MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Moqueries à l'ecole

46 ans calvados 1616
Bonjour à tous et à toutes
Je lance cette discussion suite à des moqueries que mon fils de 7 ans subit à l'école ( gros tas, gros cul... Et j'en passe...)  
. Mon pti loupiot est en effet en surpoids mais pas obèse, malgré tout les mômes ne sont pas tendres entre eux, et il est la tête de turc à ce sujet.
Nous avons consulté un nutritionniste spécialisé pour les enfants pour rééquilibrer ses repas en fonction de ses besoins afin que son poids se stabilise pendant qu'il continue à grandir, et ça se passe plutôt bien pour l'instant.
Ce matin en l'emmenant à l'école il me dit : " tu sais maman les enfants qui se moquent de moi se sont aussi moqués de toi en disant que tu étais grosse"... Je lui ai répondu qu'effectivement j'étais grosse... Et alors??... Je lui ai également dit que les moqueries n'avaient aucune prise sur moi , ça a eu l'air de le rassurer.
Bref, je me souviens avoir subi aussi les moqueries de mes camarades quand j'étais gosse... J'avais espoir que de nos jours les parents avaient l'esprit un brin plus ouverts et faisaient en sorte de cultiver l'art de la différence notamment auprès de leurs enfants... Apparemment ça n'est pas le cas... Je me dit que le racisme et autre discriminations ont encore de beaux jours devant eux... Et quand je chope les parents des enfants concernés à la sortie de l'école pour leur expliquer ce qu'ils disent à mon fils, ils semblent surpris et étonnés que leur enfant puisse dire de telles choses..."Rhoooo c'est franchement bizarre, je suis vraiment étonnée ça n'est pas du tout son genre de dire ça!!"... Et de demander à mon fils s'il est bien sur que leur enfant s'est moqué de lui :roll: :roll: .... Mouaifff
C
47 ans 345
Mais que crois-tu ? Que les parents vont avouer qu'ils tiennent un tel discoure devant leur enfant et que c'est pour ça qu'il se moque du tien ?
Il faut revenir parmi nous et affronter la réalité. Les gens sont méchants et les enfants encore plus car ils n'ont pas de "politiquement correcte" à respecter.

Il est mal vu de se moquer de quelqu'un pour son origine ou son handicape (ce qui est réprimé par la loi et c'est normal) mais s'il est gros ben on peut tout lui dire.
C'est même de pire en pire car ce n'est pas puni et que c'est une des seules différences que l'on a le droit de relever. :(
Après tout ce gros n'a qu'à faire ce qu'il faut pour ne pas l'être !

Je ne sais pas comment cela peut changer malheureusement.
46 ans calvados 1616
Pour répondre à ta question, je ne crois rien!... Je ne suis pas non plus un lapin de 5 semaines :roll:
En ce qui concerne de revenir parmi nous ... Heuu je pense que j'y suis déjà !
La réalité, ou tout du moins la mienne, et compte tenu de ce que tu dis, c'est que je dois être la seule maman qui explique à son fils ce qu'est la différence et qu'elle est précieuse .
Bref je ne comprend pas ton agressivité ... Je ne viens pas en ennemie :lol: bref...
29 ans 1489
(ça me fait toujours un peu bizarre de répondre aux mamans alors que j'ai 23 ans et pas d'enfants, excuse-moi par avance si je suis un peu à côté de la plaque ;) )

doudounette14 a écrit:
Ce matin en l'emmenant à l'école il me dit : " tu sais maman les enfants qui se moquent de moi se sont aussi moqués de toi en disant que tu étais grosse"... Je lui ai répondu qu'effectivement j'étais grosse... Et alors??... Je lui ai également dit que les moqueries n'avaient aucune prise sur moi , ça a eu l'air de le rassurer.


Alors déjà bravo de te montrer aussi affirmée et courageuse devant ton fils, je suis convaincue que ça doit lui faire du bien!
Chez moi, mon père a toujours tenu un discours grossophobe, mais j'ai été éduquée par ma mère qui nous "tuait" si moi ou mes frères se moquions du physique d'un autre. Comme tu le sais, et comme l'a fait remarquer ClaireRDN, ce n'est malheureusement pas le cas de tous les parents.

Et malheureusement, je pense aussi qu'attendre un changement de la part des autres va être difficile. Certains arrêteront peut-être, d'autres continueront sûrement. MAIS ce n'est pas une raison pour rester sans rien faire! Ce que tu as déjà fait, c'est-à-dire en parler aux parents concernés, est déjà une bonne chose. Rien que pour montrer que vous n'acceptez pas ça, et que vous ne vous laissez pas faire. Les gros sont trop souvent un paillasson sur lequel les gens essuient leur frustration. Il y a plein de témoignages sur VLR qui montrent que répondre aux attaques d'une manière claire et polie, ainsi qu'assumer sa corpulence ("bah ouais je suis gros. Et alors? Est-ce pour vous une raison pour me manquer de respect? et ben bravo..."), ça calme déjà pas mal.
En réagissant ainsi, tu as à mon avis montré un très bon exemple à ton fils, qui lui sera certainement très utile quand il gagnera en maturité (quand il grandira quoi :P ).

Sinon, je pense que ce serait bien de mettre en avant les qualités de ton fils, de le complimenter sur des choses qui lui tiennent à coeur, le valoriser tout simplement. Lui expliquer que la beauté est dans l'oeil de celui ou celle qui regarde, que certains trouvent peut-être les gros moches mais que d'autres trouvent cela beau, que l'élégance et le charme n'ont pas de rapport avec la corpulence... Oui j'imagine que ce sont des notions pas forcément faciles à comprendre à son âge, mais pourquoi pas.

C'est malheureusement toi et ta famille qui devront développer des stratégies pour réagir à la méchanceté des autres (alors que c'est les autres qui devraient ne pas se comporter ainsi...). Mais il y a des chances pour que les moqueries s'estompent, si avec le temps ton fils arrive à être moins atteint par elles.

En tout cas bon courage, j'espère que d'autres sauront mieux te conseiller!
46 ans calvados 1616
Merci lady-in-green!
Je ne sais si je fais preuve de courage mais je suis blindée avec les années.
Je suis bien consciente que les mentalités ne peuvent pas changer du jour au lendemain , mais quand on parle de plus en plus de tolérance, de l'acceptation de l'homosexualité etc...( dans ma jeunesse... Et je suis pas si vieille... On en parlait pas comme ça)je me rend compte que les préjugés et la méchanceté gratuite sont toujours bien ancrés. On se rassure en se disant qu'on est mieux que les autres et franchement ça m'ecoeure...
L'exemple typique dans mon métier ( je suis infirmière) où une de mes patientes ( grosse disons le) s'est moquée d'une de mes collègues bien enveloppée .... Heuuu je vous prête des lunettes??? :roll:
34 ans 2879
Bonsoir doudounette,

Pour ma part j'ai souffert des moqueries à l'école (les "grosse vache", "baleine", "gros tas" aussi) et je crois que ce qui m'aurait fait beaucoup de bien à l'époque aurait été de comprendre pourquoi. J'ai souffert de rejet certes mais surtout de l'incompréhension de ce rejet.

Je ne me voyais pas différente (et ne l'étais en réalité pas, c'est seulement une question d'apparence). M'expliquer que le simple fait d'avoir une silhouette plus ronde que les autres faisait que pour eux j'étais à part m'aurait aidée à comprendre.
On peut faire le parallèle avec la couleur de peau en effet.

Il faut ajouter au discours que ce rejet de la moindre différence par rapport à la norme est humain mais une sacrée belle erreur, c'est se fier à des a priori sur les gens.
Et que la solution était peut-être de dire aux autres qu'on n'est pas différent, sauf en apparence...Enfin, je ne sais pas si l'enfant en face comprendra, il faut une capacité de remise en question (mais les enfants y arrivent souvent mieux que les adultes).

En tout cas rien que comprendre pourquoi et que ce sont les autres qui font erreur dans leur rejet (dont on n'est en rien responsable) me semble déjà enlever une belle épine du pied...
Je suis sûre que si on répond un "Je suis
46 ans calvados 1616
Suite à ces problèmes ma maîtresse de mon fils est intervenue dans sa classe pour expliquer ce qu'est la différence , j'ai trouvé ça très chouette de sa part
281
Je suis dans le même cas que toi, mon fils est en surpoids ,pareil depuis un mois nous allons voir une diet.
je suis allée voir le maître (vendredi)puisque comme toi leurs petits anges n'oseraient pas dire de telles choses,et bien lui "le maître" ne voit rien et n'entend rien.
ce soir on devait remettre le cahier a jour (finir certain exercices) dans l'un d'eux il y avait une phrase:"il était gras et rose comme un porc" un élève à demander ce que cela voulait dire,le maître à simplement dit regarde ton voisin donc mon fils!!!! Il me l'a dit ce soir mais les faits remonte en décembre.
je ne remet pas la parole de mon fils en doute,car l'année dernière il y avait un petit garçon roux et il lui mettait deux éponges aux niveaux des oreilles et fesait rire toute la classe en disant voici un sandwich aux carottes....
donc la je sais plus quoi faire....
46 ans calvados 1616
J'hallucine!! :shock:
Un maître d'école qui fait ça, tu devrais peut être en parler au directeur de l'établissement
281
Il est directeur a mon grand regret....
C
45 ans là 2187
cicille a écrit:
Il est directeur a mon grand regret....


Alors dans ce cas, faut s'adresser à l'inspecteur d'académie.
36 ans Dans un petit village dans le Sud 2273
Les moqueries à l'école, j'ai connu!

J'avoue que j'appréhende que les enfants se moquent de mon fils iou de ma fille car je ne saurais pas trop les conseiler sur la conduite à tenir.

Quand j'avais dit à ma mère que on se moquait de moi, elle m'avait dit "ignore les ça leur passera" Ben j'aurais mieux fait de ne pas l'écouter! Les moqueries se sont tellement intensifiées que quand j'ai commencé à réagir, ça a été pire.

J'ai vécu l'enver du CM2 à la fin de la 3eme. Et j'ai mis énormément de temps à me reconstruire. Les enfants entre eux sont vraiment cruels.

Cicille, je plussoie Cool40, si le directeur à un tel comportement, adresse toi à l'académie car franchement, le comportement de se prof ne fait qu'encourager les moqueries des enfants.
C
47 ans 345
doudounette14 a écrit:
Pour répondre à ta question, je ne crois rien!... Je ne suis pas non plus un lapin de 5 semaines :roll:
En ce qui concerne de revenir parmi nous ... Heuu je pense que j'y suis déjà !
La réalité, ou tout du moins la mienne, et compte tenu de ce que tu dis, c'est que je dois être la seule maman qui explique à son fils ce qu'est la différence et qu'elle est précieuse .
Bref je ne comprend pas ton agressivité ... Je ne viens pas en ennemie :lol: bref...


Désolée tu ne m'as pas comprise.
Mon agressivité comme tu dis est tournée vers cette société où pour la plus part être gros c'est simplement parce qu'on le veut et qu'on ne fait rien contre. Et que donc se moquer des gros c'est "normal".
Moi aussi j'aimerai que les gens respectent tout le monde mais la plus part ne sont que des hypocrites qui n'avouront jamais qu'ils sont "grossophobent" mais qui ne voudraient plus de leur femme si elle prennait 15 kg. :?
Encore désolée, je réagissais à la situation mais pas du tout contre toi.
Par contre sur la différence moi je preffère dire à ma fille " tu vois c'est comme toi ..." parce que grand, gros, petit, black, beur, blanc, jaune,on est tous pereil. Alors si elle pose une question c'est "oui il est petit le garçon, c'est comme pour les fleures il y en a des petites des grandes, et se sont toutes des fleures." Bon faut dire qu'elle n'a que 4 ans.
C
47 ans 345
Cool40 a écrit:
cicille a écrit:
Il est directeur a mon grand regret....


Alors dans ce cas, faut s'adresser à l'inspecteur d'académie.

Oui sans tarder et voir auprès des autres parents si ils n'ont pas témoignages du même genre.
Parce que là c'est une faute !
Ils sont censé aprendre le respect à nos enfants ...
89 ans 9582
personne n'a porté plainte ? c'est quoi cet enseignant ??? :shock: heureusement pour lui qu'il n'a pas eu mes enfants en classe... il s'en souviendrait encore :lol:
B I U