MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

L'amour inconditionnel...mon cul !

S
37 ans 284
Voilà plus d''un an que je partage ma vie avec le 2° homme que j'ai connu.
Voilà que je suis enceinte, de 3 mois, c'est rapide, je sais, j'ai retourné le  
truc dans ma tête et subir un IVG je ne l'aurais pas supporter...
Il m'aime, moi aussi...

Enfin ça dépend... il a eut le temps de me décevoir plusieurs fois...

J'ai pris dix kilos depuis qu'on se connait, les restos les sortis les petits plats, et maintenant la grossesse.... ça va pas s'arranger.

Il sort un soir avec ses amis, cela me pose aucun souci, et revenant éméché, il est bavard: j'adore car je peux tout savoir.

Monsieur est beau et se fait beaucoup draguer ( je le sais et je m'en fout): " je suis l'homme idéal, les filles sont collées à moi "... hum
mais il a finit par avouer que j'avais trop grossis ( "avant tu étais une poupée, trop belle trop sexy, il faut plus que tu grossisses" etc...)

La chute pour moi...ça m'a intérieurement cassé.
Il a beau me recouvrir de baisers ( notamment ce soir là) et ben c'est fait .
Alors je refuse les galipettes, il a plus qu'à aller voir ailleurs monsieur parfait.

Tout ça pour dire que y'a grosse et grosse visiblement , et que quoi que je fasse dans ma vie, je suis réduite à mes kilos et me sens comme une crotte...
100 ans chezmoi 1782
Coucou,

J'ai bien compris que tu te sentais perdue, en revanche, je n'arriver pas à savoir clairement la question que tu tu poses ?

Quitter cet homme ou pas ?

Garder cet enfant ou pas ?
S
37 ans 284
Je suis juste en colère ou déçue...
Je garde l'enfant bien sur, et l'homme qui va accessoirement avec aussi, lol

Je pensais naïvement que l'on pouvait aimer l'autre, quoi qu'il arrive, et non ! grave erreur de ma part !
S
85 ans 4896
bien sur qu'on peut aimer l'autre, l amour inconditionnel pour moi je ne l'ai pas pour mon conjoint, mais pour mes enfants ;) .

mais on peut aussi dire des conneries en étant bourré malheureusement.

Il est possible que cela lui pose un problème, tellement de personnes sont tributaires du regard des autres, mais apparemment vu qu'il t a fait plein de calins, cela ne le rebute pas.

Je te dirais donc de lui en parler à froid, lui dire que cela t'a blessé que cela t'as énormément stressé par rapport à ta grossesse car je pense que l'on ne peut pas obligatoirement gérer la prise de poids pendant la grossesse par une pression supplémentaire.

Apres, mon mari m'a connu mince, il m'a connu ensuite avec plus de cinquante kilos supplémentaires, s'il m a toujours aimé, je pense aussi qu'à certains moments il a eu peur pour moi et que quand je n'arrivais plus à me mouvoir facilement, qu il a du avoir l'impression de vivre avec quelqu'un de vieux.

Parles en, essaie de comprendre ce qu'il a voulu dire par là puisqu'apparemment cela ne le bloque pas sexuellement par là, cela veut dire que c'est uniquement face à une image, et pourquoi pas échanger sans agressivité sur le sujet, il pourrait peut etre évoluer et s'en rendre compte que dans le fond c'est pas si important qu'il croit ?

Mais c'est pas drole, surtout pas enceinte et je compatis.
29 ans 172
satinette a écrit:
Je suis juste en colère ou déçue...
Je garde l'enfant bien sur, et l'homme qui va accessoirement avec aussi, lol

Je pensais naïvement que l'on pouvait aimer l'autre, quoi qu'il arrive, et non ! grave erreur de ma part !


Cet homme ne semble pas ne pas t'aimer, d'après ce que tu nous dis... Il t'a juste confié que physiquement, il te préférait avant ta prise de poids. Je sais bien que rien que ça, c'est dur à entendre mais il ne faut pas noircir le tableau pour autant...

Idem que saralou, ce serait bien que vous en reparliez plus posément : peut-être (probablement même) que ces kilos ne le dérangent pas en réalité, mais que sous l'effet de l'alcool lui sont venu des réflexions qu'il ne se fait pas en temps normal... Ça arrive aussi d'exagérer ses petites préoccupations quand on a bu, alors qu'on ne leur accorde habituellement pas d'importance !
R
36 ans 835
Idem que les autres, parles en à froid. Le "in vino veritas" a ses limites, on dit surtout pas mal de bêtises quand on est saoul... ta technique me rappelle un peu les divinations des grecs ou romains de l'antiquité qui essayaient de deviner la volonté des dieux à travers les transes des prêtresses... on raconte un peu tout et n'importe quoi quand on est intoxiqué (pour reprendre un mot anglais).

Cuisine le à fond à froid.

Et en ce qui concerne les kilos de grossesse, on en prend pas forcément des masses, ça dépend des gens. Moi j'en avais pris que 5, mais la peau à vraiment souffert, avec vergetures et tout...
34 ans 359
Je ne pense pas que le "cuisiner" soit la bonne solution.

Par ailleurs, t'a-t-il confié cela spontanément ou suite à longue série de questions visant à lui tirer les vers du nez? :lol: (no offense, il m'est arrivé d'être un peu chiante sur le sujet avec mon mec :lol: )

Quoi qu'il en soit, je ne pense pas qu'il ne t'aime pas, simplement qu'il a été très indélicat vu la période par laquelle tu passes. Peut-être est-il inquiet du poids que tu risques de prendre pendant ta grossesse, ou peut-être simplement qu'il a ce cliché en tête à savoir qu'après une grossesse on ne prend plus soin de soi, et qu'il n'a pas su l'exprimer correctement. Peut-être qu'il a voulu dire par là que tu devais faire des efforts au quotidien pour le "séduire"... qui sait?

Je pense qu'il serait bon que vous en rediscutiez calmement, sans avoir bu, sans vous inonder de reproches. Tu peux commencer par lui demander comment il se sent en tant que conjoint et/ou futur père par exemple.
S
37 ans 284
bonsoir les filles!
tout est précieux dans vos réponses et j'ai tout relu plusieurs fois.

On a vécu une année ultra fusionnelle, ou j'étais particulièrement séductrice, toujours coquette et attentionnée... et me revoilà en mode normal, et je prends du bide, et la silhouette change.

Je le connais, je sais comment il fonctionne, ce qui lui plait, et je sais que je lui plais beaucoup moins ainsi.

En ce moment , j'ai pas envie de faire d'effort, je remets ça à plus tard, je suis à fleur de peau, ultra sensible,ultra fatiguée et mes petites robes moulantes je m'en tape.

Et de lui aussi du coup, j'espère ne pas regretter plus tard, mais là il m'a fait mal.
S
29 ans 40
D'un côté si lui ne faisait plus aucun effort, que tu l'avais connu toujours très soigné, propre sur lui, et que d'un coup il laissait tout tomber, prenait du bide, ne se rasait plus etc., je ne pense pas que ça te plairait. En plus il n'a fait aucun reproche, il s'est fait tirer les vers du nez alors qu'il était bourré. On ne peut donc pas lui reprocher de manquer de tact ou d'être un connard, et il reste encore libre de penser ce qu'il veut quand même. Et apparemment il pense qu'il te trouvait plus jolie avant. Ca ne veut pas dire qu'il ne t'aime plus, et on ne peut pas le lui reprocher du temps qu'il ne te met aucune pression pour te forcer à changer.

"L'amour inconditionnel", c'est bête comme expression. Ca veut dire quoi, qu'on aime l'autre contre vents et marées, peu importe si on découvre que c'est en fait un immonde salaud, un taré, ou qu'il change du tout au tout physiquement, peu importe on l'aime toujours ?
L'amour ça ne veut certainement pas dire accepter tout et n'importe quoi, que l'autre devienne l'opposé de ce qu'on a connu mais qu'on l'aime toujours.

Après pour ce qui concerne la grossesse c'est normal que tu ne tiennes pas à faire d'effort durant cette période là et je ne pense pas qu'il t'en veuille ou tienne absolument à ce que tu en fasses, d'ailleurs il ne t'a apparemment rien dit en ce sens. Il peut te trouver moins attirante, mais il ne t'en fait aucun reproche, donc à moins de vouloir contrôler ses pensées, je ne vois pas trop ce qui lui est reproché.
34 ans 359
L'amour peut être inconditionnel (on peut aimer une personne aussi horrible soit-elle sur le plan émotionnel), par contre, la vie de couple, si.

Et on peut aimer très fort une personne, au-delà de toute raison même, sans que le couple ne fonctionne.

Toute la différence est là, on ne choisit certainement pas de qui on tombe amoureux, mais on choisit bien avec qui on fait sa vie (ou une partie de sa vie).

Mais tu sais satinette, je ne vais sûrement rien t'apprendre, mais l'amour (et en particulier le couple), c'est ça aussi: c'est des indélicatesses, c'est des pensées qui parfois, devraient rester secrètes car si elles paraissent horribles une fois dites, ce ne sont en fait que de simples pensées qu'on peut tous avoir à un moment ou un autre (personne n'a jamais trouvé chiant son conjoint? Ou mal habillé? Ou stupide dans une de ses réflexions? Pour autant, on n'a pas à le lui dire de manière directe... ce sont des états d'âme passagers).

Si je disais à mon conjoint toutes les pensées qui me passent par la tête à chaque instant, je suis persuadée qu'il prendrait ses jambes à son cou illico presto :lol:

Quoi qu'il en soit, il t'a blessée, c'est une chose. Et tu dois le lui faire comprendre, calmement, qu'en ce moment tu es à fleur de peau, très certainement angoissée et que ce n'est pas le genre de remarques qui va t'aider ni à déstresser ni à avoir envie de prendre soin de toi.

Dans la mesure où tu n'as pas l'intention de te séparer de lui et que vous allez tout de même avoir un enfant ensemble, il me paraît logique qu'il va falloir mettre les choses à plat si tu veux vivre une grossesse à peu près sereine (autant que faire se peut).
35 ans 221 Baker Street? 182
L'amour est une chose fragile aussi, une simple remarque placée au mauvais moment peut le faire vaciller... Tu verras bien si la blessure est profonde ou légère avec le temps. En tous les cas je souhaite que tout rentre dans l'ordre pour toi.
S
37 ans 284
Pour te répondre miss Sween, non seulement je n'ai pas eu besoin de le cuisiner les choses sont sorties avec une spontanéité et une fluidité déconcertante, mais je pense qu'il y a des moments dans la vie où l'on est très perméable, et la moindre des réflexions te font vaciller.

Crois-moi, une grossesse c'est éprouvant, on se demande comment on va devenir, évoluer, le "après" ...Si dès le début on entend des conneries pareil et ben on se pose légitimement des questions...

C'est plus le moment du soutien inconditionnel, mais bon on peut rêver...
S
31 ans 3465
Shyrelle a écrit:
L'amour peut être inconditionnel (on peut aimer une personne aussi horrible soit-elle sur le plan émotionnel), par contre, la vie de couple, si.

Et on peut aimer très fort une personne, au-delà de toute raison même, sans que le couple ne fonctionne.

Toute la différence est là, on ne choisit certainement pas de qui on tombe amoureux, mais on choisit bien avec qui on fait sa vie (ou une partie de sa vie).

Mais tu sais satinette, je ne vais sûrement rien t'apprendre, mais l'amour (et en particulier le couple), c'est ça aussi: c'est des indélicatesses, c'est des pensées qui parfois, devraient rester secrètes car si elles paraissent horribles une fois dites, ce ne sont en fait que de simples pensées qu'on peut tous avoir à un moment ou un autre (personne n'a jamais trouvé chiant son conjoint? Ou mal habillé? Ou stupide dans une de ses réflexions? Pour autant, on n'a pas à le lui dire de manière directe... ce sont des états d'âme passagers).

Si je disais à mon conjoint toutes les pensées qui me passent par la tête à chaque instant, je suis persuadée qu'il prendrait ses jambes à son cou illico presto :lol:

Quoi qu'il en soit, il t'a blessée, c'est une chose. Et tu dois le lui faire comprendre, calmement, qu'en ce moment tu es à fleur de peau, très certainement angoissée et que ce n'est pas le genre de remarques qui va t'aider ni à déstresser ni à avoir envie de prendre soin de toi.

Dans la mesure où tu n'as pas l'intention de te séparer de lui et que vous allez tout de même avoir un enfant ensemble, il me paraît logique qu'il va falloir mettre les choses à plat si tu veux vivre une grossesse à peu près sereine (autant que faire se peut).


J'ai pu étudier en cours de psycho que l'amour inconditionnel entre conjoints, n'existe pas ou du moins pas sur le long terme. L'humain attend toujours quelque chose en retour (la plus basique des attentes étant un amour réciproque). On peut aimer une personne qui nous rend malheureuse, mais on va attendre qu'elle change. L'amour provoque des attentes et dès le moment où il y a des attentes, ce n'est pas amour inconditionnel. Quand il n'y a plus d'attente, l'amour ne dure pas, il s'évapore.

Satinette, je comprends que ça te blesse. D'autant plus que tu es enceinte, c'est normal que tu prennes du poids. Maintenant, comme je l'ai dit, l'amour inconditionnel n'existe pas et surtout aimer ne veut pas dire TOUT apprécier chez l'autre et TOUT accepter. Regarde, toi-même, en contre partie de ton amour, tu attends de lui qu'il t'aime envers et contre tout: ce n'est pas inconditionnel.

Et puis, ça ne veut pas dire qu'il ne t'aime pas. Il t'aime, mais il te préférait avant, ma foi ça ne se maîtrise pas, il n'y peut rien. Après, est-ce qu'il a eu raison de te le dire... Non! Après, tu le dis toi-même, il avait bu et tu aimes bien aller gratter pour le faire parler. La prochaine fois, ne le fais pas, s'il y a des "vérités" que tu ne veux pas savoir.

Quoiqu'il en soit, il faut que tu lui en parles. Crève l'abcès. C'est normal que tu prennes du poids, je comprends que la remarque te blesse. Il faudrait peut-être lui expliquer, au cas où il n'aurait pas encore compris, qu'une femme enceinte, ça grossit et que tu n'as pas fini de prendre du poids, donc qu'il faudra bien qu'il s'y fasse.
34 ans 359
Quand tu dis que l'amour inconditionnel n'existe pas sur le long terme, c'est ce que je voulais dire par là.

On peut aimer quelqu'un inconditionnellement, je pense notamment à l'amour qu'on peut porter à un être particulièrement méchant et/ou dangereux, et ce malgré justement la dangerosité de cet être.

Mais l'amour lui-même ne pouvant pas être défini comme absolument éternel, il m'apparaît normal que l'amour inconditionnel ne puisse pas durer sur le long terme.

Les attentes sont le résultat du couple, ou de l'envie de celui-ci. On ne choisit pas de tomber amoureux, ni de qui, ni d'être en désamour dès qu'on quitte la personne.

C'est ce que je voulais dire par là: on peut aimer quelqu'un en dépit de ses défauts, mais en tant que couple, on a forcément des attentes qui prennent le dessus sur cet amour potentiellement "inconditionnel".

Être en couple, ce n'est pas seulement être amoureux, et c'est pour ça qu'il y a des efforts à fournir au quotidien, mais aussi des erreurs possibles.
34 ans 359
(ceci étant dit, je suis bien d'accord avec ton message ci-dessus. Et je pense aussi que le concept d'amour inconditionnel de nos jours n'a pas souvent la définition qui lui est propre pour les gens qui y font allusion. Satinette se dit sûrement que son conjoint devrait l'aimer au-delà de son apparence physique, mais je trouve que c'est ce qu'il fait au regard de ce que je lis: il continue de l'aimer et de vouloir être avec elle et de la désirer malgré le fait qu'il la préfère plus mince)
B I U


Discussions liées