MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Conversion et voile

J
38 ans Paris 1842
Je viens d'être attristée par une photo vue sur Facebook.

Il s'agit de L., la petite sœur de ma meilleure amie. Je la connais depuis ses douze ans environ, elle en  
a aujourd'hui 28.

Il y a qq années, elle a annoncé à ses parents qu'elle s'était mariée, en Angleterre, avec un pakistanais en situation irrégulière, qu'elle était enceinte et se convertissait à l'islam.

Depuis, elle a arrêté de bosser (elle était ingénieure), elle a trois enfants, vit essentiellement dans la communauté pakistanaise de sa ville, et porte le voile. Au début juste en Angleterre, maintenant pendant ses visites en France, sauf quand son père gueule trop.

Aujourd’hui, elle a mis sur Facebook une photo d'elle, de son mari et de ses enfants.

Cette photo m'a rendue très triste.

Y a rien à faire, je ne la comprends pas, et je m'inquiète pour elle.

Son voile est plus strict que la dernière fois que je l'ai vue. Du simple foulard posé sur les cheveux, elle est passée à un truc épinglé et serré.

Je ne comprends pas comment elle peut décider, volontairement, de se cacher, ainsi. Pour moi, cela revient à considérer qu'elle est impure, qu'elle doit se dissimuler.

Et puis, ce voile me semble être le symbole de son enfermement. Non pas que son mec l'oblige à quoique ce soit- au contraire, il aurait plutôt tendance à essayer de la modérer.

Mais je trouve qu'elle s'enferme, qu'elle s'étiole. Elle ne fréquente que des gens qui pratiquent la même religion qu'elle, beaucoup de nouveaux convertis, elle reste avec ses filles, adopte les moeurs culturelles de son mari (tables hommes et femmes séparés par ex), elle ne travaille plus.

J'analyse mes sentiments, je cherche à déterminer si ma réaction est motivée par une méfiance liée à l'islam- je ne pense pas.

J'ai vraiment l'impression que ce n'est pas sa conversion qui me pose problème, mais ce voile et c'est enfermement, cet anachronisme. Je ne connais pas très bien la religion musulmane, mais je n'arrive pas à croire que sa conversion l'oblige à cela. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi elle devrait s'enfermer ainsi, se cacher.

Au delà, cela me rend très triste pour elle, elle me semble, au fond, perdue. Et je sais que mon amie s’inquiète pour elle.

Voilà, je voulais juste partager cela. Je ne sais pas trop quoi penser de ma réaction en fait.
J
38 ans Paris 1842
Désolée pour les fautes...
C
45 ans là 2187
Très souvent, les nouveaux convertis à une religion (peu importe laquelle) font souvent plus de zèle que ceux qui sont nés dans la religion. Ils sont plus rigides, vont plus loin dans l'application des règles et des coutumes. C'est aussi plus ou moins une manière de se faire accepter, de faire oublier qu'elle n'est pas née d'une famille venant d'un pays musulman. Tu parlais de se cacher, de laver une tâche (être impure), la piste à creuser est peut-être celle-ci.
J
38 ans Paris 1842
Oui, je pense aussi qu'elle cherche à montrer qu'elle veut s'intégrer.

Elle a tjs été très excessive, cela dit.

Je crois que déjà j'ai du mal à admettre le voile en général. Enfin il me semble qu'à chaque fois, cela sous entend que la femme doit se cacher des convoitises masculines, être pudique pour empêcher le mâle d'être tenté: ben le mâle n'a qu'à savoir se tenir, et la femme n'aura pas besoin d'être cachée.

Et puis, je suis assez peu tolérante avec toutes les marques rigides et extérieures de religions: en fait, je n'ai jamais compris pourquoi le fait de manger ou pas un truc, tué ou pas d'une certaine façon, pourquoi manger du poisson le vendredi, etc etc pourrait avoir un quelconque impact sur quoi que ce soit. Je n’empecherais pas les gens de le faire hein, je ne dis rien, je ne me permets pas de remarque mais je trouve simplement cela ridicule à vrai dire.

Donc là... je n'aime pas la voir s'enfermer là dedans. En termes de droit des femmes, son voile m'interpelle. Qu'une jeune femme qui a été élevée pour être libre, indépendante, faire ses propres choix, s'enferme ainsi, c'est très dérangeant je trouve.

Mais effectivement, je pense que paradoxalement, même pendant sa période Spice Girls avec compensées et mini jupe, elle n'a jamais été à l'aise avec son corps d'une part, et elle a toujours eu envie de s'accrocher à un truc un peu dérangeant pour ses parents: le mec qui sortait de prison, le mec pour qui elle voulait se convertir au judaïsme, etc
30 ans 2571
Si personne ne l'y oblige, eh bien c'est son choix...

La pratique assidue et stricte d'une religion n'est pas forcément le "symptôme" de quelque chose de mal. Elle a peut-être trouvé ce qu'elle cherchait à travers cette pratique du voile, peut-être que ça représente quelque chose pour elle. Pour toi c'est un enfermement, mais chacun ses symboles.

Je comprends ton ressenti (nous partageons un grand nombre d'idées sur les femmes et leur place), mais déduire tout ce que tu déduis d'une simple photo, je trouve ça un peu exagéré.

Je ne sais pas si tu la connais suffisamment pour ça, mais pourquoi ne pas en parler avec elle ? Lui poser la question de ce que le voile lui apporte, pourquoi elle se replie sur la religion, etc... ?
J
38 ans Paris 1842
Je crois que nos messages se sont croisés.

C'est pas juste la photo, encore une fois,c 'est le tout. Le fait qu'elle arrête de travailler, qu'elle se voile de plus en plus, qu'elle publie des trucs niais sur la place de la mère au foyer. Le fait que cet été, sa petite fille de 2 ans et demi ait refusé d'enlever son gilet, alors qu'elle avt trop chaud, en disant "shame shame shame" parce qu'on allait voir ses bras nus.

Je ne peux pas aborder la question de front, mais j'essaierai de parler un peu plus avec elle, à Noel, quand elle reviendra.
J
38 ans Paris 1842
Et oui, je sais bien que j'ai qq difficultés à admettre que la pratique assidue et stricte d'une religion ne soit ni un mal, ni un symptôme d'un truc mal.^^

En plus, franchement, je ne suis même pas certaine que sa religion exige cela, mais bon...
S
30 ans 3465
J'ai lu le Coran, tout comme la bible, parce que je trouvais intéressant de confronter les écrits de ces livres "sacrés" face à la réalité pratique de la religion en question. Effectivement, il n'est stipulé nul part - de manière claire - que la femme a l'obligation de porter le voile. Je n'ai pas envie de dire de bêtises, ça fait un moment que je l'ai lu, je ne me souviens pas de tout, mais il me semble même avoir lu un passage sur le prophète qui dirait d'abaisser le voile sur les épaules. Soit...

Concernant ton amie: elle est adulte. Tu le dis toi-même, son mari ne la force à rien. C'est sa décision à elle. Tu peux ne pas approuver ou adhérer, toujours est-il que c'est SA vie. Visiblement elle ne subit pas un lavage de cerveau, elle le fait de son propre gré et malheureusement ce n'est pas à toi de lui dire ce qui est bien ou mal ou comment elle doit vivre.

Il faut relativiser, c'est un chemin comme un autre et si elle se sent bien là dedans, je ne vois pas en quoi ça te pose problème. D'après ce que tu racontes, elle a l'air de se plaire dans ce contexte, donc, soit, ce n'est ni pour toi ni pour moi la vie idéale, mais ça l'est peut-être pour elle.
J
38 ans Paris 1842
Je sais bien.

Dans mon premier message, je ne disais pas vraiment vouloir lui dire quoi que ce soit

Juste que cela m'attriste. Que je m'inquiète un peu. Et que je cherche aussi à analyser ma réaction.

Et je crois que ma réaction est le fruit de mon idéalisme et de ma difficulté à relativiser quand il s'agit de quelques principes. Oui, les gens peuvent faire d'autres choix, mais je reste persuadée que c'est triste. Qu'il y a des trucs biens, des trucs mal, et que décider d'entraver sa propre liberté, ne pas travailler, s'enfermer dans une communauté, et élever ses filles de telle façon qu'elles ont déjà honte de leur corps, c'est mal. C'est pas pour ça que j'irais lui dire quoi que ce soit, ou que je lui renie ce droit, mais ça m'attriste.

Merci pour vos messages!^^
30 ans 2571
Je comprends que ça te gêne, mais à mon avis c'est une des dérives du féminisme : les femmes doivent pouvoir faire leurs choix, certes, mais également si ces choix ne nous plaisent pas. (Je précise que je suis féministe.)

Pour la petite fille, pour l'instant c'est "normal", elle est toute petite, mais en grandissant, espérons qu'elle ne sera pas plus ou moins contrainte de pratiquer cette religion.

Quant à la mère, selon moi, il faut être tolérant. Et être tolérant, c'est l'être envers les personnes qui font des choix qui ne sont pas les nôtres : sinon, ça n'est pas bien difficile ;)
J
38 ans Paris 1842
Je suis d'accord. Je ne me permettrais pas d'intervenir.

Etre tolérant, pour moi, c'est faire en sorte que chacun puisse faire ce qu'il veut. Cela ne veut pas dire approuver intérieurement.
J
38 ans Paris 1842
Salammbo a écrit:


Pour la petite fille, pour l'instant c'est "normal", elle est toute petite, mais en grandissant, espérons qu'elle ne sera pas plus ou moins contrainte de pratiquer cette religion.



Pour les petites, encore une fois, pour moi le pb n'est pas qu'elles pratiquent ou pas une religion. Pour moi, ce sont plutôt les choix annexes le pb: l'idée de honte liée au corps, déjà intégré à son âge, les femmes à la cuisine qui servent les hommes, les tables séparées...

Du coup, en discutant, je me rends compte que le pb pour moi n'est vraiment pas la conversion. C'est tout l'environnement annexe, que je trouve sexiste.
S
30 ans 3465
Justdontknow a écrit:
Salammbo a écrit:


Pour la petite fille, pour l'instant c'est "normal", elle est toute petite, mais en grandissant, espérons qu'elle ne sera pas plus ou moins contrainte de pratiquer cette religion.



Pour les petites, encore une fois, pour moi le pb n'est pas qu'elles pratiquent ou pas une religion. Pour moi, ce sont plutôt les choix annexes le pb: l'idée de honte liée au corps, déjà intégré à son âge, les femmes à la cuisine qui servent les hommes, les tables séparées...

Du coup, en discutant, je me rends compte que le pb pour moi n'est vraiment pas la conversion. C'est tout l'environnement annexe, que je trouve sexiste.


La partie que j'ai souligné en gras, n'est pas spécifique à la culture islamique. Elle est, encore aujourd'hui, très implantées dans nos mentalités occidentales. Elle est juste plus moderne et moins criarde, plus insidieuse aussi. La femme est libre... Certes, une liberté sexualisée. Comme si la société disait: tu es libre, alors maintenant fous-toi à poil.

Alors, certes, on est plus libre que dans certains pays. Mais le fond du problème est toujours présent. La femme est soit cachée, soit sexualisée.
37 ans strasbourg 509
bonjour à vs,

je voulais te dire que je suis moi meme convertit depuis mtn plusieurs année et que je porte le voile.

je le porte pour moi et pour ma croyance envers Dieu et non pas pour les beau yeux de mon mari...et comme la dit quelqu'un plus haut, si elle a trouver sa voie et ce qu'elle cherchait sans qu'on l'y oblige, tant mieux pour elle.

je vais parler pour moi!!!! j'ai été elevée de la maniere la plus occidentale qui soit, avec a l'esprit la liberté de la femme, l'indépendance, etc...le jour ou j'ai décider de porter le voile, j'ai eu un sentiment que peut de personne ne peuvent comprendre... je me suis sentis plus libre que jamais!
pour certaines personnes ça va paraitre bizarres mais c'était mon sentiment et ça l'es tjr.

je suis mariée depuis 10 ans mtn et je suis tjr aussi libre, indépendante et ne suis soumise a personne sauf a ma croyance.

pour l'exces de zele de certains nouveau convertis, c'est plus de vouloir tt faire d'un coup et peut etre trop vite mais pour une grande majorité se n'est pas pour mieux se faire accepté par la communauté musulmane, c'est juste de l'envie (l'envie de faire, l'envie d'y arriver...)

ah oui, j'ai travailler avant et apres mon mariage, avant et apres ma conversion, mais j'ai fait le choix d'areter afin d'élever moi meme mes enfants, jene voulais pas qu'une tierce personne intervienne ds leur education. mon mari ne gagne pas des milles et des cents et la baisse de salaire fut bien ressentis mais c'était mon choix...
J
38 ans Paris 1842
lilablanc49 a écrit:
le jour ou j'ai décider de porter le voile, j'ai eu un sentiment que peut de personne ne peuvent comprendre... je me suis sentis plus libre que jamais!


Coucou,
Merci pour ta réponse!
Tu pourrais préciser, si c'est possible, ce qui fait que tu te sens plus libre? C'est le fait d'être affranchie du poids du regard des autres, avec tout ce que ça implique comme l'exprimait justement Sibell?
B I U