MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

grossesse et gastroplastie...pas toujours le rêve

7404
bonjour tout le monde

j'ai raconté mon expérience dans "maman ronde" mais en survolant l'épisode gastroplastie. Alors comme cette partie du forum est justement intitulée "régime" je viens partager mon expérience  
et en parler un peu plus précisément...attention je ne veux faire peur à personne mais simplement vous mettre en garde, une chance que je n'ai pas eue!

en 95 je rencontre mon homme et très rapidement nous parlons bébé. A ce moment-là (comme beaucoup) j'ai peur que ce poids ne soit un risque pour moi ou le bébé, ils sont tellement nombreux les médecins qui le pensent :roll: comme j'ai déjà tenté pas mal de régimes sans succès je me lance dans les démarches vers la chirurgie

mes parents à ce moment me voient motivée et comprennent l'importance que je donne à cette opération. Craignant sans doute que je cherche un médecin en fonction de mes petits moyens de jeune prof ils me proposent de m'offrir l'opération (non remboursée à l'époque). On se renseigne un max et j'attéris finalement chez "THE" professeur spécialisé en la matière (un étage du CHU en question étant uniquement dédié à la cause en 95 c'est rare et rassurant)

je passe des dizaines de tests radios prise de sang etc pour voir si ma condition physique le permet et une psychothérapie de plusieurs mois pour cerner la cause de mon obésité. Tout est ok pas de problème physique et psychologiquement pas de TCA non plus on me donne le feu vert. Cependant lors du dernier entretien avant l'opération je redemande à mon chirurgien comment sera ma vie après, ce qui me sera permis et interdit et si une ou plusieurs grossesse peut être une chose envisageable. Réponse: pas de problème seul interdit la plongée sous-marine (ça tombe bien ai horreur de ça moi :D ) et en cas de grossesse le déserrement de l'anneau doit être envisagé rapidement.

L'anneau posé ma perte de poids est appréciable dès les premiers mois. Un an et demi plus tard on décide de mettre bébé en route. En janvier 97 je suis enceinte, très très heureuse, je prends rendez-vous chez le chirugien. Mars 997 on déserre l'anneau et là.......................

entre mars et août je perds 40 kg je ne sais plus rien boire ou manger sans vomir directement. Je me plains auprès de la gynéco, du chirugien (dans le même CHU tous les deux). Ils s'accordent à dire que je suis anorexie que je me fais vomir parce que je ne veux pas de mon bébé, bref ils ne veulent rien entendre si ce n'est que je devrais voir un psy!

15 août 97 mon médecin traitant demande à ce que je ne reste pas seule, que je sois hospitalisée ou revue par un gyné au plus tard dans les 10 jours tellement mon état l'affole. Je vais vivre à la côte chez mes parents qui s'inquiètent de plus en plus
25 août chez le gyné (un autre) il m'hospitalise je suis en anémie, hypokaliémie aïgue, ma vie et celle de mon bébé ne tiennent qu'à un fil. On fait une écho le bébé est en souffrance. 26 août césarienne en urgence mon fils est né à 32 semaines et ne pèse que 1,5kg à cause de tout cela!En partant vers la salle de césa le seul commentaire du gyné à mon homme a été "préparez-vous à tout...ou ils s'en sortent tous les deux ou aucun des deux on n'en sait rien" :cry:
27 août le chirurgien me fait passer une radio de l'estomac, s'insurge que je ne "suis pas raisonnable" (ce sont ses termes!) quand je tombe dans les pommes à deux reprises! dans l'heure qui suit on m'enlève l'anneau sans autre forme de procès.
Un an plus tard mon fils allant mieux j'ai décidé d'aller en justice et ce que j'y ai appris est affolant: l'anneau s'est en fait retourné pinçant l'estomac et ne laissant plus rien passer, et cela peut arriver à tout moment, grossessse ou pas!
j'ai ensuite publié mon témoignage dans un magazine pour mettre les autres en garde! et je me suis rendu compte que je n'étais pas la seule, loin de là! une de mes connaissances a même du passer trois mois à l'hôpital car l'anneau s'était renversé , en créant des adhérences en plus. On a du lui enlever l'anneau mais aussi une partie du fois, de l'intestin et de l'estomac!

Le comble c'est quil m'a fallu reprendre tous mes kilos et attendre 5 ans pour oser envisager une nouvelle grossesse. Celle-là je l'ai menée avec mes 135kg et j'ai eue une jolie princesse, née 10 jours après le terme, par voies naturelles et sans péri! comme quoi tout est possible

alors si je peux vous donner un conseil, un seul....réfléchissez bien, essayez de vous assumer ou de suivre un vrai régime mais évitez ce genre de décision...la vie est un bien trop précieux!

merci de m'avoir lue et désolée pour la longueur du post mais je voulais être complète. Si vous avez des questions je suis là ;)


Dernière modif par le 6011j; modifié 1 fois
M
38 ans 3727
Merci pour la "complétitude" eve ;-)

Et merci pour le post... :P
F
46 ans Neverland 1830
C'est quelque chose qu'on m'avait proposé à une époque: curieusement, j'ai preferé la méthode naturelle de l'équilibre alimentaire plutot que cet anneau "magique" (je ne brille pas par ma volonté pourtant): à te lire je ne regrette rien.

tant mieux pour ceux à qui ca réussit mais ce que je retiens de ton post eve c'est qu'il faut vraiment y reflechir ! merci pour ton histoire et bcp de bonheur à toi.
38 ans 3372
:arrow: flying saucisse

ici nous essayons de mener une réflexion de fond sur l'anneau gastrique, ses réelles indications et sa réelle efficacité

je serai très heureuse de te compter parmi la bande !!!

:arrow: eve03

meme punition !!!!
F
46 ans Neverland 1830
tigroute : c'est à dire ? j'ai dit une anerie ? je suis pourtant sincere , l'anneau m'a fait peur et l'aventure d'eve ne me parait pas si rassurante ?
7404
:arrow: tigroutte:

pour répondre à ta "punition" ;) pour ma part je pense que l'anneau m'a permis de relativiser tout ça et c'est pas mal....mais je l'ai payé cher..alors je pense que si on peut faire le point, prendre le recul nécessaire pour savoir si on est prêtes à assumer ou si vraiment on veut perdre du poids. Si on est prêtes à assumer c'est un choix diffciile, au quotidien et on ne le dit pas "comme ça". Moi je le dis parce que mon expérience m'a permis de me réveiller un matin en me disant qu finalement j'avais fait tout ça pour les autres, pour ne plus avoir de commentaires moqueurs. Mon homme m'aime comme ça alors à moi de faire pareil ou de trouver la motivation nécessaire pour faire un régime.

L'anneau me donne l'impression d'être pour les gens qui se disent qu'il font prendre un abonnement à une salle de sports pour être obligés d'y aller, comme si l'anneau allait servir de garde-fou, d'obligation à suivre un régime. Mais rien ne remplacera la motivation et cela reste une intervention chirurgicale!

voilà mon avis pas sûre qu'il soit très clair mais je suis toute prête à faire partie de la bande moi aussi :P
38 ans 3372
flying saucisse :

non non tu n'as pas dis de bêtises ! au contraire je trouve ça assez courageux de ta part de t'etre questionné sérieusement sur la chose plutot que de te laisser tenter par les résultats certes impressionnants mais neanmoins très chers à payer de certaines personnes qui l'ont porté !

le site est là aussi pour parler de cela, des 30 % d'echec dans la pose, sans compter les autres echecs dans le suivi, bref pour poser les choses a plat quoi !

eve03 : c'est cool
F
46 ans Neverland 1830
Plusieurs choses m'ont déplu lorsque mon endocrinologue m'a parlé de l'anneau:

1 - il est contre a priori tant que faire se peut, il me l'a proposé parceque selon lui j'etais un cas desesperé (100kilos a perdre environ a l'époque). Or moi de mon coté j'etais comme a 130 kilos dans ma tete: 'oui bon je suis rond, je perdrais quand j'aurai le temps et la volonté de m'y mettre'. Sauf que non j'etais a beaucoup plus et en grave danger pour ma vie. Il m'a egalement parlé de Xenical (refusé aussi)

2 - Ca me faisait bizarre d'avoir un anneau dans le ventre: c'est a la fois de la chirurgie et a la fois un peu rustique ("on sert un bon coup et la la bouffe elle passe plus mon bon monsieur"). Vraiment ca me faisait penser à de l'elevage en batterie, a des oies qu'on gave, un truc plus pour animaux que pour etre humain.

3 - J'avais peur de complications: meme si a l'epoque j'ignorais que ca existait j'ai imaginé les pires trucs, un peu comme cette histoire de retournement dont parle Eve.

4 - Je deteste les hopitaux, me faire operer était un vrai calvaire

tout ca n'est sans doute pas tres raisonnable mais a l'epoque, j'ai vraiment pensé tout ca (j'etais dans un etat psychologique assez lamentable faut dire, je venais a peine de comprendre que je n'allais pas mourir a l'hosto). Finalement je crois que quand il est sorti de la chambre j'avais deja pris ma decision et décidé de m'en tenir au plan de la dieteticienne. J'ai quand meme attendu le lendemain pour le dire au docteur histoire qu'il ne pense pas que j'avais baclé ma decision. Depuis j'ai de la chance je perd regulierement, et je ne suis meme pas sur de rentrer encore dans les criteres pour un anneau. Voilou.
M
39 ans 155
Ton histoire m'a beaucoup touchée... C'est vrai que je suis ronde ( 1.62 pour 72 kgs) mais je sais que je n'arrive pas encore à un stade où l'anneau serait indiqué... Mais une chose est sûre... Si je dois encore prendre du poids ( j'ai pris 20 kg en deux ans à cause de TCA) et bien grâce à ton témoignage je sais que je n'aurai pas recours à cette solution... C'est fou ce que la dictature de la société sur le poids et les formes peut nous faire faire comme conneries... Je sui heureuse que tu sois mieux à présent entourée de ta petite famille
Bisous
7404
:oops: merci à vous, vous lire et voir que mon témoignage peut vous servir me touche à un point que vous n'imaginez même pas merci
38 ans 3372
flying_saucisse a écrit:
Plusieurs choses m'ont déplu lorsque mon endocrinologue m'a parlé de l'anneau:

1 - il est contre a priori tant que faire se peut, il me l'a proposé parceque selon lui j'etais un cas desesperé (100kilos a perdre environ a l'époque). Or moi de mon coté j'etais comme a 130 kilos dans ma tete: 'oui bon je suis rond, je perdrais quand j'aurai le temps et la volonté de m'y mettre'. Sauf que non j'etais a beaucoup plus et en grave danger pour ma vie. Il m'a egalement parlé de Xenical (refusé aussi)

2 - Ca me faisait bizarre d'avoir un anneau dans le ventre: c'est a la fois de la chirurgie et a la fois un peu rustique ("on sert un bon coup et la la bouffe elle passe plus mon bon monsieur"). Vraiment ca me faisait penser à de l'elevage en batterie, a des oies qu'on gave, un truc plus pour animaux que pour etre humain.

3 - J'avais peur de complications: meme si a l'epoque j'ignorais que ca existait j'ai imaginé les pires trucs, un peu comme cette histoire de retournement dont parle Eve.

4 - Je deteste les hopitaux, me faire operer était un vrai calvaire

tout ca n'est sans doute pas tres raisonnable mais a l'epoque, j'ai vraiment pensé tout ca (j'etais dans un etat psychologique assez lamentable faut dire, je venais a peine de comprendre que je n'allais pas mourir a l'hosto). Finalement je crois que quand il est sorti de la chambre j'avais deja pris ma decision et décidé de m'en tenir au plan de la dieteticienne. J'ai quand meme attendu le lendemain pour le dire au docteur histoire qu'il ne pense pas que j'avais baclé ma decision. Depuis j'ai de la chance je perd regulierement, et je ne suis meme pas sur de rentrer encore dans les criteres pour un anneau. Voilou.


je crois qu'effectivement tout ce qui touche a la chirurgie de l'obésité est, dans le fonctionnement, assez barbare...

que ce soit l'anneau qui restreint le passage, ou le by-pass qui empeche carrément l'absorption d'aliments gras et sucrés, voire même qui provoque des malaises qd le patient en ingère de trop, tout ça c'est de l'ordre de la punition, non ?

c'est vrai aussi que l'anneau gastrique est présenté dans et par les médias (et aussi par certains chirurgiens ) comme étant une solution miracle...ceux qui ont vraiment galéré avec leurs kilos en trop ne savent que trop bien que la solution miracle, dans ce domaine, n'existe pas...

et voilà que certains chir posent des anneaux gastriques alors que le patient ne présente pas d'indications...
"et alors ?" me direz-vous ?
"est-ce si important ? de toutes façons ces personnes se seraient forcées à prendre du poids jusqu'à arriver vraiment au poids "requis" !"
ben oui, sauf que l'anneau gastrique est qd même un corps etranger, qu'il agit sur un système normalement en autarcie, et que independamment des personnes,certaines réactions s'opèrent...

de plus, certaines personnes (surtout les jeunes adultes) présentent des problèmes de poids suite à certains mécanismes psy, et ce serait mettre la charrue avant les boeufs que de traiter le corps avant l'esprit...
37 ans Bruxelles 1226
Ton histoire est très touchante..merci de nous en parler.. ca nous montre a quoi s'attendre.. a quoi faire gaffe...

Le principal c'est qu'en final tu sois heureuse maintenant :roll:
25680
Merci eve de nous avoir fait partager ton experience. Il est important de savoir quel risqu eon peut prnedre avnt de savoir à quoi on s'engage.
Et maintenant si cela arrive malheureusement à d'autres filles, elles trouveront ton témoignage et pourront sans doute agir ;)

En tout cas je suis contente de voir que tout va bien aujourd'hui :)
38 ans 3372
et que tu as re eu un beau baby même en etant ronde !
7404
tigroutte a écrit:
et que tu as re eu un beau baby même en etant ronde !


oui et ça ça aide à faire réfléchir...avec l'anneau j'ai eu un beau bébé mais qui a du se battre pour vivre avec son petit 46 cm et son 1,5kg à la naissance....avec mes kilos en trop (et donc un soit-disant plus grand risque de prématurité) la puce faisait 52cm et 3,8kg...le premier par césarienne la seconde pas...parfois je me dis que mes kilos sont peut-être lours à porter mais en matière de maternité ils m'ont offert tout ce que l'anneau m'a volé...
B I U


Discussions liées