MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

belle-famille vacances...

34 ans 3170
Bonjour, je remets encore ça sur le tapis mais bon voilà, je vais devoir passer 2 semaines chez mes beaux parents seule avec mon bébé. Mon mari n'a pas de  
vacances...
Mon beau-père est assez envahissant, limite à vouloir tout faire à ma place etc (déjà parlé sur un autre post)... J'ai du avec diplomatie le remettre à sa place.
Je suis très stressée par rapport à ces vacances et je sens qu'il se fait plein de films de comment cela va se dérouler car cette fois, on sera chez lui...
Chez nous, les 3 semaines ont été très pénible ou il a voulu tout diriger et surtout de façon assez agressive mais comme je ne me laisse pas faire contrairement aux autres qui se taisent car ça ne sert à rien... et bien on ne s'entend pas vraiment.

Bref, ma bm n'avait presque pas bébé dans les bras tellement il était envahissant :?

Je sais qu'il a déjà planifié (je le connais) d'avoir des moments tout seul avec sa petite-fille mais autant quand ils sont à 2, j'ai fais l'effort de laisser mon bébé 2hr max,puisqu'ils sont en France et je savais que ça ne durerait pas, autant il est hors de question que je lui laisse à lui tout seul...
Ce n'est pas de la possessivité mais en dehors du papa, je ne peux laisser ma fille seule avec un homme, je n'ai pas confiance, quand bien même on me certifie que c'est un sain.

Comment faire pour dire non sans déclencher de grosse colère ou de l'animosité? Je comptais dire je laisse bébé seulement si 2 personnes sont présentes. Il connait mon passé et donc il sait que je dis ça, c'est par peur qu'il lui arrive quelque chose mais le fait qu'il comprenne que j'ai peur qu'il lui fasse quelque chose va le rendre dingue...

Perso, je sais qu'il ne fera rien mais l'expérience me montre que la plus douce et gentille des personnes peut avoir un fond très mauvais donc je ne veux prendre aucun risque...

Avez-vous des conseils ou une aide pour gérer cette situation qui me meutrie beaucoup?

Merci ;)
69 ans 3528
Je trouve que tu fais déjà pas mal d'efforts. Tu vas passer 2 semaines chez eux seule avec bébé, j'imagine que c'est surtout pour qu'ils la voient ? Je ne vois pas pourquoi tu devrais leur laisser et encore moins à l'un des deux seul puisque tu seras en vacances (donc dipo).
Perso, je ne me prends pas la tête... et je ne laisse jamais mon bébé à quelqu'un d'autre que papa/nounou pendant les premiers 12/18 mois. Dire non, gentiment, quitte à passer pour la mère poule et san entrer dans les détails.
35 ans 886
Je dirais comme Mamisha, tu lui dis que ton bébé est trop petit pour rester sans un de ses parents et voilà... Et effectivement si ils te trouvent trop protectrice eh ben c'est ton droit après tout.

Par contre je serais toi je m'abstiendrais de dire à ton beau-père que tu ne veux pas laisser le bébé seul avec lui, alors qu'avec quelqu'un d'autre ça va, parce que tu as peur de sévices sexuels... Déjà le fait qu'ils soient 2 n'empêche rien (en imaginant que les 2 soient des pervers, il existe des cas) et surtout je le prendrais très mal si j'étais lui, même en connaissant ton passé... Même si je comprends ce qui te fait craindre ça, être considéré comme un pervers sexuel potentiel ça peut faire très mal, mieux vaut lui sortir n'importe quelle excuse bidon que ça. De toute façon comme tu es en vacances chez eux il n'y a pas de raison pour que tu la laisse seule.

En tout cas je te trouve bien courageuse de passer 2 semaines seule avec tes beaux-parents, et je te souhaite bon courage :kiss: Et si ton beau-père devient trop pénible et envahissant, tu menaces de repartir plus tôt avec ta fille, cela devrait l'inciter à mettre de l'eau dans son vin.
34 ans 3170
mamisha a écrit:
Je trouve que tu fais déjà pas mal d'efforts. Tu vas passer 2 semaines chez eux seule avec bébé, j'imagine que c'est surtout pour qu'ils la voient ? Je ne vois pas pourquoi tu devrais leur laisser et encore moins à l'un des deux seul puisque tu seras en vacances (donc dipo).
Perso, je ne me prends pas la tête... et je ne laisse jamais mon bébé à quelqu'un d'autre que papa/nounou pendant les premiers 12/18 mois. Dire non, gentiment, quitte à passer pour la mère poule et san entrer dans les détails.


Il a demandé à rester seuls avec elle (lui et sa femme) ici et je n'ai pas pu dire non mais ils étaient deux... Ils veulent (enfin IL) du temps intime avec elle sans moi dans les pattes, pourtant je lui mettait tout le temps dans les bras et le laissait donner le biberon, on ne peut pas dire que je n'étais pas cool.

Par exemple, (il va dire à sa femme de faire ça), elle me dit Chantilly, je vais faire le courses, allez laisse bébé à X(prénom du beau-père), il va s'en occuper et tu viens avec moi...
Je dis non et c'est tout? ça va passer? et s'ils insistent? Je dis je viens avec bébé... Pas évident.
34 ans 3170
Citation:
Je dirais comme Mamisha, tu lui dis que ton bébé est trop petit pour rester sans un de ses parents et voilà... Et effectivement si ils te trouvent trop protectrice eh ben c'est ton droit après tout.


L'ennui, c'est que j'avais accepté mais ils étaient deux. C'est lui qui avait demandé du temps privé avec elle et je n'arrivais pas à dire non car on les voit une fois par an...
35 ans 886
Je voulais rajouter quelque chose quand même, je pense qu'il faudrait que tu travailles sur ta peur de laisser ta fille seule avec un homme, car cela va forcément arriver un jour... Ton beau-père, ton père, un baby-sitter homme, un instit, un médecin, un frère, un ami qui la garde etc. Tu ne vas pas pouvoir t'assurer pendant 18 ans qu'elle est en permanence avec 2 personnes. Il y a un jour où ça arrivera, et il faudra que tu arrives à te dire que ça va bien se passer et faire confiance à la personne.
Cela n'empêche que je comprends tes craintes. Mais la surprotection n'est pas une solution non plus.
34 ans 2879
Chantillyfraise a écrit:

Par exemple, (il va dire à sa femme de faire ça), elle me dit Chantilly, je vais faire le courses, allez laisse bébé à X(prénom du beau-père), il va s'en occuper et tu viens avec moi...
Je dis non et c'est tout? ça va passer? et s'ils insistent? Je dis je viens avec bébé... Pas évident.

Je dirais que tu peux dire "Je sais que c'est absurde mais de par mon passé je ne me sens pas capable de laisser ma fille avec un homme seul, qui n'est pas son père."
Ajouter qu'il ne faut vraiment pas le prendre personnellement et que c'est de l'ordre de la phobie. Que tu espères qu'ils comprennent.

Et tu peux peut-être le leur laisser à tous les deux, partir te promener tranquillement (sans bébé, ça fait du bien quand même)...Si c'est sa femme qui est présente je pense que ça le satisfera tout de même.

Et bon courage pour ces deux semaines !
Dis toi que tu n'auras sans doute pas grand chose à faire vu que tu seras invitée, ça va te permettre de prendre du repos physique ;)
69 ans 3528
Moui, enfin moi ce que je ne comprends pas c'est ce besoin de passer des moments seul avec un petit bébé (elle a moins de 6 mois, si je ne me trompe pas, non?). Plus grand, à la limite, il y a des conversations, des jeux, des moments partagés qui sont différents quand les parents sont là... mais bébé ? A partir du moment où il peut la caliner, la prendre dans les bras, lui donner le bib etc. ça suffit non ?

Pour l'exemple que tu as donné moi je dirais simplement non. Naturellement. "Ah ben non, je vais en profiter pour me reposer un peu/prendre une douche/préparer le repas" ou encore proposer une sortie à ton bp "et si on allait plutot faire une promenade avec la puce?" et tu le laisses pousser la poussette. Je les imagine mal faire une scène parce qu'il ne peut pas passer du temps seul avec ce nourrisson...

Je sais pas, cet enfant il n'a pas été fait pour le plaisir des autres. Oui, c'est agréable d'avoir un petit bébé qui s'endort dans nos bras et tout... mais il peut vivre ces moments uniques avec la maman dans les parages. Tu peux t'absenter 5 minutes pour faire le café, prendre une douche, ranger vos affaires etc. comme ça il aura quand même un peu "d'intimité" et toi tu seras rassurée.

Je n'ai pas à vivre ce genre de situation mais je le prendrais très mal si on me faisait une scène parce que je ne veux pas laisser quelqu'un seul avec mon bébé... c'est pas un jouet !

A mon sens, dédramatise, dis les choses très simplement, naturellement.
35 ans 886
Chantillyfraise a écrit:
Citation:
Je dirais comme Mamisha, tu lui dis que ton bébé est trop petit pour rester sans un de ses parents et voilà... Et effectivement si ils te trouvent trop protectrice eh ben c'est ton droit après tout.


L'ennui, c'est que j'avais accepté mais ils étaient deux. C'est lui qui avait demandé du temps privé avec elle et je n'arrivais pas à dire non car on les voit une fois par an...


Au pire tu peux peut-être trouver un truc bidon? Genre elle est à l'âge où les bébés font une angoisse de séparation donc je préfère rester dans le coin même si ce n'est pas dans la même pièce
34 ans 3170
Okapi a écrit:
Chantillyfraise a écrit:

Par exemple, (il va dire à sa femme de faire ça), elle me dit Chantilly, je vais faire le courses, allez laisse bébé à X(prénom du beau-père), il va s'en occuper et tu viens avec moi...
Je dis non et c'est tout? ça va passer? et s'ils insistent? Je dis je viens avec bébé... Pas évident.

Je dirais que tu peux dire "Je sais que c'est absurde mais de par mon passé je ne me sens pas capable de laisser ma fille avec un homme seul, qui n'est pas son père."
Ajouter qu'il ne faut vraiment pas le prendre personnellement et que c'est de l'ordre de la phobie. Que tu espères qu'ils comprennent.

Et tu peux peut-être le leur laisser à tous les deux, partir te promener tranquillement (sans bébé, ça fait du bien quand même)...Si c'est sa femme qui est présente je pense que ça le satisfera tout de même.

Et bon courage pour ces deux semaines !
Dis toi que tu n'auras sans doute pas grand chose à faire vu que tu seras invitée, ça va te permettre de prendre du repos physique ;)


Merci pour vos réponses ;)

Je vais essayer avec beaucoup de tact si j'y arrive...

Je pense aussi que c'est plus profond que ça, qu'il a tellement voulu prendre ma place par ces mots que juste le voir lui parler dans les bras me rend malade et j'essaie de travailler dessus mais au bout d'un moment c'est physique...

On me demande des photos , donc c'est elle est ma-gni-fique à l'extrême des compliments et le jour ou je lui envoie des clichés de moi et elle (tout le monde m'a fait des compliments, pas pour la beauté, je m'en fiche de ça mais par exemple ''il y'a tellement d'amour, oh c'est beau l'amour d'une mère '') et lui ''merci pour les photos, elles vont rejoindre la collection'' ça lui arrache la bouche de faire un compliment sur nos liens... quand il ne dit pas du négatif sous couvert de l'humour (que je fais mal les choses etc etc mais déjà expliqué sur un autre post).
Bizarrement, ma BM, c'est un plaisir de lui laisser...

Je pense que le fait qu'il essaie de tout gérer et en plus de me dénigrer même pour rire fait que je ne supporte plus sa présence mais je ne peux pas priver ma fille de son grand-père (des fois, j'essaie de me donner du courage en me disant que c'est finalement de l'amour mal placé, il est frustré qu'on soit à l'étranger, il aurait rêvé d'une fille etc) mais ça me pèse...
P
52 ans 3713
Tu écris : "Je vais devoir" et je tique. Qu'est-ce qui t'y oblige si tu n'en a pas envie, surtout avec les antécédents envahissants du beau-père ?
34 ans 3170
Prax a écrit:
Tu écris : "Je vais devoir" et je tique. Qu'est-ce qui t'y oblige si tu n'en a pas envie, surtout avec les antécédents envahissants du beau-père ?


Devoir dans le sens de ne pas priver ma fille de ses grands-parents.
34 ans 2879
A la réflexion je pense que le mieux serait que ton compagnon prévienne ses parents avant le départ. Qu'il leur glisse au téléphone que tu es très mal à l'aise lorsqu'il s'agit de laisser ta fille à un homme seul, que c'est une phobie héritée du passé.

Qu'il le dise à sa mère serait l'idéal, ça ferait deux tampons entre ton beau-père et toi (plus le temps de se faire à l'idée). Sinon, si c'est sur le moment et face à face il y a fort à parier que tu passes pour l'emmerdeuse de service.
N
34 ans Suisse 435
En te lisant ce qui me vient à l'esprit c'est juste: mais pourquoi devoir se justifier?

Tu donnes l'exemple des courses que tu feras avec ta belle-mère. Eventuellement qu'elle te dira de laisser ton bébé à ton beau-père... Eh bien tu ne veux pas car tu veux l'emmener avec toi, point! Ca n'est pas à eux de choisir mais à toi et ça s'arrête là. S'il veut être avec sa petite-fille rien ne l'empêche de vous accompagner. L'explication c'est tout simplement que tu es sa mère et que c'est toi qui décide tant que ta fille n'est pas encore en âge de décider par elle-même ;) Eux pouvaient décider pour leurs propres enfants... Maintenant ce n'est plus leur rôle. Perso je leur dirais gentiment et calmement mais tout de même assez fermement et sans grande explication. Du style: "Non merci, je souhaite rester avec ma fille". Et s'ils demandent plus d'explication je n'en donnerais pas d'avantage. Je resterais sur le seul argument que tu es sa mère et que tu aimerais pouvoir t'occuper de ta fille comme tu l'entends. Et que tu n'as rien contre le fait qu'il y aie un lien entre les grands-parents et leur petits-enfants, sinon tu ne passerais pas deux semaines ici, mais que tu souhaites passer tes vacances avec ta fille.
Je pense que si toi-même tu te sens obligée de donner plein d'explications pour te justifier ça va donner à ton beau-père l'impression qu'effectivement tu te sens un peu gênée ou que tu sens que tu exagères ect... Du coup il peut s'en servir car les limites ne sont pas posées de manière claires. Par contre j'éviterais de laisser ta fille seule avec ta belle-mère ou quelqu'un d'autre car là c'est vrai que ça serait difficilement compréhensible.

Après il se peut qu'ils disent que oui mais eux ne comprennent pas ton point de vue ect...
Dans ce cas peut-être un "Oui il se peut qu'on aie des opinions différentes sur l'éducation de nos enfants. Chaque parent fait ses choix par rapport à ses propres enfants et moi je souhaite être auprès de ma fille. Mais vous pouvez volontiers vous en occuper en ma présence" dit calmement?

Enfin je me doute que c'est plus facile à dire qu'à faire. Mais je pense que c'est la ligne de conduite que j'essaierais d'avoir si j'étais dans cette situation.
M
90 ans 1565
Elles me paraissent bien stressantes pour toi ces vacances... Peut-être pourrais-tu demander à ton mari de mettre les choses au clair avec son père avant le départ?
B I U