MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ah, la communication..

27 ans 395
Voilà, je crée un nouveau topic, je ne sais pas vraiment si j'en attends quelque chose, s'il me permet de vider mon sac c'est déjà pas si mal. Je me  
parle un peu à moi même, et ça risque d'être un peu décousu.
Pour résumer : je sort avec A, 22 ans, depuis 6 mois, je suis amoureuse, il semble l'être aussi. On fait les mêmes études, et on est d'ailleurs dans la même classe, donc forcément on a l'occasion de se voir assez souvent, même si justement, c'est pas toujours évident. Parce qu'on se voit sans se voir, on est là pour les cours, et c'est parfois frustrant car finalement on ne fait que peu de sorties en dehors.
Ce qui me pose le plus problème, c'est que quand on ne se voit pas, je n'ai pratiquement jamais de nouvelles de lui. En fait il a un comportement assez déstabilisant. Quand on est ensemble, il est super câlin, il me dit qu'il m'aime, n'hésite pas à se montrer avec moi, à faire des projets  (« oh un jour il faudrait trop qu'on fasse ci, qu'on aille là, qu'on parte quelques jours... » mais au final, il faut bien l'avouer...on ne fait pratiquement jamais rien). Je sais que j'ai autant de responsabilité que lui là dedans, je suis trop dans l'attente et ne prends pas assez d'initiatives (mais c'est vrai que sachant qu'en ce moment il est fauché, j'ai peur de lui proposer des activités où il va se sentir obligé de payer, genre le ciné, même si moi je suis prête à le lui payer, je sais qu'il ne voudra pas et que ça va le mettre mal à l'aise. Du coup j'ose pas trop proposer de trucs).
Bref, sinon on communique très mal, étant tous les deux assez réservés, c'est pas évident (même si lui n'est pas quelqu'un de timide, contrairement à moi). Il arrive souvent qu'il me blesse sans vraiment s'en rendre compte, et ma réaction, plutôt que de lui en parler, va être hyper constructive et va en gros consister rester dans mon coin à me morfondre et à ressasser, voir à compenser avec de la nourriture, tout en attendant que ça passe :roll: . Ou comme aujourd'hui, quand il y a un trop plein, de venir me décharger sur un forum plutôt que de lui en parler directement -.-. J'ai conscience de tout ça. Je suis bien trop conciliante, j'ai toujours peur de déranger, de blesser les gens, alors que lui n'a sûrement pas vraiment conscience que la situation me dérange à ce point, et même si j'essaie de lui faire comprendre qu'elle ne me convient pas, tant que je ne lui aurait pas dit clairement, ça ne changera pas.
Quand on ne sortait pas encore ensemble, on parlait très souvent sur facebook (et en vrai aussi, évidemment), on était très complices. Puis on s'est mis ensemble, ça a continué, il n'a jamais été trop sms mais il m'en envoyait de temps en temps quand même, au début. Aujourd'hui, nos longues conversations sur facebook sont devenu très rares, et il ne m'envoie pratiquement jamais de sms (spontanément du moins). Et ça me manque. Je suis déjà nostalgique de nos début.. Hier soir je lui en ai envoyé un, qui ne demandait pas forcément de réponse certes, je ressentais juste le besoin de lui dire que je pensais à lui. Il a pas répondu. Et ça me blesse. Dans ces moments là j'ai l'impression qu'il s'en fout, qu'il ne ressent pas le besoin d'avoir de mes nouvelles. Et que si il ne ressent pas ce besoin, c'est qu'il ne m'aime peut-être pas tant que ça. Il arrive que je passe 3 jours sans aucune nouvelle de lui... Ça m’énerve, et ça me rend triste. J'ai l'impression qu'il trouve ça normal. Autant au début j'avais l'impression qu'il était beaucoup plus amoureux que moi, et ça me faisait d'ailleurs un peu flipper (il m'a dis je t'aime très très rapidement), autant aujourd'hui c'est plutôt l'inverse. Mes sentiments pour lui se sont développés et intensifiés avec le temps.
Environ toute les 2 semaines, je vais dormir chez lui, on passe la soirée ensemble et à chaque fois c'est parfait. Et dans ces moments là, où il est absolument adorable, et je me demande comment j'ai pu douter de ses sentiments. Il me dit des trucs du genre, « qu'est ce que je t'aime toi », « avec toi je passe les meilleurs moments de ma vie », « j'ai tellement besoin de toi tu sais », «je suis trop bien là, je voudrais qu'on reste comme ça pour toujours » (quand on est couché blottis l'un contre l'autre). Enfin bref, c'est tellement mignon et spontané que ça me fout la larmichette à l'oeil à chaque fois :roll: . Mais...ça tranche quand même avec le reste. Et surtout, des moments comme ça, j'aimerais qu'on en passe plus souvent, et pas seulement quand il le décide...(le truc c'est que vu que j'habite encore chez mes parents, c'est toujours moi qui vais chez lui, du coup j'attends qu'il me le propose vu que j'ai pas envie de m'imposer, mais du coup, c'est pas aussi souvent que je le voudrais (si ça ne tenait qu'à moi, j'irai chez lui un soir sur deux :lol: ))
Sinon je sais qu'en ce moment, il a souvent des grosses baisses de moral, et quand c'est comme ça il s'isole et se mure dans le silence. Il y a deux semaines, il a séché quelques jours de cours, je m'inquiétais à fond, aucune nouvelle de lui. Je me faisais de gros films, j'étais vraiment mal. Il a fini par me répondre en disant qu'il s'excusait mais qu'il avait vraiment pas le moral. Et donc je lui ai rappelé que j'étais là pour lui, que je m'inquiétais quand il ne me donnait pas de nouvelle. Du coup le lendemain je suis allée passer la soirée et la nuit chez lui pour lui remonter le moral, il avait l'air vraiment content de me voir. Au bout d'un moment, entre 2 câlins, je lui ai demandé ce qui n'allait pas, et là il s'est renfrogné et a dit qu'il n'avait pas envie d'en parler, que ça le rendait trop triste, mais qu'heureusement que j'étais là. J'ai pas eu envie de le forcer à me parler, mais ça me donne l'impression qu'il ne me fait pas assez confiance, j'ai l'impression de ne pas vraiment faire partie de sa vie, de ne pas vraiment le connaître, qu'il me laisse à l'écart. C'est quelqu'un d'assez mystérieux, de très indépendant, et qui parle peu de lui, même à ses amis.
Bref, la situation a l'air de lui convenir, mais moi je ne sais pas si je vais pouvoir la supporter longtemps, et pourtant je tiens tellement à lui...Mais en même temps je sais pas, j'ai pas tellement envie de me battre pour qu'il me donne plus de nouvelles, j'aimerais que ça soit spontané, sinon ça perd tout son intérêt non? :?
J'aimerais lui dire tout ça en face, j'ai déjà essayé de lui faire comprendre mais sans vraiment dire les choses clairement. Je sais pas pourquoi, j'y arrive pas, j'ai peur qu'il prenne tout ça comme des reproches, qu'il se braque. Mais en même temps, en parler c'est un peu la seule solution, si je dis rien, les choses vont pas aller en s'arrangeant, loin de là. J'ai toujours eu du mal à exprimer mes besoins et j'ai pas du tout confiance en moi. Oui, je suis une foutue handicapée de la communication ](*,).
Ma foi, en voilà un beau pavé, compact et rebutant bien comme il faut :lol:. Merci à ceux qui auront eu la patience lu jusqu'au bout.
40 ans 04 5576
Coucou

Mon homme était comme cela au début, maintenant cela va mieux, sans que j ai fait quoique ce soit pour cela. Environ un an après qu on se soit mis ensemble, il s isolait encore quand il était triste. Maintenant, il en parle, ou vient spontanément mettre sa tête contre ma poitrine et la il ne faut pas longtemps pour qu il parle.
Après chaque homme est unique, bien sur. Chaque couple aussi.
M
90 ans 1565
Il y a des gens comme ça,ce qui compte c'est comment il est quand vous êtes ensemble non? Tu as essayé de lui en parler,de lui dire que ça te blessait?
34 ans Orgrimmar 6511
J'ai un spécimen un peu dans ce genre. Je vis avec lui depuis quasiment le début de notre relation, mais il m'a dit clairement dès le début que c'était un sauvage, qu'il avait parfois (et parfois, souvent^^) besoin d'être seul, de s'enfermer dans sa bulle et de ne voir personne, pas même la femme de sa vie.
Ca a été dur à respecter au début, car j'avais toujours l'impression qu'il m'en voulait, qu'il m'évitait MOI, alors que, pas du tout, il avait juste besoin d'être seul.
Il ne m'envoie quasiment jamais de textos car il déteste ça, mais me donne un tas de preuves d'amour plus belles les unes que les autres, autrement.

Je pense qu'il n'y a pas 36 000 façons de régler le problème. Et tu sembles le percevoir assez bien: communiquez! C'est pas facile, écris lui si tu as du mal à lui dire ou s'il reste bloqué et fermé à la discussion. C'est comme ça que je procède à chaque fois qu'il y a pour moi une grosse grosse incompréhension, et ça passe beaucoup mieux.
Ne l'accable pas, ne t'accable pas non plus, expose simplement les faits tels que tu les vois, donne tes impressions, explique ce que tu ressens.
27 ans 395
Merci à vous d'avoir pris le temps de répondre ;)

Maudk: C'est sûr, mais j'ai du mal à comprendre cette façon de fonctionner. J'ai déjà fait quelques petites allusions, mais j'ai jamais vraiment mis les pieds dans le plat. Je sais pas trop pourquoi, surement ma peur du conflit, alors qu'au fond ça pourrait juste être une discussion constructive. Chaque fois, quand on est seul tous les deux, je me dis que je devrais lui en parler, puis je me dégonfle en me disant que j'ai pas envie de gâcher ce moment et je me dis que je lui en parlerait plus tard. Seulement à force les non-dits et la frustration s'accumulent, et ça ça pue. Donc en effet, faudrait que je lui en parle rapidement.

Yuutsu: C'est ça en fait, je le prends pour moi, alors que c'est peut-être juste sa nature. Mais étant donné que je comprends déjà pas ce qu'il me trouve à la base et que ma confiance en moi est quelques peu au raz des pâquerettes , je peux pas m'empêcher d'imaginer des scénarios catastrophes du type "ça y'est il s'est rendu compte que j'étais inintéressante et il ose pas me le dire" "il se lasse de moi", "il s'en fout" et autre. Lui se dit sûrement qu'il m'a déjà suffisamment montrés ses sentiments pour que je puisse en douter. Seulement j'aurais bien besoin d'être rassurée de temps en temps (j'ai quelque peu été traumatisée par mon ex qui m'a larguée après un magnifique silence radio).
Je crois que pour lui les sms c'est vraiment un truc purement utilitaire. Mais du coup j'ose plus trop lui envoyer de message même quand j'en ai l'envie, parce que j'ai peur de l'ennuyer/ de me prendre un vent.
Sinon, ce côté indépendant/pudique, j'avoue que c'est un truc qui m'a séduite chez lui. Moi-même je le suis, et clairement je supporterais pas un type qui enverrait 50 sms par jour, je me sentirais étouffée (comme ma meilleure amie et son copain :shock: ). Mais après, à l'inverse, je comprends pas trop qu'on puisse être amoureux de quelqu'un et ne pas ressentir le besoin d'avoir un minimum de nouvelles. Et pourtant, quand je le vois, il me dit que je lui ai manqué..j'ai vraiment du mal à comprendre.
Enfin bon, je vais essayer de lui en parler assez vite, peut-être par écrit effectivement, en essayant qu'il ne prenne pas ça comme un reproche mais plutôt lui exprimer mon incompréhension et la façon dont je le ressens.
En tout cas ce que tu dis me rassures un peu, c'est vrai que quand je regarde autour de moi la plupart des couples ne fonctionnent pas du tout comme ça, du coup c'est très déstabilisant, et ça donne l'impression que notre couple est "anormal".
348
je crois que ta bien resumé les choses car pour moi je partage les avis des autres notemment sur le faite de parler et de trouver un terrain d'entente dans les dicussion car ce que tu ecris "ca ca pue" je pense la meme chose, peut etre que tu es quelqu'un qui es lucide et qui veut sauver son couple en tout cas, je te tire mon chapeau ^^^^pour le courage deja d en parle ici sur un forum.
27 ans 395
Raaah j'aurais voulu lui parler de tout ça en live, au calme, mais j'en ai toujours pas eu l'occasion.
Je l'ai vu hier et aujourd'hui, mais toujours un peu en coup de vent ou jamais seul à seul (en cours, quoi. Et vu qu'on était même pas l'un à côté de l'autre, c'était un peu compliqué :lol: ). Il me manque..presque trois semaine qu'on a pas fait une soirée chez lui rien qu'à deux, et il en reparle toujours pas :(
Si ça continue je vais lui envoyer un mail, mais je sais pas, je trouve que ça le fait pas. Je préfère que ça vienne plus naturellement au cours d'une conversation plutôt que lui balancer ça de but en blanc par écrit sans qu'il ne s'y attende, je voudrais pas que ça soit mal interprété. Encore faudrait-il pouvoir avoir ladite conversation un jour. Je vais lui proposer d'aller boire un verre rien que tout les deux un de ces jours après les cours, en espérant qu'il ai pas un truc plus important à faire :roll:
En plus je suis dég parce que j'ai appris qu'il avait été regarder un film chez une fille de ma classe (avec une autre fille) pendant que j'assistais à une conférence (qui n'était pas obligatoire). Je suis pas vraiment jalouse, c'est des amies à lui (il est le seul mec de la classe donc bon) , mais au final j'ai l'impression que tout le monde passe du temps avec lui, sauf moi -_-
35 ans 159
Un mail serai ... "impersonnel". C'est dingue que vous ne pouvez (voulez ?-surtout lui si je comprend bien) pas souvent être rien qu'a deux. C'est limite louche ! Mais essaie de le voir à la fin d'un cours en disant aux autres "bon, s'cusez mais je voudrais être seule, avec à mon chéri"
S
85 ans 4896
Fan-ouille a écrit:

Yuutsu: C'est ça en fait, je le prends pour moi, alors que c'est peut-être juste sa nature. Mais étant donné que je comprends déjà pas ce qu'il me trouve à la base et que ma confiance en moi est quelques peu au raz des pâquerettes , je peux pas m'empêcher d'imaginer des scénarios catastrophes du type "ça y'est il s'est rendu compte que j'étais inintéressante et il ose pas me le dire" "il se lasse de moi", "il s'en fout" et autre. Lui se dit sûrement qu'il m'a déjà suffisamment montrés ses sentiments pour que je puisse en douter. Seulement j'aurais bien besoin d'être rassurée de temps en temps (j'ai quelque peu été traumatisée par mon ex qui m'a larguée après un magnifique silence radio).


pour moi, là c'est sur toi que tu dois travailler, dans le sens ou meme s'il t'envoyait plein de sms uniquement pour te faire plaisir vu que c'est pas sa nature, cela ne voudrait pas dire qu'il ne te larguerait jamais.

La confiance en l'autre est primordiale (bien plus difficile à accorder apres une trahison c'est sur), mais je trouve qu'on a pas vraiment le choix, dans le sens ou je peux te certifier qu il n'y a aucun moyen d'etre sur qu'il ne nous quittera ou trompera jamais (et inversément).

C'est pour cela que je pense que c'est important de te dire que le jour ou il ne t'aimera plus, tu le sauras mais que tu n'as pas de pouvoir sur cela.

Mais en attendant profite de ces moments pour te construire une confiance en toi, indépendamment de lui (meme si d'etre appréciée et aimée est quelque chose de positif), on existe pas uniquement car on est aimé par son conjoint.

par contre, je voudrais te parler de mon expérience personnelle, mon mari ne m'envoie jamais de sms, moi je lui en envoie et il ne me répond quasi jamais, sauf si c'est un truc urgent et très important et qu'il m'appelle de suite , mais je lui envoie des messages d'amour parfois, car je suis beaucoup plus extravertie que lui et que j'ai besoin de le sortir de moi, je n'attends pas spécialement de réponse.

Je peux compter sur les doigts d'une seule main, les fois ou mon mari m'a dit qu'il m aimait, deux fois c'était à la naissance des garçons et les deux autres fois quand j'ai eu des pépins de santé.

Par ailleurs, il me démontre qu'il m aime dans son attitude non verbale, et cela me suffit, car j'ai appris à l'écouter avec sa manière. Si j'attendais encore qu'il communique comme moi, je souffrirais.

Et ensuite ne te compare pas aux autres, couple normal, pas normal cela ne veut rien dire. Le couple que je forme avec mon mari est très solide, pourtant pas grand monde croyait en notre capacité à rester ensemble.

Ma meilleure amie qui paraissait avoir un couple plus "normal" à mes yeux (attentions, sms, paroles etc... plus démonstratif) est divorcé maintenant, donc cela ne veut rien dire, vraiment.

Mais pour autant, tu dois pouvoir etre heureuse dans ta relation, et pour moi la communication dans un couple, c'est dire sa souffrance, mais c'est aussi entendre que l'autre ne changera pas, à nous de voir si on peut vivre avec ce système ou si cela occasionne trop de souffrances pour nous, il n'y a pas un qui doit se "sacrifier" pour l'autre. Des concessions sont possibles bien sur, mais toujours dans des limites acceptables par les deux.
P
52 ans 3714
Bonjour Fanouille

Faut pas toujours attendre des hommes qu'ils fassent le premier pas sinon tu risques de poireauter. ;)
Vous êtes jeunes, vous êtes en cours ensemble et ton chéri a besoin de temps libre pour se dégourdir. Normal. A votre âge les copains sont importants tout comme les soirées à plusieurs et ça serait dommage que vous deveniez déjà un vieux couple ou qu'il te néglige car tu semble adorable.
Alors secoue-le un peu, impose-toi dans sa vie (qui est votre vie) mais laisse-le respirer. Si le soir à peine quittés vous vous retrouvez aussitôt sur Facebook ce n'est bon pour personne. On n'est plus à l'époque où c'est l'homme qui décidait tout et les propositions d'activités à deux que tu veux lui soumettre vont dans l'ordre des choses. Et fais-lui comprendre aussi que rien n'est jamais acquis et surtout pas une femme. Il t'aime, il doit donc être attentionné et ne pas se comporter en homme casé qui n'attend plus rien d'autre de toi que ta présence.
45 ans région parisienne 5831
Fan-ouille a écrit:
Presque trois semaine qu'on a pas fait une soirée chez lui rien qu'à deux, et il en reparle toujours pas :(


Pourquoi tu ne proposes pas de toi même?

Perso, 3 semaines sans se faire une soirée en couple, je trouve ça vraiment long: je ne me plairait pas dans une telle relation. je comprends qu'un mec souhaite qu'on ne l'étouffe pas, mais 3 semaines sans faire un truc à deux, là, ça fait quand même beauocup trop à mon gout.
33 ans 625
Pareille que beaucoup :j ai le meme a la maison !

personnellement ca ne me gene pas parce que je ne suis pas tres a cheval sur ce genre de chose ( apres un an de relation il avait oublier la saint valentin par exemple , ben ce jour là quand je l ai vu arriver sans fleur sans rien, me suis dit " pas grave je vais aller voir mon cousin et me faire une tite soirée tranquille " et le lendemain il est revenu, ses collegues lui ayant demandé ce qu il avait fait la veille au soir et ce qu il m avait offert, tout penaud, avec des fleurs ... il etait tellement désolé, c etait trop mignon )

Bon là c est l extreme, mais dans le quotidien il est pareil, au debut de notre relation, s il avait qqchose, pour que je le sache il aurait fallu que je fasse de la transmission de penser parce qu il ne me disait strictement rien.

Une fois emmenagé ensemble, ce genre de chose change tres vite forcement, tu connais le quotidien de l autre, des regles s etablissent naturellement et tu finis par etre forcement là quand ca va pas, pour le soutenir etc ...

C est vrai qu au stade ou tu en es ce n est peut etre pas facile, mais si tu l aimes vraiment et que tu le crois sincerement quand il te dit qu il t aime, alors laisse lui une chance et essaye de creuser un peu dans sa carapace pour t y faire une place ;)

Maintenant je rejoins les autres en disant que ce n est pas forcement aux hommes de faire le premier pas, nous avons tous notre propre nature et si tu connais ton homme, tu sais qu il a du mal a embrayé sur ce genre de petites attentions, donc, pour le moment au moins ( je pense qu apres il le fera de lui meme, c est generalement ce qui arrive en tout cas ) provoque ces petits instants a deux, fais le premier pas vers lui.

Apres, s il n est pas du tout receptif quand tu fais ce genre de chose, c est encore une autre histoire, mais essaye de voir comment ca fait si c est toi qui propose / appel / arrange un rendez vous ;)
47 ans à la maison ! 10072
Parle...ou écris, comme tu veux, mais surtout, fais-lui savoir ce que tu ressens. Si tu as besoin qu'il réponde à tes textos, dis-le lui (tout en sachant toi être raisonnable dans le nombre de ceux-ci !)
27 ans 395
Bonjour :)
merci beaucoup pour vos réponses, c'est toujours intéressant d'avoir des points de vues extérieurs et ça m'a fait réfléchir. Sinon je viens donner quelques nouvelles: ça va vraiment mieux en ce moment, sans que je ne sache vraiment pourquoi d'ailleurs. On a pas vraiment eu de réelle discussion, mais on dirait qu'il est un peu sorti de lui même de sa caverne, ça a l'air d'aller plutôt bien niveau moral, je pense que ça joue beaucoup sur son comportement vis à vis de moi.
Un soir où j'étais vraiment pas bien, je lui ai simplement demandé si il m'aimait par sms. Je pense que ça lui a fait un petit éléctrochoc, il m'a rassurée et semblait vraiment étonné que je lui demande ça, puis après quelques minutes comme je répondais rien il m'a demandé si moi aussi, et il se trouve que j'ai mis un peu de temps à répondre ( c'était pas très cool de ma part, j'avoue, mais je savais pas que ça allait autant le paniquer). Je pense que ça l'a un peu travaillé, il m'a dis qu'il avait eu super peur en attendant ma réponse, c'est con mais ça m'a vraiment rassurée le fait qu'il puisse avoir peur de me perdre.
Il est super mignon en ce moment et m'a envoyé quelques sms de lui même ces derniers temps, du coup je lui ai dis que ça me faisait super plaisir (ça me fait d'autant plus plaisir que je ne m'y attends pas ^^), du coup il continue à m'en envoyer de temps en temps, j'espère que ça va durer :). Sinon je suis allée dormir chez lui trois fois en deux semaines et on va faire le nouvel an à deux demain :D. Bref, c'est un rythme qui me convient bien.
Par contre rien à voir mais il a super peur à l'idée de rencontrer mes parents... Pas que je sois pressée mais mine de rien ça fait quand même 7 mois et ça a pas l'air de beaucoup évoluer de son côté. Il est venu...2 fois en tout chez moi, cet été, quand mes parents n'étaient pas là, dont une fois où on a appris qu'ils rentraient de vacances plus tôt que prévu (le jour même au lieu du lendemain), et c'est limite si il s'est pas enfuit en courant :lol:. Ça m'avait un peu blessée, et je lui avais demandé si un jour il voudra bien les rencontrer quand même, ce à quoi il m'avait répondu "oh bah bien sûr hein! mais pas maintenant comme ça " Enfin là je le comprends, c'était trop tôt et pas dans les bonnes conditions, mais maintenant je vois pas trop ce qui coince. Il fait souvent référence à sa rencontre avec mes parents en plus, sur le ton de l'humour, genre "haha imagine que je m'habille comme ça le jour où je rencontre tes parents". Pourtant c'est pas quelqu'un de foncièrement timide, mais apparemment il se met vraiment la pression, alors que pour moi ben c'est pas vraiment une étape décisive, honnêtement je m'en fous de l'avis de mes parents, puis ils sont supers gentils et pas du genre à l'embêter et le questionner. Et je veux pas faire ça de façon "officielle" genre dîner machin, je veux juste qu'il vienne chez moi et leur dise bonjour en passant quoi :lol:. Enfin, je vais tenter de lui en reparler en essayant de comprendre ce qui lui fait peur. C'est peut-être en partie culturel, aussi. (ses parents sont musulmans, même si lui n'est pas pratiquant)
B I U