MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

C'est quoi l'amour ?

24 ans 4
Bonsoir :D
Je m'excuse d'avance pour ce titre un peu niaiseux, mais en gros, c'est ma question.
Voilà, depuis que j'ai quitté le lycée et que je suis en  
études supérieures, niveau amour, je suis totalement larguée.
Clairement, de la primaire au lycée, je tombais amoureuse au moins deux ou trois fois par an, bon certes l'amour "con", immature et débile (de l'amour à sens unique hein, je ne suis jamais sortie avec un garçon -aujourd'hui encore-), avec les joues enflammées, le cœur qui bat à s'en rompre, les coups de chaud, les boyaux qui se tordent, bref.
J'ai toujours pensé que le jour où je plairais à un garçon qui me plait, je sentirais la différence, peut-être pas d'une manière aussi extrême que quand j'étais au lycée, mais au moins je me rendrais compte que ça me fait quelque chose, que ça me met peut-être pas "dans tous mes états" mais presque.
Sauf que voilà. Alors que j'étais la fille inexistante au lycée, banale, invisible, moche pour les beaux-gosses, limite potable pour les autres, cette année (rentrée 2013), tout a changé.
En 6 mois, j'ai découvert ce que ça faisait que de se faire siffler dans la rue, draguer dans le bus, accoster devant ma fac etc. Tout d'un coup, je passe de la fille qui n'intéressait personne à la fille qui bah...faut croire, intéresse.
Mais là où je veux en venir, c'est que en fin de terminale, je parlais à un garçon qui me plaisait et à qui je pense, je plaisais un peu. Il y a trois semaines, il m'a invité à une fête, puis m'a embrassé. Ce gars, non seulement je le trouve beau, mais en plus il est adorable avec moi. Au moment où il m'a embrassé, j'ai pensé que ça allait être génial, que j'allais vraiment ressentir quelque chose. Mais rien. nada. Et le pire, c'est que ça m'a ennuyé. Une amie m'a demandé s'il embrassait mal (ce qui m'a fait rire d'ailleurs :lol: ), mais non, aucun problème à ce niveau là. Simplement ça m'a déprimé. Pas à cause de lui, mais à cause de moi.
Du coup je me dis que c'est peut-être moi qui cloche.
Dans cette même soirée, j'ai fait la bêtise (enfin, je sais que c'est mal vu mais au final j'en suis plutôt contente) de me laisser embrasser par deux autres gars (et draguer par je ne sais combien d'autre -bon, vive la réputation, mais qu'importe-). Et là aussi, pareil, rien. je me suis ennuyée.
En gros, j'ai l'impression d'être une loque complètement jemenfoutiste et limite blasée. Y'a un an je rêvais d'intéresser au moins un gars, et maintenant que je me fais draguer, ça m'ennuie.

Alors voilà, après tout ce pavé où je raconte ma vie, j'aimerais savoir comment vous, vous savez lorsque vous êtes amoureuse/amoureux ?
Question stupide n°2, est-ce qu'on sent la différence lorsqu'on embrasse une personne quelconque et une personne que l'on aime/qui nous plait ?

Je me suis dis aussi peut-être que j'étais dans une phase où j'avais plutôt envie de tester mes limites, savoir jusqu'où je pouvais plaire, sans pour autant être une allumeuse et aller vers les mecs. Mais pourtant j'ai vraiment envie de tomber amoureuse, au moins juste pour avoir une raison de "chercher à plaire" car au final maintenant, je me laisse carrément aller. je m'habille à l'arrache, je me coiffe approximativement et je me maquille simplement -fond de teint mascara quoi- alors qu'avant,au lycée, je faisais énormément d'effort quitte à perdre un peu de poids juste pour plaire à un gars.
J'ai conscience que je suis jeune, que ça peut paraître "normal", mais quand je vois que les 3/4 de mes amies sont soit en couple et amoureuse, soit célibataire mais avec un crush pour un gars, bah... enfin voilà.
Je pose ces questions histoire d'être un peu aiguillée, et je pense que ça peut m'aider à éviter les erreurs (quand bien même on en apprend pas mal grâce à elles)
Et puis je fais confiance à vos expériences ! :lol:

Ah oui, autre question, à partir de quel moment on peut voir quelqu'un comme un petit ami (ou une petite amie) potentiel ?
Au coup de foudre ? Au simple stade d'ami proche ? Faut-il attendre qu'il y ait des sentiments avant d'officialiser (et là, je repose mes questions du dessus) ou officialiser et ensuite voir si les sentiments viennent ?

Voilà ! fini, je me tais. :lol:
merci d'avance pour vos réponses !

ps : je n'ai pas fait de rapprochement avec mon poids (je fais du 44) car aujourd'hui je m'en fiche un peu. mais j'ai longtemps été complexée par mon corps (en plus je suis très grande donc bon...on me voit de loin et ça j'ai longtemps eu du mal) et déprimée par le désintérêt des garçons. donc depuis, je prends une petite revanche en quelque sorte. m'enfin ces questions me trottent quand même dans la tête.
26 ans Ici 284
coo a écrit:
Mais là où je veux en venir, c'est que en fin de terminale, je parlais à un garçon qui me plaisait et à qui je pense, je plaisais un peu. Il y a trois semaines, il m'a invité à une fête, puis m'a embrassé. Ce gars, non seulement je le trouve beau, mais en plus il est adorable avec moi. Au moment où il m'a embrassé, j'ai pensé que ça allait être génial, que j'allais vraiment ressentir quelque chose. Mais rien. nada. Et le pire, c'est que ça m'a ennuyé. Une amie m'a demandé s'il embrassait mal (ce qui m'a fait rire d'ailleurs :lol: ), mais non, aucun problème à ce niveau là. Simplement ça m'a déprimé. Pas à cause de lui, mais à cause de moi.


Peut-être que malgré le fait que vous vous plaisiez mutuellement, il n'y a pas ce "feeling" entre vous, ce petit quelque chose indéfinissable qui fait que cette personne nous fait de l'effet. Malheureusement difficile à définir, et imprévisible. (Quelques personnes en ont justement parlé ces temps-ci dans quelques sujets)

coo a écrit:
J'aimerais savoir comment vous, vous savez lorsque vous êtes amoureuse/amoureux ?
Question stupide n°2, est-ce qu'on sent la différence lorsqu'on embrasse une personne quelconque et une personne que l'on aime/qui nous plait ?


Alors dans mon cas ( :P ): ça va être bizarre à dire mais comment je sais que je suis amoureuse? et bien je le sais c'est tout.. je dirais que c'est un peu comme un instinct. Par exemple la première fois que je suis tombée amoureuse, j'ai senti un changement en moi, d'autant plus que le garçon en question prenait de plus en plus de place dans mes pensées, mais d'une façon plutôt envahissante/spéciale(de façon positive) que lorsque je pense à une personne en toute amitié. Pour ce qui est de la différence en embrassant, encore une fois dans mon cas et pour avoir testé les deux, je dirais oui il y en a une. Disons qu'il y a des sensations, totalement absente lorsque la personne quand bien même on l'apprécie nous laisse "de marbre".

Citation:
Je me suis dis aussi peut-être que j'étais dans une phase où j'avais plutôt envie de tester mes limites, savoir jusqu'où je pouvais plaire, sans pour autant être une allumeuse et aller vers les mecs. Mais pourtant j'ai vraiment envie de tomber amoureuse, au moins juste pour avoir une raison de "chercher à plaire" car au final maintenant, je me laisse carrément aller. je m'habille à l'arrache, je me coiffe approximativement et je me maquille simplement -fond de teint mascara quoi- alors qu'avant,au lycée, je faisais énormément d'effort quitte à perdre un peu de poids juste pour plaire à un gars.


Tester ses limites, se trouver est à mon sens normal lorsque l'on est jeune (et moins jeune aussi parfois). Il n'y a aucun problème tant que toi tu assumes ce que tu fais, que tu le fais pour toi avant tout. Pour ce qui est de "s'apprêter", je te conseillerais d'essayer de te recentrer avant tout sur toi: t'habiller pour toi, te maquiller pour te plaire toi,.. être vraiment à l'aise avec soi, en accord, être la personne que toi tu veux être. Essayer de plaire aux autres, ça peut être fort douloureux et nous éloigne au final de deux choses importantes: soi, et un potentiel amoureux. :)

coo a écrit:
Ah oui, autre question, à partir de quel moment on peut voir quelqu'un comme un petit ami (ou une petite amie) potentiel ?
Au coup de foudre ? Au simple stade d'ami proche ? Faut-il attendre qu'il y ait des sentiments avant d'officialiser (et là, je repose mes questions du dessus) ou officialiser et ensuite voir si les sentiments viennent ?


Là je dois avouer avoir plus dur de répondre, ça dépend un peu du fonctionnement de chacun. :lol: Pour moi, je ne peux voir un potentiel petit ami, qu'en connaissant un minimum la personne et en ayant soit des sentiments soit une grosse attirance envers elle. Je n'ai jamais eu de coup de foudre. Je vais me répéter mais cela reste avant tout une question de feeling, je ne me dis pas "tiens je viens de passer au stade ami proche, je peux envisager cette personne comme copain" (ça fait un peu Sims j'avoue :lol: ), je crois que c'est une envie qui vient des deux personnes avant tout. Avec peut-être parfois un décalage, selon le caractère de chacun. :P
45 ans 287
Ton post m'a fait sourire,pardon,c'est si frais,si jeune :lol:

L'amour,ce n'est pas un sentiment que l'on ressent en embrassant dix gars en une soirée! Normal donc que tu n'aies rien ressenti!

L'amour,quand ça t'emporte,tu le reconnaît,ça te rend radieuse,tu as le coeur qui bat fort et quand tu embrasses,tu ressens du désir,quand tu vois pas ton amoureux,il te manque...

T'inquiète,tu sauras quand il pointera le bout de son nez ;)
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Et si ça gratte et que c'est un vilain bouton qui pointe le bout de son nez, c'est de l'herpès. (Pardon, "un bouton de fièvre").
1574
Si ça ne te fait rien d'embrasser un garçon.....
Heu essaie une fille?
Peut être que ça te donnera plus de frissons....

Bon cela dit Ondine a raison... On ne tombe pas amoureuse au premier baiser...
Et heureusement!

Apprécié ce qui se présente et tu aviseras....
B I U