MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

heureuse ...mais ca dérange apparemment!

3544
Coucou les gens

J'écris ici pcq en fait je ne sais pas où écrire d'autre....

J'ai vécu des années en haïssant mon corps....je suis passée en 6 ans de 68 kg à  
123 kg...

je me détestais, me cachais je n'ai, aucune photo, ni vidéo durant cette période d'ailleurs.

Puis, ma santé s'en ressentant, j'ai passé le cap du bypass...on peut être pour ou contre, là n'est pas la question. Dieu merci, je m'en suis bien sortie, bien remise, pas de galère, de complication ou quoi que ce soit...

Depuis je suis donc redescendue a un poids "correct" selon moi, à savoir 85kg... pour 1m60....je reste "obèse" selon les chiffres..MAIS je m'aime bcp plus à présent....j'ose la robe, le talon, la féminité...chose "marrante", c'est qu'au même poids quelques années avant , je ne supportais pas de me voir...ironique non?

J'ai repris confiance en moi... sans pour autant me la jouer, ou rabaisser les autres par contre....pourtant on me reproche ma nouvelle "moi"...

je me "montre trop" , je fais de la "pêche aux compliments", je fais la maligne....en somme, je dérange. Ca ce sont les rondes qui m'entourent qui le disent.

une "amie" (+ mince) a dit en voyant une photo "pffff bientôt tu seras plus mince que moi :( !"

Bref, je suis vraiment triste....car je ne sais plus quoi faire....dois je me re-cacher? dois je enfin vivre pour moi, au risque d'être critiquée? Dois je simplement ignorer tout ça?....

Les gens ne peuvent jamais être contents pour les autres.....jamais.
26 ans 294
Vis pour toi hein !

On s'en fiche un peu, t'as le droit d'être heureuse. Les gens sont souvent dubitatifs devant les pertes de poids de ce que j'ai pu remarquer. Quand j'ai perdu, on m'a fait pas mal de remarques aussi, y avait juste ma meilleure amie qui était tout en positif en me disant que j'étais de plus en plus belle :P . Mais y a d'autres gens qui te culpabilisent limite, genre "moi j'arrive pas à perdre mes 5kg en trop machin...", puis d'autres qui s'en fichent, c'est assez variable en fait.

Bref, n'y fait pas attention et have fun 8)
33 ans 1547
Le plaisir des gens peut effectivement être source d'envie chez les autres, qu'on le prenne par rapport à son image ou dans autre chose (une activité, une relation, etc).
Si le plaisir que tu prends à ce que tu vis dépend de ce que tu suscites chez l'autre, effectivement, ces réactions envieuses vont beaucoup plus être présentes et sûrement plus te toucher que si ce plaisir ne passe pas la réponse de l'autre.

Parfois, c'est cela que les gens visent plus j'ai l'impression: le plaisir de se montrer plus que le plaisir d'avoir un corps dans lequel on est bien. Je me dis qu'on peut se sentir très bien dans sa peau sans susciter grand chose chez l'autre, en tout cas pas plus que la plupart des gens.

Tu saurais estimer si ton bonheur / bien-être dans ton corps est très dépendant du regard de l'autre?
Ça n'a rien de mal, mais si c'est le cas, je pense qu'il doit être difficile de ne pas recevoir ce type de réactions.

Et sur ce que tu dois faire, j'ai du mal à croire que tu puisses envisager de te "cacher" à nouveau. Tu penses vraiment ça possible ?
C'est comme si l'on ne pouvait pas faire autre chose que "se cacher" ou "se montrer"...
C'est dur aussi d'ignorer une critique, parce qu'elle est là et elle est souvent placée quoi qu'il en soit, qu'on le veuille ou non. Par contre, apprendre à le relativiser et à laisser à l'autre son agressivité, ça peut être aidant.
38 ans Sous les pins!!! 7782
papille a écrit:
Le plaisir des gens peut effectivement être source d'envie chez les autres, qu'on le prenne par rapport à son image ou dans autre chose (une activité, une relation, etc).
Si le plaisir que tu prends à ce que tu vis dépend de ce que tu suscites chez l'autre, effectivement, ces réactions envieuses vont beaucoup plus être présentes et sûrement plus te toucher que si ce plaisir ne passe pas la réponse de l'autre.

Parfois, c'est cela que les gens visent plus j'ai l'impression: le plaisir de se montrer plus que le plaisir d'avoir un corps dans lequel on est bien. Je me dis qu'on peut se sentir très bien dans sa peau sans susciter grand chose chez l'autre, en tout cas pas plus que la plupart des gens.

Tu saurais estimer si ton bonheur / bien-être dans ton corps est très dépendant du regard de l'autre?
Ça n'a rien de mal, mais si c'est le cas, je pense qu'il doit être difficile de ne pas recevoir ce type de réactions.

Et sur ce que tu dois faire, j'ai du mal à croire que tu puisses envisager de te "cacher" à nouveau. Tu penses vraiment ça possible ?
C'est comme si l'on ne pouvait pas faire autre chose que "se cacher" ou "se montrer"...
C'est dur aussi d'ignorer une critique, parce qu'elle est là et elle est souvent placée quoi qu'il en soit, qu'on le veuille ou non. Par contre, apprendre à le relativiser et à laisser à l'autre son agressivité, ça peut être aidant.


Papille a tout dit (et drôlement bien en plus!)
Tu vis pour toi pas pour les autres! Donc oublie les et n'écoutes pas les remarques.
Personnellement je sais que je me fous royalement de ce que pense les autres et les remarques sur mon physique ne m'ont jamais atteintes même quand j'étais mal dans ma peau.
Comme je le dis souvent je suis bien mieux aujourd'hui dans ma vie et dans ma tête que il y a 5 ans et 30kg en moins!

Après comme la si bien dit Papille "Si le plaisir que tu prends à ce que tu vis dépend de ce que tu suscites chez l'autre, effectivement, ces réactions envieuses vont beaucoup plus être présentes et sûrement plus te toucher que si ce plaisir ne passe pas la réponse de l'autre. "

Faut aussi prendre en compte le fait que tu as un blog et que tu es très présente sur facebook via des groupes donc les gens te voient et voient ton changement physique aussi ce qui peut entrainer des remarques quelles soient positives ou non. C'est sur que quelqu'un qui ne se montre pas (sur le net j'entends) et qui est très discret voir timide n'entrainera que peut de remarque.
3544
Effectivement, y a mon groupe facebook, et je suis regulierement dans la rubrique TDJ (oui j'ai piqué ce concept ici ^^)
mais voila, c'est aussi un groupe de rondes, je suis toujours ronde!
le souci c'est qu'elles font comme si, pcq je me sens bien/mieux, ben je joue plus dans la même cour, je ne fais plus partie des rondes "comme elles"....
P
52 ans 3714
Par rapport aux photos de ton blog, je te trouve belle et rudement bien foutue, très désirable.
Après la métamorphose de ton corps, ton comportement a dû changer, tes gestes, tes habitudes, ton maintien, et il est à peu près sûr que certaines choses t'échappent. Alors peut-être te la joues-tu un peu trop sans t'en rendre compte, c'est possible. Mais il y a certainement une grande part de jalousie des rondes qui t'entourent et qui voient ça comme une injustice. Pourquoi elle et pas moi ? Elles t'envient, tu les as trahies et la méchanceté naturelle qui est enfouie fait le reste.
Pour la remarque te ta copine mince, peut-être aussi qu'elle envie tes rondeurs, qu'elle voit maintenant qu'elle ne peut plus "rivaliser" à côté de toi, que les hommes n'ont plus d'yeux pour elles, ou que sais-je encore ?

Mais tu es heureuse dans ton nouveau corps, épanouie, tu respires la joie de vivre, alors vis pour toi, sans t'occuper des autres. Mieux vaut faire des jaloux que des indifférents. ;)
38 ans Sous les pins!!! 7782
86892 a écrit:
Effectivement, y a mon groupe facebook, et je suis regulierement dans la rubrique TDJ (oui j'ai piqué ce concept ici ^^)
mais voila, c'est aussi un groupe de rondes, je suis toujours ronde!
le souci c'est qu'elles font comme si, pcq je me sens bien/mieux, ben je joue plus dans la même cour, je ne fais plus partie des rondes "comme elles"....


La notion de "ronde" varie d'une personne à l'autre et souvent en fonction de nous aussi. Personnellement avec mon 50/52 j'ai des fois du mal à croire qu'une fille faisant du 40 se trouve ronde mais bon d'un autre côté je le comprends aussi car c'est vraiment une histoire de ressentie et je ne peux pas juger ce que ressent quelqu'un.
Pour moi le terme "ronde" est utilisé pour qualifier toute fille avec un peu de forme car moins blessant de dire ronde que grosse ou obèse. Mais objectivement je ne peux pas me qualifier de ronde! Je suis grosse et même obèse point. Pour moi une ronde c'est une fille avec un peu de forme mais pas quelqu'un comme moi par exemple. Après chacun est libre d'utiliser les termes qu'il veut car après tout le principal est notre ressentie par rapport à nous, je ne me compare pas aux autres de toute façon car tous le monde est différent!
33 ans 1547
Moui, en même temps, j'imagine que si l'on fait une proportion entre le nombre de "visionnants" et le nombre de commentaires envieux, on n'a seulement qu'un petit chiffre. Seulement peut-être t'exposes-tu plus dans ce type de sites communautaires que dans des endroits généralistes, je ne sais pas ? (D'autant plus si tu as plus de "reproches" dans des sites axés "image/esthétique")Tu cites d'ailleurs le même type de réaction envieuse chez une amie qui n'est pas ronde.
Combien de femmes rondes t'ont exprimé des avis bienveillants en comparaison ?
Bref, c'est peut-être là plus toi qui fait une différence entre être ronde et ne pas l'être.
De la même façon, "les femmes" ne sont pas des vipères, c'est juste très humain d'être envieux.
3544
Faustine83 a écrit:
86892 a écrit:
Effectivement, y a mon groupe facebook, et je suis regulierement dans la rubrique TDJ (oui j'ai piqué ce concept ici ^^)
mais voila, c'est aussi un groupe de rondes, je suis toujours ronde!
le souci c'est qu'elles font comme si, pcq je me sens bien/mieux, ben je joue plus dans la même cour, je ne fais plus partie des rondes "comme elles"....


La notion de "ronde" varie d'une personne à l'autre et souvent en fonction de nous aussi. Personnellement avec mon 50/52 j'ai des fois du mal à croire qu'une fille faisant du 40 se trouve ronde mais bon d'un autre côté je le comprends aussi car c'est vraiment une histoire de ressentie et je ne peux pas juger ce que ressent quelqu'un.
Pour moi le terme "ronde" est utilisé pour qualifier toute fille avec un peu de forme car moins blessant de dire ronde que grosse ou obèse. Mais objectivement je ne peux pas me qualifier de ronde! Je suis grosse et même obèse point. Pour moi une ronde c'est une fille avec un peu de forme mais pas quelqu'un comme moi par exemple. Après chacun est libre d'utiliser les termes qu'il veut car après tout le principal est notre ressentie par rapport à nous, je ne me compare pas aux autres de toute façon car tous le monde est différent!


ça je suis la première a le dire :)
36 ans Chartres, France 74
je te trouve trés belle, avec de trés jolies formes, j'aimerais te ressembler !
45 ans région parisienne 5831
C'est sûr qu'après un changement important, quel qu'il soit, il y a forcément un temps d'adaptation pour soi-même, mais aussi pour l'entourage.

Tes amies rondes te voyaient "comme elles", et là, elles ne te trouvent plus "comme elle", il faut qu'elle cherchent un nouveau positionnement. De même pour ton amie mince qui se trouvait "plus mince que toi" et qui se dit que maintenant, il va peut-être falloir qu'elles revoient leur copie. Ce n'est jamais simple de reconsidérer quelque chose qu'on a longtemps considéré comme acquis.
33 ans 177
des critiques tu en auras toujours que tu soit ronde ou pas
donc je pense qu'il faut que tu ignores toutes ces critiques

j'espère juste que tes amis t'accepte comme tu est maintenant,et même je l'espère quand tu était ronde

tu as aussi résumé une phrase que j'approuve à 100%

86892 a écrit:
Les gens ne peuvent jamais être contents pour les autres.....jamais.


comme tu la dit,vie pour toi et ignore les critiques

quoi que tu fasse,tu en auras toujours et parfois pour un rien

je suis aller faire un tour sur ton blog
tu est ravissante sur tes photos :)
J
48 ans 575
Je dirais aussi qu'il y a la notion de clan, l'esprit grégaire, vous faisiez toutes le même poids avec les mêmes regards face à ce poids, cela vous avez rapproché et puis tu perds ce poids en quelque sorte tu quittes ce club.
C'était votre lien principal.
38 ans très au sud 7830
Je vais mettre un peu mon grain de sel...
Je suis étonnée parce que je te pensais très "grande gueule" comme on dit MmeStrass, tendance "rien à secouer des critiques", mais là je te découvre bien plus sensible et vulnérable qu'il n'y parait au 1er abord donc (et c'est pas une critique hein).
Je vis en ce moment la même expérience que toi, en "moindre". Je suis passée du 50/52 au 46 pour 1M75.
Du point de vue de la silhouette nous sommes assez proche, vu que j'ai juste moins de poitrine que toi.
Alors je peux te dire que cette silhouette là, déjà à la base elle fait des envieuses. Et même parmi les minces oui. Parce que certaines auront beau faire, elles perdront quasi un os avant de perdre une culotte de cheval ou un bidon. Alors que dans la silhouette dite "sablier/en 8" tout est réparti de partout et surtout là où il faut faut.
Donc déjà à la base il y a cela, mais je suis bien d'accord personne n'y peut rien et les filles qui jalousent devraient arrêter de s faire du mal toutes seules, d'en faire aux autres et accepter leur corps. Mais c'est rarement aussi simple.
Ensuite puisque nous avons cette silhouette là, pourquoi ne pas en profiter?! Après tout personne ne trouve à redire quand quelqu'un utilise une aptitude intellectuelle, pourquoi ça bloque autant quand il s'agit du corps et pire du corps féminin? Cette silhouette permet de tout porter et est mise en valeur par tout bout de tissu marquant la taille, pourquoi la planquer?! Pourquoi ne pas profiter de cet avantage? Comme si j'avais peu de poitrine je m'éclaterai avec des maxi décolletés devant et dos, dans de la lingerie qui n'a pas besoin de soutenir etc... ben là pareil avec une silhouette façon pin up.

Ensuite je vais parler pour moi un peu là. Mais oui quand il y a une nouvelle silhouette il y a une tendance un peu ado peut être. C'est normal de tester ce nouveau corps, comment les autres le perçoivent, ce que je peux mettre dessus et l'effet que ça produit. Tester des nouvelles formes, longueurs etc... il faut l'apprivoiser quand même ce nouveau corps.
Alors oui il y a une tendance à se chercher dans le regard des autres, comme une ado qui découvre sa séduction. Mais nous sommes quand même des adultes aussi, mais il faut un peu en repasser par là.
Enfin c'est comme ça que je le ressens hein. Il y a quand je suis seule face à mon miroir puis quand je sors et alors là j'ai besoin de savoir si l'effet est raccord avec mon constat de devant le miroir. J'ai passé des heures à essayer mes anciennes fringues que j'adorais, d'autres fringues dans les boutiques. Mais il faut vraiment retrouver les codes de son corps et de son look.
Au milieu de tout cela il y a les autres qui voient faire. Qui nous voient oser aussi. Avec un regard bienveillant, agacé, jaloux, curieux... pas forcément figés dans un de ces regards, ça peut alterner.
La même mais en un peu différente. Parce que l'on a beau dire, l'extérieur influe quand même sur l'intérieur et l'épanouissement. Et là des fois je me fais penser à un petit chien fou qu'on lâche dans un champs alors qu'il marche toujours en laisse en ville. Je m'explique... j'aime enfin mon corps, je fais des choses que j'aime avec (danser), m'habiller). C'est une sensation de liberté grisante.
Il y a des gens qui font comme s'ils ne voient rien (pudeur, jalousie, peur de me blesser sur mon poids). D'autres hostiles (et tu t'arrêtes quand? Tu te prives tu vas jamais tenir. Donc t'es plus ronde, juste potelée etc etc là j'ai mis les pas trop vaches). Et aussi des gentils.
Je m'accroche aux gentils. Ce sont des personnes qui me veulent du bien. Qui sont contentes pour moi. Et parmi les hostiles et bien il y avait visiblement de faux amis. Cela a aussi permis de faire un tri. Car oui il y a des gens qui cherchent à être entourés de personnes qui à leur sens les mettent en valeur et là ben tu fais tâche maintenant.

Enfin désolée du pavé, mais garde les positifs. Questionne toi sur la relation que tu as avec ceux qui sont négatifs et pose toi cette question: qu'est ce que le fait que je sois "grosse" leur amenait?
33 ans 1547
Je suis bien d'accord sur les mouvements d'excitation qui nous traversent dans ces moments là. Sans que ça cautionne certaines méchancetés du tout, je crois qu'il ne faut pas négliger aussi la façon dont notre excitation, enthousiasme, et auto-centrage (le trio classique de la perte de poids sur le court-terme) peut constituer aussi quelque chose de difficile dans le lien (je pense à des liens proches). Les bons amis se disent que c'est une période et que ça va passer, ça n'enlève en rien le fait que ce soit pas forcément très agréable d'être pris pour un miroir ou un objet d'appui-par-rapport-à-soi et de sentir l'autre plus occupé par lui, ses sensations, ses vécus et son image que par le lien. En général, ça, ce sont justement les bons amis qui savent le nommer, ou qui essaient de supporter le temps que ça passe (d'où les questions sur: quand ça s'arrête? je crois). Je ne pense pas être la seule du tout, mais je ne sais pas si c'est le cas de MlleStrass évidemment. Pour qui je pense qu'il faut différencier les sources des remarques désobligeantes. J'ai l'impression qu'elle parle de filles qu'elle ne connaît qu'autour de l'image des femmes rondes ou de remarques écrites autour de photos, je me trompe ?

Effectivement, si ce sont des personnes proches avec qui elle entretient une relation réelle, c'est différent, mais dans ce cas, ça me semble aussi plus propice au dialogue, non ?
B I U


Discussions liées