MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Mon poids, mon obsession.

25 ans 3
Bonsoir.

J'ai besoin de m'exprimer et j'ai songé qu'ici, il se pouvait que ce soit le bon endroit alors voilà..

Je fais 1m59 pour actuellement 56-57kg vous allez peut-être me dire  
qu'il n'y a rien d'inquiétant, mais le fait est que je me trouve (me sens) ronde et je le supporte très mal. J'ai une poitrine trop grosse et un ventre trop gros. Je ne compte plus le nombre de fois ou je me pèse par jour! Si j'ai pris ne serait-ce que quelques grammes, je me sens horriblement mal. J'adore le chocolat (j'ai toujours été très gourmande!!), mais en manger me fait culpabiliser et je suis tout le temps occupée à compter le nombre de calories de tout ce que je mange. Je fais peu de sport de peur de me muscler (car le muscle pèse lourd..). J'essaie de rentrer mon ventre au maximum pour paraître moins ronde et je passe mon temps à observer ma silhouette dans les miroirs (de face, profile, près, loin etc).

Quand j'étais au collège/lycée on a du me faire à tout casser deux trois remarques sur mon poids (rien de traumatisant en soit, je n'ai pas souffert comme d'autres) et sinon à part ça, on m'a toujours laissé entendre que j'étais relativement bien, mais je ne me vois pas comme ça du tout. J'ai des périodes au cours des quelles je réduis de plus en plus les quantités de ce que je mange pour sentir la faim me tirailler parce que je me sens bien quand j'ai faim et que je ne mange pas (j'aime ce sentiment).A contrario, après avoir ingurgité quoi que ce soit je me sens lourde et je supporte difficilement cette sensation.

Je n'ai jamais parlé à qui que ce soit de ce "mal-être", parce que je me sens ridicule.

Des idées pour détruire cette obsession?
29 ans 1489
Salut!

Saurais-tu identifier les raisons de cette obsession, y aurait-il un autre déclencheur que le fait de vouloir être très mince?
Ton rapport taille-poids indique une corpulence mince. Il s'agit peut-être de ton poids normal et lutter contre peut s'avérer dangereux. J'ai passé mon adolescence à faire le yo-yo entre 40 et 65kg et ça a flingué mon appareil digestif, attention à ne pas tomber dans les régimes!!!

Ton obsession du poids sur la balance est un peu stupide (sans méchanceté, je suis passée par là). Selon le cycle menstruel et ton état de digestion, le poids indiqué peut beaucoup varier sans que tu aies grossi pour autant ;)
36 ans Poitiers 88
Bonsoir Lara écouteuse de Saez ! (ou du moins qui lui pique ses couvertures).

La dame en vert dit qu'elle est passée par là, et moi aussi... ca existe aussi chez les messieurs !

Je crois qu'il y a un moment de la vie où on souhaite avoir une maitrise totale de son corps, ou on se dit qu'il se pliera à notre volonté, de le voir mincir, être plus musclé, avoir moins de poitrine, avoir plus de fesses...

Et puis vient, un jour, la révélation que notre corps sait très bien ce dont il a besoin et que ses formes sont simplement une partie de notre identité. C'est une prise de recul qui je pense vient lentement, en murissant, et en apprenant à ne pas se focaliser une une infime partie de soi-même comme un nombre de kilos ou un tour de taille.

Ton corps t'aime, il te fait marcher, respirer tous les jour, et te permet de penser de de réaliser tes rêves. Sans lui tu ne serait rien. Il faut te dire qu'il a le droit d'être là, d'être lui, et qu'il mérite d'être choyé. Le choyer ce n'est pas le priver ou lui dire qu'il est moche, c'est lui trouver de jolis vêtements, lui donner du chocolat quand il veut, et simplement faire connaissance avec lui: vous allez vivre ensembles un bon bout de temps.

Il est probable qu'avec sa liberté retrouvée il s'ajoute quelques formes supplémentaires, puis qu'un jour s'en prévenir il s'en sépare, au grès des événements que vous traverserez ensembles. Dis-toi que tu es sa maman et qu'une maman qui met son enfant dans une cage... c'est quand même moins bien qu'une maman qui lui fait des bisous non ?

Bref, mon message est assez confus et ne te donne pas de solution pratique, mais il devait être écrit.

Bon courage :-)
S
29 ans 40
Je me reconnais pas mal dans ton message, j'ai moi aussi sans être en surpoids la même obsession de la balance, le goût pour le chocolat et autres sucreries et la culpabilité quand je me laisse aller à la gourmandise. De plus je compte souvent aussi les calories que j'ingurgite et j'ai peur aussi de faire trop de sport, par contre pas parce que le muscle pèse lourd mais parce que je ne veux pas voir ma silhouette évoluer vers un corps musclé, je trouve que ça ne fait pas féminin et svelte (mais ce n'est que mon avis). Enfin j'essaie d'en faire quand même mais je les choisis de façon à ce que ce ne soit surtout pas des sports qui fassent "gonfler" les muscles.

Bref tout ça pour dire, je comprends vraiment tes sentiments. J'ai au fil du temps réussi à me calmer un peu vis à vis de mon comportement avec la balance. Avant je me pesais plusieurs fois par jours (ce qui est complètement débile puisque de toute façon le poids varie avant/après d'avoir mangé et ça n'indique pas grand chose sur le vrai poids). Ensuite je me pesais une fois tous les matins, à jeûne. Et là depuis quelques temps je commence à ne plus me peser que deux fois par semaine environ. Ca reste encore beaucoup mais c'est déjà un progrès.

Je lâche pas mal de leste aussi sur le comptage de calories. Déjà parce qu'en soi, le nombre de calories ne veut pas tout dire, il faut aussi prendre en compte la qualité de ce que tu manges (sucres rapides ou lents, très gras ou non...). Et qu'au bout d'un moment, ça m'a lassée de jouer à l'apprentie nutritionniste surtout que je n'y connais rien. Compter les calories à vrai dire c'est de l'obsession plus qu'autre chose, ça ne sert à rien si on ne prend pas en compte la qualité des aliments mangés. Car entre manger 250 calories de légumes et 250 calories de chocolat, ça n'a rien à voir. Et franchement, si à chaque fois qu'on mange il faut avoir une grille nutritionnelle dans la tête pour quel est le type d'aliment, son nombre de calories etc., on ne s'en sort plus. Essaie de te mettre en tête que compter les calories, ça ne t'apporte rien du tout, c'est un réflexe idiot (et je ne dis pas ça méchamment, je le faisais aussi) qui te pourrit juste tes repas.

Quand à se sentir lourde après avoir ingurgité quoi que ce soit, c'est souvent mon cas aussi et je n'ai pas encore trop réussi à dépasser ce trouble. Disons que ça dépend des périodes.

Le mieux que je puisse te conseiller est d'essayer de lâcher du leste. Force toi au début, mais essaie d'abandonner tes diverses obsessions (comptage de calories, balance). Force toi à ne plus te peser constamment, quand tu te rends compte que tu calcules tes calories, arrête immédiatement. Au bout d'un moment tu commences à perdre l'habitude. Et rien qu'arrêter de faire ces choses là te fait aussi un peu moins penser continuellement à ton poids.
Et si ça peut te rassurer, NON tu ne prendras pas du poids en arrêtant de faire ça. C'est même souvent le contraire qui arrive, parce que tu commenceras à manger plus normalement qu'en étant constamment dans une sorte de contrôle qui t'empêche de t'alimenter selon ta vraie faim et te fait manger par rapport à un certain nombre de calories autorisées.
B I U


Discussions liées