MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Refus indemnisation pôle emploi

P
34 ans France 125
Bonjour vlr,

Ca fait un moment que je n'ai pas écrit, il y a eu pas mal de changements dans ma vie et aujourd'hui je me retrouve dans une situation critique,  
dont je ne sais pas comment me sortir...

J'ai démissionné d'un poste en cdi en août dernier pour prendre un autre cdi.
L'employeur a mis fin à ma période d'essai en novembre. Je me suis inscrite au Pôle Emploi en novembre et deux mois plus tard je viens d'avoir leur réponse, ils refusent mon indemnisation...

Je pensais pouvoir bénéficier d'une indemnisation dans la mesure où c'est mon employeur qui a mis fin à ma période d'essai. Mais d'après la législation de l'assurance chômage, il faut retravailler 91 jours après un départ volontaire, pour avoir droit aux allocations de retour à l'emploi. Or j'ai travaillé 87 jours dans ce deuxième cdi avant que l'employeur rompe ma période d'essai.

Je suis sans revenus depuis novembre. Pas le droit au RSA, mon copain gagnant 1400 euros.

J'ai demandé un réexamen de mon dossier devant l'instance paritaire pôle emploi, mais j'ai peu d'espoir...

J'envisageais de changer de métier depuis plus d'un an et pensais pouvoir faire une formation par le pôle emploi.
Sauf que n'étant pas indemnisée, il n'est pas envisageable que je reste sans revenus pendant la formation. De toutes façons, le pôle emploi refuse que je me forme à un autre métier car il y a du travail dans mon métier, donc même indemnisée, je n'aurais pas pu me former.

Je n'aime plus mon métier. Et il ne convient pas à mes problèmes de santé (dépression). Je voudrais un travail simple qui n'engage pas ma responsabilité sur la vie d'autrui.

Il est donc exclu que je me forme par le biais du pôle emploi. Et je n'ai pas de possibilité de financement personnel d'une formation.

Je me retrouve contrainte de faire un métier que je n'aime pas, incompatible avec ma santé et je suis sans revenus depuis 2 mois.

J'ai cherché un travail style serveuse, vendeuse en boulangerie, employée en grande surface, pour travailler en CDD et pouvoir rouvrir mes droits au pôle emploi, voire y travailler + longtemps si ça me plait... mais aucune réponse. Malgré une lettre de motivation expliquant que je me réoriente etc, je n'ai aucune expérience à part mon métier initial. J'ai bientôt 28 ans et un bac + 2
Mon profil n'intéresse pas les entreprises. A priori pour l'intérim c'est pareil. Je n'ai aucune compétence à part dans mon domaine.

Dans mon secteur, il y a peu d'offres en ce moment (comparé à en temps "normal") et dans le peu d'offres, aucune où je me sens capable de travailler.

J'ai 1300 euros de charges par mois, j'ai réduit au maximum (stoppé la mensualisation des impôts etc) et je ne peux pas faire mieux.
Mon copain a des charges également de son côté et même s'il le voulait, il ne pourrait pas subvenir à mes besoins.

Je me retrouve dans une impasse et je ne vois pas de solution.

Est ce que je dois mentir dans mon cv et ne pas mentionner mon diplôme et mes expériences,mais dans ce cas ça veut dire que je n'aurais rien fait depuis mon bac ... il y a 10 ans :?

Ça n'arrange pas mes problèmes de dépression de ne plus avoir aucune perspectives professionnelles et financières. Je suis totalement désespérée.

Merci pour votre lecture et vos éventuels conseils
38 ans Dans mon monde 43
"Démission pour reprendre un emploi en contrat à durée indéterminée (CDI)
La démission est légitime si le salarié justifie de 3 années d'affiliation continue à l'assurance chômage et démissionne pour reprendre un CDI auquel l'employeur met fin avant l'expiration d'un délai de 91 jours."
Trouvé sur le site vos droits services public

Réponse de pôle à la question : si je démissionne de mon CDI, pour un autre CDI et que l'employeur ne donne pas de suite pendant la période d'essai, est ce que j'aurai mon chômage? OUI même si fin de période d'essai au bout de 24hr

Par contre il me semble qu'il faut démissionner d'un CDI pour un autre CDI au moins équivalent.

As tu travaillé 3 années en continue?
P
34 ans France 125
Merci pour ta réponse, effectivement lorsque l'on a travaillé 3 ans en continu, la démission est considérée par pôle emploi comme "légitime". Mais dans les 3 ans, j'ai eu 3 semaines d'interruption entre 2 contrats de travail, donc je ne rentre pas dans ce cadre :|
38 ans Dans mon monde 43
Et en 5 ans par exple tu as eu beaucoup d'interruption? Tu pourrais jouer la dessus, genre certes j'ai eu 3 semaines d'interruption ces 3 dernières années mais ça fait 5 ans, 10 ans que je bosse non stop.

Après dans tous les cas au bout de 4 mois il réétudie ton dossier, mais toujours pas sûr derrière qu'il indemnise.
G
50 ans 1626
je te conseille de voir une personne de là càf pour fàire une demànde de rmi ou une àssistànte sociàle et tu leur explique ton càs

elle pourrà plus te renseigner si tu y às droit et que le pole emploi où tu dépends te dit non

sur le pàpier du pole emploi que tu reçois il y à toujours une àdresse pour fàire une demànde de réclàmàtion

bises
P
34 ans France 125
Miss-chanandler a écrit:
Et en 5 ans par exple tu as eu beaucoup d'interruption? Tu pourrais jouer la dessus, genre certes j'ai eu 3 semaines d'interruption ces 3 dernières années mais ça fait 5 ans, 10 ans que je bosse non stop.

Après dans tous les cas au bout de 4 mois il réétudie ton dossier, mais toujours pas sûr derrière qu'il indemnise.


Ça fait 6 ans que je travaille. Je me suis toujours débrouillée pour retrouver avant la fin de mes CDD un autre emploi, mais parfois j'avais 2/ 3 semaines sans revenus (mais sans m'inscrire au pôle emploi)
J'ai déjà été indemnisée par pole emploi il y a 5 ans : 2 mois et demi en 2009.

La demande de réexamen après 4 mois est en cours
P
34 ans France 125
golf4 a écrit:
je te conseille de voir une personne de là càf pour fàire une demànde de rmi ou une àssistànte sociàle et tu leur explique ton càs

elle pourrà plus te renseigner si tu y às droit et que le pole emploi où tu dépends te dit non

sur le pàpier du pole emploi que tu reçois il y à toujours une àdresse pour fàire une demànde de réclàmàtion

bises


Bonjour Golf,

Le RSA (ancien RMI), je n'y ai pas le droit, car mon copain a des revenus. Mais son salaire ne couvre même pas les charges et ça la caf s'en fiche.

Je pense pas qu'une aide sociale ponctuelle puisse changer grand chose à ma situation, en plus je viens du social, donc je ne suis pas prête à aller vers ces services où j'ai moi même bossé pour leur demander une aide.
Je sais qu'un dépannage de 100 euros ne changera rien à ma situation.

La réclamation j'attends la réponse. Mais on m'a dit de ne pas me faire trop d'espoir
35 ans 180
je ne sais pas quoi te dire
je suis aussi dans une situation délicate
j'ai un destin sous assistance RSA
je suis aussi dépassée par le système
on est nombreux dans une situation délicate
j'ai dû être aidée pour payer mon loyer et mon assurance santé quand je ne bénéficiais plus de l'are et j'ai aussi de l'aide pour manger et parfois même pour pouvoir candidater...
ça va s'arranger quand je ne sais pas mais je peux te dire que ça va s'arranger bon courage
si tu es en pascs ou mariée la seule solution se séparer administrativement pour pouvoir bénéficier d'une aide dans ton cas c'est ce que je ferai après tout personne n'est obligé de le savoir quitte après une fois la situation est mieux vous remettre ensemble administrativement et prendre un logement plus petit bref c'est une idée comme ça
35 ans 180
je ne sais pas quoi te dire
je suis aussi dans une situation délicate
j'ai un destin sous assistance RSA
je suis aussi dépassée par le système
on est nombreux dans une situation délicate
j'ai dû être aidée pour payer mon loyer quand je ne bénéficiais plus de l'are et j'ai aussi de l'aide pour manger et parfois même pour pouvoir candidater...
ça va s'arranger quand je ne sais pas mais je peux te dire que ça va s'arranger bon courage
si tu es en pascs ou mariée la seule solution se séparer administrativement pour pouvoir bénéficier d'une aide dans ton cas c'est ce que je ferai après tout personne n'est obligé de le savoir quitte après une fois la situation est mieux vous remettre ensemble administrativement et prendre un logement plus petit pendant cette période à son nom puisqu'il a un salaire bref c'est une idée comme ça
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Pourquoi avoir démissionné plutôt que de prendre un congé maladie le temps de t'organiser ?...La maladie aurait pu engendrer à terme une procédure de licenciement...

Tu devrais pouvoir bénéficier des allocations chômages d'ici quelques mois si tu justifies d'une recherche active d'emploi, et dès lors, des droits à la formation afférents.

Reste que 1300€ de charges, c'est énorme, et si un loyer élevé en est la raison, il faudra faire un choix drastique, les vilains courriers et les vilaines visites que tu es susceptible de recevoir n'arrangeant en rien tes problèmes de santé.

Joue cartes sur table très rapidement avec le copain avant que cela n'empire, car vous êtes considérez comme un ménage vis de l'administration actuellement et que tu peux difficilement demander des aides en ayant 1400€ de revenus par mois.

Tu dis ne pas vouloir frapper à la porte des services sociaux les connaissant de l'intérieur, mais tu sais aussi qu'ils ont tendance à verrouiller pas mal de choses dans l'accès au logement.

Comme vis à vis de beaucoup de structures, il y a un double discours : On demande aux gens d'être autonomes, mais on leur impose une infantilisation s'ils veulent bénéficier de droits qui sont pourtant légitimes.

Une chose est certaine, c'est qu'il faut vite réagir, les dettes s'accumulant bien plus vite que l'épargne qui risque de fondre comme neige au soleil.

Bon courage.
P
34 ans France 125
Merci le chat pour ton intervention.
Effectivement c'est ce que j'aurais dû faire, j'aurais été licenciée pour inaptitude ou reclassée à un poste administratif, ce qui m'aurait parfaitement convenu.
Ou négocier avec le nouvel employeur pour qu'il me garde 5 jours de plus, ça m'aurait fait 92 jours de travail et j'aurais pu être indemnisée par PE.
Mais tout ça je n'y ai pas pensé sur le coup. Et maintenant j'en suis là, j'ai besoin de solutions pour maintenant.
Ça ne me sert à rien de regretter ce que je n'ai pas fait, ou aurait dû faire, c'est trop tard... :(

Pour le logement amoureuses et le chat, vous avez raison, je devrais déménager. Mais je ne vous ai pas donné tous les éléments (c'était trop compliqué de tout expliquer).
Je me suis séparée avec mon ex en mai 2013. On avait acheté un appartement ensemble.
On l'a mis en vente en juillet à un prix raisonnable, mais encore trop cher pour les gens (sauf qu'on ne peux pas baisser + le prix, sinon obligés de reprendre un crédit pour rembourser la banque. Et on perd déjà 6000 euros chacun).
L'appart ne se vend pas, en tous cas pas à un prix qui nous permette de rembourser notre prêt.
Je suis toujours dans le logement, mon ex me versait 450 euros par mois (la moitié du crédit).
Légalement il n'était même pas obligé, comme je vis dedans je suis sensée lui payer un loyer, donc en gros, il ne devrait rien me verser. Mais on s'entend encore bien, donc on s'était arrangés et il ne voulait pas me mettre en difficulté.
Mon ex était hébergé chez ses parents et avait besoin de se loger + prêt de son travail, donc on a trouvé un autre arrangement, il reste propriétaire mais ne paye plus rien.
Mon nouveau copain est venu habiter chez moi et il est "locataire" de mon ex, donc c'est mon copain actuel qui me verse un loyer de 400 euros.
Je précise que bien sûr nous n'avons pas pris d'assurance "perte d'emploi ni maladie" pr le crédit immo ....

Il faudrait qu'on arrive à vendre l'appartement pour qu'on puisse louer ailleurs mon copain et moi. Mais c'est pareil, si je n'ai pas de ressource, comment peut on louer à 2 ... S'il loue tout seul il pourra avoir un studio à environ 500 euros, mais ça voudrait dire que je devrais retourner vivre chez mes parents, parce que nous avons plusieurs animaux, à deux dans un studio avec les animaux ça me parait inenvisageable.

Je pense parfois au pire et je me dis que ça arrangerait tout le monde.

Mon psy n'a pas d'arguments très convaincants à me donner
34 ans Orgrimmar 6511
Tu as su trouver plusieurs boulots, tu es dans un secteur où il y a de l'emploi. Prends n'importe quoi en attendant pour te sortir de la meuh, et quand le stress sera retombé tu y verras sans doute plus clair...
P
39 ans 1638
Plume_d_Ange, tu es dans une situation très difficile. Les problèmes d'argent c'est vraiment terrible, ça te bouffe de l'intérieur, je connais ça.

Pour la démission, normalement Pôle Emploi réévalue tes droits au bout de 4 mois. Donc tu as fait la moitié.

Il faut absolument que tu parles à tes parents, un(e) amie, ton psy... Quand tu en viens à dire que tout irait mieux si tu n'étais plus, c'est très préoccupant. Je suis sûre que des solutions existent.

Par exemple, tu dis que tu as des animaux. Pourquoi ne pas envoyer tes animaux en pension chez tes parents quelques mois en attendant que ça aille mieux. Puisqu'apparemment ils seraient prêts à te prendre toi et eux, je pense qu'ils devraient être d'accord pour les prendre quelques mois si tu ne peux pas faire autrement. Comme ça vous pourriez louer un studio avec ton copain en attendant des jours meilleurs et mettre ton appart en location.

Tu pourrais aussi réfléchir à la location à la nuit, de manière provisoire par exemple. Si vous pouvez passer le week-end dans ta famille ou celle de ton copain, vous avez le droit de louer ton appart ce qui vous ferait un petit peu de beurre dans les épinards (à vérifier avec ton ex par contre avant). Ou alors si tu loues ailleurs, et surtout si tu ne travailles pas, tu peux le louer de manière plus régulière.

Mais surtout, surtout, il faut que tu parles de tes problèmes à quelqu'un en qui tu as confiance, que tu puisses exprimer le mal-être que tu ressens. J'ai été à ta place il y a quelques années. J'avais 2 enfants et on vivait à 4 sur le salaire de mon mari, un peu moins de 1400€. Ça a été une période très difficile et j'ai souvent ressenti beaucoup de découragement comme toi. Aujourd'hui j'ai retrouvé du travail, un travail qui me plaît, et tout ça c'est derrière nous. Tout ça pour dire que même si ça paraît impossible à envisager maintenant, je suis sûre que très bientôt les choses s'arrangeront pour toi.

:kiss:
41 ans 821
je ne comprends pas tout à ta situation mais n'est-il pas possible de s'inscrire dans un boite d'intérim pour faire les quelques jours qui te manquent ?
P
34 ans France 125
Poupee_Russe a écrit:
Plume_d_Ange, tu es dans une situation très difficile. Les problèmes d'argent c'est vraiment terrible, ça te bouffe de l'intérieur, je connais ça.

Pour la démission, normalement Pôle Emploi réévalue tes droits au bout de 4 mois. Donc tu as fait la moitié.

Il faut absolument que tu parles à tes parents, un(e) amie, ton psy... Quand tu en viens à dire que tout irait mieux si tu n'étais plus, c'est très préoccupant. Je suis sûre que des solutions existent.

Par exemple, tu dis que tu as des animaux. Pourquoi ne pas envoyer tes animaux en pension chez tes parents quelques mois en attendant que ça aille mieux. Puisqu'apparemment ils seraient prêts à te prendre toi et eux, je pense qu'ils devraient être d'accord pour les prendre quelques mois si tu ne peux pas faire autrement. Comme ça vous pourriez louer un studio avec ton copain en attendant des jours meilleurs et mettre ton appart en location.

Tu pourrais aussi réfléchir à la location à la nuit, de manière provisoire par exemple. Si vous pouvez passer le week-end dans ta famille ou celle de ton copain, vous avez le droit de louer ton appart ce qui vous ferait un petit peu de beurre dans les épinards (à vérifier avec ton ex par contre avant). Ou alors si tu loues ailleurs, et surtout si tu ne travailles pas, tu peux le louer de manière plus régulière.

Mais surtout, surtout, il faut que tu parles de tes problèmes à quelqu'un en qui tu as confiance, que tu puisses exprimer le mal-être que tu ressens. J'ai été à ta place il y a quelques années. J'avais 2 enfants et on vivait à 4 sur le salaire de mon mari, un peu moins de 1400€. Ça a été une période très difficile et j'ai souvent ressenti beaucoup de découragement comme toi. Aujourd'hui j'ai retrouvé du travail, un travail qui me plaît, et tout ça c'est derrière nous. Tout ça pour dire que même si ça paraît impossible à envisager maintenant, je suis sûre que très bientôt les choses s'arrangeront pour toi.

:kiss:


Merci Poupée Russe pour ton message :angel:

Je vous donne quelques nouvelles.

J'ai fait la demande de réexamen au bout de 4 mois auprès du pôle emploi (la date prise en compte pour le début des 4 mois est celle de ma démission -de l'avant dernier emploi-soit le 29/08/13 = recours possible à compter du 29/12/13)

J'ai postulé à des offres de cdd et cdi sans grand succès pour l'instant.
J'ai eu un entretien lundi dernier pour un poste de télé-secrétaire en CDD, mais il y avait énormément de candidates (des entretiens toutes les 15 minutes)
Je dois aussi passer des tests de sélection dans une entreprise publique le 30/01.

Concernant Pôle Emploi, ma psychiatre m'a proposé de demander une reconnaissance travailleur handicapé, pour justifier une reconversion. Je vais faire le dossier. Si je peux grâce à cette reconnaissance avoir accès à une reconversion :)

J'ai rdv avec l'assistant social du CMP dans une semaine. Il parlait à ma psy du RSA, mais je n'y ai pas le droit, je suis en couple ! La psy ne veut pas comprendre.

Sinon ma famille est au courant de mes soucis, mais ils ne peuvent pas faire grand chose.

Bonne journée à tous
B I U


Discussions liées