MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

interdit de porter un pantalon militaire au collège ...

46 ans région parisienne 5831
De façon générale, les chefs d'établissement reculent devant le fait de contrarier les parents, que ce soit pour les vêtements ou pour n'importe quoi. Les profs peuvent dire ce qu'ils  
veulent, on les écoute à peine, mais dès qu'un parent fait une demande, c'est une autre histoire.

Donc tu as raison, mais c'est pas une question de vêtements, c'est dû au fait que les chefs d'établissement ne veulent pas contrarier les parents (perso, d'ailleurs, quand j'ai une demande à faire, je commence par le dire aux parents, et je les laisse faire: ça va prendre 10 fois moins de temps que si j'essaye de m'en charger moi-même :roll: ).

Je ne vois pas de différence entre le patron qui va te dire "c'est quoi cet habit, Dupont? Vous me ferez le plaisir de vous habiller correctement" et le CPE qui dira à un élève de ne plus porter un habit ou un autre. Quand ton patron te demande de t'habiller comme ci ou comme ça, c'est pas vraiment une recommandation, à mon avis, c'est pas écrit dans un règlement intérieur, mais c'est tout comme. :lol:

Bien sûr, si tu interdis tel ou tel habit de façon inique, tu risques d'avoir les ados qui font exprès de s'habiller comme ça. Mais si tu cibles un groupe précis, qui commence à poser problème d'une façon ou d'une autre, tu n'auras pas de soucis avec les autres élèves, au contraire, ils seront content que quelqu'un commence à dire à ce groupe que tout ne lui est pas permis.

Bref, clairement, l'interdiction d'un vêtement, c'est pas la panacée, pas du tout, mais ça peut être une solution dans certains cas précis. De même que dans d'autres cas, ça peut causer plus de problème que ça n'en résout!

Mais pour revenir au soucis de départ, perso, si l'établissement choisit d'interdire tel vêtement, perso, je dirais à mon enfant de ne plus le porter dans l'établissement. Je soutiendrais l'établissement plutôt que de chercher à créer des soucis.

Je me dirais que, d'une part, si ils font cela, c'est pour éviter les problèmes, pour les traiter avant qu'ils n'arrivent donc c'est bon pour mon enfant. D'autre part, mon enfant ne sera pas brimé parce qu'il ne peut porter son pantalon préféré qu'en dehors de l'établissement, c'est pas si grave, il n'en est pas privé à vie. des tas de gens ne peuvent pas s'habiller comme ils veulent à tous moments de la journée, et c'est pas bien grave.
M
91 ans 1565
Le truc,c'est qu'en général,si un patron fait une telle remarque,je doute que ce soit à cause du port d'un pantalon militaire,c'est plus parce que ça ne cadre pas avec sa fonction. Ce n'est pas mon style mais de moi-même,je ne porterai pas de jeans déchirés ou de jupe(je n'en porte pas déjà :lol: )au ras des fesses parce que j'estime qu'en tant qu'adulte,je dois donner le bon exemple aux élèves et tous mes collègues font la même chose,chacun dans son style.
Je pense que les tenues "recommandées" par les patrons lorsque ça concerne un métier qui requiert de recevoir du public sont plus dans cet esprit là que dans l'idée d'imposer une tenue. Après,ça doit arriver également,certains employeurs se croient tout permis,malheureusement.
Bien sûr,on peut se dire que l'interdiction de porter un vêtement n'est pas grave en soi mais admettons que le petit groupe d'extrémistes qui n'a plus le droit de porter des pantalons militaires décide de changer le pantalon militaire par le pull rouge. on interdit les pulls rouges? Je ne suis pas certaine que ce soit efficace en plus. Le problème,c'est quoi? Que ce groupe ait des idées rascistes ou qu'il ait choisi le pantalon militaire comme signe de ralliement? Ca ne changera rien à leurs idées,ça revient juste à dissimuler le problème.
Quant au fait que l'administration cherche toujours à donner raison aux parents,quelque soit la situation,je suis complètement d'accord. L'année prochaine,une nouvelle élève en fauteuil doit arriver au collège et sa mère est extrêmement procédurière. Le principal s'inquiète déjà des procès qui seront intentés. La mère a la réputation d'épuiser 3 AVS par an. J'ai une copine qui s'est occupée de sa fille pendant quelques mois. La mère a fini par littéralement la harceler,obtenir qu'elle soit remplacée et aller jusqu'à lui faire perdre son second travail. Elle a du faire une thérapie pour s'en remettre parce qu'elle était littéralement cassée à cause de la mère de cette élève. J'avoue que je ne comprends pas le comportement de l'inspection.
46 ans région parisienne 5831
MaudK a écrit:
Je pense que les tenues "recommandées" par les patrons lorsque ça concerne un métier qui requiert de recevoir du public sont plus dans cet esprit là que dans l'idée d'imposer une tenue.


ben, d'un autre côté, on peut dire qu'un pantalon militaire, ce n'est pas réellement approprié pour un lycée: dans un lycée, tu es sensé venir pour apprendre, le pantalon militaire, en théorie, c'est plutôt pour crapahuter avec ton barda et ton fusil FAMAS... Donc cela ne me parait pas illogique que le pantalon militaire ne sont pas "recommandé" pour aller au lycée.

MaudK a écrit:
Le problème,c'est quoi? Que ce groupe ait des idées racistes ou qu'il ait choisi le pantalon militaire comme signe de ralliement? Ca ne changera rien à leurs idées,ça revient juste à dissimuler le problème.


Changer les idées des gens, c'est bien difficile... ;)

Moi, je crois que l'idée de l'établissement, ce n'est pas de leur faire changer d'avis, c'est de leur faire passer le message "on vous a à l'oeil, ici, vous n'êtes pas chez vous, vous n'avez pas tous les droits". En leur interdisant leur tenue de "reconnaissance", on leur montre qu'ils ne sont pas les boss, on leur rappelle qu'ils doivent obéïr à des règles et que certaines personnes ont autorité sur eux.

Le truc tout bête: dans une classe, quand les élèves arrivent et s'installent, certains n'enlèvent pas leurs manteaux. Si le prof ne dit rien, il y a beaucoup plus de risques qu'ensuite, les élèves soient difficiles, ne travaillent pas, bavardent, voir foutent le boxon.

Si le prof commence le cours en leur demandant d'enlever leur manteau, là, ils voient que le prof les regarde, les observe, qu'il a l'oeil, qu'il ne va pas se laisser marcher sur les pieds: c'est un signal. En soi, avoir ou non son manteau, c'est pas grave, on peut se dire qu'on travaille aussi bien avec que sans son manteau, mais c'est tout un état d'esprit.

Après, je ne dis pas que, dans le cas présent, ce soit le truc à faire, j'en sais rien, je ne connais pas l'établissement, je ne bosse pas là-bas, mais je suis sûre que, dans certains cas, ça peut être utile. Parfois non, c'est clair, et parfois, ça empirera les choses, mais si on a bien évalué la situation, alors l'interdiction des pantalons militaires peut aider à maintenir le calme dans l'établissement.
M
91 ans 1565
mamykro a écrit:


ben, d'un autre côté, on peut dire qu'un pantalon militaire, ce n'est pas réellement approprié pour un lycée: dans un lycée, tu es sensé venir pour apprendre, le pantalon militaire, en théorie, c'est plutôt pour crapahuter avec ton barda et ton fusil FAMAS... Donc cela ne me parait pas illogique que le pantalon militaire ne sont pas "recommandé" pour aller au lycée.

Ca doit bien faire 20 ans que le style militaire a été détourné de son usage initial ;) Ceci dit,il y a une différence entre les deux. Les élèves ne sont pas "salariés" de l'établissement,ce sont des usagers. On n'interdit pas aux gens de porter ce qu'ils veulent pour se rendre à la caf,à la mairie,à pole emploi etc donc pourquoi faudrait-il le faire avec des élèves? C'est sûr que l'établissement veut faire comprendre aux élèves en question qu'ils les ont à l'oeil mais la méthode me parait discutable sur le principe.
Quant au monde du travail,je ne doute pas que certains employeurs soient abusifs mais ce n'est tout de même pas la règle. D'ailleurs,il y a quelques semaines,la sncf a reçu une volée de bois vert après la publication d'une note de service concernant la tenue et l'hygiène des controleuses il me semble. La direction a été prompte à se défendre en disant qu'il s'agissait de conseils,pas d'un ordre. C'est ridicule et sexiste à souhait mais on est à des kilomètres du patron qui impose unilatéralement une tenue pour son bon plaisir.Quand il y a une tenue de travail imposée,la plupart du temps c'est pour des raisons pratiques. La seule tenue que je trouve problématique-sexiste surtout-c'est celle des serveuses. La tenue jupe-chemise est un classique qui ne se justifie pas pour l'intérêt du service.
Quant aux élèves qui n'enlèvent pas leurs manteaux,je compatis grandemet:dans ma classe,il y en a toujous un qui ne l'enlève pas,c'est d'un pénible.
46 ans région parisienne 5831
MaudK a écrit:
Ceci dit,il y a une différence entre les deux. Les élèves ne sont pas "salariés" de l'établissement,ce sont des usagers. On n'interdit pas aux gens de porter ce qu'ils veulent pour se rendre à la caf, à la mairie, à pole emploi etc donc pourquoi faudrait-il le faire avec des élèves?


Alors là, je ne suis pas du tout d'accord: justement, pour moi, c'est un objectif que les élèves ne se considèrent pas comme des usagers (ou pire des consommateurs) de l'établissement scolaire! Ils font partie de l'établissement, ils ne l'utilisent pas!

A ce titre, ils ne peuvent pas venir en classe comme ils iraient à carrouf, à la mairie ou pire, en boite de nuit! parce qu'ils ne sont pas là pour consommer un service dû, mais bien pour faire partie intégrante de l'établissement, et pour y travailler.

Je connais mal le collège, mais au lycée, tout est fait pour que les élèves soient acteurs de l'établissement: il existe de nombreuses instances auxquelles ils peuvent participer (et dans mon établissement, ils le font et ils organisent plein de chose, d'ailleurs). Ce serait horribles si ils se considéraient comme des usagers, pour moi, c'est tout le contraire de ce que je recherche.

MaudK a écrit:
Quant au monde du travail,je ne doute pas que certains employeurs soient abusifs mais ce n'est tout de même pas la règle.


mais je ne parle pas du tout des employeurs abusifs! Je parle au quotidien, pour un employeur lambda, clairement, on ne met pas n'importe quel habit pour aller au travail, et dans beaucoup de travail, le treillis militaire est totalement exclu! Déjà, c'est totalement exclu pour toutes les personnes en contact avec le public (sauf rares exceptions), ça fait déjà du monde, et dans bien d'autres métiers, c'est exclu aussi. Même si tu es le patron d'ailleurs.

Bref, je ne crois pas qu'il existe beaucoup de professions où tu peux t'habiller comme tu veux: ça existe, mais c'est rare. Que la règle te soit imposée par ton patron ou par les usages, ça ne change pas grand chose.

C'est très symbolique d'ailleurs: en mettant des habits spéciaux pour aller travailler, tu te signifies à toi-même que tu vas bosser, pas t'amuser. Dans le cas présent, c'est peut-être la même démarche d'ailleurs: l'établissement veut peut-être signifier aux élèves qu'ils sont là pour bosser, pas pour s'amuser.
48 ans Sur un gros arbre perché 7658
Un mec qui m'avait embauché pour préparer des cartons en dépôt me reprochait mon jogging au cas où des clients passeraient récupérer des commandes.

Je lui ai répondu que si j'étais le patron, il n'irait pas chez les clients avec son jean et ses bottes de cowboys.

Soit on me fournit un uniforme pour le boulot, soit je mets ce que je veux.
46 ans région parisienne 5831
C'est ton droit, le chat, mais les patrons ont aussi le droit de ne pas t'embaucher... ;)
48 ans Sur un gros arbre perché 7658
J'ai déjà postulé en short boxer et en T-Shirt, la patronne de l'usine m'a embauché de suite.
M
91 ans 1565
Je ne crois pas qu'on parle de la même chose alors. Dans ma tête,on parlait du pantalon style militaire qui n'a de commun avec le treillis porté par les militaires que la couleur. Si c'est de ça dont tu parles,j'ai vu de nombreux élèves de mon collège en porter tout comme certains de mes collègues surveillants.
Quant à ne pas porter la même tenue à l'école qu'à l'extérieur,je ne vois pas en quoi ce serait un problème. A moins que tu travailles dans un établissement particulièrement select où la tenue exigée se rapproche de l'uniforme?
Je ne comprends pas pourquoi tu sembles opposer tenue de travail et s'habiller comme on veut? A part ceux qui passent leur vie en shorts,marcels & tongs,je ne vois pas en quoi c'est si incompatible pour toi. En ce qui me concerne,je ne porte pas de vêtements particuliers au collège et je ne l'ai fait dans aucun de mes emplois. Après,je n'ai aucun goût pour les jeans déchirés et les jupes au ras des fesses :lol:
46 ans région parisienne 5831
Tu as dis que cela te choquait qu'on interdise à ces jeunes un type de pantalon, parce que tu penses qu'il ont le droit de s'habiller comme ils veulent: je t'ai répondu que pour moi, dans un établissement, cet argument n'avait pas lieu d'être car on n'est pas usager, on n'est pas consommateur, mais on est acteur de l'établissement, et à ce titre, comme dans n'importe quel travail, il existe des règles vestimentaires.

Ensuite, tu as dit que tu trouvais l'interdiction d'un vêtement inutile, et je t'ai répondu que pour moi, cela ne l'était pas forcément (tout dépend du contexte) parce que cela obligeait psychologiquement ces jeunes à se considérer dans un lieu où ils ne sont pas les boss, et dans un lieu où ils doivent travailler.

Après, toi, tu estimes que le "pantalon style militaire" (je n'ai qu'une idée vague de ce que c'est :oops: ), c'est un habit courant, et que c'est aussi étrange de l'interdire que d'interdire les tee-shirt par exemple. Sur ce point là, c'est dur de juger, ne connaissant pas le contexte ni l'établissement en question.

Si effectivement, c'est un vêtement courant là-bas, l'interdiction va être dure à justifier du jour au lendemain. Mais visiblement, ce n'est pas le cas, puisque cela toucherait juste un groupe de jeune problématique et 2 filles qui n'ont rien à voir, d'après la posteuse initiale...

Voila ce que j'ai compris de nos échanges, mais je peux toujours m'être trompée quelque part. ;)

De toutes façons, la question initiale était celle de la maman d'une des filles, et là dessus, ma position a toujours été la même: perso, si j'étais la maman, je suivrais la directive de l'établissement, parce que si cette mesure a été prise pour juguler les éventuels débordements d'un groupe de garçons, j'estime que c'est plus important pour ma fille et pour sa sécurité que son envie de suivre la mode. ;)

franchement, c'est pas simple de faire en sorte que tout se passe bien dans un établissement scolaire, avec le peu de moyens qu'on a: si en plus des parents protestent pour des raisons qui me semblent futiles, on ne s'en sort plus, à mon avis. ;)
46 ans région parisienne 5831
le_chat_du_cheshire a écrit:
J'ai déjà postulé en short boxer et en T-Shirt, la patronne de l'usine m'a embauché de suite.


ben tant mieux! ;) Mais postule pour un emploi de commercial avec le même habit, je doute qu'on t'embauche... sauf si c'est commercial sur les plages, bien sûr! :lol:
48 ans Sur un gros arbre perché 7658
Rhaaaaa..... Les images...
M
91 ans 1565
mamykro a écrit:
Citation:
Tu as dis que cela te choquait qu'on interdise à ces jeunes un type de pantalon, parce que tu penses qu'il ont le droit de s'habiller comme ils veulent: je t'ai répondu que pour moi, dans un établissement, cet argument n'avait pas lieu d'être car on n'est pas usager, on n'est pas consommateur, mais on est acteur de l'établissement, et à ce titre, comme dans n'importe quel travail, il existe des règles vestimentaires.

Justement non,il n'existe pas de règles vestimentaires,sinon elles seraient énoncées clairement dans le réglement intérieur. De mémoire,il me semble que la seule chose que mentionne le réglement intérieur,c'est que la tenue doit être correcte et propre sans plus de détail. Les seules limites sont celles du bon sens.
Citation:
Ensuite, tu as dit que tu trouvais l'interdiction d'un vêtement inutile, et je t'ai répondu que pour moi, cela ne l'était pas forcément (tout dépend du contexte) parce que cela obligeait psychologiquement ces jeunes à se considérer dans un lieu où ils ne sont pas les boss, et dans un lieu où ils doivent travailler.

Mais en quoi ce type de vêtement https://www.google.fr/...aqeXgMAO&ved=0CAYQ_AUoAQ&dpr=1 donnerait-il aux élèves l'idée qu'ils ne sont pas là pour travailler ou qu'ils sont les boss? Après,peut-être que ce n'est pas de ça dont parlait la posteuse originale.

Citation:
Après, toi, tu estimes que le "pantalon style militaire" (je n'ai qu'une idée vague de ce que c'est :oops: ), c'est un habit courant, et que c'est aussi étrange de l'interdire que d'interdire les tee-shirt par exemple. Sur ce point là, c'est dur de juger, ne connaissant pas le contexte ni l'établissement en question.

Si effectivement, c'est un vêtement courant là-bas, l'interdiction va être dure à justifier du jour au lendemain. Mais visiblement, ce n'est pas le cas, puisque cela toucherait juste un groupe de jeune problématique et 2 filles qui n'ont rien à voir, d'après la posteuse initiale...

Aussi courant que le tee shirt,peut-être pas mais pas forcément rare non plus,que ce soit chez les ados ou les adultes. Ce que j'ai cru comprendre,c'est que ce n'était pas le style de ces pantalons en soit qui posait problème à la direction du collège mais plus le fait qu'ils aient été adoptés par des ados se réclamant de l'extrême droite...
Par contre,je ne comprends pas:dans ton premier message sur le sujet,tu dis que tu as bossé dans plusieurs établissements et qu'aucun n'avait interdit ce type de vêtements et maintenant tu dis que c'est normal parce que ce n'est pas une tenue correcte??
Citation:
De toutes façons, la question initiale était celle de la maman d'une des filles, et là dessus, ma position a toujours été la même: perso, si j'étais la maman, je suivrais la directive de l'établissement, parce que si cette mesure a été prise pour juguler les éventuels débordements d'un groupe de garçons, j'estime que c'est plus important pour ma fille et pour sa sécurité que son envie de suivre la mode. ;)

Je pense que c'est surtout pour s'épargner du travail pour être franche ;) Ils veulent surtout qu'en apparence rien ne distingue ces jeunes des autres. Ca s'apparente pour moi à cacher le problème sous le tapis.
Citation:
franchement, c'est pas simple de faire en sorte que tout se passe bien dans un établissement scolaire, avec le peu de moyens qu'on a: si en plus des parents protestent pour des raisons qui me semblent futiles, on ne s'en sort plus, à mon avis. ;)

Pour moi,c'est de l'abus d'autorité et ça ce n'est pas futile. Ca ne changera d'ailleurs rien au problème que posent ces jeunes. Ce n'est pas ce qu'ils portent le problème mais leurs idées rascistes.
51 ans Dans le Sud 484
Mon fils qui est au collège a une veste achetée en destock militaire...avec le drapeau allemand sur une épaule...des docks montantes aux pieds...mon mari est chauve aux yeux bleus...et moi le crâne quasi rasé...cela fait de nous des nazis ? aux yeux des gens OUI...mais on s'en tape...on c qui nous sommes, les valeurs que nous avons etc...Du moment que ta fille a des vêtements n'ayant aucun insigne religieux ou d'appartenance telle quelle soit ils n'ont rien le droit de dire....
1574
Un chat en short...
C'est bizarre non?
B I U