MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

rupture du jour au lendemain : dévastée

32 ans 450
Il est presque 5h du matin je suis anéantie, je me réveil en pleine nuit, je vomi cest l'horreur.
Je sais bien qu'on ne peut pas vraiment m'aider mais je suis  
tellement mal que parler ici sur le forum me fait un peu de bien, m'apaise.

J'etais en vacances avec mon amour et bien qu'on se disputait souvent, au retour de vacances (hier) il me balance calmement qu'il me quitte et qu'il déménage en fin de semaine :shock: :shock: :shock:
j'ai cru qu'on me donnait un coup de massue sur la tête. :shock:

je n'ai rien vu venir, après cest vrai qu'il me demandait d’être plus gentille avec lui pendant les vacances (j'etais stressée et parfois je lui parlais mal je le reconnais) en fait il encaissait depuis un moment sans rien montrer et il a craqué au retour des vacances.

Je suis complétement anéantie, c'est la première fois de ma vie que j'aime autant un homme et la première fois aussi que j'avais vraiment le sentiment d'avoir trouvé l'homme de ma vie.
Le pire c'est qu'il me dit qu'il m'aime mais qu'il est malheureux avec moi car j'ai un trop fort caractère qu'il ne supporte plus.
Ca me tue de me dire qu'on puisse quitter une personne qu'on aime encore mais il semble qu'il y a réfléchit depuis un moment et moi je ne voyais rien.
Il m'écrivait des cartes d'amour etait plein de petites attentions j'avais trop "la confiance' cest bien fait pour moi.
Avez-vous vécu une rupture il y a peu ?
avez vous réussi a lutter contre les insomnies ?
Demain je retourne dormir avec lui j'ai trop besoin de sa présence pour m'endormir.
Je sais que je ne devrai pas le revoir car cela me fait encore plus souffrir mais pour le moment je n'y arrive pas il ma quitté seulement hier et parle deja de nous au passé.
J'ai trés peur il va quitter l'appartement dans quelques jours, je me retrouve sans rien donc je suis contrainte a retourner vivre chez ma famille, je me demande comment je vais surmonter cela.
39 ans Angers 1759
Tu vas le surmonter parce qu'on surmonte toujours, c'est comme ça. En attendant, tu as quand même le droit de t'apitoyer sur ton sort, de venir déverser tes sentiments ici.. N'hésite pas à aller voir tes amis, à sortir. C'est aussi le moment de reprendre les activités que tu avais peut-être laissé tomber ou d'en commencer de nouvelles (même si je me doute que tu n'as pas la tête à ça)

Pour l'histoire, mon copain et moi nous sommes séparés pour les mêmes raisons : Mon caractère (et je dois avouer qu'à cette période là, je me défoulais effectivement sur lui). Il subissait beaucoup en silence et puis un jour, ça a craqué. Je suis tombée des nues quand il m'a dit que ça faisait des semaines voire des mois qu'il ne se sentait pas heureux. Je me suis sentie trahie, pourquoi il ne m'en avait pas parlé ? Pourquoi il ne m'avait pas laissé une chance de corriger le tir ?

Bref, on a finit par se remettre ensemble, avec beaucoup d'ajustements, de communication mais le temps où on était séparé bah.. Fallait bien continuer à vivre et profiter de cette "liberté" retrouvée ! Je me suis mise à la guitare et à la natation, j'ai trouvé du boulot et loupé mes examens, je me suis inscrite sur OVS pour trouver quelques sorties à faire, j'ai été squatter chez mes ami(e)s ou leur ai simplement parlé via internet.. Ça m'a aussi permis de me remettre en question et d'avancer "mentalement".

En tout cas, courage !! Accroche toi !
45 ans Alfortville (94) 623
Bonjour
Est tu certaine que cette séparation est définitive ?
J'entends par là, ne serait ce pas une ultime façon de te demander un effort ? (cf le "être plus gentille avec lui")
32 ans 450
-Celia- : a ba comme le mien,
il ma dit que depuis des semaines il etait malheureux, moi j'ai rien vu ou alors je ne voulais pas voir, cest super si tu as pu te remettre avec lui moi je doute que j'aurai cette chance :cry:

francois94 : oui cest definitif il fait ses cartons pour déménager.

En gros ma vie a basculé en quelques secondes j'ai plus de maison ni de compagnon :shock:

Je le retouve tout a l'heure car je dois faire mes propres cartons je sens que je vais passer encore la jounée a pleurer.
Je vais essayer de prendre rendez vous avec un medecin tout a l'heure ca je ne vais pas pouvoir tenir longtemps sans mange ni dormir.
32 ans 450
qu'est ce que ca fait mal la fin d'une histoire,
je pollue le forum avec mes pleurnicheries mais ca me calme.
Cest fou comme on peut se tromper, moi j’étais certaine qu'il était l'homme de ma vie mais faut croire que cetait pas son cas il ressentait pas cela pour moi. :cry:

Je ne sais pas si j'ai raison mais je me dis que si vraiment
2 personnes sont faites pour être ensemble, peu importe les ruptures et les difficultés elles finiront par se retrouver.
39 ans Angers 1759
Tu n'as peut-être rien vu mais lui n'a pas parlé non plus.

Prends du temps pour toi, c'est encore frais :/
34 ans 3170
lindaf a écrit:
-Celia- : a ba comme le mien,
il ma dit que depuis des semaines il etait malheureux, moi j'ai rien vu ou alors je ne voulais pas voir, cest super si tu as pu te remettre avec lui moi je doute que j'aurai cette chance :cry:

francois94 : oui cest definitif il fait ses cartons pour déménager.

En gros ma vie a basculé en quelques secondes j'ai plus de maison ni de compagnon :shock:

Je tretouve tout a l'heure car je dois faire mes propres cartons je sens que je vais passer encore la jounée a pleurer.
Je vais essayer de prendre rendez vous avec un medecin tout a l'heure ca je ne vais pas pouvoir tenir longtemps sans mange ni dormir.


Oh Lindaf :kiss: :kiss:

Je suis vraiment désolée pour toi et je sais que tu tenais vraiment à lui (avec tous tes anciens posts notamment ;) ).
Qu'est ce que je peux te dire qui peut te réconforter :
Une chose que je ne savais pas avant de le vivre, c'est qu'on a limite l'impression qu'on va crever sans lui et pourtant je te jure qu'on s'en remet (je ne pensais pas que c'était possible à l'époque), que ça prend le temps que ça prend, une première grande histoire d'amour ce n'est jamais facile de passer à autre chose .
Tu risques d'être choquée les premiers temps ne comprenant pas trop ce qui arrive, puis la grosse déprime (si tu as besoin de pleurer laisse toi aller), ensuite la supplication : reprends moi, je ne vais pas y'arriver sans toi. La colère et enfin l'indifférence, pas qu'on s'en fiche mais ça fait moins mal et on se surprend à penser de moins en moins à lui etc ... toutes ces étapes peuvent être très rapides ou prendre plus de temps (8mois pour ma part :roll: )Puis un jour la rencontre avec la bonne personne et là on se dit qu'on a bien été de se bousiller la tête à ce point pour lui et que la prochaine fois on ne se remettra pas dans cet état car tu sais quoi, cette fois on sait par expérience qu'on va s'en remettre ;)
Surtout ne reste pas enfermée, cela m'a fait beaucoup de bien de voir du monde, même si je me forçais, une fois j'ai fini la soirée en fou rire ! Bien sûr en rentrant chez moi, je pleurais de plus belle mais sur le moment ça m'a fait un bien fou :)

J'espère que ça te soulage un peu et tu peux parler, n'hésites pas, ça fait du bien... :kiss:
32 ans 450
Chantillyfraise :
hehe oui cest vrai que je postais pas mal de messages à son sujet.

La j'ai déjà fais tout mon cirque, avec les sanglots, l’énervement , je l'ai supplié de me pardonner d'être plus gentille avec lui.
Mais rien à faire il a pleuré lui aussi et ma redit qu'il était malheureux qu'il voulait avancer et mettre un terme à notre relation.

Dire qu'il y a 2 jours on s'embrassait sur la plage, je suis juste choqué quoi. :shock:
38 ans BanLieuSarde 1213
Je suis désolée pour toi.
Cest tellement douloureux.

Je vis la rupture la plus douloureuse de ma vie depuis.. Plus d'un an.
Je le quitte en l'aimant. Mais je ne peux plus être malheureuse.

Je suis malheureuse sans lui, mais je le suis encore plus près de lui. Je pensais quil serai lhomme de ma vie, le pere de mes enfants. Je lai aimé sans condition, jai tout accepté, tout pardonné.

Il était sur que jamais je ne le laisserai car je laimais plus que tout, sauf que lamour ne peut pas dépasser la douleur.

Il y a un mois, jai définitivement décidé de ne plus le voir. Dans deux jours, çà aurait fait 3ans.

Je te comprend, et je sais combien tu vas pleurer. Tu vas souffrir.
Le manque, les habitudes, le lit vide, sont des choses atroces, qui je crois, ne passent pas.
En fait le debut de la rupture te parait insurmontable, puis petit à petit tu avances, tu penses un peu moins, tu vis pour toi, .. il y a beaucoup de bas, il suffit d'une chanson, d'une odeur, d'un souvenir pour que les larmes remontent, mais je crois que je vais mieux. Cela fait 15mois que nous ne sommes plus réellement un couple. 15mois que je suis anéantie, que j'aime un homme ignoble, pervers, menteur, égoiste. Tout le contraire de moi.

Je te dirai de faire également ce que ton coeur te dicte. Beaucoup m'ont dis, ne te rabaisse pas à lui. Sauf que lui, je l'aimais. Et aujourdhui le seul regret que j'ai c'est quil à tout détruit. Tout mon côté jai tout fais pour nous car je n'ai écouté que moi.

Tu sais les cartons, déménager, ce n'est pas obligatoirement la fin d'une histoire. C'est peut être aussi une manière qu'il se rende compte que le manque de toi est ingérable, que ses sentiments sont trop forts.
Et si vous appreniez à vous aimer de nouveau, chacun chez soi, c'est dur, mais c'est aussi peut être votre clé pour retoucher à votre histoire..

Je te souhaite du courage, sincerement. Aucun mot ne pourra éffacer ta peine, je sais tellement ce que tu ressens.
Ma vie s'est arrétée également le jour où il est partit..
Japprends à vivre, une autre vie.. et espere au fond de moi, quun jour....
32 ans 251
Bon courage Lindaf... :( je ne sais pas quoi te dire de plus que ce qui a déjà été dit, je te souhaite plein de courage pour surmonter cette rupture... on s'en sort toujours, mais qu'est-ce que ça fait mal.

*mouack* :kiss:
29 ans 93
Je me reconnait que trop bien dans ton histoire j'ai failli a avoir surmonté tout sa mais on aime trop notre fils pour lui faire subir ça mais j'ai toujours l'impression d'avoir une enclume au dessus de la tête.... J’espère que tu sortira vite la tête hors de l'eau et que tu as tout le soutien possible n'hésite pas a venir te "décharger" sa ne peut faire que du bien :) plein de courage a toi.
30 ans Paris 3680
Coucou Lindaf,

Déjà je suis vraiment désolée pour toi car j'ai vécu exactement la même chose sans rien voir venir et je comprends cette sensation de choc, d'anéantissement, de ne pas avoir vu les choses venir.

C'est une grosse douche froide et un moment absolument horrible.

Je n'ai pas de conseils à donner, je suis une vraie quiche pour réconforter les gens ... Mais déjà ne retiens pas ta douleur et si tu as besoin de pleurer, fais-le, sinon c'est encore pire.

Comme chantillyfraise le dit : on a l'impression qu'on va mourir sur le coup, j'avais pour ma part l'impression que je n'existais plus. Mais comme l'ont dit les filles, même si cela te semble radicalement impossible sur le coup, on s'en remet, petit à petit.

Prends du temps pour toi, fais des choses qui te font plaisir et qui t'aèrent l'esprit. Prends soin de toi. Si jamais aussi tu veux parler en Mp, n'hésite pas.

Je te fais plein de bisous et te souhaite bon courage. :kiss:
33 ans 156
lorsque les gens essaient de nous réconforter en sortant les phrases bateaux " tu es jeune - tu as la vie devant toi - tu vas t'en remettre - il n'y a que le temps " tu as envie de leur répondre qu'ils ne comprennent pas ce que tu vis. Pourtant j'ai envie de te dire ces phrases car avec le recul, c'est vrai.
Malgré le choc et la façon dont cela t'es tombé dessus, tu t'en remettra.
Petit à petit, tu vas manger de nouveau et pleurer te fatiguera alors tu dormiras. Tu seras moins "saoule" (je sais pas si ca vous le fait mais quand j'ai un choc, je suis dans un état second impression d'être saoule).
Tu avanceras petit à petit parce que de toute façon tu n'as pas le choix ! c'est lui qui l'a décidé.
Je te conseille de couper les ponts avec lui et sa famille et de le bloquer sur les réseaux sociaux sinon tu seras tentée de voir ce qu'il fait, avec qui, ce qu'il devient et ca te déprimera de nouveau et tu n'avanceras pas.
Il faut se faire violence, ce n'est pas la fin du monde.
On dit qu'il faut la moitié du temps qu'a duré la relation pour passer à autre chose. Ma relation a duré 3 ans et il est vrai qu'un an et demi plus tard, je peux enfin penser à lui sans être mal et surtout envisager la vie avec d'autres garçons. Enfin ceci dépend du vouloir des personnes à passer à autre chose.

Bon courage et reviens ici dans un an relire tes messages, tu verras je pense que nous ne sommes pas trompées ;)
34 ans Nice 2280
Je voulais t'apporter mon soutien aussi même si je ne sais pas trop quoi te dire pour te réconforter :oops: :oops:

Comme disent les autres, quand on vit une rupture, on croit qu'on va mourir et finalement, ça prend du temps mais ça va mieux.

En 2007, mon mec m'a laissé tombé du jour au lendemain. J'ai pleuré, crié, supplié, deprimé. Il n'a jamais voulu "me reprendre". Aujourd'hui, je l'en remercie ! Je suis mariée et j'ai un bébé avec un homme super.

Je pense que l'amour ne suffit pas toujours. Parfois, on est trop différent ou on arrive pas à s'entendre tout simplement.

Courage :kiss:
52 ans 2646
lindaf a écrit:
bien qu'on se disputait souvent
Je vais passer pour celui qui titille là où ça fait mal...
Certains et certaines ne parviennent pas à donner des détails (par où le mal est arrivé), quantifier leurs disputes, un peu comme si on te demande de graduer l'intensité de la dispute comme une douleur à l'hôpital.
Tu reconnais n'avoir pas toujours été sympa avec lui ; ça c'est vrai, on se laisse bercer dans une relation (de confort, comme tu précises) dans laquelle l'autre a mal, encaisse, encaisse... Encaisse... Et puis craque!
Ton petit copain en a eu visiblement marre de ton trop fort caractère que tu avoues tout de go.
Mon conseil : gardes le contact avec les VLRnautes qui t'ont proposé des MP ;

Je suis sans doute trop cartésien : la question à se poser : Est-ce que c'est mort de chez mort? (difficile à dire en 3 jours...)
Si oui, ne te frappes pas à cause de cette rupture : Vos caractères devaient être trop différents (je n'ai pas dit "opposés", mais surtout pas assez complémentaires.
Piste à suivre pour ton futur..
B I U


Discussions liées