MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ronflements

55 ans 155
Ca fait 10 mois que j'ai rencontré mon chéri.Tout va bien,il est adorable mais il ronfle :?

Chaque nuit,c'est l'enfer.S'il dort avant moi,il ronfle et je n'arrive pas à  
m'endormir.Si je dors la 1ere il me réveille au bout d'une heure

On a essayé les spays et pastilles de pharmacie,sans résultat
Je mets des boules quies mais ça ne suffit pas

Alors l'un ou l'autre termine sa nuit sur le canapé
Je suis épuisée et j'avale des somnifères pour dormir un peu

Connaissez vous des solutions efficaces car je suis à bout
38 ans Qqpart en France 676
le mien souffre d'apnée du sommeil gravidique il a du être opéré, appareillé et obligation de perte de poids, ca a marché un temps ... mais le naturel est revenu au galop.

désormais il oscille entre ronflement si fort qu'au bout du couloir je n'entends pas la tv à un volume normal et moment d'arrêt respiratoire cause de bcp d'insomnie pour moi, j'en viens à préférer qu'il ronfle.

moi aussi je suis à bout je me joins donc à ta question
1574
Boules quies vous avez déjà testé?
Ça ne rend pas sourde mais ça atténue le bruit...
Z
32 ans D'ici et d'ailleurs... 326
Même situation ici et moi la seule solution que j'ai c'est d'aller dormir sur le canapé :( J'avais lu que sur élever le lit pouvait peut-être changer quelque chose mais pas encore testé. Et j'y crois peu en fait...
P
52 ans 3713
Il existe un petit truc en plastique à se mettre dans le nez le soir mais je ne sais pas si c'est efficace.

Après il y a la chirurgie qui donne d'excellents résultats.

Le ronflement touche particulièrement les gens qui dorment sur le dos. Je ne sais pas si c'est le cas pour ton compagnon mais peut-être qu'en changeant de position, ça pourrait s'améliorer.
Il y a plusieurs choses à tester: d'abord, le faire consulter dans un centre du sommeil, pour exclure une apnée du sommeil associée (surtout s'il est en surpoids) et aussi pour essayer de trouver la cause du ronflement et de proposer des solutions. Certains ronflements s'opèrent, d'autres peuvent etre appareillés (appareil dans la bouche à porter la nuit pour faire avancer la machoire et respirer plus facilement, etc.), d'autres encore sont positionnels et peuvent etre améliorés par un changement de position (le cas le plus courant, c'est le ronfleur sur le dos: on coud une balle de tennis dans le dos de son pyjama, il ne peut plus dormir sur le dos, il dort sur le coté et ne ronfle plus - ou en tout cas bcp moins!). Alors, bien sûr, s'il est en surpoids, on va lui conseiller de faire un régime... Mais chacun sait que ca ne marche pas à long terme: on perd, on reprend le double... et on ronfle encore plus!!!!
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
La nana qui s'amuse à me coller une balle de tennis dans le dos risque de finir sa nuit au vestiaire.
le_chat_du_cheshire a écrit:
La nana qui s'amuse à me coller une balle de tennis dans le dos risque de finir sa nuit au vestiaire.

Il ne s'agit pas de "coller une balle de tennis dans le dos" de qqn mais d'essayer de trouver une solution à deux, autre que le canapé, les somnifères ou la séparation pour cause de ronflement...
Maintenant, pour certains, la meilleure solution peut etre le canapé ou la séparation... Mais quand ca n'apparait pas comme satisfaisant, on en discute et on essaie de trouver mieux. Il y a des options médicales, parfois chirurgicales... Et il y a des petits trucs, comme la balle de tennis pour ne pas dormir sur le dos. Mais il ne s'agit évidemment pas de "coller une balle de tennis dans le dos" de son homme!
Et pour info, moi-meme je ronfle et on m'entend de la piece à coté... Seulement je vis seule, donc ca ne gene personne. Maintenant, si j'étais avec qqn et qu'il ne pouvait pas dormir à cause de ca, j'en discuterais avec lui pour trouver une solution qui nous permette à tous les deux de dormir en préservant notre relation... Et évidemment, s'il me collait une balle de tennis dans le dos sans m'en parler, il finirait aussi au vestiaire... Mais en principe, dans un couple, on parle des pbs et on essaie de trouver une solution ensemble, qui soit satisfaisante pour les deux. Quand on en arrive à se coller des balles de tennis dans le dos sans se parler, il vaut sans doute mieux se quitter...
Z
32 ans D'ici et d'ailleurs... 326
Le fait de fumer et de boire aussi favorise les ronflements. Et dormir sur le côté parfois ça marche et parfois pas :(
Zee_smooth a écrit:
Et dormir sur le côté parfois ça marche et parfois pas :(

C'est vrai, parfois ca ne marche pas. De même que parfois on peut opérer le ronflement ou l'appareiller, et parfois pas. Il y a aussi toutes sortes de trucs vendus en pharmacie, qui marchent rarement (mais parfois oui)... Souvent, on conseille un régime (mais ca, ca ne marche quasiment jamais sur la durée!).
A chacun de trouver sa solution, en sachant qu'il faut déjà consulter pour exclure une apnée du sommeil: le plus souvent, celui qui en souffre l'ignore et ca peut etre grave pour sa santé (en plus d'etre mauvais pour le sommeil de son conjoint!). L'enregistrement du sommeil qui est souvent proposé permet alors parfois de trouver une cause traitable au ronflement (par chirurgie ou appareillage médical). Si ce n'est pas le cas, il reste divers trucs et astuces, dont tous les "machins" vendus en pharmacie... et la balle de tennis... Et évidemment, ca ne marche pas toujours!
A
28 ans Paris 72
Déjà s'il en fait la démarche, je pense que c'est pas mal s'il consulte parce que des ronflements exagérés ne sont pas à prendre à la légère.

Pour ma part, je n'ai trouvé que 2 solutions :
1) Mettre des boule Quies et dormir à l'autre bout du lit.
2) Un peu plus radical, nous faisons un calin au lit et une fois que je me suis endormie mon copain part dormir dans une pièce à côté (ça on le réserve vraiment que les nuits où j'ai besoin de vraiment bien dormir)
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Je ne trouverais pas sot de faire chambre à part avec toutes les manières dont on peut rendre cela ludique, plutôt que de se bouffer le nez et la santé au quotidien en se forçant à partager systématiquement la même couche.

Il faut néanmoins en avoir les moyens matériels pour éviter que l'un ou l'autre ne se fasse "virer sur le canapé".
le_chat_du_cheshire a écrit:
Je ne trouverais pas sot de faire chambre à part avec toutes les manières dont on peut rendre cela ludique, plutôt que de se bouffer le nez et la santé au quotidien en se forçant à partager systématiquement la même couche.

Il faut néanmoins en avoir les moyens matériels pour éviter que l'un ou l'autre ne se fasse "virer sur le canapé".


C'est une option, parmi d'autres. Cela convient à certains couples, pas à d'autres... Certains préferent meme la balle de tennis (quand ca marche).
Mais dans tous les cas, il faut chercher un problème médical (apnées), dangereuses pour la santé. Et, tant qu'à faire, voir s'il existe une solution médicale ou chirurgicale efficace (le régime ne fait pas partie des solutions efficaces, puisqu'il est synonyme de reprise de poids plus importante dans la quasi-totalité des cas).
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Pour les apnées, il faut voir leur degré de gravité, car dormir appareillé est tout de même une lourde contrainte.


J'ai toujours des réticences à envisager la chirurgie pour ce qui relève du confort quand on souhaite corriger ce qui est plus un désagrément qu'un réel handicap.
B I U