MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Du sport depuis septembre, mais pas moyen de maigrir

S
37 ans 109
Bonjour tout le monde,
Voilà, je suis dans un phase grosse démoralisation.
J'ai commencé à faire du Taiso 2 fois par semaine en septembre dernier.
- lundi : axé sur cardio et renforcement  
muscu
- jeudi : axé sur renforcement muscu et équilibre.
Le hic, c'est que même en faisant hyper attention à ce que je mange, je n'ai pas perdu 1 kg.
J'en ai assez. Je ne vois pas d'amélioration.
Mon mari m'a dit que la texture de ma peau avait changé, mais c'est tout.
Maintenant j'ai envie d'arrêter, de pleurer pendant les séances parce que je me dit que ça ne sert à rien.
Voilà. J'avais besoin de le dire.
Si quelqu'un est dans le même cas ?

Merci et bonne journée
33 ans 1547
Et si tu te tournais plutôt vers une activité qui te plaît ?

Maigrir n'a rien de quelque chose qu'on contrôle tant que ça, et peut-être même n'a rien d'une nécessité pour toi (ça, je n'en sais rien et ce n'est pas à moi de le dire). Et à vrai dire, sur ce forum, ce n'est pas ce sur quoi on va t'aider et t'encourager même si on peut comprendre que tu souffres de ton poids.

Tu es mal moralement... Si tu pratiques une activité qui te plaît, ton moral risque d'en tirer bénéfice, non ?

Être démoralisé et avoir envie de pleurer par rapport à des contraintes qu'on se donne et qui sont inopérantes, je le comprends tout à fait. Essaie d'aller du côté de ce que tu aimes plutôt que de ce qui te fait souffrir et/ou violence.

C'est dommage de réduire le mouvement au fait de changer ou non de poids ou d'image. Il n'y a pas d'activités qui te plairait davantage pour te sentir mieux ?

Sinon, pour la question de maigrir et de faire attention, je radote, mais je t'invite à lire la section anti-régime et rééducation alimentaire du forum, et de consulter le site www.gros.org.
48 ans 35 10308
Outre que je suis tout à fait d'accord avec tout ce que dit Papille, j'ajoute que le sport fait souvent remplacer du gras par du muscle, qui est plus lourd, donc l'effet sur la balance ne se fait pas forcément sentir.
Mais si tu n'y prends aucun plaisir et que tu n'en ressens aucun bénéfice, en effet pourquoi continuer?
S
37 ans 109
Merci beaucoup à vous deux !
Mon problème depuis toujours était que je ne faisais pas assez d'exercices. Le Taiso me plait, car même si c'est dur, que je ne fais pas tous les exercices au plus haut niveau (on a 3 niveaux de difficultés et on doit gérer son effort), on se soutient avec d'autres pendant les séances. Le jeudi on rit des fois pas mal car on ne tient pas l'équilibre.
Que des femmes, entre 30 et 60 ans.
Mais je suis la seule "grosse" ou presque (1,63cm pour 105 kg). Je me sens grosse vache alors que les autres sont super sympas.
Me mettre en maillot pour la piscine est mission impossible.
Et mon mari s'occupe de nos 2 petits enfants les deux soirs en question. Je ne peux pas lui en demander plus sachant qu'on a une maison en travaux.
Faire un sport toute seule, je sais que j'abandonnerai rapidement. Je suis déjà contente d'avoir tenu 7 mois en ne loupant que 3 séances.
J'aimerais sinon faire de la danse de salon, mais mon mari est pire qu'un piètre danseur, et il faudrait payer une baby sitter une fois par semaine.
J'ignore si autre chose me plairait plus.
33 ans 1547
severine573 a écrit:
Merci beaucoup à vous deux !
Mon problème depuis toujours était que je ne faisais pas assez d'exercices. Le Taiso me plait, car même si c'est dur, que je ne fais pas tous les exercices au plus haut niveau (on a 3 niveaux de difficultés et on doit gérer son effort), on se soutient avec d'autres pendant les séances. Le jeudi on rit des fois pas mal car on ne tient pas l'équilibre.
Que des femmes, entre 30 et 60 ans.
Mais je suis la seule "grosse" ou presque (1,63cm pour 105 kg). Je me sens grosse vache alors que les autres sont super sympas.
Me mettre en maillot pour la piscine est mission impossible.
Et mon mari s'occupe de nos 2 petits enfants les deux soirs en question. Je ne peux pas lui en demander plus sachant qu'on a une maison en travaux.
Faire un sport toute seule, je sais que j'abandonnerai rapidement. Je suis déjà contente d'avoir tenu 7 mois en ne loupant que 3 séances.
J'aimerais sinon faire de la danse de salon, mais mon mari est pire qu'un piètre danseur, et il faudrait payer une baby sitter une fois par semaine.
J'ignore si autre chose me plairait plus.


Pas assez par rapport à quoi ? selon qui (toi ?) ?

Au fond, je n'ai pas l'impression que c'est le sport qui te fait du mal mais le but que tu t'es donné et les raisons qui t'amènent à chercher à maigrir. Bref, c'est plus vaste et beaucoup moins facile finalement que de faire des choses sympas. Si tu veux approfondir ces choses là, regarde les parties citées dans mon premier message, peut-être que ça sera un premier pas pour questionner certaines choses.

Aller du côté de ce que tu aimes ça ne veut pas forcément dire changer d'activité si tu y trouves un certain plaisir dans le fait de le partager avec d'autres par exemple. Mais si ce plaisir n'est pas assez important pour te donner envie de continuer à lui seul, peut-être que ça ne te convient pas.

Pour la piscine, si tu pouvais te mettre en maillot, y irais-tu ? Apprécies-tu être dans l'eau ?

Parce que là il s'agit plus de ton regard sur ton corps que d'autre chose. C'est pareil pour le sentiment d'être une "grosse vache", c'est une idée, la tienne, donc ce que tu fais ou ne fais pas, es ou n'es pas, dans la vie n'a pas vraiment d'impact là dessus(être en maillot ou habillée, être une vache ou non - car tu n'es effectivement pas un animal et pourtant tu as l'idée, après réflexion relativement saugrenue, de t'y assimiler). Inutile donc de ne pas faire des choses. Fais ce qui te plaît, et essaie de traiter les raisons pour lesquelles ta tête transforme ou entrave tes expériences dans le sens d'une violence contre toi.
(Je sais bien que c'est plus facile à dire qu'à faire, mais il faut bien le dire - et y penser - quand même.)

Si tu penses à la piscine juste parce que c'est ce qu'on conseille généralement aux personnes en surpoids, ne t'y attarde pas si ça ne t'attire pas toi.

Mais si tu y penses parce que tu aimes ça et que tu as honte de toi en maillot, alors ça vaut peut-être le coup de le réenvisager, pourquoi pas en famille d'ailleurs ?

Peut-être qu'une autre forme de danse te plairait aussi, sans partenaire. Qui sait ?

Des fois il y a des stages de découverte sur un weeekend, ça peut être ça aussi de faire des choses sympa. Se donner des rituels x fois par semaine ne convient pas à tout le monde. Surtout si on n'a pas trouvé une activité vraiment stimulante pour elle-même et/ou son contexte.

Ou peut-être que tu t'amuseras avec quelque chose qui n'ait rien à voir avec le fait d'être en mouvement si ce n'est pas vraiment ton truc.
Si ça se trouve, une soirée entre ami(e)s (sans ta famille) et une soirée pour une autre activité par semaine te feraient beaucoup plus de bien que deux séances de sport où tu as te dit des choses méchantes sur toi.

Si tu te documentes sur les endroits que je t'ai conseillé, tu vas peut-être commencer à envisager le sport sous un autre angle, et qui sait, profiter davantage de ce que tu vis et semble déjà un peu apprécier ?

Il y a aussi :
- sport, plaisir ou torture:
http://www.vivelesrondes.com/?p=13215

- sport, plaisir ou horreur:
http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_405490.htm

- mieux considérer son corps: http://www.gros.org/re...hie/mieux-considerer-son-corps
Il y a un sujet dans cette section du forum sur le sport: plaisir ou horreur, ça peut être un début pour te demander où tu en es par rapport à ce que tu aimes dans le sport.

Bref, y'a pas beaucoup d'évidences, à toi de JOUER ! ;)
M
90 ans 1565
Peut-être que le problème vient de ton alimentation? Peut-être que tu ne manges pas suffisament par rapport à ton activité et que du coup,ton corps limite la perte de poids?
Ca m'est arrivé perso. Il y a 3 ans,je faisais 1h à 1h30 de piscine 3 à à 4 fois par semaine et je n'avais pas perdu tant que ça parce que mon alimentation était beaucoup trop faible par rapport à la quantité de sport que je faisais soudainement.
S
37 ans 109
Bonsoir,
Pour l'alimentation, je mangeais normalement au début, puis au bout de 2 mois j'ai restreint.
Mais maintenant j'avoue faire du yoyo parce que ça me dégoûte. Je sais pourtant que ce n'est pas bon. Avant, je me permettais une gourmandise de temps en temps pour éviter d'être frustrée et de ne pas tenir. Mais avec le moral en berne, j'avoue me relâcher trop souvent.
Il y a une salle de sport qui va ouvrir avec du vélo en baignoire, je vais peut-être essayer.
Le Taiso me plait, donc je vais continuer, mais je me ds que ce n'est pas assez.
Je n'ignore pas que ce qu'il faudrait le plus, c'est que je puisse me confier complètement à quelqu'un. Mon mari ne comprend pas que ça ne puisse être lui. Je ne connais pas grand monde là où j'habite, à part mes collègues (je travaille en milieu masculin), dans ma famille je ne vois pas qui, et mes amies de longue date, je ne les vois que 3 fois par an. Donc je pense que je me sens seule.
Qu'en pensez-vous ?
B I U