MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Nouvelle, je cherche des oreilles comprehensives...

42 ans 6
Bonjour, je suis donc nouvelle sur le forum.
j'ai 36 ans deux enfants, je mesure 1.54m, debut 2005 je faisais 52kg, 8 ans 2 enfants 1 arret du tabac et  
me voila avec presque 40kg de plus. Je suis aujourd'hui entre 89 et 90kg.
Multiples regimes, des plus bizarres aux plus stupides en passant pas des tout simples, dieteticienne et nutritionniste, psychologue, acupunture, auriculotherapie....bref je suis au bout de tout, de ma patience, de mon degout de moi, je suis devenue incapable de suivre un regime, je mange equilibré mais en assez grosse quantité je pense, ne grignotte pas en journée, ca m'arrive parfois le soir....je vous passe le reste des details. J'ai pris mon doc entre 4 yeux pour lui expliquer tout ca, il m'a bien comprise et me connait bien, il m'a fait un courrier pour le centre hospitalier d'arras, avec un chir reputé et un tres bon service.

J'ai rdv pour une reunion d'information ce vendredi matin, et un rdv reel pas avant novembre (ca me deprime mais bon c'est comme ca)
j'en ai un peu assez des gens qui disent des choses du genre : il faut d'accepter, tu t'en fous des autres (pour le coup ils ont raison c'est le dernier de mes soucis!), ca sert a rien de faire regime, ou a l'inverse : ben arretes de bouffer, fais du sport (comme ci je les avais attendu..)MARRE de tout ca, que les gens ne comprennent pas que j'ai besoin d'aide, que je suis plus qu'interessée par une chirurgie parce que si je n'arrete pas de grossir ca finira directement ou indirectement par me tuer! j'ai une mere qui a fait 3 avc, un pere qui a un anevrisme aortique, du diabete des soucis cardiaques, je pense avoir le droit de penser a mon avenir et faire tout ce qui est possible pour retrouver un semblant de forme physique qui me rendra aussi ma forme morale!

je sais que tout est un peu brouillon mais j'ai tellement de choses sur le coeur, un tel passé avec la nourriture et mon corps que j'ai enormement de choses a dire!

je sais que je n'ai pas un imc a 40, qu'il y a pire, mais je sais aussi que je vis ce corps et ce rapport beaucoup moins bien que d'autres personnes qui ont peut etre un imc a 45 mais que ca ne gene pas. j'ai peur d'avoir un refus a la chirurgie, peur qu'on ne me laisse comme seul recours un ; mangez ceci, pas cela, a telle quantité....ca je ne pourrais pas le supporter!

Si vous etes comme moi, ou que vous me comprenez, je vous invite au dialogue, ou si vous etes passé dans le service de chirurgie de l'obesité a arras vos temoignages seront les bienvenues.
44 ans Paris 9866
lorelenn a écrit:
je sais que je n'ai pas un imc a 40, qu'il y a pire, mais je sais aussi que je vis ce corps et ce rapport beaucoup moins bien que d'autres personnes qui ont peut etre un imc a 45 mais que ca ne gene pas.


Bonjour!

Je crois que tu te trompes, n'importe qui est gêné avec un imc à 45... mais la "gêne" ne conduit pas forcément au choix de se faire opérer.

Connais-tu le travail du GROS? www.gros.org
Il s'agit d'une alternative à la chirurgie et surtout un travail de réconciliation avec soi et la nourriture, et d'abandon des régimes!

Bonne lecture.
42 ans 6
j'en ai entendu parler, je vais aller faire un tour sur ton lien mais l'abandon de tout regime vient de me faire prendre 8kg en 2 mois...Merci de ta reponse!
47 ans Lorraine 4326
bon, comme tu le sais ton imc ne justifie pas d'une chirurgie . Car celle-ci peut-etre dangereuse et elle changera , quoiqu'il en soit completement ta vie .
tu ne dis pas avoir de facteurs de comorbidités (tension, cholesterol , diabete ) donc si un chir' accepte de t'operer , c'est qu'il ne sera pas serieux .


Apres , je ne sais pas si tu veux tenter qu'on t'aide sur une autre facon de te voir, de revoir ta facon de t'alimenter.

tu sais les régimes sont dans 95% des echecs , on grossit plus qu'on ne perds au final .

Ici tu es sur un forum d'acceptation de soi , on est contre les régimes, et pas favorables à la chirurgie qd il n'y a pas un vrai risque vital.

etre bien dans sa peau avec un IMC qui sort du "normal" , ca souvent rien d"acquis tu sais, ca se bosse .
autant l'estime de soi , que la forme physique

tu as peur de mourrir de ton poids ? on peut etre obese et en bonne santé !
un anevrisme ca arrive à tout le monde non ?
47 ans Lorraine 4326
lorelenn a écrit:
j'en ai entendu parler, je vais aller faire un tour sur ton lien mais l'abandon de tout regime vient de me faire prendre 8kg en 2 mois...Merci de ta reponse!



c'est helas logique . apres avoir privé son corps , celui-ci reclame
pas de culpabilité à avoir
42 ans 6
d'apres ce que je lis sur l'accueil ca me ramene a tout ce que j'ai vu chez le psy, les diet et nutritionnistes....une impression de deja vu...encore! :( (et en allant sur le site je vois que je l'ai deja consulté car les rubriques qui m'interessent sont en surbrillance donc j'y suis deja passée en fait!)
44 ans Paris 9866
lorelenn a écrit:
d'apres ce que je lis sur l'accueil ca me ramene a tout ce que j'ai vu chez le psy, les diet et nutritionnistes....une impression de deja vu...encore! :( (et en allant sur le site je vois que je l'ai deja consulté car les rubriques qui m'interessent sont en surbrillance donc j'y suis deja passée en fait!)


C'est très différent de la diététique classique où on te donne des régimes photocopiés... à toi de voir si tu veux prendre le temps d'aller plus loin. Ce n'est pas un truc qu'on comprend en 2 minutes en le survolant.
42 ans 6
Bon je pense ne pas etre au bon endroit pour ma complainte, je passe mon chemin une nouvelle fois, merci tout de meme de votre accueil!
44 ans Paris 9866
lorelenn a écrit:
Bon je pense ne pas etre au bon endroit pour ma complainte, je passe mon chemin une nouvelle fois, merci tout de meme de votre accueil!


Si on te refuse l'opération de tes rêves, n'oublie pas qu'il existe d'autres solutions et repasse à ce moment-là si tu as la curiosité de les connaître.
42 ans 6
Merci poupoune je n'y manquerais pas et je pense que vous me reverrez malheureuse ment! A bientot
44 ans Paris 9866
lorelenn a écrit:
Merci poupoune je n'y manquerais pas et je pense que vous me reverrez malheureuse ment! A bientot


bon courage à toi et tiens-nous au courant ;)
43 ans Paradise island 524
poupoule a écrit:
lorelenn a écrit:
je sais que je n'ai pas un imc a 40, qu'il y a pire, mais je sais aussi que je vis ce corps et ce rapport beaucoup moins bien que d'autres personnes qui ont peut etre un imc a 45 mais que ca ne gene pas.


Bonjour!

Je crois que tu te trompes, n'importe qui est gêné avec un imc à 45... mais la "gêne" ne conduit pas forcément au choix de se faire opérer.

Connais-tu le travail du GROS? www.gros.org
Il s'agit d'une alternative à la chirurgie et surtout un travail de réconciliation avec soi et la nourriture, et d'abandon des régimes!

Bonne lecture.



pour moi la méthode du GROS n'est pas une alternative à la chirurgie.Ce n'est pas soit je fais une RA soit je fais la chirurgie,pour moi il faut commencer par une RA sérieuse et par la suite envisager une chirurgie si besoin est en complément de la RA.

Lorelenn,seul un chirurgien sérieux (et son équipe) peuvent te dire si tu peux être candidate à la chirurgie.mais si c'est un refus il ne faut pas voir ça comme une sanction,et trouver une autre solution,la RA méthode GROS en est une.Ne baisse pas les bras.
Autre chose,je lis que tu aurais tout essayé et que tout est un échec,ça me fait tiquer.Pourquoi dans ce cas penses-tu qu'une opération marcherait elle?
Avant d'envisager une chirurgie,il faut comprendre pourquoi tu en es là et indentifier le problème,sinon il sera toujours là en salle de réveil,il ne faut pas se leurrer (je suis opérée depuis un moment)
44 ans Paris 9866
J'ai juste voulu dire qu'il n' y avait pas QUE les trois options suivantes: le régime, l'opération, se morfondre.

La RA est une autre piste pour travailler sur son rapport au poids et à la nourriture. Avant, après la chir... quand on peut.

Peut-être le parcours "idéal" suppose-t-il une ra avant la chir... je n'en sais rien.
42 ans 6
J'ai été suivie par une psy spécialisée dans les thérapies cognitives, qui a déduit que je suis hyperphage, mais ca je le savais, mais que selon elle il n'y avait aucun problème profond lie a va, et que j'avais une très bonne auto analyse. Je me remet très souvent en question. Le service de l'hopital e' et son chirurgien sont réputés pour leur sérieux et leur gentillesse, j'y vais comme une condamnée qui espère une remise de peine. Je demande de l'aide simplement. Ce qui me fait dire qu'une chirurgie pourrait m'aider c'est que mon soucis ne vient pas de ce que je mange qui est sain et Equilibre (c'est très important vis a vis de mes enfants, mon mari et moi même, nous sommes sportifs et je tiens a ce que mes enfants ai,de bonnes bases et qu'ils ne doivent pas comme moi réapprendre a manger une fois partie de chez les parents) donc le soucis vient de la quantité que je mange. La thérapie ne m'a pas permis de régler ces problemes de ressenti faim/Sassière, si on peut simplement l'aider a va je suppose que le problème se réglerait. Mais je vais vous dire qu'en sortant de la thérapie J'en revenais a me dire que je n'avais aucune volonté et une mauvaise image de moi de fait. Mais je suis dans des mauvais jours ou je ne pense qu'a ca...
47 ans Lorraine 4326
lorelenn a écrit:
J'ai été suivie par une psy spécialisée dans les thérapies cognitives, qui a déduit que je suis hyperphage, mais ca je le savais, mais que selon elle il n'y avait aucun problème profond lie a va, et que j'avais une très bonne auto analyse. Je me remet très souvent en question. Le service de l'hopital e' et son chirurgien sont réputés pour leur sérieux et leur gentillesse, j'y vais comme une condamnée qui espère une remise de peine. Je demande de l'aide simplement. Ce qui me fait dire qu'une chirurgie pourrait m'aider c'est que mon soucis ne vient pas de ce que je mange qui est sain et Equilibre (c'est très important vis a vis de mes enfants, mon mari et moi même, nous sommes sportifs et je tiens a ce que mes enfants ai,de bonnes bases et qu'ils ne doivent pas comme moi réapprendre a manger une fois partie de chez les parents) donc le soucis vient de la quantité que je mange. La thérapie ne m'a pas permis de régler ces problemes de ressenti faim/Sassière, si on peut simplement l'aider a va je suppose que le problème se réglerait. Mais je vais vous dire qu'en sortant de la thérapie J'en revenais a me dire que je n'avais aucune volonté et une mauvaise image de moi de fait. Mais je suis dans des mauvais jours ou je ne pense qu'a ca...



tu n'as pas envie d'essayer une autre therapie avec un autre psy avec une approche differente ?
perso je suis agoraphobe , il parait que ca se "soigne" bien en TCC justement . Mais moi cette solution ne me convenait absolument pas . moi j'avais besoin de comprendre d'où ca me venait , à quoi cela me servait . pour pouvoir m'en debarasser .
et ca je le fais avec l'aide d'un psy à tendance analytique . pour comprendre encore une fois ....

Je pense que la RA devrait t'aider pour la sassieté .
manges-tu dans le calme ? en ne faisant que ca , en "pleine conscience" ? avec deux enfants qui doivent te solliciter , ce ne doit guere etre possible .

Manger "sain "et "equilibré " ca ne veut pas dire grand chose en RA . Tu manges des aliments dits sains par le "bien-pensant" mais ils peuvent ne pas te satisfaire , manger des pommes quand ton corps te reclament un gateau, ca sert à rien , ca ne te comble pas .

et p'tet aussi travailler sur un eventuel besoin de te "remplir" puisque tu parles de quantité .
B I U


Discussions liées