MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Consulter un psychiatre/psychologue ?

26 ans 36
Bonsoir à tous,
J'aurais aimé savoir si certain(e) ici avait déjà consulté un psychiatre (ou psychologue) et si cela c'était bien passé ?
J'ai déjà, plus jeune, été consulté un psychologue  
mais la séance c'était mal passé, j'avais refusé catégoriquement de parler a cette époque :roll:
Mais je ressens le besoin aujourd'hui de parler et de régler certain "problème".
Je suis sous anti-dépresseur, prescrit par mon médecin, qui n'a pas cherché a savoir pourquoi j'en avais besoin, j'ai simplement eut le droit à "ça n'est pas normal d'être comme ça à votre âge, je vous prescrit xxx, vous verrez, ça ira mieux"

Concrètement je suis insomniaque, et j'ai les caractéristiques du trouble du comportement dit "borderline" mais je n'ai pas été diagnostiqué, puis n'en ai jamais parlé a aucun professionnel. J'aimerai être capable de me canaliser sans avoir à prendre de médicament.
Donc pensez-vous qu'un suivie psy puisse réellement aider ?

Merci à ceux qui ont prit le temps de me lire!
41 ans 91 1472
le pouvoir thérapeutique d'une session avec un psy-"chose" dépend beaucoup de "si ça colle" ou pas avec la personne en face de toi.
et c'est comme tout, ça ne colle pas avec tout le monde. faut souvent faire plusieurs thérapeutes avant d'en trouver un avec qui ça se passe bien.

tu prends des médicaments (prescrit "comme ça" par ton médecin généraliste??? :? ), tu devrais faire le point avec un psychiatre pour évaluer si c'est bien adapté à ton cas.

Pour les thérapies, je trouve les psychologues plus doués que les psychiatres, qui je trouve fonctionnent un peu à la "tu as mal, ok je te donne un cachet et ça ira mieux". après c'est une question de gout et surtout les psychologies et psychothérapeutes, ce n'est pas du tout pris en charge par la sécu et la majorité des mutuelles. c'est un budget conséquent.

te canaliser sans médicament... sans savoir ce que tu as, c'est impossible de répondre à cette question.
va voir un professionnel pour au moins émettre des pistes de diagnostic et voir si tu as besoin d'un traitement médicamenteux, commences une thérapie... et tu verras à ce moment là. c'est trop dans l'incertitude pour l'instant.
40 ans Lille 4847
Je vois un psychiatre depuis quelques temps.
Psychiatre car pas les moyens financiers d'aller voir un psychologue, qui lui n'est pas remboursé par ma mutuelle.

Ce n'est pas un adepte du "médicament", j'avais un peu peur de ça mais pour l'instant ça va.
C'est un psy comportementaliste donc j'ai des petits "devoirs" à faire entre chaque séance et ça me convient.

Par contre, ce que je n'aime pas mais c'est juste que je suis trop pressée c'est que c'est très long pour aller mieux.

Une collègue a testé une hypno thérapeute pour sa fille, en une séance son problème était réglé !

Je te conseille quand même d'aller voir un psy(chiatre ou cologue) pour vraiment confirmer le diagnostic du médecin par un professionnel du domaine.
47 ans 35 10308
Plusieurs choses me viennent en lisant ton message.
D'abord je trouve que ça n'est pas sérieux de la part de ton médecin de prescrire des AD sans te proposer un travail psy en parallèle. Les AD c'est juste un "cache-misère" si je puis dire, ça peut t'aider beaucoup (je le sais d'expérience) mais si en parallèle tu ne fais rien pour comprendre d'où vient ton problème et travailler dessus tout va revenir quand tu vas arrêter les AD.
Ensuite je pense aussi qu'il faut un avis d'un professionnel à la fois pour poser un diagnostic et pour s'assurer que tu as le traitement adapté.
Et enfin je crois que quand on commence à se dire "peut-être qu'un psy pourrait m'aider" alors c'est probablement le bon moment pour aller consulter.
Bon courage à toi en tout cas.
47 ans Lorraine 4326
fila91 a écrit:
je trouve les psychologues plus doués que les psychiatres, qui je trouve fonctionnent un peu à la "tu as mal, ok je te donne un cachet et ça ira mieux". après c'est une question de gout et surtout les psychologies et psychothérapeutes, ce n'est pas du tout pris en charge par la sécu et la majorité des mutuelles. c'est un budget conséquent.



Que je trouve penible de lire trop souvent cette fausse croyance .
Non tous les psychiatres ne sont pas des prescripteurs de medocs !
le mien refuse de m'en prescrire .
celui de ma meilleure amie refuse de lui en prescrire
celle d'un bon pote, a voulu le voir 5 fois avant de decider s'il avait besoin ou non de medocs (et au final ne lui en a jamais prescrit ....)

C'est important de ne pas faire peur avec le psychiatre , souvent, comme c'est le seul remboursé, c'est le seul pro qu'une personne ira voir , donc ne pas decourager en faisant peur "bouh, il va te shooter aux medoc' ! "


Moi mon psy je l'ai "trouvé" du premier coup , je concois que ca peut ne pas coller au 1er RV , mais je suis assez dubitative quant au fait d'en tester 5-6 . on cherche un pro, pas un pote ;-)
41 ans 91 1472
ladybugette a écrit:


Que je trouve penible de lire trop souvent cette fausse croyance .
Non tous les psychiatres ne sont pas des prescripteurs de medocs !
le mien refuse de m'en prescrire .
celui de ma meilleure amie refuse de lui en prescrire
celle d'un bon pote, a voulu le voir 5 fois avant de decider s'il avait besoin ou non de medocs (et au final ne lui en a jamais prescrit ....)



heureusement que j'ai mis "je trouve" dans la phrase...

quand il y a ce type de mot dans un phrase ça exprime en général qu'un avis purement personnel, fruit d'une réflexion individuelle issu de sa propre expérience.
J'ai plus de 20 ans de suivi. et j'ai vu plus d'une dizaine de psychiatres. et tout ceux que j'ai vu ont commencé par me donner un traitement, malgré mes réticences. après je n'ai jamais affirmé que TOUS les psychiatres de la planète donnaient des médicaments pour traiter un problème. Je n'ai pas parlé "en général" (sinon j'aurai mis ce mot dans la phrase). Merci de bien lire à l'avenir.
33 ans 4878
Si tu présentes des troubles borderline, je pense qu'un psychiatre est préférable, en tout cas dans un premier temps, et plus compétent pour poser un diagnostic.
D'après ce que tu dis et si tu sens que tu as besoin d'aller voir quelqu'un, c'est que c'est le bon moment pour toi de sauter le pas...maintenant il faut trouver le bon psy, celui avec lequel tu te sentiras en confiance...
En tout cas je pense que voir un (bon) psy ne peut jamais faire de mal...et que si tu es sous AD il te faut impérativement un suivi... Bon courage miss ;)
26 ans 36
Merci a toutes pour vos réponses !

J'ai bien pris le temps d'analyser vos réponses, et je pense qu'il est effectivement grand temps que je réagisse et que j'ose enfin faire les démarches pour trouver un bon psychiatre...
Mais comment m'y prendre ? Je peux appeler des généralistes pour qu'ils me conseillent ?

Et oui je prend des AD prescrit par mon généraliste, comme ça, sans vrais diagnostic. Ils sont censé m'aider à y voir plus clair, et m'aider à dormir. Mais ça ne marche pas vraiment :roll:

En tout cas encore merci pour votre soutient !
47 ans Lorraine 4326
sage decision ;-)
Ca fait combien de temps que tu es sous AD ?
Tu as quand meme eu le temps de parler à ton généraliste ?
tu peux lui demander qu'il te conseil un psy déjà .
Certains psy précisent sur leur plaque s'ils sont psychiatre-psychologue, psychiatre-psychanalyste etc .... tu auras plus de chances de tomber sur un psy qui prend le temps d'écouter .
ou precise ici ta région, peut-être que quelqu'un aura un doc à te conseiller .
26 ans 36
ladybugette a écrit:
sage decision ;-)
Ca fait combien de temps que tu es sous AD ? un peu plus de 3 mois
Tu as quand meme eu le temps de parler à ton généraliste ? J'ai du lui parler 10min, juste le temps de lui expliquer ce que je ressentais en très très bref
tu peux lui demander qu'il te conseil un psy déjà .
Certains psy précisent sur leur plaque s'ils sont psychiatre-psychologue, psychiatre-psychanalyste etc .... tu auras plus de chances de tomber sur un psy qui prend le temps d'écouter .
ou precise ici ta région, peut-être que quelqu'un aura un doc à te conseiller .


J'habite à Paris..
47 ans 35 10308
ladybugette a écrit:
ou precise ici ta région, peut-être que quelqu'un aura un doc à te conseiller .

Et j'ai l'impression que tu peux aussi essayer de te chercher un nouveau généraliste... :(
26 ans 36
Sans doute oui, mais c'est tellement dur de trouver un bon médecin, et qui prenne rapidement :(
Je vais chez se généraliste par ce qu'il prend sans rendez-vous...
41 ans 91 1472
demande à ton généraliste oui mais aussi à tout ton réseau (médical, pharma, para-médical ou pas) si tu en as la possibilité.

C'est le bouche à oreille qui fait la réputation souvent.
sur paris ça devrait être plus simple que si t'habites au fin fond d'une zone sans médecin ;) .
Sinon tu peux aussi aller à l’hôpital. mais les délais sont assez longs.
Il se peut qu'il fasse faire plusieurs médecins avant de trouver un qui te convienne. Courage.

PS : comme angia, je trouve très olé olé que ton généraliste te prescrive des AD comme ça après 10 min de blabla. chacun son boulot comme on dit.
C
33 ans 734
Moi aussi, je suis stupéfaite de cette prescription, surtout vu ton jeune âge :?

Malheureusement on ne peut pas toujours savoir d'avance sur quel type de psychiatre on va tomber!
Par principe de précaution, il vaut mieux aller consulter un psychologue si on a des doutes sur la nécessité de prendre un traitement médicamenteux... Un bon psychologue saura réorienter vers un psychiatre si besoin... Au pire si on tombe sur quelqu'un de mauvais, psychologue ou psychiatre, avec le mauvais psychologue au moins on aura pas pris des substances psycho-actives inutilement :?

Savoir aussi que psychiatre et psychologue n'ont pas la même formation, un psychiatre est avant tout un médecin et de fait sera plus orienté d'un point de vue psycho-pathologique, c'est pour ça que les mauvais psychiatres vont n'être qu'en recherche d'une pathologie à traiter, tel un généraliste qui prescrit des antibio après avoir diagnostiquer une grippe...
Certains aussi prennent le parti de se former à la psychanalyse, mais en psychologie c'est une pratique parmi beaucoup d'autres, même si beaucoup, psychologue comme psychiatre, l'utilisent encore seule, c'est plutôt déconseillé car réducteur de fait... Après cela n'empêche pas que certains patients y trouvent leur compte...

Par exemple, je ne crois pas que les psychiatres ont étudiés tout le pan de la psychologie sociale enseigné dans le cursus des psychologues, pourtant, même pour un psychologue clinique, la connaissance de ces notions peut vraiment faire la différence dans la prise en charge des patients...

Sinon dans le cas présent, oui, il faut absolument voir un psychiatre par contre, déjà pour réguler cette histoire d'ad prescrit par le généraliste, et surtout pour le diagnostic possible d'états borderline, ou autre ;)
D'ailleurs je déconseille de lui dire de suite pour le supposé cas d'états bordeline, ça pourrait fausser le diagnostic, expliques bien tout tes symptômes et préoccupations et vois ce qu'il en dit, et peut-être le mentionner plus tard!
47 ans Lorraine 4326
MonaVegas a écrit:

Certains aussi prennent le parti de se former à la psychanalyse, mais en psychologie c'est une pratique parmi beaucoup d'autres, même si beaucoup, psychologue comme psychiatre, l'utilisent encore seule, c'est plutôt déconseillé car réducteur de fait...



ca veut dire quoi ?
B I U