MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Collègue envahissante, que faire?

36 ans 174
Bonjour,

J'ai mon travail actuel depuis un an. Ambiance sympa. Il y a une collègue qui me dit qu’elle m'aime beaucoup... Jusque là ça va, vaut mieux ça que le  
contraire mais je me rends compte qu'elle n'a pas de limites, elle abuse un peu.

Cette femme a perdu son fils avant que je travaille dans l'entreprise, donc c'est vrai que je me suis prise de sympathie pour elle.

Histoire de mettre de la couleur et accessoiriser mes tenues, je mets des boucles d'oreilles et elle l'a toute de suite remarqué, regardant tous les jours ce que je mettais.

Je vais essayer de résumer un peu, un an après me voilà avec 22 paires de boucles d'oreilles de sa part... Elle me dit que c'est parce qu’elle m'aime beaucoup et parce qu'elle me demande des trucs.

Je suis trop gentille et j'ai souvent tendance à dire trop oui.

C'est bête à dire mais c'est oppressant, ça me saoule, c'est trop. Quand je vois des boucles qui me plaisent je ne les prends pas car je me dis que j'en ai déjà trop.
Je n'ai pas forcément le même goût que ma collègue en plus.

Je lui ai dit que c'était trop, que ça me gênait, je lui ai fait promettre d'arrêter... Elle m'a dit qu'elle ne pouvait pas me promettre qqch qu'elle ne fera pas, que ça lui fait plaisir, que ça comble sa frustration car comme ce sont des boucles longues et qu'elle a les cheveux courts ça ne lui va pas. J'ai aussi eu un présentoir à boucles d'oreilles, du parfum....

C'est trop j'en peux plus. Surtout, qu'elle est envahissante par texto aussi. Le week end, elle me demande le mot de passe d'un ordinateur, elle me demande comment on fait sur un logiciel... Et la semaine dernière, elle m'a envoyé des textos à 23h.

Un pour m'envoyer l'échange qu'elle a eu avec mon patron sur un truc bidon, et l'autre pour me demander de faire qqch. Envoyer des trucs à un client à elle, en disant que ça faisait dix fois qu'il demandait. Mais c'est à elle qu'il l'a demandé dix fois pas à moi. Et le lendemain, elle m'envoie un texto : "c'est envoyé?".

Et je ne sais pas si c'est moi qui ai plus de recul et qu'elle a toujours été comme ça. Ou si j'ai plus de recul mais qu'elle a de moins en moins mis les formes. En fait, je me rends compte qu'elle demande les choses mais comme un ordre mais sans que ça passe comme ça.

Faut faire des mises à jour sur son pc, elle me fout l'ordinateur sur mon bureau et je dois me démerder.

J'en ai parlé à des collègues, juste au niveau des boucles d'oreilles mais ils ne m'ont pas encore trouvé de solutions. Ils me disent que je suis dans la merde, qu'en me coupant les oreilles j'aurai la paix... C'est un peu radical :D .

Le souci c'est que tout le monde l'aime bien, donc difficile d'en dire des trucs un peu moins positifs.

Mais j'en ai marre qu'elle me soulève les cheveux tous les jour pour voir ce que j'ai comme boucles. Elle se permet aussi de me dire, "non ne mets pas tes cheveux derrière les oreilles", "oh c'est bien t'as un dégradé ça fait joli", "ils ont repoussé tes cheveux, on ne voit plus ton dégradé, retourne chez le coiffeur".

J'en parle ici pour vider mon sac et en espérant que vous aurez peut-être des conseils.

Rajout : je sais aussi qu'elle répète ce que lui dis. C'est pas de trucs incroyables mais il y en a un c'était sur une recherche d’appartement, donc un peu perso et un autre je lui racontais un truc que j'avais entendu et elle en a parlé à la personne en disant bien que c'était moi qu'il lui avait dit.
C
45 ans là 2187
Peut-être dire "non" plus souvent, lui rapporter son ordi sur son bureau quand elle le dépose sur le tien et si elle s'étonne que le travail n'est pas fait lui dire que t'as du travail et que tu n'as pas le temps de gérer le sien. Lorsqu'elle t'offre des boucles et refuse de les reprendre, tu lui mets sur son bureau. Etc.... Lui dire que tu apprécies son amitié mais que tu l'as trouve envahissante à force.
C
45 ans là 2187
Lui dire que les boucles d'oreilles longues font très jolies avec les cheveux courts (c'est vrai en plus !), qu'elle peut se les acheter pour elle-même que ça lui ira bien.
P
39 ans 1638
Je pense que la meilleure manière de gérer ce genre de personnes c'est d'être ferme et constante.

Elle t'offre des boucles d'oreilles? Tu lui dis que ça te met mal à l'aise et que désormais tu n'accepteras plus ses cadeaux. Si ça te paraît trop difficile, tu les acceptes mais tu les mets en vente, les donne à quelqu'un à qui ça ferait plaisir ou même tu les jettes. Tu n'as aucune obligation morale de garder un cadeau, d'autant plus s'il n'est pas sollicité d'une quelconque manière. Si elle te demandes "oh mais tu mets jamais les magnifiques boucles d'oreilles en forme d'ananas que je t'ai offertes?", soit tu lui dis la vérité (le mieux), ou tu dis que tu les as perdues (mais tu ne dis pas que tu es désolée, tu ne t'excuses pas et d'une manière générale tu ne feins pas d'en être triste).

Elle te téléphone le week-end ou le soir? Là encore tu as 2 choix. Dans un cas comme dans l'autre, tu ne réponds pas. Voire tu bloques son numéro. Après, si tu t'en sens capable, quand elle va te tomber dessus, tu peux soit lui dire que tu ne réponds pas aux appels professionnels le soir / le week-end. Ou alors tu dis que ton téléphone était éteint / tu n'as pas entendu. Assez vite elle va se lasser. Quand elle appelle à 23h, tu lui dis le lendemain qu'elle t'a réveillée (et les gens qui habitent avec toi).

Elle te touche les cheveux? Là tu n'as pas le choix. Tu lui dis aussi calmement que possible que tu n'aimes pas ça et que tu veux qu'elle arrête et qu'elle ne recommence plus. Et si elle recommence tu lui dis que tu lui as déjà demandé de ne plus le faire et éventuellement tu arrêtes son geste.

Au boulot, si elle n'est pas ta supérieure hiérarchique, quand elle te demande de faire quelque chose et que tu considères que ça n'est pas à toi de le faire, ou qu'elle n'a pas mis les formes, et bien là c'est facile, tu ne le fais pas. Si elle te demandes si c'est fait, tu dis non. Si elle demandes pourquoi, tu lui demandes pourquoi elle-même ne pouvait pas le faire? Elle est occupée, avait autre chose à faire? Tu lui proposes de faire le point avec votre supérieur(e) hiérarchique sur sa charge de travail et comment en tant qu'équipe vous pouvez vous répartir les tâches plus équitablement. L'idée que tu lui fais passer c'est qu'elle n'a pas à te "sous-traiter" son travail. Si elle est débordée elle le dit à votre chef qui lui ou elle te réattribuera certaines tâches.

Globalement, ce qu'il faut que tu gardes en tête, c'est que plus que ce que tu dis, c'est la manière dont tu le dis qui va compter. Il faut que tu sois sûre de toi. C'est comme tout : au début ça n'est pas facile, mais après ça va de mieux en mieux.

Je crois que c'est Lady_in_Green qui avait partagé un lien sur un manuel d'auto-défense (j'ai cherché mais je ne l'ai pas retrouvé, si quelqu'un peut le repartager). Je l'ai lu (un peu en diagonale j'avoue), et il m'a vraiment beaucoup aidé à m'affirmer. Je te le conseille vivement.
80 ans Bretagne 724
Poupee_Russe a écrit:
Je crois que c'est Lady_in_Green qui avait partagé un lien sur un manuel d'auto-défense (j'ai cherché mais je ne l'ai pas retrouvé, si quelqu'un peut le repartager). Je l'ai lu (un peu en diagonale j'avoue), et il m'a vraiment beaucoup aidé à m'affirmer. Je te le conseille vivement.


Je ne sais pas s'il s'agissait de lady in Green, mais ce manuel ci (très bon) avait été partagé par une personne du forum :
NON C’EST NON
Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire.

http://www.editions-zo...page=lyberplayer&id_article=60
P
39 ans 1638
Merci Remus, c'est exactement ça! :D
36 ans 174
Bonjour,

Merci à toutes pour vos réponses. ;)

Je vais aller regarder le manuel d'auto défense.

J'essaie de dire non plus souvent.

Là je lui ai redit "j'étais sérieuse, arrête avec les boucles d'oreilles..." , elle m'a répondu "oui j'ai compris, je ne veux pas me faire engueuler." Et une autre fois, elle m'a dit "je les achète parce que ça me fait plaisir, je préfère offrir que recevoir, mais tu sais je les achète mais ce n'est pas pour que tu fasses des choses pour moi après". J'ai trouvé ça un peu bizarre qu'elle dise ça.

Comme elle m'a offert deux paires, il y en a une que je m'étais sentie obligée de mettre le jour même et une que je n'ai pas mise, et elle m'a dit vendredi "t'as toujours pas mis les autres". Et elle me disait aussi, qu'elle avait dit à son fils que je ne voulais plus de boucles d'oreilles et que soi-disant son fils ne comprenait pas car c'est gentil... Après elle m'a dit, "mais tu ne m'as pas donné de délais" dans le sens ou pour elle c'est temporaire. Et elle me dit "il y a des bagues, des bracelets, des montres..."

D'ailleurs une fois (avant que je lui dise d'arrêter), elle me dit : "tiens essaie ma bague", elle passait mais je ne voulais pas forcer pour ne pas la coincer? Elle me dit "c'est du xl, tu prends quoi du coup comme taille?". Bonjour la délicatesse. :roll: :roll: :roll: :twisted:


Je me rends compte, qu'elle ne comprend pas trop les choses, je lui ai parlé du fait qu'elle m'ait envoyé un texto à 23h pour du travail. Et, elle m'a répondu "bah oui, le client venait de m'envoyer le mail à cette heure-ci". J'ai bien appuyé sur le texto et l'heure et la nana me répond "bah oui je l'ai eu à cette heure-ci aussi". Qu'est ce que vous voulez que je réponde à ça, ça m'a soufflé, j'ai trouvé ça tellement con.

Et elle m'a encore parlé de mes cheveux ; "oh on ne voit plus ton dégradé, moi je préfère quand on le voit mieux" :roll: . Je lui réponds "je ne suis pas là pour te faire plaisir", et là :" mais non mais c'est parceque t'es plus jolie, t'as pas envie d'être encore plus jolie". Pourquoi les gens qui vous connaissent à peine, se sentent-ils obligés quand vous êtes complexées ou "sensées" être complexées (trop grand pour les critères, ici trop grosse)de vous donner des conseils ou de dire "fais-ci, fais-ça pour ton allure"? Je ne le supporte pas de mon père, ce n'est pas pour le supporter de collègues.

Je minimise les échanges avec elle, car je ne peux plus. On a des bureaux avec des portes communicantes, les portes restent toujours ouvertes, ça fait quand même un peu open space car cloisons transparentes. On a un bureau entre le sien et le mien, et pour me demander un truc, elle commence à dire "hey hey mon prénom, hey hey", je faisais comme si je n'entendais pas, d'où elle me siffle depuis son bureau.

Bref ça m'énerve, je me décharge un peu ici de tout ça, désolée ça ne doit pas avoir un grand intérêt pour vous mais je veux voir aussi avec des personnes qui ne me connaissent pas ni elle , ce qu'ils en pensent.
S
40 ans 114
Elle est amoureuse de toi ???

Sinon lui faire une remarque en riant du genre "arrête ça me donne l'impression que tu me fais la cours !" la calmera peut-être.
P
39 ans 1638
D'abord Chouboup, arrête de te rabaisser. Tu n'es pas inintéressante. Des fois les gens ne répondent pas parce qu'ils n'ont pas le temps, qu'ils ne pensent pas avoir quelque chose d'utile ou d'intéressant à dire. Si ça te fait du bien d'écrire, vas-y fais-toi plaise :D .

Je ne ferais pas une réponse aussi détaillée que l'autre fois (je n'ai pas trop le temps), mais comme je te disais, il faut tenir bon. Tu ne vas pas réussir à lui tenir tête à tous les coups et avoir réponse à tout tout le temps, mais plus tu vas le faire et plus ça te semblera naturel. Dans ton 1er message tu disais qu'elle n'avait pas de limites. La vérité c'est qu'elle ne respecte tes limites et donc il faut les lui dire, les montrer et les tenir.

Ensuite, je te dirais aussi que comme disent avec beaucoup de cynisme les américains, "there's no such thing as a free lunch". Qu'on pourrait traduire par "rien n'est vraiment gratuit dans la vie". Je suis une personne généreuse, qui aime donner et partager, et je connais des personnes qui le sont plus que moi encore. Mais offrir des cadeaux de manière répétée, sans raison, à une personne qui ne demande rien, qui plus est qui exprime son malaise, ça n'est pas de la générosité. Pour moi c'est une manière de te mettre en dette vis à vis d'elle et donc de pouvoir t'imposer d'autres choses que tu te sens obligée de tolérer.
36 ans 174
Bonjour,

Encore merci pour ces nouvelles réponses.

sportronde, non je ne pense pas du tout qu'elle soit amoureuse de moi :lol: . Mais c'est une bonne idée de remarque à faire. ;)

Poupee_Russe, j'essaie de tenir bon car ça m'a vraiment plus que saoulée et agacée... En plus, elle a tenu des propos qui ne me plaisent pas du tout, donc je garde ça aussi en mémoire pour "résister".

Je fais attention car mon souci est que je vais encaisser, encaisser, encaisser, je vais en avoir marre, je vais me "révolter" un peu et à un moment je baisse la garde, je me laisse avoir en me disant qu'elle est gentille quand même. Mais là je tiens bon.
P
39 ans 1638
Chouboup,

Je comprends exactement ce que tu dis, parce que moi aussi je suis comme ça (je crois qu'on est beaucoup à l'être en même temps :D ). Actuellement, j'ai un collègue qui lui aussi m'impose des limites qui ne sont pas les miennes. Et donc moi aussi je dois le remettre à sa place régulièrement. C'est difficile, je n'y arrive pas toujours et ça m'est arrivé de craquer et de perdre mon calme.

Par contre, j'ai constaté que sur les sujets où je tiens bon ça se passe beaucoup mieux. Il revient à la charge une fois, deux fois, trois fois et finalement il a compris et abandonne (dingue qu'il ne comprenne pas à la 1ère fois, mais bon :roll: ).
56 ans Région parisienne 2154
c'est pas de la gentillesse, c'est une prise de pouvoir. Elle te sent faible et elle essaye d'établir son pouvoir sur toi. Je plussoie les conseils donnés ci-dessus. Il va te falloir apprendre à dire non, de façon ferme, sans colère ni excuses. Juste non. Et je vais aussi jeter un œil sur le manuel :lol:
B I U