MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Acheter un appartement en couple mais ne pas être inclue...

37 ans 4079
Bonjour à toutes,

Ce monde étant complétement nouveau pour moi, nous allons peut-être pouvoir acheter un appartement avec mon homme.

Nous ne sommes pas mariés, ni pacsés, et nous pouvons  
faire cet achat car en fait ses parents vont lui "léguer" une grosse somme par un truchement un peu long à expliquer.

Le restant à payer sera modique - enfin... à l'échelle de ce que représente un achat immobilier évidemment - mais nécessitera tout de même un prêt à la banque.

Du coup je ne sais pas trop comment me placer face à tout ca... Et je suis un peu perdue.

Je participerai au remboursement du crédit, et serait peut-être propriétaire à 10% de l'appartement par exemple, mais si un jour on se sépare ? Si on a des enfants ? Si on ne reste pas mariés ?

Bref, toutes ces questions d'ordre juridique ou pratico-pratiques, je n'y connais rien.

Je ne souhaite évidemment pas que ca se finisse entre nous mais je veux pouvoir réfléchir à tout ce que ca comporte comme risque, pour moi comme pour lui, ou pour nos probables futurs enfants.

Et puis je dois dire aussi que je me sens déjà mal vis à vis de ses parents même si rien n'est encore fait... Je ne participe même pas pour l'apport, je serai juste là, presque comme "la-fille-qui-profite-de-la-situation", la fille de parents pauvres, enfin, un truc comme ca... (oui, mes parents ne participeraient pas à l'apport non plus)

Quelqu'un a déjà vécu ca ? Ou aurait des conseils ? Même stricto juridiques...

Merci :)
C
45 ans là 2187
Vous devriez aller voir un notaire, il devrait être de bons conseils et mettrait au clair ta participation à l'achat de ce logement afin que celle-ci soit bien reconnue.
649
Il y a toutes les possibilités.

1) lors de la signature de l'acte notarial de propriété, le notaire va demander la répartition des parts (50/50, 90/10... etc...) et cela n'aura rien à voir avec d'où vient l'argent. Ce sera à vous de décider.
2) Pacser vous a minima pour éviter des frais de succession. Rédiger un testament en laissant l'usufruit au dernier vivant... sinon vos parents respectifs récupéront les parts (et là bonjour les emmerdes).
3) Prudence sur la provenance de l'apport des parents... notamment sur la fiscalisation de la dotation. Prudence également sur fait que vous n'avez techniquement pas les moyens d'acheter là où vous allez vivre.
37 ans 4079
D'accord, donc dans tous les cas il faudrait aller voir un notaire pour avoir des conseils... Un avocat aussi ou le notaire suffit...?

@Thestral : tu m'as parlé chinois, j'ai rien entravé.

;)
649
Ohio a écrit:
D'accord, donc dans tous les cas il faudrait aller voir un notaire pour avoir des conseils... Un avocat aussi ou le notaire suffit...?

@Thestral : tu m'as parlé chinois, j'ai rien entravé.

;)


Pour le 1) et le 2) va voir un notaire.

Pour le 3) prudence sur l'origine des fonds et attention à ne pas vivre au dessus de vos moyens.
61 ans ile de france 7912
Thestral a écrit:
Ohio a écrit:
D'accord, donc dans tous les cas il faudrait aller voir un notaire pour avoir des conseils... Un avocat aussi ou le notaire suffit...?

@Thestral : tu m'as parlé chinois, j'ai rien entravé.

;)


Pour le 1) et le 2) va voir un notaire.

Pour le 3) prudence sur l'origine des fonds et attention à ne pas vivre au dessus de vos moyens.



logiquement , le notaire indiquera la part de chacun et c est normal , si tout vient de son côté , la plus grosse part de l'appartement sera à lui mais ce n est pas gênant , en cas de séparation , tu ne seras pas laisée , l'argent venant de son côté , c est normal et logique

pour la donation , c est autorisé et légal

et j ai pas trop compris le rapport de la phrase attention à ne pas vivre au dessus de vos moyens ?
c est le bien est quasiment payé , ils ne vivront pas au dessus de leurs moyens ?
61 ans ile de france 7912
schnauzer a écrit:
Thestral a écrit:
Ohio a écrit:
D'accord, donc dans tous les cas il faudrait aller voir un notaire pour avoir des conseils... Un avocat aussi ou le notaire suffit...?

@Thestral : tu m'as parlé chinois, j'ai rien entravé.

;)


Pour le 1) et le 2) va voir un notaire.

Pour le 3) prudence sur l'origine des fonds et attention à ne pas vivre au dessus de vos moyens.



logiquement , le notaire indiquera la part de chacun et c est normal , si tout vient de son côté , la plus grosse part de l'appartement sera à lui mais ce n est pas gênant , en cas de séparation , tu ne seras pas laisée , l'argent venant de son côté , c est normal et logique

pour la donation , c est autorisé et légal

et j ai pas trop compris le rapport de la phrase attention à ne pas vivre au dessus de vos moyens ?
Si le bien est quasiment payé , ils ne vivront pas au dessus de leurs moyens ?
649
schnauzer a écrit:
logiquement , le notaire indiquera la part de chacun et c est normal , si tout vient de son côté , la plus grosse part de l'appartement sera à lui mais ce n est pas gênant , en cas de séparation , tu ne seras pas laisée , l'argent venant de son côté , c est normal et logique


Disons que ça c'est le plus logique.
Il paye 90 tu payes 10, alors la propriété sera de 90 pour lui et 10 pour toi.

Mais si vous le souhaiter il paye 90 et tu payes 10 mais le propriété serait à 50/50.

Vous le dite au notaire et lui l'écrit sur l'acte de propriété. Attention quand même à être pacsé ou marié sinon il y aura une donation entre concubin et c'est imposable.

schnauzer a écrit:
pour la donation , c est autorisé et légal


Oui mais c'est déclarable et parfois imposable sauf cas particulier (type donation Sarko) ou montage SCI etc...

schnauzer a écrit:
et j ai pas trop compris le rapport de la phrase attention à ne pas vivre au dessus de vos moyens ?
c est le bien est quasiment payé , ils ne vivront pas au dessus de leurs moyens ?


Une maison à 400k€ sera toujours beaucoup plus chère à entretenir, à chauffer, en impôts fonciers... qu'une maison à 100k€ (au même endroit). Donc attention à ne pas voir trop grand.

Par exemple, une maison à 250k€ dans ma ville coute 2000€ de taxe d'habitation + 3000€ de taxe foncière. Il faut pouvoir les sortir même si on a pas de loyer.
37 ans 4079
Thestral a écrit:


Par exemple, une maison à 250k€ dans ma ville coute 2000€ de taxe d'habitation + 3000€ de taxe foncière. Il faut pouvoir les sortir même si on a pas de loyer.


On a pas la folie des grandeurs... ;) Et on est en RP.

En revanche, on peut savoir à l'avance avant d'acheter le montant que l'on payera en taxe d'habitation et foncière...?
37 ans 4079
De même, si vous avez éventuellement des sites internet sérieux et bien expliqués qui traitent des achats immobiliers, je suis preneuse...
61 ans ile de france 7912
si ohio ne veut pas se sentir mal vis à vis de ses beaux parents

le mieux , c est d etre propriétaire à la valeur de
l'apport de chacun
38 ans paris 1304
Ohio a écrit:
Thestral a écrit:


Par exemple, une maison à 250k€ dans ma ville coute 2000€ de taxe d'habitation + 3000€ de taxe foncière. Il faut pouvoir les sortir même si on a pas de loyer.


On a pas la folie des grandeurs... ;) Et on est en RP.

En revanche, on peut savoir à l'avance avant d'acheter le montant que l'on payera en taxe d'habitation et foncière...?[/quote]

bien sur !! c'est un des crieres que le proprio doit fournir quand il vend !! c'est un budget a prevoir .. faut se renseigner au centre des impots ou a l'agence qui te vend la maison ou 'appart
34 ans 3170
Au Canada (je ne sais pas si c'est pareil ici), mon amie a acheté 1/5 ème de l'appartement . Donc l'appartement lui appartient à 1/5 ème (la valeur) et si demain ça ne fonctionne plus, elle est libre de lui revendre les parts ou garder le 1/5ème pour plus tard.
34 ans 3170
Pour les beaux parents sont-ils obligés de connaître comment vous répartissez les choses?

Tu peux aussi dire il gère le loyer et moi je gère le reste, la nourriture, les autres charges (électricité, eau etc) bon même si tu n'as rien à justifier, ça te soulagera qu'ils se rendent compte que tu ne paies pas le loyer mais participe tout autant.
P
39 ans 1638
D'un point de vue légal, personne n'en a parlé mais vous pouvez aussi monter une SCI. Il me semble que c'est le plus flexible pour un achat immobilier pour un couple non marié surtout lorsque l'apport financier n'est pas équivalent.

Mais pour moi, le principal n'est pas là. Avez-vous fait le point avec ton compagnon sur vos ressentis par rapport à ça? Sur ce qu'il va se passer en cas de rupture ou de décès? Si demain tu le quittes pour un autre par exemple? Comment toi tu ressens le fait d'habiter dans un bien qui est financé en grande partie par tes beaux-parents?

Parce qu'il y a d'autres solutions aussi. Vous pourriez très bien placer cet argent. Notamment dans l'immobilier, mais dans un ou plusieurs bien à louer par exemple.

Je rejoins Thestral sur le fait de bien faire attention aux coûts cachés d'une maison : les taxes, l'entretien. Ça monte très vite.
B I U


Discussions liées