MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Dites-moi que ce soir, c'était la dernière...

C
29 ans 17
Je me présente. Je m'appelle Marie-Lyne, j'ai 22 ans, je suis étudiante, et depuis mes 16 ans je fais des crises d'hyperphagie. Hier et aujourd'hui, après 2 mois sans crises,  
j'ai à nouveau craqué. J'aimerais tellement croire que c'était la dernière crise... Je suis allée faire les courses cet après-midi. Sur le chemin, un dilemme intérieur se jouait en moi : je fais des vraies courses pour la semaine, ou alors je me prends une tablette de chocolat que je mangerai ce soir? Après avoir hésité pendant des heures dans les rayons, je suis repartie avec juste mes courses pour la semaine. Fierté !

Et puis, quelques heures plus tard, chez moi... j'ai regretté de ne pas avoir acheté de tablettes de chocolat... J'ai foncé chez le Lidl le plus proche de chez moi avant qu'il ne ferme, et puis j'ai fait la razzia de sucreries...

Comme chaque lendemain de crise, demain sera une journée bizarre... En ce qui me concerne, je trouve les lendemains tellement étranges, on ne sait jamais que faire : manger normalement, alors qu'on n'a pas faim ? Ou bien ne rien manger du tout, pour "équilibrer" ? Il faut croire qu'en général je fais les mauvais choix, vu que les lendemains de crises durent en général plusieurs semaines :(

Je me dégoûte vraiment... J'étais si fière de mes deux mois sans crises ! Je m'étais mise au sport, ça m'apaisait énormément, je commençais même à constater une diminution du tour de taille... à croire que ça me fait peur de mincir, il fallait vite que je mange pour combler ça :shock: Pourquoi est-ce que je gâche tous mes efforts comme ça ????

Je sais que dans l'absolu, il faudrait que j'en parle "à quelqu'un" (même si j'ai une peur immense de tomber sur une personne qui ne comprenne pas). Mais malheureusement je suis à l'étranger pour plusieurs mois encore, et je ne me vois pas parler de mes problèmes dans une langue que je maîtrise très mal. Donc je remets cette solution à plus tard, et je viens chercher du réconfort sur ce forum.

Aidez-moi, j'en ai assez de ces crises, je veux vraiment en finir !
47 ans à la maison ! 10072
Le fait d'avoir résisté à cette tablette de chocolat, la frustration que cela engendre, est sans doute en grande partie responsable de ta crise.
Tu t'es demandée en quoi manger cette tablette aurait été grave ?

Quand à demain, mange si tu as faim, simplement. et ce qui te fait envie, pas quelque chose d'"équilibré" ou de socialement correct.
C
29 ans 17
Merci pour ta réponse :) manger cette tablette de chocolat aurait été grave, parce que je ne voulais vraiment pas continuer dans la lancée de cette crise qui me poursuit depuis hier... Je me sens très mal dans mon corps et j'étais contente d'être un peu mieux dans mes vêtements depuis quelques semaines, alors je ne voulais pas gâcher tous mes efforts. Si la crise ne se produisait que vendredi, ce n'était pas dramatique, mais aujourd'hui ça a continué, et c'est pour ça que je ne voulais pas céder... mais bon, au final, je l'ai quand même achetée, et engloutie, cette tablette :(
47 ans à la maison ! 10072
Et tu as englouti juste une tablette, ou beaucoup plus ?
C
29 ans 17
Un grand bol de céréales aussi, et puis un paquet de gâteaux que j'ai dû m'arrêter de manger parce que j'ai vraiment trop mal au ventre. Donc oui, j'ai clairement dépassé la limite du raisonnable...
47 ans à la maison ! 10072
Et si tu t'étais accordée cette tablette de chocolat, ne pense-tu pas que tu n'aurais pas eu besoin du bol de céréale et du paquet de gâteaux ?
30 ans 193
je crois que ce que tu dois retenir c'est que tu as déjà fait un grand pas pendant deux mois et c'est un signe que tu vas mieux. Tu as eu une petite rechute, c'est normal que tu le vives mal mais ça ne veut pas dire que tout est foutu. Tu progresses à ton rythme tu es humaine et tu fais le maximum pour t'en sortir alors ne te mets pas trop de pression pour cette crise, tu es en bonne voie c'est ça qui compte!
C
29 ans 17
Malheureusement je ne sais pas me restreindre de manière générale. Si j'avais acheté la tablette de chocolat, ça aurait été dans l'optique de criser, donc j'aurais acheté d'autres sucreries aussi. Pourtant ça faisait 2 mois que je m'autorisais à m'acheter des paquets de gâteaux, et j'en mangeais occasionnellement, pour le goûter, sans culpabiliser, sans abuser non plus... Donc ce n'est pas un problème de frustration, au final !

Merci Minelina, j'espère que demain ça ira mieux en effet...
47 ans à la maison ! 10072
choupettemarilyn a écrit:
Si j'avais acheté la tablette de chocolat, ça aurait été dans l'optique de criser, donc j'aurais acheté d'autres sucreries aussi.


Tu associes forcément la tablette de chocolat à une crise, à un lâcher-prise ?
C
29 ans 17
Pas forcément, je mange toujours un carré de chocolat noir le matin au petit déjeuner... Les aliments que je mange pendant les crises ne sont pas des aliments que je m'interdis au quotidien, étrangement !
47 ans à la maison ! 10072
En quoi un bol de céréales, un paquet de gateaux et une tablette de chocolat est une crise ?
C
29 ans 17
Parce que c'était la moitié de la boîte de céréales, une tablette de chocolat de 200 g et une boîte entière de gâteaux, donc c'est beaucoup trop pour constituer un repas normal à mon goût !
41 ans 821
bonjour,

Tout ça a commencé par une tablette de chocolat refusée ... (crise+ plusieurs jours en vrac question alimentation).
C'est juste que ton esprit se rebellent et que si il veut une tablette de chocolat, il faut la lui donner et arrêter de la lui refuser. si tu peux la manger lentement, en l'appréciant ce sera encore mieux.
Tu sais, tant que tu diras non, il en réclamera encore et beaucoup plus.Mange ta tablette en paix et arrête d'en manger quand tu sens que tu n'en a plus envie/besoin. Si tu ne le fais pas ce sera de toutes les façons tablette+paquet+céréales tôt ou tard.

Je pense qu'ici, nous sommes nombreuses à avoir connu le phénomène du tout ou rien (je résiste donc rien et puis je crise : je mange beaucoup plus que mon envie initiale et je n'en tire que culpabilité).

pour ce qui est de comment s'alimenter après une crise, on m'a donné au cours de ma vie les conseils les plus farfelues, le seul qui a marché pour moi, c'est de manger de nouveau lorsque j'aurai faim. Et quand la faim revient, de manger ce dont j'ai envie (même si c'est de nouveau du sucre !!!!), au bout d'un moment ta faim de réclamera de la viande ou autre chose.
30 ans 1324
Hey, avant de t'en vouloir, félicite-toi. Pendant deux mois, tu as tenu ! La guérison n'est pas linéaire, ce n'est pas hop j'arrête et ça tient. Il y a des rechutes, des moments plus difficiles. Et en effet, as-tu peur de maigrir ? Tu dis avoir remarqué avoir maigri et dans la foulée, tu as une crise.
Et manges-tu à ta faim durant les repas, sans frustration ? En général, les crises se déclenchent par la peur ou la frustration. Et ne t'en veux pas, encore une fois, une rechute, ça arrive. ;)
C
29 ans 17
Merci beaucoup, Lizzie ;) je n'arrive pas vraiment à identifier le problème, je mange à ma faim, je fais un peu attention à ma ligne mais je ne m'affame pas du tout, je m'autorise des gâteaux pour le goûter etc... mais c'est juste que des fois, j'abuse, je reprends une biscotte, puis deux, puis trois, puis je finis le paquet et dans la foulée j'attaque le pain et toute l'armoire et le frigo y passent. Et la crise a commencé avant que je ne me sois rendue compte de rien.

Aujourd'hui était une journée mi-figue mi-raisin, mais demain je serais très occupée et hors de chez moi donc je ne pourrais pas craquer. Et mardi je repartirais sur une bonne lancée. That's the spirit !
B I U