MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

détester quelqu'un que l'on ne connait pas?

38 ans très au sud 7830
Oui bon là je suis en plein trip philosophico foireux je sais hein :oops: :lol:
Mais moi qui suis d'une tempérament pas rancunier, plutôt joviale et bonne collègue  
je me trouve dans une situation nouvelle pour moi... celle de détester un collègue que somme toute je n'ai jamais croisé physiquement encore.
C'est que cette personne a eu l'art de me pourrir la vie à distance le tout sans jamais me rencontrer ni même me parler! Et je m'étonne de ce fait car jusqu'à lui je crois bien n'avoir jamais détesté autant une personne, ni vraiment détesté une personne en fait...
Alors ça me remet un peu en question ce fait là.
Pour résumer le gars m'a grillé mon poste à temps plein mon année de stage. Je me suis retrouvée à son ancien poste, à 60 bornes de chez moi à mi temps et lui ben il a tranquilou pris ma place à temps plein. Par contre lui habite à 50 kms de son poste. Comment il a réussi à passer avant moi sur mon poste mystère car il n'était nullement prioritaire. Mais bon, je pense qu'il a du se faire représenter à la commission d'affectation et c'est un as pour pleurer.
J'ai donc galéré comme un rat mort mon année de stage. Je suis restée aussi assez verte après mes ex collègues car je suis partie de mon ancien établissement sans un au revoir, une petite carte rien que dalle peau de balle. Après 3 ans tout de même...
Bref je prends mon poste et là je découvre que le gars ne fout rien de rien. Il ne suit pas les textes officiels et ne fait pas passer les épreuves à sa charge pour le bac. J'ai du faire du 2 années et une et son boulot, le tout avec une inspection de validation à la clé... merci du cadeau!
Bon j'ai réussi et j'ai eu une bonne inspection. Lui a eu que des inspections négatives.
Entre temps il a perdu sa compagne. J'avoue j'ai pas réussi à avoir de la peine pour lui déjà à ce moment là. Ça faisait 1 an que j'en bavais pour reprendre les cours derrière lui et que j'entendais "machin le pauvre" sans que personne ne se pose de question sur ma situation à moi, à mi temps et devant faire 60 bornes pour aller bosser, ayant du déménager etc... personne ne m'a jamais demandé moi si ça allait quoi... ils pleuraient tous pour lui par contre.
Et là cette année je vois que son poste est en susceptible d'être vaquant, en gros il cherche à muter... forcément sur la même ville que moi. Et là j'ai juste envie d'aller lui tirer des baffes dans la tronche, de l'insulter, le pourrir bref vous voyez le tableau. Oui j'ai envie d'être violente envers lui, moi qui n'ai pas bronché quand un élève m'a insultée, menacée et claquer la porte au nez... oui oui dans l'ordre. Même qu'après il est revenu dans mon cours et j'ai fait comme si de rien était (en dehors du conseil de discipline et la sanction prise ).
Donc là je flippe à mort qu'il me regrille les postes. Je sais qu'il vise les heures laissées par une collègue, moi aussi j'en vise une partie.
Mais voilà, ça me fait royalement ch*er qu'après m'avoir mise dans la mouise en me grillant mon poste monsieur n'en veuille plus et veut à nouveau ce que je veux. Je flippe qu'il me grille encore en jouant les gros pleureurs. Et je sais qu'il est déjà aller le faire pour un des postes que je veux.
Je n'arrive pas à avoir de la compassion pour cette personne. Pire il provoque en moi des bouffées de lâchons le mot... haine. Alors je ne me reconnais pas là dedans. Surtout que jamais je l'ai vu ni entendu. Je suis juste passée derrière.
J'ai conscience aussi que les collègues sans le vouloir en rajoutent des couches en le plaignant devant moi, sans jamais avoir pensé que moi je pouvais galérer.
Alors je me demandais si c'était moi qui était trop fixée sur lui pour éprouver ça. Si c'est normal de haïr une personne que l'on connait pas. Parce que vraiment je ne me reconnais pas dans mes sentiments et émotions quand il s'agit de lui...
ça vous est déjà arrivé à vous? Vous pensez que mon ressentiment est disproportionné?
M
90 ans 1565
Oui,je pense que tu es trop fixée sur lui parce qu'avec ta façon de dire les choses,on a l'impression qu'il a cherché à te nuire,à te mettre des batons dans les roues alors qu'en fait,il a eu plus de chance ou été "aidé" dans sa carrière sans qu'il n'y ait rien de personnel.
Ceci dit,c'est complètement humain et je doute que beaucoup réagiraient différement surtout dans la jungle que représente le monde professionnel.
P
52 ans 3714
Tu sais Reinette, la haine qu'on a pour quelqu'un, c'est sur nous-même qu'elle retombe. La personne qu'on peut haïr, elle n'en a rien à foutre, elle ne souffre pas (et ignore bien souvent que quelqu'un la hait et en connaît encore moins la raison) et au final, la haine est une prison dans laquelle on s'enferme soi-même. Tu penses que ça vaut vraiment la peine de te pourrir la vie pour ça ? Si encore la colère pouvait changer le cours des choses, ça pourrait être utile, mais..........

:kiss:
49 ans au feu rouge à droite puis au prochain carrefour à gauche ....... 1367
Prax a écrit:
Tu sais Reinette, la haine qu'on a pour quelqu'un, c'est sur nous-même qu'elle retombe. La personne qu'on peut haïr, elle n'en a rien à foutre, elle ne souffre pas (et ignore bien souvent que quelqu'un la hait et en connaît encore moins la raison) et au final, la haine est une prison dans laquelle on s'enferme soi-même. Tu penses que ça vaut vraiment la peine de te pourrir la vie pour ça ? Si encore la colère pouvait changer le cours des choses, ça pourrait être utile, mais..........

:kiss:


ho p.....n que c'est bien dit ! :lol:
49 ans au feu rouge à droite puis au prochain carrefour à gauche ....... 1367
et vrai !!

et si tu pleurais un peu toi aussi ....
38 ans très au sud 7830
ben disons que je pensais cela apaisé depuis que j'avais passé mon année chiante, mais là de le voir revenir et nous savoir à nouveau en concurrence arff...
Surtout que je sais que si les choses se font "à la loyale" sur nos compétences, il ne fait pas du tout le poids et je n'ai rien à craindre de lui. Non c'est sur les manigances qu'il peut faire pour obtenir un poste que je ne le supporte pas. Surtout quand cela se fait à mes dépens. Et quand je sais qu'en tirant des ficelles il a réussi à obtenir une place et un titre pour lesquels il n'a pas le niveau alors que moi j'ai du en suer pour avoir le fameux concours...
et puis si si il m'a bien pourri la vie en me refilant des classes avec lesquelles il n'avait rien foutu et que j'ai du rattraper avec une inspection en vue.
P
52 ans 3714
reinette81 a écrit:
et puis si si il m'a bien pourri la vie en me refilant des classes avec lesquelles il n'avait rien foutu et que j'ai du rattraper avec une inspection en vue.

Tu ne peux pas lui en vouloir pour ça. Si chaque nouvel arrivant en voulait à son prédécesseur pour l'état déplorable dans lequel il a laissé la place, on ne s'en sortirait pas. Et le fait que tu le connaissais et que vous soyez dans l'EN ne change à mon avis pas grand chose.

Pour ton amertume générale (que je comprends), je pense que les seules personnes compétentes pour t'indiquer d'éventuels recours sont celles de l'EN. Si il y a eu favoritisme, injustice ou autre, moi pas savoir quoi toi faire. ;)
49 ans au feu rouge à droite puis au prochain carrefour à gauche ....... 1367
oui prax ,
mais là si j'ai bien compris , reinette a travaillé dur .
très dur pour quelque chose de moindre .
son "collègue" s'est contenté de pleurer comme savent si bien le faire certaines personnes ...

ça aurai été une femme ,on aurai parlé de ....promotion canapé .
c'est toujours injuste de constater que le travail ne paie pas
38 ans très au sud 7830
merci ;)

j'aime pas pleurer, et encore moins sur moi en fait... ben non je préfère élaborer une stratégie de défense à la "je vais te faire bouffer le sol" mais virtuellement hein, rassurez vous.
Genre là je calcule comment le bloquer en faisant en sorte que de toute façon il ne puisse pas avoir un temps plein car je suis déjà en place sur un établissement où je suis très appréciée. j'ai déjà un pied dans la place et compte en profiter. Et préparer mes entretiens aussi, le 1er est OK, super bien passé hier. Reste le second, le + important. Donc là j'arrive en mode killeuse masquée qui l'air de rien sort ses compétences preuve à l'appui. Sans me la péter je suis assez efficace au petit jeu des entretiens, mon côté un peu séductrice d'une part et de l'autre très pro aussi. je sais ce qu'on attend de moi, me tenir très correctement et faire bonne impression. J'ai une sorte de mode "entretien" intégré je pense, qui me sert bien pour les concours aussi, je n'ai pas peur des oraux, au contraire je trouve que c'est la partie la plus amusante... bref du "à la loyale" comme je disais sur les compétences.
Non ce que je crains c'est un coup bas genre un appui très haut placé. Mais bon là aussi j'en suis à calculer mes appuis à moi, poser des questions l'air de rien aux gens (genre demain je vais demander qui a postulé sur mon poste et celui de ma collègue), bref à profiter d'être déjà dans la place. Et cette fois j'ai aussi contacté des personnes pour être représentée lors de la commission.

Et je me fous moi même la pression aussi (tout moi ça tien!). Parce que bon le poste où je vais passer l'autre entretien c'est le poste de mes rêves avec des sections de rêve. Lui donner vu son incompétence crasse c'est vraiment donner du beurre aux cochons quoi. Et imaginer devoir bosser en binôme avec lui, c'est juste pas possible car là ça finirait en meurtre si je me retrouvais année après année à devoir rattraper le boulot qu'il fait pas.

Merci de vos réponses, ça me permet vraiment de relativiser :oops:
38 ans très au sud 7830
pecsfamily a écrit:
oui prax ,
mais là si j'ai bien compris , reinette a travaillé dur .
très dur pour quelque chose de moindre .
son "collègue" s'est contenté de pleurer comme savent si bien le faire certaines personnes ...

ça aurai été une femme ,on aurai parlé de ....promotion canapé .
c'est toujours injuste de constater que le travail ne paie pas


oui c'est ça Pecs ;)
s'il avait eu le poste parce qu'il était compétent je me serais inclinée direct. sauf que ce n'est pas le cas. C'est le profil de gars qui a réussi à avoir une titularisation par ancienneté. Et encore là l'inspecteur a tenté de le bloquer avec des inspections négatives. Mais il a au final joué sur les dates, sa compagne étant décédée l'année où il devait encaissé sa 3ème inspection négative et donc ne pas être titularisé, il n'a au final pas été inspecté et titularisé d'office par le calendrier. Donc là pour qu'il perdre éventuellement sa titularisation faut repartir de 0 avec une inspection tous les 2 ans... et bon j'ai l'air à nouveau méchante en disant cela et je me suis moi aussi dit que peut être c'était depuis sa femme que ça n'allait pas, mais non non il a toujours été comme cela.
Et oui il pleure beaucoup et très fort.
Donc au finish il a eu en pleurant et sans trop d'effort ce que j'ai du bosser comme une acharnée pour avoir, et encore j'ai aussi du galérer pour mon poste.
49 ans au feu rouge à droite puis au prochain carrefour à gauche ....... 1367
vas-y reinette !!!!!!

met toi en mode super reinette !! :lol: ;)

c'est vraiment bien d'avoir un atout comme ça dans sa manche.(je parle de la science des entretiens .)
38 ans très au sud 7830
oui c'est très utile! Je m'en sers aussi pour coacher quelques élèves qui viennent me voir pour ça. Je les prépare aux oraux et entretiens pour les demandes en école, les concours et jobs ou alternance.
par contre je me trouve assez flippante en un sens quand je suis dans ce "mode" là, j'adore cet espèce de rapport de séduction et de force en même temps, je trouve ça super stimulant. Tu dois démontrer tes compétences tout en te mettant les gens dans la poche.
j'ai souvenir à un oral pour mon concours d'un juré qui avait été tout retourné, il avait bien du mal à le cacher le pauvre. Quand je l'ai recroisé le lendemain il a carrément viré tout rouge et bafouillé :lol:
49 ans au feu rouge à droite puis au prochain carrefour à gauche ....... 1367
donc voilà , ta force est là !
sert toi s-en à fond .

c'est un talent d'être un orateur/trice .

mais ne méprise pas non plus ton adversaire .

là tu es partie pour que ça soit à la "loyale" mais ....
mais il y a toujours un mais qui traine et qui vient tout plomber ....
38 ans très au sud 7830
oh mais je ne le méprise pas, je m'en méfies bien au contraire comme de l'eau qui dort et me demande quel coup il va bien pouvoir sortir ;)
d'où l'oeil que j'essaie d'avoir sur lui et les contacts et représentants que j'essaie d'avoir.
La 1ère fois il m'a aussi eu par surprise car je n'ai pas eu le temps de me retourner vu que les résultats du concours sont tombés après les dates du mouvement, donc avant que je sois officiellement stagiaire. Là je peux anticiper et tenter de préparer les choses.
mais je sais bien qu'il faut toujours se méfier de l'eau qui dort... ;)
49 ans au feu rouge à droite puis au prochain carrefour à gauche ....... 1367
tu nous tiens au jus .. :lol:
B I U