MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Comment résoudre ce dilemme?

K
31 ans Normandie, represent! 102
Salut à toutes et tous!
J'ai été au régime de 10 à 24 ans. Il y a bientôt 2 ans j'ai décidé que c'était fini après que mon poids ait atteint  
les 3 chiffres. J'ai essayé de m'accepter telle que je suis, ma taille 48, mon bonnet F et tout et tout. Je pensais que tout irait bien dans la mesure où je n'ai pas de problème de santé ni trop de mal à trouver des fringues qui me plaisent à ma taille. Sauf que je n'arrive pas à m'enlever de la tête que je dois maigrir. Quand je me projette dans le futur, je me vois mince comme si la réussite de mon avenir dépendait de ça. Je me sens inférieure par rapport aux filles minces qu'on voit tout le temps partout. J'ai beau essayer de faire semblant, je n'arrive pas à me dire qu'être mince ne changera pas ma vie, si ce n'est la taille de mes vêtements.
Je n'arrive pas à gagner en confiance et en assurance. Je commence un suivi psy bientôt parce que ces manques pèsent dans ma vie perso et pro. J'aimerai savoir si certain(e)s ont eu à faire face à ça et comment vous vous en êtes sortis. J'ai besoin de clés!!
S
85 ans 4896
J ai fait plusieurs therapies donc le suivi psy peut etre interessant.

apres j ai commence a analyser autour de moi et j ai lu des biographies de star.

ma meilleure amie est mince, tres belle et n a pas pas eu une meilleure vie geace a cela.

la soeur d une autre amie etait d une beaute genre brigitte bardot, pareil, la vie ne l ampas epargnée.

j ai vu aussu des gens avec un physique plus ordinaire, reussir leur vie d une maniere qui me parlait.

en analysant tout cela, lié a un grand ras le bol de perdre le temps qu il me restait a vivre a me lamenter et en reintroduisant la bienveillance pour moi dans ma globalite, petit a petit j ai reussi a faire a avancer, mais tout cela a mis plusieurs annees.

je te souhaite de trouver ton chemin. :D
S
85 ans 4896
Desolee pour les fautes, mais je ne les vois pas toujours sur la tablette, c est encore nouveau pour moi :)
45 ans région parisienne 5831
Pour ma part, je me suis rendue compte que si je pensais qu'il était obligatoire d'être mince pour être heureuse, je devais cette pensée à mon éducation. J'ai réfléchi à toutes les recommandations explicites et implicites de mon enfance qui m'ont mis cette idée en tête, j'ai essayé de déconstruire tout cela.

Et puis, j'ai analysé la vie des personnes qui m'avaient incité à penser qu'être mince était la seule voie au bonheur: ces personnes étaient certes minces, mais pour rien au monde je ne voudrais leur vie. Je préfère 10 fois, 100 fois, 1 000 fois la mienne. Donc au final, je me suis dit que je pouvais leur "rendre" leur cadeau empoisonné (c'est-à-dire, l'envie d'être mince à tous prix).

Ce qui m'a aidé et m'aide encore beauocup aujourd'hui, c'est d'essayer de déconstruire tous les sous-entendus dans les médias qui incitent à penser qu'il faut souffrir pour être belle (donc faire un régime pour être mince), qu'on ne peut être heureuse que mince..Etc... Pour ça, lire VLR m'aide beaucoup.

Bien entendu, comme dit Saralou, tout cela a été le fruit de longues années de travail: avant l'âge de 30 ans, j'étais bien loin de commencer à m'assumer! Là, à presque 40, j'ai encore du boulot... ;) Mais c'est un chemin très intéressant à parcourir. :)
B I U