MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Déprime post ovulation

40 ans Briis sous Forges 2597
Hello les filles,

Je viens de découvrir un truc que je m'empresse de partager en me disant que certaines d'entre vous sont peut être touchées sans savoir que c'est fréquent et  
juste hormonal.

Voilà, j'ai ovulé avant-hier et hier j'ai juste passé la journée à déprimer complétement !
Moi qui suis de nature assez joviale et positive, j'avais le moral en berne, j'ai pleuré pour un oui un non (une série, mon chéri qui m'a parlé un peu brusquement, etc.).
Et j'ai passé un bon moment en larmes dans mon lit avant de m'endormir (merci la tête ce matin avec des poches énormes sous les yeux) à ressasser des machins de ma jeunesse, etc.

Bref, en me réveillant ce matin, ça m'a quand même interpellée car ça ne me ressemble pas du tout. J'ai commencé à réfléchir à mon lendemain d'ovulation sur mon cycle dernier (cycle 1 depuis arrêt contraception) et là je me rappelle que j'étais très mal aussi.
A fleur de peau, envie de pleurer sans raison aucune. Le midi au bureau on nous a proposé un resto tous ensemble à l'heure du déj'. Moi qui suis en général super partante pour ce genre de chose, j'ai refusé net.
Je me sentais mal, j'avais les larmes aux yeux sans comprendre pourquoi ... Bref j'ai fini par aller déjeuner chez mes parents, sans doute par besoin de réconfort.

J'ai donc fouiné un peu sur internet et j'ai appris que l'on appelle ça la "déprime post ovulation" DPO. C'est tout à fait normal, c'est juste hormonal !
Donc les filles si vous aussi ça vous arrive, essayez de relativiser, vous n'êtes pas moches ni des ratées (ça fait partie de ce qu'on peut ressentir), etc.

Je suis rassurée en fait d'avoir découvert ça et je pense que je ne suis pas la seule dans ce cas.

Bref, je n'ai pas de bol, j'ai une ovulation assez douloureuse que je sens automatiquement (en prime ça me constipe) et ce syndrome en prime après !
Ahlala dur dur d'être une femme ;d
34 ans 3196
Quand j'ai arrêté la pilule, j'ai constaté des changements un peu comme ceux que tu décris. Les contraceptifs hormonaux "lissent" les humeurs. D'ailleurs j'ai des amies célibataires de longue date qui n'arrêtent pas la pilule, car, sans, elles disent "péter un plomb" :shock:

Quand on y pense, c'est quand même flippant de se dire que l'humeur peut dépendre d'une pilule ! Bref, comme je l'ai prise pendant longtemps, j'ai mis un petit moment avant de revenir à un certain équilibre. C'est vrai qu'une fois que tu as compris les variations de ton cycle, c'est plus facile de les gérer.
34 ans Orgrimmar 6511
Tiens c'est étrange, chez moi c'est l'inverse, j'ai l'impression d'être beaucoup plus stable depuis que je ne prends plus la pilule?
Et effectivement, je ressentais cette dépression à chaque même moment du cycle...
40 ans Briis sous Forges 2597
De mon côté j'étais sous progestérone (luteran) car interdite de pilule cause soucis de santé.
J'avoue que je n'ai plus envie de la reprendre, même quand aura réussi à avoir bébé car ça me coupait toute ma libido, une véritable horreur pour le couple !
37 ans Près de la mer... 139
Je suis à 100% d'accord avec toi pour la libido, la pilule peut te la rendre quasi inexistante...
J'étais sous Méliane35 pas de soucis de libido avec cette pilule de 3ème génération. Puis à cause des différents scandales, je suis passé à a DailyGé de 2ème génération et là... plus envie. Heureusement que c'est fini ;)
Par contre pour moi pas de dépression DPO.
40 ans Briis sous Forges 2597
J'étais persuadée que ça n'arrivait qu'avec les traitements à la progestérone mais je vois que vous êtes plusieurs à avoir le souci aussi sous pilule, c'est quand même dingue.
Pour la vie de couple c'est juste une horreur. Heureusement j'ai un chéri qui n'a pas pété de câble, c'est surtout moi qui me suis posé des questions en constatant un désir 0 voire un rejet systématique lorsqu'il m'approchait.
30 ans 229
Je me sens rassurée, depuis que j'ai arrêté ma pilule il y a un peu plus d'un mois je passe par des humeurs affolantes, mon chéri en voit de toutes les couleurs, j'ai l'impression d'être dépressive.

Concernant la libido, c'était pareil, j'étais sous cerazette.. même pas un brun d'envie, heureusement mon chéri est patient. La ca commence à aller mieux depuis quelques jours j'ai des envies. :D
B I U


Discussions liées