MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Coup d'oeil

39 ans Angers 1761
Inquisiteur.

Les seins qui tombent, admettons. Je n'y peux pas grand chose.
La cellulite, admettons. Presque tout le monde en a, c'est moche mais c'est la vie.
Les bourrelets, ma foi,  
admettons aussi. Après tout, sauf à s'appeller Barbie, en fonction de la position, tout le monde en a.
Faire une tête de plus que pas mal de monde, avoir les cheveux frisés, chausser du 43, j'accepte.
Le ventre qui pendouille sur le pubis, déformé, en plus, par ma cicatrice d'appendicite, j'avoue que j'ai du mal à admettre. Ce n'est vraiment pas beau et je me demande 1/ comment je fais pour me trimballer comme ça, 2/ comment mon copain fait pour avoir envie de moi/de me toucher. Et j'ai honte de mon corps. J'ai honte de ne pas réussir à ne pas manger mes émotions et mon ennui. J'ai honte de me réfugier dans la nourriture. Parfois je me dis qu'avec de la volonté, un bon régime et un peu de sport.. Je n'ai qu'à faire un effort après tout !

Peut-être que je ne suis pas encore prête à perdre ma carapace.
36 ans Dans mon monde la plupart du temps 154
-Celia- a écrit:
Inquisiteur.

Les seins qui tombent, admettons. Je n'y peux pas grand chose.
La cellulite, admettons. Presque tout le monde en a, c'est moche mais c'est la vie.
Les bourrelets, ma foi, admettons aussi. Après tout, sauf à s'appeller Barbie, en fonction de la position, tout le monde en a.
Faire une tête de plus que pas mal de monde, avoir les cheveux frisés, chausser du 43, j'accepte.
Le ventre qui pendouille sur le pubis, déformé, en plus, par ma cicatrice d'appendicite, j'avoue que j'ai du mal à admettre. Ce n'est vraiment pas beau et je me demande 1/ comment je fais pour me trimballer comme ça, 2/ comment mon copain fait pour avoir envie de moi/de me toucher. Et j'ai honte de mon corps. J'ai honte de ne pas réussir à ne pas manger mes émotions et mon ennui. J'ai honte de me réfugier dans la nourriture. Parfois je me dis qu'avec de la volonté, un bon régime et un peu de sport.. Je n'ai qu'à faire un effort après tout !

Peut-être que je ne suis pas encore prête à perdre ma carapace.


A force de ne pas s'aimer on a tendance à amplifier ce qui nous déplais en regardant notre corps. Ainsi des jolis cheveux frisé deviennent dans notre esprit de la laine de mouton ou de poils de caniches.
Un ventre qui pendouille un peu avec une cicatrice devient un ballon déformé qui pendouille.
Etre grande est un avantage qui n'est pas donné à chacune et chaussé du 43 est tout aussi "difficile" que chaussé du 36.
Bref, je ne sais pas si le régime est réellement la solution.
Commence déjà à voir tes qualités psychologiques et physiques.
Tu t'apprécieras plus, les mettras en valeur et on verra si tu parleras toujours du régime comme "l'une des" solutions.
Surtout qu'ici ma belle on ne prône pas le régime comme solution (on ne le prône pas du tout d'ailleurs lol).

Regarde toi autrement et tu verras ce que les autres voient quand ils te regardent!
33 ans 1547
(Je te réponds comme si tu connaissais déjà bien le forum, sa philosophie et charte.)

C'est sûrement rassurant, quand tu ressens toutes ces choses difficiles sur toi, de te dire qu'il y a une solution que tu peux maîtriser facilement (choisir de faire un régime, faire du sport, se mettre à la RA, faire une chirurgie,ou d'autres choses encore etc).

Est-ce que tu es dans une démarche d'acceptation et ce coup d'oeil inquisiteur est un moment difficile ou est-ce que tu ressens ça tout le temps ?
37 ans 77 48
Et si tu t'inscrivais, en pratiquante loisir, dans un club de sport ou ta taille serait un atout ?!

Basket, volley : on y adore les grandes ! Et ca te revaloriserait à tes yeux sur cette grande taille ;)
39 ans Angers 1761
Le basket pour les grandes c'est comme les gros qui se gavent de chips ! :lol:

Bref, c'était juste un ressenti à un instant T, ^^. Je n'ai jamais fait de régime et ne compte pas en faire (et je pense traîner sur VLR depuis suffisamment longtemps pour en connaître la charte)

Papille, j'aimerai m'accepter pour de vrai. En réalité, la plupart du temps, j'occulte tout ça, je fais avec en fait, je suis comme ça et voilà. Et parfois, comme tu vois, j'ai ce genre de réflexion.
33 ans 1547
-Celia- a écrit:
(et je pense traîner sur VLR depuis suffisamment longtemps pour en connaître la charte)


C'est bien ce qu'il me semblait, d'où ma réponse qui aurait été différente si j'avais supposé que tu étais "nouvelle".

-Celia- a écrit:
Papille, j'aimerai m'accepter pour de vrai. En réalité, la plupart du temps, j'occulte tout ça, je fais avec en fait, je suis comme ça et voilà. Et parfois, comme tu vois, j'ai ce genre de réflexion.


D'accord.

Tu peux te laisser traverser par ces réflexions en disant qu'effectivement, "parfois, je pense tout ça, mais après j'oublie". Ça aide à le relativiser et à supporter ce que ça fait vivre, ce qui est déjà pas mal. Mais peut-être que ça ne suffit pas pour désamorcer sa récidive.

Ça peut être intéressant, après coup, d'essayer de ce voir ce qui fait que là, maintenant, ce genre de réflexion est venue.
Ne colle pas à ce qui te vient dans ces moments là, laisse ces pensées te traverser et te quitter, l'important c'est pas le contenu mais le mouvement qui se produit: pourquoi à ce moment là tu as éprouvé le besoin de te juger mal.

Je me dis qu'on peut très bien s'accepter "en vrai" mais recourir à de "vieilles" pensées pour répondre à autre chose.

Cela dit, pour moi, l'acceptation n'a rien d'une jouissance formidable de soi. C'est beaucoup mieux, mais c'est différent, moins bling bling si j'ose dire: c'est (re)découvrir la capacité à être enfin disponible à autre chose que soi tout en étant capable d'en tirer tout le bon pour soi sans acte de rétorsion. Bon, c'est vite dit, mais c'est comme ça que ça me vient.

Je voulais aussi dire au premier message que manger pour se réconforter est tout à fait naturel et physiquement justifié. C'est aussi écouter son corps que de répondre par la nourriture qui a un effet physiquement apaisant.
Ne faire que ça dès qu'on a besoin de réconfort, ou avoir besoin de réconfort tout le temps sans répondre autrement, c'est pas tant négliger son corps que négliger ses émotions. Quand on parle de carapace j'imagine souvent une armure qui nous protège des autres. Des fois, c'est surtout de soi qu'on tient à rester à distance.
47 ans à la maison ! 10072
On a tous des coups de mou, des jours où le moindre "défaut" semble être énorme... Le principal est de savoir oublier et passer à autre chose.
34 ans 3196
papille a écrit:

Ça peut être intéressant, après coup, d'essayer de ce voir ce qui fait que là, maintenant, ce genre de réflexion est venue.
Ne colle pas à ce qui te vient dans ces moments là, laisse ces pensées te traverser et te quitter, l'important c'est pas le contenu mais le mouvement qui se produit: pourquoi à ce moment là tu as éprouvé le besoin de te juger mal.

Je me dis qu'on peut très bien s'accepter "en vrai" mais recourir à de "vieilles" pensées pour répondre à autre chose.

Cela dit, pour moi, l'acceptation n'a rien d'une jouissance formidable de soi. C'est beaucoup mieux, mais c'est différent, moins bling bling si j'ose dire: c'est (re)découvrir la capacité à être enfin disponible à autre chose que soi tout en étant capable d'en tirer tout le bon pour soi sans acte de rétorsion. Bon, c'est vite dit, mais c'est comme ça que ça me vient.


=D>

Quel message inspirant Papille ! Ca donne à réfléchir...

Je te comprends Celia, le ventre, enfin la peau du ventre, c'est tout un symbole. C'est ce que je n'aime pas chez moi aussi. Mais depuis quelques temps, je m'aperçois que je focalise sur tout à fait autre chose : mes petites (pour l'instant) premières rides... C'est la première fois qu'un détail de ce type me détourne de mon sempiternel complexe du poids, ça fait bizarre :-k J'ai conscience que ceci n'apporte rien à la choucroute, mais ça m'interpelle en ce moment.

Bref, pour gérer tout ça, l'acceptation, c'est maintenant ! :lol:
39 ans Angers 1761
:lol: Aphasie, ça serait bien si c'était si facile !

C'est quand même marrant.. Je suis grosse, c'est un fait. Dire que je suis grosse, c'est aussi vrai que dire que je suis grande ou frisée ou que j'ai les yeux marron. C'est un fait. Et pourtant, ça passe moins bien dans mon esprit (dans l'esprit des autres, j'avoue que je m'en tamponne complètement).

En fait, être grosse ne me dérange pas plus que ça dans le fond. C'est juste mon ventre (oui, c'est journée fixette aujourd'hui !) que je ne trouve pas "esthétique".

Je ne sais pas pourquoi j'ai pensé à ça hier soir. Je me préparais à me coucher, devant le miroir et mon regard est tombé dessus. D'habitude je ne m'arrête pas mais là oui. Au final, l'écrire ici, c'était pour l'évacuer ^^.
Je crois que c'est quelque chose qui nous arrive à toutes, en tout cas moi ca m'arrive souvent: d'une manière générale, je m'accepte (à peu près) malgré mon obésité morbide... Et puis, un soir, va savoir pourquoi, mon image entière dans le miroir (souvent sans fringues) me fait un effet boeuf...
C'est pareil, un jour, lors d'une grève, je suis passée aux infos régionales, je faisais 20 kg de moins qu'aujourd'hui, et quand je me suis vue sur mon écran, j'ai eu l'impression de voir une baleine échouée sur son rocher... Depuis, j'évite soigneusement les caméras!
1574
Comment ton copain fait?
Demande lui... Ses mots arriveront peut être à te remonter le moral et à avoir un autre regard sur toi...
34 ans 16
Je me suis et je me pose souvent ces questions, Il suffit de passer devant un miroir je crois pour perdre un peu de sa contenance...

Déjà je suis d'accord avec la réponse si dessus, demande à ton copain, parce que moi oui j'ai fini par poser la question et la réponse m'a fait du bien, elle m'a apporté un petit sourire...

Maintenant, tu as fais une sorte de constat de ce à quoi ressemble ton corps, et décidément tu n'es pas en harmonie avec. Moi ce que j'ai décidé et que tu peux décider aussi, c'est juste de prendre soin de moi et de mon corps. Je ne pense pas que je ferai du 38 un jour, mais ça fait du bien de prendre soin de soi (j'essaie les conseils du sati), je ne te demande pas de faire pareille, mais j'ai reconnu au moins que je mangeais n'importe comment, alors j'essaie de réapprendre à mon corps, à faire les choses convenablement, comme manger à des heures précises... toi aussi tu peux essayer, juste redéfinir une certaine discipline de vie. arrêter le sucre finalement, le coca etc c'est pas aussi difficile que ça. Tu n'es pas obligée de faire un régime, mais juste trouver un moyen d'avoir une alimentation équilibrée, et faire un peu de sport de temps en temps. Commence petit à petit. Déjà le fait de le faire pour toi, pour ton plaisir est une grande motivation.

courage.
Je me reconnais un peu en toi, j'ai toujours voulu perdre mes kilos superflus depuis que je suis petite car dans ma famille tous le monde est squelettique et que j'étais ronde! je faisais 62kg pour 162cm!

J'avais honte de mon corps, et me venger en mangeant des sucreries quand j'étais triste! Pour mon cas, c'était tous les jours, ma mère adorait me traitait de gros thon, grosse vache et j'en passe! :cry:

Ne fais pas de régime! Surtout pas car tu risques de reprendre tout ce que tu as perdu meme voir plus! :?

L'année dernière, j'ai eu un déclic en tombant sous le charme d'un jeune homme génial! en voulant attirer son attention, je me suis mise a perdre des kilos, 8 au total! j'étais fière de moi! :D

Il suffit juste de trouver un but qui te feras reprendre confiance en toi, si tu as des amis géniaux il te soutiendront! pour commencer diminue les aliments plaisir, et marche très rapidement pendant une heure tous les jours! tu verras rapidement la différence!

en tout cas moi je te souhaites de tout cœur d'y arriver! cest dur mais le jeu en vaut la chandelle ;)
62 kg pour 1M62, j'ai vu pire... ce n'est meme pas médicalement un surpoids!
Moi, je fais plus de 100 kg pour 1M58 et j'ai du mal à me souvenir qu'on puisse se trouver rond avec 62kg pour 1M62... Pourtant, lors de mon premier régime (à l'age de 15 ans), je faisais 52 kg pour 1M58... Et c'est meme pas moi qui avais voulu maigrir, c'est ma mere...
Je confirme: les régimes et autres privations/restrictions font grossir à long terme. Et ils donnent des TCA aussi.
89 ans 9582
aurelie3367 a écrit:
62 kg pour 1M62, j'ai vu pire... ce n'est meme pas médicalement un surpoids!
Moi, je fais plus de 100 kg pour 1M58 et j'ai du mal à me souvenir qu'on puisse se trouver rond avec 62kg pour 1M62... Pourtant, lors de mon premier régime (à l'age de 15 ans), je faisais 52 kg pour 1M58... Et c'est meme pas moi qui avais voulu maigrir, c'est ma mere...
Je confirme: les régimes et autres privations/restrictions font grossir à long terme. Et ils donnent des TCA aussi.


+1
mise au régime avec 58 kg pour 1m71 à 15 ans. :shock:
B I U


Discussions liées