suis mariée il y a 8ans et pour moi couple était égal à fonder une famille... Essai bébé donc un peu avant le mariage.
Deux ans sans qu'il se passe quoi que se soit!
Consultation d'un gygy sur les recommandations de mon médecin. Il me parle de mon poids (122 à l'époque pour 1m70 ) mais sans plus. Essais traitement, plusieurs sur quelques mois et toujours rien à part hyperstimulations et échecs. Le gygy s'impatiente (hé moi donc) et devient désagréable, veut me passer en pma mais pas avant que je perde 25kg!!
La j'hallucine, il devient même méprisant.... Bref
Sur ces bons traitement je prends 15kg et laisse tout tomber! S'en suivent 4 années de souffrance, de tentative de deuil!
L'année dernière je suis une copine dans un rééquilibrage alimentaire mais juste pour moi, j'ai envie et je perds 34 kg sans trop de souffrance à vrai dire! Puis je rencontre un pallier inexplicable .... 2mois sans perte de podis... Sans règles non plus! (c'était déjà arrivé) et je découvre que je suis enceinte!!
Sans traitement, sans avoir essayer plus que ça, je suis tombée enceinte contre toute attente!
Quel rôle à jouer la perte de poids? Je ne sais pas!! Mais c'est arrivé...
Garder espoir et ne vous laisser pas malmener!
Bon courage à toi unreve.
L
35 ans 2
Bonjour Unreve,

je suis nouvelle sur le forum et dans le même cas que toi!
Mon histoire: En couple depuis 8ans, j'ai des rapports régulier avec mon mari sans protection depuis 4ans et depuis environ 3 ans 1/2 je suis suivi médicalement.

Au début j'avais une gynéco qui ne parlait que de mon poids et ne voulait absolument pas me faire de bilan hormonal ou autres examens de la sorte, puis une amie ma conseillé un gynéco spécialisé dans la stérilité et avec elle ça se passe beaucoup mieux... Enfin si on veut!

Elle ne me parle pas de mon poids mais me dit de faire attention à ce que je mange et de bannir le sucre blanc de mes repas. Avec elle j'ai pu faire toutes sortes d'examens médical et mon mari enfin un spermogramme!

Mon problème c'est qu'à chaque rdv où j'apporte mes résultats d'examens elle me dit que "tout va bien, tout est ok!". Mais alors si tout va bien docteur, pourquoi je n'arrives pas à procréer????
Je commence à croire qu'en effet mon poids joue beaucoup la-dedans!

Je ne suis pas réglée sans Duphaston depuis 3ans ( je n'ose pas arrêter de peur qu'elles ne viennent pas et que je perde du temps dans mes démarches!), j'ai été sous Clomid 2 mois avec 1cp, puis repos puis 2 mois avec 2cp et il ne c'est absolument rien passé :? ! Courbe en dents de scie,glaire blanc d'oeuf à une certaine date mais pas d'ovulation...
Plus le temps passe et plus je désespère. Et le truc c que je n'arrive pas à maigrir, et je me dis que c'est peut-être ma seule chance d'avoir cet enfant dont je rêve tout les jours :cry:

Autour de moi, tout le monde tombe enceinte avec tant de facilité, pourquoi pas moi?...

Je ne sais pas dans quelle situation tu es mais j'imagine que le ton poids te fais défaut aussi?
34 ans Mulhouse (68) 417
Bonjour,

Mariée depuis 2010, en essai bébé depuis même avant. Mais sans aucun bébé à l'horizon. Je ne rentrerai pas dans les détails, tout est sur mon blog.
Ceci dit, la dernière étape pour moi, c'est une fiv. Pas le choix puisque le spermogramme de mon mari est très bof, et que j'ai des OPK.
Rdv à la pma en juillet dernier. Et la docteur m'a dit que au dessus d'un imc de 35, on ne me prendrait pas en charge. Bon, j'ai de la chance, je n'en suis pas loin. Enfin... Disons que je peux espérer être au bon poids en septembre.

Ceci dit, elle m'a dirigé vers un hôpital de jour spécialisé en nutrition. Là-bas, j'ai vu une diététicienne qui a rééquilibré mes repas. Trois semaines à manger plus que j'avais l'habitude le midi, mais moins le soir, et moins de sucre surtout. Et j'ai vu mon poids descendre. Puis une semaine en hôpital de jour sur place pour apprendre à cuisiner, comment manger correctement, comment faire du sport... Et comme ça, tout doucement, je suis en train de fondre. On m'a interdit de parler de régime. Ce n'est pas un régime. Juste un rééquilibrage, et un apport calorique un peu inférieur à ce dont j'ai besoin. Et on m'a interdit aussi de perdre plus de 4kg par mois.

Pour le coup, il y a des moments, c'est pas facile. Là, j'ai mon collègue qui boit un thé à la vanille, alors j'ai envie de gâteaux. Plein de sucre. Sauf que bon, ça ne rentre pas dans mon programme repas de la journée. Ceci dit, je pense que je vais me faire une tarte aux poires pour demain, histoire de ne pas être trop frustrée.

C'est dur parfois. Mais dans l'ensemble, vu mon but, je m'accroche. Et mon gynéco m'avait toujours dit, sans insister, que perdre 10% de mon poids pourrait m'aider pour ma fertilité. Pour le coup, les chances que je tombe enceinte naturellement sont très, très basses. J'aurai la fiv. Mais on ne sait jamais, peut-être que ça va au moins diminuer l'hyperpilosité et l'acné...

Renseigne-toi auprès de ton gynéco/généraliste/pma s'il y a un centre de nutrition pas loin. Un médical, pas une boutique. C'est pris en charge à 100% par la sécu, et au moins, ce sont des médecins qui t'expliquent pourquoi un régime, c'est inutile voire dangereux. Et comment tu peux perdre sans avoir l'impression de te priver.
34 ans 97
Génial pour cette grossesse naturelle :D

Oui le poids joue beaucoup sur mes ovulations j'ai été 6 mois sous clomid et une seule ovulation ...

Je revoit le gygy le 19 on verra ce qu'il va me dire. Mon homme dois refaire un spermogramme et moi un bilan sanguin complet plus un frottis et perdre encore 37 kilos.

Génial tu va enfin faire une FIV oui moi c'est aussi un rééquilibrage alimentaire et pour ne pas être frustrée je m'autorise un truc "plaisir" une fois par semaine sinon je tiendrais pas longtemps.

Qu'allez vous faire ce mois ci ?? Bisous et courage !!!
48 ans 35 10308
Saviere a écrit:
On m'a interdit de parler de régime. Ce n'est pas un régime. Juste un rééquilibrage, et un apport calorique un peu inférieur à ce dont j'ai besoin. Et on m'a interdit aussi de perdre plus de 4kg par mois.

Tu peux appeler ça comme tu veux, il n'empêche que c'est un régime.
Je comprends très bien la nécessité pour toi de perdre du poids, tu es dans une situation difficile et je ne te jette pas la pierre de vouloir faire tout ce que tu peux pour arriver à avoir cet enfant que tu espères tant (et je te souhaite de la réussite dans ton parcours et tout le bonheur familial que tu mérites). Mais si, c'est un régime.
34 ans Mulhouse (68) 417
Régime est aujourd'hui connoté avec privation. Je ne me prive pas. Je rééquilibre mon alimentation. Après, en ce moment, j'ai un apport inférieur histoire d'obliger mon corps à perdre, mais même si, par moment, je mangerais bien un peu plus, je me suis habituée. Et j'ai tendance à avoir du mal à manger plus.

Dans le sens nominal, un régime, c'est juste une façon de manger. Pas pour perdre du poids. "Un régime alimentaire définit la façon dont un organisme se nourrit". Donc oui, je suis un régime omnivore avec un apport calorique légèrement inférieur aux besoins quotidiens de mon organisme pour survivre.
Mais ce n'est pas un régime amaigrissant. Je ne cherche pas à perdre du poids au plus vite. J'essaie juste de me sentir bien dans ma peau et d'arriver à l'objectif que m'a fixé la pma. Si ça ne dépendait que de moi, sincèrement, oui, j'aurais mis en place ce rééquilibrage. Mais non, je n'aurais pas fait en sorte de perdre du poids. Et dès que j'aurai le traitement de la fiv, je me remettrai à un apport "normal" de calories pour que mon corps ne soit pas dans un état de manque.
48 ans 35 10308
Oui, j'ai dit "régime" alors que je voulais dire "régime restrictif".
Encore une fois je comprends la nécessité que tu ressens de te lancer dans cette démarche, et j'ai l'impression que tu as bien mesuré les risques et les bénéfices pour toi, que tu sais ce que tu fais, je ne te jette pas la pierre et j'espère sincèrement que tout va bien se passer pour toi.

Juste je pense qu'il est important sur ce forum qu'on ne fasse pas croire aux gens que se nourrir, même de façon omnivore, en mesurant ce qu'on ingère, en mangeant moins que ce que son corps réclame, et en se retrouvant dans des situations de frustration vis-à-vis de la nourriture, ce n'est pas un régime restrictif. Quelqu'un de moins encadré/informé que toi pourrait se retrouver dans des situations difficiles en étant persuadé de bien faire. J'espère que tu comprends mon point de vue.
34 ans Mulhouse (68) 417
Je comprends. Mais j'essaie justement de montrer que je ne me prive pas. Ce n'est pas le régime à la mord-moi le nœud qu'on trouve dans un magazine féminin. Ce sont des médecins qui m'encadrent et me disent de faire attention à manger suffisamment et ne pas risquer carences ou frustrations. Et c'est dans le cadre d'un acte médical, pas juste perdre pour perdre. Ma santé est, à ce jour, très bonne. Mes analyses normales.

Pour moi, le terme régime est synonyme, pour beaucoup, de privations. Il faut que ce soit difficile, et il faut perdre beaucoup et vite. Et je ne suis pas d'accord. C'est dangereux pour la santé, et pour le mental.
Je préconise, et je l'ai toujours fait, d'apprendre à manger à sa faim. De comprendre que manger est un plaisir et une nécessité, pas une épreuve. Le fait que les médecins, aujourd'hui (les vrais, pas les Dukon et cie), disent exactement ce que j'ai toujours voulu instinctivement me conforte dans ma démarche.

Ce que je veux, c'est que les femmes de ce forum, en lisant ce que je vis, ne se disent pas : "oh chouette, elle perd du poids", mais "elle est bien dans sa peau".
47 ans à la maison ! 10072
A partir du moment où tu donnes moins à ton corps que ce qu'il te réclame, c'est de la privation.
34 ans 97
Coucou liya,

Où en es-tu ?
L
35 ans 2
Coucou unreve et les autres,

Pour moi ça continue d'avancer petit à petit.
Le mois passé ma gygy ma prescrit de la metformine et m'a demandé de banir complètement le sucre de mon alimentation et d'essayer de manger équilibré car en effet l'insuline bloquerai l'ovulation et dans mon cas comme tous les exams sont bon, ça pourrait etre ma seule solution pour avoir un enfant :cry: :cry:
j'ai commencé un régime hyperprotéiné la semaine passé. Pour l'instant tout se passe bien niveau sensation de faim, je ne me suis pas encore pesé mais j'espère que les résultats seront bon .

Cette fois ma gygy a clairement remis mon poid en cause et m'a dit pour la 1er fois qu'elle n'ira pas plus loin avec moi si duphaston+clomid+metformine ne fonctionnait pas au cours des 3 mois à venir. Il faudrait dans ce cas que je prenne contact avec un centre PMA, car vu mon poids elle ne veut pas prendre de risque!!!!
Je ne le prend pas mal et au contraire me motive pour maigrir d'au moins 10% de mon poids d'ici décembre.

Voila pour moi, et dis moi comment ça avance?
R
36 ans 835
Bonjour,

Je lis souvent les histoires de femmes qui veulent devenir maman et que le poids bloque. Personnellement je ne pense pas une seconde, en tout cas pas tout le temps, car à 103kilos pour 1m70 je suis tombée enceinte en 5 jours malgré de très nombreux kystes aux ovaires! Je ne dis pas ca pour me faire envier ou vous blesser (ou "foutre la merde") mais ca montre que le poids là dedans , c'est quand meme pas très important et qu'on peut être grosse et tomber enceinte rapidement...

liya : évite les régimes protéinés, tu vas certes perdre du poids mais je peux absolument te garantir que tu vas reprendre et même sans doute le double que t'as perdu. C'est complètement contre productif ces regimes là!
33 ans Plus loin vers l'ouest 3057
Je réagis à ta réponse risperdalconsta.

Oui il y a des femmes rondes qui arrivent à être enceinte en très peu de temps, comme toi, et plein d'autres. MAIS nié le fait que le poids peut poser un problème pour avoir un enfant est, à mon sens, une erreur.

Pour des femmes ça ira parfaitement bien, pour d'autres le poids sera une barrière. Y'a des femmes rondes qui réagiront très bien aux traitements hormonaux, d'autres pas du tout. Je fais partie de celle qui ont mal régit et qui ont même failli mourir! Parce que les traitements c'est loin d'être des placebo, il y a des risques à chaque fois car c'est des produits dangereux.

Je ne dis pas qu'il faut absolument perdre du poids, loin de là, mais la réalité c'est que chez certaines le poids bloque la fertilité.
R
36 ans 835
Bonjour faninou,

je sais que les pma exigent un imc limite... je sais aussi que la graisse libère des hormones, mais les médecins ont tendance à accuser le poids de tous les maux. Je veux bien croire que ça freine un peu, mais de là à rendre totalement infertile j'ai des doutes...

Bon courage dans tes démarches pour la maternité en tout cas, je te souhaite de tout coeur d'un jour avoir la joie d'avoir un(e) petit(e) pépet(te) :)
B I U


Discussions liées