MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

encore des insultes raciales contre ma fille

281
bonjour,
ma fille aime le collège , elle aime moins les devoirs ont se prend la tête, elle a un sale caractère (exactement le mien, pourtant moi je le trouve  
bien mon caractère lol). et hier elle ne voulait plus allez au collège, en sport la prof lui demande de ranger le matériel avec deux autres, et une fille arrive et dit moi je veux ranger,ma fille lui répond qu'ils sont assez de 3, et la fille réplique "sale noire"
ma fille lui dit pardon et elle lui redit sale noire, ce que a quoi ma fille lui dit moi je t'emmerde pas trés poli je l'accorde, et l'autre lui dit moi je suis blanche et je suis chez moi en france !!!
ma fille pleure , un garçon l'emmène voire la prof , elle appelle la fille qui est déjà partie , mais comme elle a laisser son carnet de liaison elle lui met un mot . tout remonte au bureau des surveillants , elles sont convoquées toutes les deux, et la fille dit que c'était pour rire (drôle hein), j'ai appelé ce matin le collège , la fille sera collée 2 heures, ils essaient d'appeler les parents qui ne répondent pas !!!!
cette fille est dans la même classe que la mienne, et en seulement trois semaines , elle a tirée les cheveux a une autre fille, plaquée une autre contre les casiers !!!!
et les parents ne répondent pas aux appels du collège, donc j'aimerais savoir ce que vous vous feriez , laissez faire le collège, allez voir les parents, où les gendarmes, déjà en primaire elle avait le même problème ,et on laissait faire les instits et on avait pas vu de changements !!
j'ai besoin de vous s'il vous plait..... (au passage elle est métisse, nous sommes blancs tous les deux , mon mari la reconnue comme sa fille )
42 ans Sous le chant des cigales ^^ 3642
Si ça s'est passé hier, tu peux peut-être attendre qu'ils réussissent à joindre les parents ?

Et tu expliques au collège que tu leur donne jusqu'à lundi pour réussir à joindre les parents car tu ne veux pas laisser passer les choses sans agir.

Dans un premier temps il me semble qu'il serait souhaitable de réussir à rencontrer les parents et l'enfant au sein du collège en présence du prof principal pour que la petite fasse des excuses à ta fille devant ses parents.
C'est mieux que d'essayer de les rencontrer hors du cadre de l'école je pense.

Là tu t'apercevras vite s'il s'agit d'une famille de racistes ou si c'est juste la petite qui a eu des mots déplacés que ses parents ne cautionnent pas.

Et si ça recommence, cette fois tu pourras aller voir les gendarmes.
58 ans Franche Comté 995
Je pense qu'il est important que tu fasses un rappel à la loi. Bien signifier que les injures à caractère raciste peuvent faire l'objet d'une condamnation.

À ta fille déjà. Ensuite envoyer un mot au collège, stipulant que l'autre fille ayant commis une infraction, ceci au même titre que le vol ldoit lui être dit.

Demander au collège qu'une assoc habilitée, type SOS racisme ou autre vienne faire une intervention dans la classe.

Si ça ne change pas l'éducation de la gamine, ta fille se sentira soutenue, le collège qui souvent traite cela un peu à la légère ( ben oui, ils pensent pas tous tres droits non plus) de prendre en compte cette problématique et de pouvoir faire leur travail d'éveil des conscience, ensuite peut être cela provoquera des soutien dans la classe à ta fille qui de cette manière se sentira valorisée.

Courage à ta petite.
281
merci à toutes les deux,

je suis allée rechercher ma fille et en même temps prendre la température !! je suis tombée sur la surveillante que j'ai eu ce matin, cette surveillante est une perle !!!!

comme elle me l'a dit ce matin, elle a appelé la mère de la fille, lui a raconté l'histoire (la mère avait l'air d'être au courant) elle dit qu'elle serait punie à la maison, la surveillante lui a rappelé que les propos de sa fille pouvait être puni par la loi.

on a bien discuté avec cette surveillante, si d'autres propos il y a, il y aura convocation des parents, et de mon côté je faire ce qu'il faut....

et ce matin cette surveillant est allée voir ma fille, en demandant comment elle allait, et que si elle avait un problème elle pouvait compter sur elle, et comme le courant passe bien avec elle, ma fille s'est qu'elle a une alliée au collège ;)
31 ans arlon 329
Coucou,
Je suis enseignante et je dois gérer ce genre de propos...
C'est difficile parfois lorsque les parents suivent encore en plus les propos de leurs enfants...
Parfois je me dis si un enfant a ces propos c'est qu'il l'entend quelque part... et parfois et surtout à la maison...
Leur apprendre la tolérance c'est difficile si à la maison on ne parle pas de la même manière.
Et le racisme c'est sur la couleur mais aussi sur le poids, la taille, la couleur des cheveux, les boutons, et j'en passe.
Je suis moi même ronde... et bien je ne rigole pas tous les jours mais je suis adultes je sais ''me défendre'' mais les enfants entre eux... ils sont durs...
42 ans Sous le chant des cigales ^^ 3642
Je trouve que quand même, en plus d'une punition dont on ne sait pas si elle sera appliquée, des excuses auraient été positives pour ta fille.
Mais bon apparement il y a la suveillante qui veille au grain.
Courage à ta fille.
40 ans Dans un arbre à Tecolotlan 962
Bonjour Cicille,
Cette manière d'agir de la part de l'école me semble un peu légère. Dans mon collège (où je suis prof), cette insulte aurait donné lieu à une convocation des parents par le principal ou le CPE, des excuses vis-à-vis de ta fille, et une demi-journée d'exclusion en interne (dans le collège, mais pas en cours) pour l'élève en cause, avec un travail de réflexion sur les discriminations.
Certains chefs d'établissement ont tendance à minimiser ce genre d'incidents pour s'éviter des embrouilles (expérience vécue de multiples fois), mais il est important que cette élève qui a insulté ta fille se rende compte qu'il y a d'autres valeurs et d'autres manières de voir la société, et c'est l'un des rôles de l'école.

J'espère en tout cas que ta fille n'aura plus ce genre de problème.
D
48 ans 607
moi j'ai eu le probleme inverse avec mon fils.

il y a de cela bientôt 10 ans, nous avons demenagé tres loin 900km, et dans un quartier dit sensible ( on a visite la maison un dimanche , c'était calme et on ne connaissait pas du tout)
il est donc entré a l'ecole en primaire et la les enfants l'ont traité de sale blanc, ca a pris des proportions enormes, ils le tapaient, le mordaient ( il en garde une dentition complete sur son bras) etc etc, l'enseignement nous a dit qu'il ne s'intégrait pas et oui c'était a lui de ne rien dire et laisser faire, ca a été jusqu'à chez nous ou une bande de gamins de 8 a 15 ans venaient tous les soirs jeter des pierres , je me suis fait insulter également, mon mari qui bossait de nuit dormait sur le canapé au cas ou car quand on leur disait d'aller jeter les pierres ailleurs que sur notre facade et dans notre jardin ces gamins appelaient les plus grands donc eux adultes, bref nous avons du faire intervenir les gendarmes et demenager
44 ans région parisienne 5831
Donc Delfra, tu n'as pas eu le problème inverse, mais le même problème: des insultes raciales envers ton fils, et des actes de racisme envers votre famille. ;)
281
moi j'habite un petit village où il n'y a "que des blancs"!!!

se ne sont que des enfants , ils subissent la méchanceté des autres et des adultes, quand je suis arrivée avec ma fille dans ce village que mon mari habitait, combien sont venus nous voir pour dire " quelle belle petite, vous l'avez adopté ????

où vous l'avez trouver où????" :shock:

et quand j'ai eu mon fils 3 blancs une métisse et bien je fesais "famille d'accueil" et le tout dit devant ma fille, normal quoi !!!!

pour en revenir à l'histoire, la fille a eu donc 2h de colle par les surveillantes et 1h par le prof principal, maintenant je ne saurai jamais si elle sera puni à la maison, la surveillante qui à eu la maman au téléphone m'a dit qu'elle avait l'air concerné (par téléphone c'est facile).

maintenant ci cela se reproduit avec cette fille ou avec une autre, je sais que je devrais agir, mais j'ai peur à l'idée d'aller porté plainte, c'est bête mais j'ai peur que cela ne retombe sur ma fille, il faut espérer que cela n'arrive plus, mais j'y crois guére :cry:

j'ai aussi donc mon fils qui est insulté pas de blanc hein , mais de gros porc, il n'est pas petit il est assez grand et costaud (pour pas dire gros :cry: ) , pourtant il bouge, on marche, il fait avec sa soeur des cours de perfectionnement en piscine (il a son diplome de 200 m :D ) il a 7 ans,

moralité que l'on soit blanc , métisse, grand, gros , si on ne rentre pas dans un moule on est foutu !!!! se ne sont que des enfants , ils ne devraient penser qu'à jouer ......
M
29 ans 1
je salue le courage de ta fille qui a pris la situation avec calme même si elle est très jeune. Des situations qui arrivent dans les lycées et collèges et auxquelles les autorités doivent prendre des mesures pour éviter que ça déborde. Je pense que la surveillante doit servir une convocation aux parents mais aussi ces derniers se doivent de punir leur enfant lui apprendre à respecter ses camarades même s'il y a une différence de couleur ou que ses camarades soient en terre étrangère.
B I U