MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Besoin d'aide..

A
25 ans 25
Bonjour,

J'avais déjà écrit ici il y a quelques temps, et je souhaite reparler ici car je ne sais pas vers qui me tourner.

J'ai 19ans, et voilà, depuis quelques temps j'ai  
des soucis de santé qui m'ont fait perdre beaucoup de poids, aujourd'hui ce n'est plus moi qui gère mon poids mais mon médecin, et je fais 52kg, j'en faisais 85 avant.
Le souci est que je me sens encore plus mal dans ma peau qu'avant. J'ai perdue mes (quelques) amies au fil du temps parce que j'ai quitté le lycée à 16ans, j'ai très souvent été rejetée à cause de mon physique. Je n'ai plus qu'une amie qui est toujours là. Elle me dit que je suis très bien, mais je n'arrive pas à me mettre ça dans la tête, et le souci est que j'ai 19 ans et je n'ai jamais eu un seul copain, et je me sens très seule, je sors jamais parce que mon amie est en cours, et depuis un certain temps une déprime s'est installé que je n'arrive pas à surmonter. Les amies que j'avais au collège avait des copains et s'entendaient bien avec les garçons, et moi je n'ai jamais eu ça. Je repense souvent à ça et ça me déprime.
Avant je ne prenais pas vraiment soin de moi, et petit à petit je commence vraiment à faire attention, d'ailleurs ma mère me l'a fait remarqué.
J'ai l'impression que je serais tout le temps toute seule et que personne ne s'intéressera à moi.
Je me dis que je pourrais faire une thérapie pour avoir confiance en moi, je suis suivie par une psychologue mais je ne suis pas très à l'aise avec elle, et je ne sais pas quoi faire pour me sentir mieux et profiter un peu de la vie.

Si quelqu'un a des conseils, je suis preneuse :)
N
24 ans 94 66
Bonsoir,

J'ai l'impression que ton manque de confiance vient surtout d'une peur des autres et de leur regard sur toi, et qui pourrait venir de ta période lycée, où t'étais mal dans ta peau car sujette à des moqueries vis-à-vis de ton apparence. C'est le problème à l'adolescence, si tu sors de la norme (que ce soit physiquement ou pour ta façon de penser), tu peux difficilement être acceptée car on te rabâche que t'es pas comme les autres. Mais sache que t'es pas une exception, y en a énormément dans ton cas (moi-même, pas forcément pour les mêmes raisons que toi, je n'étais pas accepté, durant tout le collège-lycée).

Et malheureusement, pour toi le souci c'est que tu as été déscolarisée donc difficile de voir du monde, rencontrer de nouvelles personnes, ce qui aide pour se faire des amis et se faire accepter.
Ne dis pas que tu resteras seule toute ta vie, tu mérites de trouver l'âme sœur et tu vas la trouver. C'est plus facile à dire qu'à faire (et je parle en connaissance de cause, j'ai autant d'expérience que toi) mais il ne faut pas s'arrêter de vivre pour ça. D'ailleurs c'est quand tu reprendras goût à la vie, si je puis dire, que tu seras plus libérée et que ça te tombera dessus sans que t'ait à crier gare. Et oui, c'est quand on cherche pas qu'on trouve !!

Déjà, t'as une amie sur qui tu peux compter. Elle devrait pouvoir t'aider à sortir, rencontrer du monde.

Allez courage ;)
36 ans Morangis 91 73
T'as sans doute pas encore accepter ce changement de corps et le fait que ton médecin ''controle'' ton poids doit te faire preuve. Mais dit toi que c'est pour la bonne cause.

Des amies partent (connaissances), reste...T'es jeune tu vas faire des rencontres tout le long de ta vie :). Ouvre toi aux autres et prends soin de toi comme tu fais, l'image que tu donnes est plus ou moins importante dans la société actuelle où on vie.
Ne t'en fais pas pour ce qui des petits copain, ils viendront avec le temps, enlève moi cette idée que tu intéresse personne, fais le point sur toi et tu verras par toi même que t'es pas si inintéressante que tu le prétend :D

Dés que l'occasion s'offre à toi sort, va boire un verre avec ta copine, va en boite, savoure la vie !
80 ans Bretagne 724
Envisage de changer de psychologue, peut-être.
Un suivi psy, cela demande avant tout un rapport humain de confiance avec la personne qui recueillera ce que nous pouvons reveler de plus intime. Parfois, cela prend du temps avant de trouver celle qui nous conviendra, mais si tu souhaites entamer un travail approfondi, cherche quelqu'un auprès de qui tu ne te sentiras, au minimum, pas mal à l'aise, plutôt que de continuer une communication qui semble dans tes mots stérile.

Pour ton corps, ne t'inquiète pas. C'est long à apprivoiser, un corps. Et à l'adolescence/post-adolescence...Merde. C'est long. Surtout face à ce type de changements brutaux.
Faire du sport pourrait t'y aider, si tu n'en fais pas. Même un sport doux. Surtout un sport doux.
Me concernant, peut-être une chose : apprendre à me tenir la tête haute, s'il ne s'agissait au début que de la volonté un peu orgueilleuse de ne laisser deviner mon mal-être à qui que ce soit, m'a finalement apporté plus de confiance que je ne l'avais prévu.

Il me parait un peu, par contre, inquiétant que tu puisses formuler que ton médecin gère ton poids. Tu te sentirais de développer cette impression? Ton poids, comme ton corps, t'appartient. Des gens peuvent éventuellement t'aider, t'aiguiller, t'accompagner, mais rien de plus. Si tu as la sensation que le contrôle t'échappe, alors il y a probablement un problème.

Quant aux relations amoureuses, il n'y a pas vraiment de secret. Chance, ouverture, courage peuvent jouer. Mais, au départ, une seule chose est certaine : si tu souhaites trouver quelqu'un, il faut avant tout rencontrer des gens. Et là... Associations, bénévolats sont une solution, je suppose.
A
25 ans 25
Merci pour vos messages, déjà écrire ici m'a fait un peu de bien, ça libère.

C'est mon médecin qui gère mon poids dans le sens ou j'ai un suivi médical très régulier, et c'est lui qui fixe mon poids, je ne le gère pas.

J'essaye de me dire que je vis ma petite vie de mon côté, et qu'un jour la roue finira par tourner et il m'arrivera sûrement de belles choses.

Merci pour vos réponses :)
36 ans Morangis 91 73
La roue va tourner dans le bon sens ;). Reprend surtout confiance en toi !
A
25 ans 25
Ce n'est pas évident de prendre confiance en soi, mais je me dis que petit à petit ça va bien venir :)
N
51 ans 62
effectivement en premier changer de psychologue , la relation doit etre "confiante", il faut que tu puisse parler de tout , ils ne sont pas là pour juger mais pour t'aider donc change si tu ne te sens pas à l'aise (c'est comme les docteurs, on n'est pas marié avec , donc change aussi , si cela te convient pas )
Concernant les garçons , la société nous dis les filles couchent à tel age, les garçons à tel age, on s'en fout de ça, ta vie sera aussi belle si tu as un copain ou pas , t'inquiète pas tu est jeune ,et jolie(à ton age c'est sur ), sors avec ta copine, va dans des associations , sport , bibliotheque, ciné, bowling, ne t'empeche pas de faire ce que tu souhaite, rencontre du monde, va sur le site "on va sortir" et fais des sorties dans ta ville
si y a pas ta ville sur le site , inscrit toi sur la ville la plus proche et à toi de proposer des sorties dans ta ville
comme tu est jeune, tu ne pourrai pas reprendre une formation pour adultes ? ca te permettrait de rencontrer du monde (vois avec les "missions locales " ou "point public")
allez courage et on est tous là ,
a bientôt
N
24 ans 94 66
Exactement, et c'est au contact des autres que tu vas savoir un peu plus qui tu es, ce que tu cherches, et quelles personnalités sont compatibles avec la tienne. Et là ta confiance en toi va clairement augmenter.
C'est pourquoi il faut que t'en profites pour demander à ta copine de t'aider à sortir et te faire rencontrer des gens.
Si t'as besoin d'autres conseils n'hésite pas ;)
36 ans Morangis 91 73
La mission locale pourrait te convenir, il faut avoir entre 18-25 ans, tu peux apprendre un métier en étant former dans une entreprise sans te prendre la tête a aller en cours ;)
A
25 ans 25
Oui je vais reprendre une formation en octobre, et je vais déménager d'ici cet été, changer de ville, je pense que ça va m'aider.

Concernant la psychologue, je ne peut pas changer, je suis suivie dans un cercle médical, ou il n'y a qu'une seule psy, à moins d'en consulter une en extérieur, je vais réfléchir à ça.

Merci pour vos messages, ça fait du bien de voir des gens qui ne me juge pas et qui aide :)
26 ans 43
En effet je pense que cela est du au fait que ca soit le medecin qui controle ton poids et la maladie!souriis la vie est belle sheriie en fait tout le monde est joli mais à sa facon la beauté est relative et je sure que si tu sotais un peu et que tu cherchais un passe temps et que tu te mettais en valeur ca ira mieux!et aussi il faut chasser les ondes negatives et etre obtimiste je suis sur que quelques part dans le monde se trouve un homme qui vivra que pour t'aimer et tadorer!!
34 ans 4
Personnellement, je ne pense pas que tu devrais changer de psychologue. C'est vrai que si tu ne te sens pas à l'aise, ce n'est pas l'idéal, mais est-ce vraiment la personne qui t'en empêche, ou le fait, plus large, de consulter et commencer un travail psychologique ? Un psy, c'est avant tout un réceptacle de ce que tu as à donner. Si tu n'es pas prête à donner, forcément, tu vas te concentrer sur la personne psy que l'environnement dans lequel tu es. Commencer un travail psychologique, de thérapie et a minima d'analyse est difficile, je pense que c'est ça surtout qui pose un problème. L'important est de ne pas arrêter le suivi, continuer à y aller, tu n'as rien à perdre, le fait d'y aller alors que c'est difficile pour toi est déjà un premier pas, qui révèle qu'inconsciemment, tu trouves quelque chose à ce travail, et donc à ce psychologue. Un bon psy, c'est difficile à trouver, mais il faut réfléchir à qu'est-ce qu'un bon psy pour soi.
A
25 ans 25
C'est sur que que ça fait du bien de pouvoir parler de certaines choses, mais il y a certains sujets que je ne me sens pas d'aborder.
34 ans 4
C'est ce que je dis, ce n'est pas la question de la personne, mais de toi "qui ne te sens pas d'aborder certains sujets". Ce que je veux juste te faire comprendre, c'est continue et ça viendra, tu le sentiras un jour. La confiance, ça s'apprend, que ce soit avec ses amis, avec son psy ou avec soi-même.
B I U


Discussions liées