MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le chômage dans le couple

26 ans Tours (37) 469
Bonjour à tous :)

je vis une situation assez compliqué, j'ai cherché des témoignages sur le net mais je n'ai rien trouvé et je m'en sort pas toute seule.

je suis en  
couple avec Yann depuis 1ans et demi. Il travaille dans le Btp (en intérim) et moi je suis au chômage. et c'est là tout le problème.
Je vous préviens je suis pas très fière de se que je vais écrire :roll: .

J'enchaine les CDD et les périodes sans boulot. Lui s'en sort bien, très bien même. Les boites d’intérim l'appel régulièrement, il n'a pas de problème pour bosser. Pour moi c'est plutôt le contraire; je n'ai rien depuis presque 3mois.
Mercredi dernier il a apprit que sa mission était terminé.
Et me voila soulagé, presque contente de ce qu'il lui arrive.
On peut aborder sans problème des millions de sujets: économie, politique, argent..mais j'ai énormément de mal à parler de ma situation avec lui; j'aimerai parfois me confier à lui, partager mes espoirs et mes déceptions mais je n'y arrive pas. j'ai donc secrètement espéré (prié :oops: ) pour que cette situation se prolonge pour qu'enfin il comprenne ce que 'je vis' au quotidien. Malheureusement pour moi ils l'ont rappelé hier.
Je sais que c'est méchant et que au lieu d'être égoïste je devrais me réjouir pour lui mais je n'y arrive pas. Je suis même énervé contre lui parce qu'il réussi à s'en sortir.
Nos rythmes de vie différent ont crée un espèce de fossé entre nous; il reste dans sa petite vie, routine d'actif sans me demandé ou j'en suis dans mes recherches.

J'ai essayé d'en discuter lors de moments de déprime (ça arrive à tout le monde après tout...); il n'a rien trouver à me dire à part des banalités du style "ça va passer, tu finira bien par trouver quelque chose".
Autant dire que la Mme peureuse que je suis à été un peu déçu face à ce Mr courage.
J'ai en permanence un sentiment d'infériorité par rapport à lui; c'est déjà dur en général mais la c'est devenu insupportable.

merci d'avance pour vos participation !
35 ans 180
bonjour
je suis au chomage elle est fonctionnaire cdi
je travaillais au début j'avais un bon poste elle n'avait rien
et la tendance c'est inversée
j'ai eu une longue période de chômage ensuite un cdd puis à nouveau au chômage et aujourd'hui j'ai décidé de mettre à tout ça
nous on vit en couple alors je suis femme au foyer je gère l'appart le côté administratif et je monte un projet pour travailler à mon compte ce dernier point est important c'est un sujet de conversation elle se rend compte de mes difficultés au quotidien elle se dit ma femme elle fait tout pour vaincre cette crise le pôle emploi m'a aidé dans cette démarche aussi
je pense que tu devrais en profiter pour faire un autre projet professionnel un épanouissant pour toi et qui de plus recrute sur ta région
j'ignore si tu vis en couple mais tu verras ainsi tu te sentiras mieux avec ton ami et inversement.
Bonne soirée
Le fait de faire des démarches pour changer de voie c'est bon pour le moral
35 ans 180
mon projet a été validé par pole emploi on me pousse à le continuer je dois gérer l'aspect législatif et sécurité puis faire l'étude de marché.
26 ans Tours (37) 469
merci pour ta réponse:

j'ai déjà pensé à me reconvertir mais le soucis c'est que j'ai du mal à choisir un domaine qui me plait parce que je suis intéressé par de nombreuses choses et à mon age j'ai peur de finalement changer d'avis et d'avoir entrepris diverses démarches pour rien.

et non on ne vit pas ensemble; lui dans son appart et moi chez mes parents.

bon courage pour la suite :D
31 ans 92 192
Coucou! Je suis à peu près dans la même situation que toi, sauf que ça dure depuis 6 mois...
J'ai traversé une longue période de déprime, là ça va un peu mieux car je m'occupe à préparer notre déménagement.
Je suis avec monsieur depuis 4 ans, au début on était étudiant et un peu insouciant. Ensuite on a chacun terminé nos études, lui a connu une petite période d'inactivité pendant que moi j'avais des petits contrats. A chaque fois que mon contrat se terminait, il trouvait du travail. Autant dire que c'était pas marrant car quand l'un était seul l'autre travaillait et inversement, on a pas eu de moments ensemble pendant un bon moment...
Ensuite monsieur a trouvé un CDD (à Paris, nous sommes a Rouen) qui semblait mal engagé, j'enchainai toujours les contrats de l'autre côté de la région en semaine décalée, on se voyait que les dimanches et vite fait le soir.
De mon côté il y avait un léger espoir que ces CDD a répétitions dans la même boîte se concrétisent enfin, bien que ce que je faisais ne me plaisais pas totalement, j'étais contente, épanouie de travailler, avais de très bonne relations avec mes collègues, bref j'étais heureuse d'aller travailler.
Le seul inconvénient était les kilomètres, mais je m'en fichais un peu.
Le CDD de mon homme est devenu cdi, la situation était vite devenue invivable avec les trajets quotidiens pour nous deux, chéri m'a convaincu de ne pas renouveler mon CDD pour qu'on s'installe à Paris, et je l'ai écouté.... Y trouver un appart a été très compliqué... Donc depuis je suis au chômage, j'ai mis ma vie en parenthèse depuis 6 mois, j'ai maintenant peur de retravailler, c'est grave... Je lui en veut au fond de moi, lui aussi s'en veut terriblement de la situation dans laquelle il m'a mise, mais pour moi c'est une sorte de cercle vicieux, plus le temps passe plus j'ai peur de reprendre la vie active.... Il ne comprenait pas trop ma détresse au début puis j'ai eu un gros craquage qui lui a ouvert les yeux...,
Je comprends très bien ce que tu traverses et le mieux est vraiment de lui ouvrir ton cœur afin qu'il comprenne vraiment ce que tu ressens, c'est essentiel.

Courage!
37 ans Dans un petit village dans le Sud 2273
Quand je suis allée habiter avecmon chéri il y a (déjà!) 7 ans, je sortais des études et lui avait un emploi en CDI. j'ai enchainé petits boulots et période d'un an de chômage pour enfin trouver un CDD de un an.

Durant toute cette période, je lui parlais des offres auquelles j'avais postulées, de mes espoirs et mes coupde geules contre ceux qui te répondent jamais.

Une fois que j'ai été en CDI, au bout d'un an, c'est lui qui a perdu le sien et il l'a très mal vécu (licenciement abusif mais je vais pas rentrer dans les détails) il s'est mis à son compte donc pour lui, la vie a semblé toute rose car il devenait son propre patron.

Oui mais : Avec les nouvelles lois qui sont passées pour les auto entrepreneur, il est obligé de se trouver un emploi pour compléter ses revenus car sinon on va être vraiment juste (surtout qu'au milieu, on a eu deux enfants). Et là, l'homme a du mal a en parler car il est vexé de ne pas trouver rapidement de boulot.

Pourtant quand il en parle, après il est content de l'avoir fait. Echanger nos idées, nos points de vue lui permettent de voir des offres ou des situations d'un autre oeil.

Donc, je te dirais de ne pas hésiter à en parler avec lui! cela peut énormément t'aider!
27 ans lorraine 367
Je te comprends !

Je suis dans la même situation, je ne travaille pas depuis le mois de septembre. Lui travaille tous les jours dans une ferme.

Alors c'est sur c'est pas facile tous les jours.
Tu dis "Je suis même énervé contre lui parce qu'il réussi à s'en sortir.". Eh ben justement faut se dire que toi aussi tu vas t'en sortir un jour ou l'autre ! Mon chéri est une bonne étoile depuis le début. Il a eu un cursus scolaire chaotique (pas de diplome), il a fait un cap en 21 ans, mais il n'a jamais été au chomage. Il a tjs réussi a se débrouiller. Moi cursus scolaire brillant jusqu'au bac et ensuite que du grand n'importe quoi. J'ai du arreté un bts a cause de mon employeur (j'étais en alternance) donc perte de confiance en moi +++.

Après faut se mettre un coup de pied au derrière pour avancer et arrêter de se lamenter sur son sort. J'ai enfin compris ça et je sais que ça commence à avancer pour moi !

Et franchement, le principal dans cette situation c'est la communication ;)
52 ans 2653
Ca fait 1an 1/2 que ma femme ne bosse plus du tout... En fait ça fait au total de nombreuses années qu'elle n'a plus d'activité suivie, de cdi... Pas de formation : pas de boulot!
A part le problème financier (ou pas), il arrive un âge où il faut se faire une raison.. Elle n'est même plus motivée outre mesure pour en trouver, du boulot! Notre couple a l'air de fonctionner comme ça.. Elle ne me reproche pas de bosser... Ses clopinettes ("ass" à 200 et quelque € par mois) semblent lui convenir...

Dans ton cas, je te conseille de t'orienter "de suite" vers une formation professionnelle qui te plaise et surtout >> où il y a de la demande, des débouchés sonnants et trébuchants au niveau de la paye...

Pour le travail, on est dans un monde individualiste : c'est toi qui te construis ton projet de formation, de travail.
Viens nous parler de tes projets de formation.
Avoir des projets, c'est toujours une bonne chose.
26 ans Tours (37) 469
LuLLaBy: pourquoi as tu aussi peur de retravailler?

cflorence3: merci pour ton avis :D courage à vous deux.

Freiheit: Citation:
"Après faut se mettre un coup de pied au derrière pour avancer et arrêter de se lamenter sur son sort. "

c'est sur que tu as complétement raison. Je me bouge un peu pour rappeler les entreprises et compagnie pour cet été. j'espère que ça donnera quelque chose :)

Poirier: j'y pense que de plus en plus à cette fameuse réorientation. j'en parlerai à mon conseiller lors de mon prochain rendez vous
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Poirier a écrit:


Pour le travail, on est dans un monde individualiste : c'est toi qui te construis ton projet de formation, de travail.
Viens nous parler de tes projets de formation.
Avoir des projets, c'est toujours une bonne chose.


Soulwoman a écrit:

Poirier: j'y pense que de plus en plus à cette fameuse réorientation. j'en parlerai à mon conseiller lors de mon prochain rendez vous




Ne compte pas trop sur les "conseillers" pour t'orienter, fais l'effort de chercher par toi-même.

Ton "conseiller" se soucie avant toute chose de sa propre activité qu'il doit justifier à chacun de tes passages, et si tu te donnes un peu la peine de t'informer, tu en sauras rapidement bien plus que lui pour lequel tu n'es qu'un rendez-vous de 20 minutes à gérer parmi d'autres.

Ose envisager toutes les options possibles, sachant que ta propre motivation comptera pour beaucoup dans l'aboutissement de tes projets.

Vois du coté de ton copain avec lequel tu sembles vouloir faire un bout de chemin quel soutien tu peux trouver, au lieu d'avoir des sentiments si négatifs à son égard.

Tu es encore jeune, mais le temps passe très vite, surtout dans une société où le jeunisme est de mise ; ne perds pas de temps pour prendre les choses en main.
M
39 ans Region Parisienne 72
Soulwoman a écrit:


j'ai déjà pensé à me reconvertir mais le soucis c'est que j'ai du mal à choisir un domaine qui me plait



Bonjour,

J'ai connu ta situation, il n'y a pas très longtemps.
J'etais en couple, elle travaillait et moi au chômage. Je me suis reconverti et maintenant j'ai du travail, mais je ne suis plus en couple (mais passons ...)

Si tu envisages une reconversion sans domaine précis, je te conseille de faire des stages de découverte de métier ( ils appellent cela des EMT au pole emploi , Evaluation en Milieu de Travail). Cela te permettra de découvrir un métier durant 1 à 5 jours et te faire une idée. C'est financé par le Pole Emploi. ;)
26 ans Tours (37) 469
Suite à vos réponses, je me suis rendu dans mon agence pole emploi vendredi 14 février (c'est follement romantique :lol: ) pour demander des informations concernant une formation en hôtellerie. Le (gentil) conseiller qui m'a reçu m'a encouragé à me diriger vers cette voie; il considère que mon projet est viable (puisque j'ai travaillé principalement dans le secteur du tourisme, qui après tout n'est pas très éloigné du 1ère secteur cité).
Il m'a dit que plusieurs secteurs étaient en "tension" et recherché régulièrement de la main d’œuvre: bâtiment/btp et hôtellerie/restauration.

Il m'a également inscrite vendredi dernier à un atelier "décider de se former" dans lequel on abordé les différentes formations et financements. J'ai pas compris grand chose je l'avoue mais quand il m'a demandé à la fin de la "séance" de venir le voir, il m'a assuré que de toute façon les formations dans ce domaine étaient financé dans quasiment 100% des cas.

La formation que je vise commence fin avril dans ma ville.
Je ne compte pas me lancer cette année; je ne suis pas sur à 100% de mon choix, j'ai peur de me tromper. Peut-être qu'aujourd'hui c'est un domaine qui recrute mais qui dit que ce ne sera pas le contraire demain? j'ai peur de m'investir mais quelque chose qui me rapportera rien; de regretter. De plus, j'aimerais visiter le centre avant, connaître comment cela va se passer réellement, ou même si on peut déjeuner sur place :lol:

J'ai aussi abordé le sujet des EMT (ref au poste de Mercure77), il me parait obligatoire de passer par la avant de me lancer dans quoi que ce soit.


est-ce que selon vous j'ai raison de prendre toutes ces "précautions"? de me poser autant de questions?
je ne peux m'empêcher de me demander si le conseiller ne me ment pas juste l'histoire de me mettre dans d'autres cases et de baisser les chiffres du chômage...
M
39 ans Region Parisienne 72
Coucou , le stage en entreprise sert justement à voir si le métier te convient, alors n'hésite surtout pas a faire l'EMT. (si tu as la possibilité) ;)

bonne chance pour la suite
S
31 ans 3465
Je trouve qu'il réagit plutôt bien, moi. Tu te sens en infériorité, pourtant, au vu de tes écris, ce n'est pas quelqu'un qui te rabaisse et qui te reproche ta situation. Au contraire, il t'encourage à relativiser et à persévérer. A ta place, j'en serais contente.

Moi je finis mes études au mois de juin et mon copain me met déjà la pression pour que je cherche et trouve du boulot, alors que sincèrement, je pense d'abord à mes examens de fin d'année. A choix, je crois que je préfère des réactions positives comme celles de ton copain.
39 ans Angers 1761
Si je peux me permettre : En vrai, pourquoi tu ne veux pas te lancer cette année ? Si la formation commence en avril, ça te laisse 2 bons mois pour réfléchir.. Sans compter qu'il y a certainement une autre session en septembre. Tu sais, c'est "juste" une formation, tu ne vas pas vendre ton âme au diable :p

La restauration et l'hôtellerie, ce sont des secteurs qui seront toujours demandeurs sauf si les restaurants/hôtels disparaissent de la planète ou qu'on est remplacé par des robots. Par contre, ce sont des secteurs qui ne payent pas super bien, qui sont usant physiquement, avec des horaires moisis.

La question c'est est-ce que ça te botterait réellement de bosser dans la restauration ? Est-ce que tu as déjà une expérience dans ce domaine ?

C'est vrai qu'il ne faut pas se lancer tête baissée et bien réfléchir à son projet mais il ne faut pas non plus trop se freiner. Tu as peur de l'échec, de te tromper et c'est bien normal mais lance toi ! 6 mois, c'est quoi ? Ça n'empêchera de changer d'orientation, plus tard. De toute façon, il y a fort à parier qu'après quelques années dans la restauration, tu auras envie de changer ! Au pire, c'est une formation diplômante, non ? Est-ce que ça ne vaut pas le coup d'investir 6 mois pour avoir un diplôme à la fin ? Qui te permettra peut-être d'accéder, plus tard, à d'autres formations. Qui montrera, sur ton C.V., que tu n'es pas restée inactive pendant que tu étais au chômage. Faut pas se leurrer, un trou sur un CV, ce n'est pas vendeur.

Pour ton ami, j'ai l'impression qu'il se sent démuni et qu'il ne se rend peut-être pas vraiment compte de ce que tu vis. Du coup, il ne sait pas trop comment te soutenir ou quoi te dire. Ça vaut peut-être le coup de lui expliquer (à l'écrit peut-être ?) posément ce que tu ressens, ce que tu vis au quotidien, ton ressenti face à la situation et au fait que lui arrive à trouver du boulot. C'est normal de l'envier, tu sais ?
B I U


Discussions liées