MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Méthode d'approche

100 ans 591
Imaginons que vous soyez toutes célibataires. Imaginons que vous avez parmi vos connaissances un homme sur lequel vous avez tilté.
Comment feriez vous pour vous rapprocher ? Je rappel que  
cet homme (ou cette femme) est une pure connaissance; vous lui parlez de temps en temps, entretenez de bons rapports.. mais rien de plus !
Quelle serait votre méthode.. :-$
30 ans 78 1411
je suis du genre timide et pas du tout rentre dedans, alors je lui proposerais (au bout de 15 ans d'hésitation :lol: ) un ciné avec un restau, ou quelque chose dans ces eaux là, histoire de le connaitre mieux, car les connaissances parfois tu t'aperçois que tu fantasmais dessus et qu'au final ça valait pas le coup.
Après je ne sais pas faut installer une relation un peu plus amical pour ma part. Je sais j'suis lente ^^
P
52 ans 3714
Qui est-ce qui pose la question : l'individu ou la femme ? ;) Parce que même si tu as dépassé ce cap, beaucoup de femmes ont peur de faire le premier pas.

J'essaierais de créer un climat propice à une approche si la situation ne le permet pas. Je veux dire que chacun a ses habitudes et qu'une personne parfaitement à l'aise dans une boîte ne le sera pas forcément au cours d'un repas, par exemple. Donc, déjà de déterminer où et comment tu te sens le plus à l'aise pour approcher un homme.

Ensuite, chercher à le séduire. Le moyen dépendra de cet homme, de sa réceptivité : approche timide ou plus directe, le but étant de savoir si tu as tes chances avec lui.

Une fois le contact plus que de "pure connaissance" établi, si tu sens qu'il est intéressé (ou même si il ne le sait pas encore), engage le dialogue, sois attentionnée à ce qu'il dit, sois souriante et tu pourras alors commencer la phase de séduction proprement dite. Tu lui fais un peu les yeux doux (mais pas de niaiserie ni de soumission) et si vraiment tu lui as tapé dans l'oeil, la suite devrait se passer comme tu le souhaites.

Facile à dire tout ça, hein ? Mais quand faut y aller, on y va. Si tu penses qu'un gadin vaut mieux qu'un regret, alors risque le gadin sans te poser de questions. ;)
M
43 ans Ici et là... 2039
Je suppose que la 1ère chose à faire serait de devenir plus qu'une simple connaissance afin de vérifier si le tilt se transforme et en quoi il se transforme.

Après comment faire ? Tout dépend du caractère de chacune, il y a celles qui vont foncer et les autres plus timides donc peut être plus "délicates", plus lentes...
30 ans Paris 3680
Je suis d'accord avec les remarques sur "devenir plus qu'une simple connaissance".

Pour ma part, j'suis assez spontanée et je peux être facilement à l'aise avec les gens, rire, bavarder, trouver des trucs communs, maaaaais ça cache en fait ma maladresse face à une personne qui me plaît.
Mais lui parler plus souvent, boire un verre pour faire connaissance, se voir de temps en temps puis plus souvent, trouver des points communs, ça peut être un début pour qu'il ou elle cesse d'être une simple connaissance...

Ensuite tout dépend du caractère oui, tu as quel type de caractère ?
100 ans 591
Prax a écrit:

J'essaierais de créer un climat propice à une approche si la situation ne le permet pas.Donc, déjà de déterminer où et comment tu te sens le plus à l'aise pour approcher un homme.


Très bien vu.. J'ai lu restau, ciné, pour ma part ça pose un problème puisque je ne suis a l'aise que chez moi ! Je ne laisse jamais un homme m'approcher quand je suis sur SON territoire, jamais.

Kuro_Hime a écrit:
Ensuite tout dépend du caractère oui, tu as quel type de caractère ?


Je suis timide, mais ça ne m'empêche pas d'avoir de la conversation. Mais l'équation groupe d'extravertis + moi marche très mal.. en général j'opère en face to face, encore faut-il avoir la possibilité d'être seule avec la personne, c'est la phase la plus compliquée.
Tu dis que tu ris, bavarde, je t'imagine assez tactile, en fait c'est ce qu'il faudrait que je fasse plus mais.. :?


Après je posais la question pour vraiment avoir vos tactiques, selon vos tempéraments et prendre ce qu'il me semble bon, après j'imagine que c'est au feeling mais la drague c'est tout un truc ! J'ai même vu des émissions ou y a des coach pour apprendre aux nuls :-s
M
43 ans Ici et là... 2039
Je n'ai jamais vraiment dragué en vrai puisque j'ai rencontré mon ex-mari et mon chéri actuel sur des sites de rencontres. Nous avons fait connaissance par internet et téléphone interposé et ensuite on s'est rencontré sans vraiment se draguer.

Je sais aussi que les mecs qui m'ont dragué étant plus jeunes dans le métro ou dans la rue, je les trouvais lourds : c'est pas parce que j'ai de beaux yeux et qu'ils ont flashés dessus qu'on va vivre le grand amour :roll:

Alors certes tu as tilté, mais avez-vous des points communs ? Est-il célibataire ? Est-il hétéro ? As-tu son n° de tel, son mail ou un moyen de le contacter ? Est ce une connaissance commune d'ami qui pourraient t'aider ? Dans quel cadre le connais-tu en résumé ?
P
52 ans 3714
Un restaurant ou un cinéma est un territoire neutre. Et puis le ciné, perso je trouve ça décalé. Soit ça fait ado qui veut emballer, soit ça fait sortie entre deux intellos pour certains types de films, soit ça fait sortie entre bons potes qui vont se marrer devant une toile. Et comme là tu as envie d'autre chose.......... :P

Puisque cet homme est une connaissance, si tu as parfaitement confiance en lui, invite-le donc à dîner vu que tu n'es à l'aise que chez toi. Si il accepte, c'est déjà bon espoir et là tu prépares un petit repas, ni trop ordinaire, ni trop repas d'amoureux (pas encore, pas encore..........)

Après, arrivée à ce stade, je pense que tu n'as plus besoin de conseils supplémentaires. Tu t'habilles comme tu le sens (si tu connais un peu ses goûts, tu vas dans ce sens) et cote à cote sur le canapé pendant l'apéritif, le premier baiser n'aura peut-être même pas à attendre la fin du dîner. ;)
30 ans Paris 3680
Eh bien non Crakhead, je ne suis pas spécialement tactile, j'ai un vécu qui fait que justement ce côté tactile me fait très peur (mais ce n'est pas le sujet ^^)

Et justement c'est parce que je suis nulle en drague que je rigole beaucoup, je me "protège" un peu sous couvert d'humour je crois ^^

Si tu n'es à l'aise que chez toi et que tu le connais suffisamment, tu peux éventuellement lui proposer une petite soirée repas sympa et film? Pour le ciné je sais pas si c'est si décalé après tout dépend de si on veut d'abord faire connaissance un peu tranquillement sans se presser et auquel cas, je pense qu'un bon ciné peut être sympa, ou si on veut faire comprendre à l'autre en face qu'on veut pas juste être pote je suppose...
38 ans très au sud 7830
tu as aussi les regards.
Tu le fixes pendant un temps l'air de rien (pas avec un air de serial killeuse hein, juste un petit air songeur) et quand il capte tu dévies le regard avec un sourire (genre oops en flag')
si ensuite il te sourie, il cherche à nouveau si tu le regardes et qu'il cherche ton regard c'est qu'il est certainement intrigué et là il n'y a plus qu'un pas vers intéressé (voir t'y es déjà).
Et alors là tu n'auras qu'à le laisser faire (et il croira en plus qu'il a fait le 1er pas) ou continuer sur ta lancée et l'aborder ensuite.
Sinon moi j'aime bien tester avec le regard et si je sens que c'est bon j'aborde l'intéressé avec la carte de l'humour en rebondissant sur quelque chose que j'ai entendu sur lui (en plus ça lui montre mon intérêt pour s petite personne)
29 ans Troyes 115
Ben c'est simple je le prend entre quatre yeux et je lui dis "tu me plais toi".

Non sérieusement je suis une brêle, tant que c'est de la discussion sans arrière pensé je gère, enfin du moins maintenant, mais après....

J'ai fait deux approche dans ma vie et se fut DES CATASTROPHE... Mais si il y a une solution miracle je suis preneuse. J'ai même quelques regret de n'avoir rien tenté avec une personne récemment, même si j'ai son numéro de téléphone.
S'il y avait une recette, je pense que ca se saurait!
Tout ce que je peux te conseiller, c'est de surtout pas utiliser une "méthode d'approche" que tu ne sens pas, simplement parce que tu l'as lu ou entendu qq part.
D'ailleurs, ca vaut pour tout dans la vie: ne pas faire qqch qu'on ne sent pas.
Bon, d'accord, si on est très timide et qu'on ne sent rien, on ne fera jamais rien...
Non, l'idée, c'est de choisir une approche qui te convient, avec laquelle tu te sens à l'aise.
Sachant que ce n'est pas toujours évident pour une fille de faire le premier pas. Certaines le font, parfois avec grand succès. Personnellement, la seule fois où j'ai essayé de pousser un peu les choses, parce que je croyais que l'homme en question était trop timide pour le faire (il m'invitait au ciné ou au resto au moins 2 fois par semaine mais il ne se passait jamais rien), je me suis ramassée lamentablement: il ne m'avait tout simplement pas vue comme une femme (sic) et n'imaginait pas que je puisse attendre autre chose de lui que de l'amitié...
26 ans 294
Je fais juste une synthèse de la façon dont je procède d'habitude, même si comme ça ça fait un peu mode d'emploi :lol: . Je suis très timide, et du coup je me fixe des indices/certitudes pour oser donc bon ça vaut ce que ça vaut.

Je joue pas mal avec les regards aussi, si ça accroche bah, j'essaye de discuter via les réseaux sociaux (je suis plus à l'aise qu'en vrai, au début ) puis quand je sens qu'il y a un véritable attachement qui se fait, une complicité, je laisse partir deux-trois sous-entendus, histoire qu'il ne tombe pas des nues. Là ça dépend encore de s'il répond favorablement ou non. Puis un jour, je lui propose d'aller boire un verre, se voir. A partir de là j'essaye de me rapprocher petit, proximité physiquement puis juste effleurer la main,...

Ça dépend surtout de l'homme et du feeling aussi. C'est assez compliqué au final mais j'ose clairement parce que je me sens encore plus mal quand je suis dans l'interrogation. Faut improviser. Le plus dur c'est de passer du cap de "connaissance" a la complicité mais si ça ne se fait pas et/ou qu'il n'y a pas d'attirance, c'est mort. Assez variable en somme.
33 ans 625
Personnellement j ai toujours pensé que la drague etait une sorte de danse.
Il faut etre deux pour que ce soit vraiment joli.
Pour vraiment pouvoir draguer quelqu un ou du moins l approcher pour se rapprocher ( oui ca fait un peu repetitif : p ) quelque part il ou elle doit en avoir envie aussi. En partant de ce principe là, j ai toujours pensé que lorsque j etais interesse par quelqu un et qu il repondait a mes invitations a peine voilé ... cela voulait dire que j etais sur la bonne voie e que le jeu de seduction pouvait commencer ^^
sirenza a écrit:
j ai toujours pensé que lorsque j etais interesse par quelqu un et qu il repondait a mes invitations a peine voilé ... cela voulait dire que j etais sur la bonne voie e que le jeu de seduction pouvait commencer ^^

Ca ne marche malheureusement pas toujours: comme je l'ai déjà raconté, j'étais attirée par une simple connaissance, à mon avis mon attirance se voyait comme le nez au milieu de la figure. Il m'a demandé mon numéro de téléphone sous un pretexte bizarre, puis il m'a appelée et a commencé à m'inviter au resto et au ciné. On rigolait bcp, on avait une grande complicité. Mais ca n'avancait pas. Je me suis dit "il n'ose pas" et je suis devenue plus claire, jusqu'à ce qu'il comprenne enfin... Et là, il me sort que c'est un malentendu, qu'il ne m'avait jamais vue comme une vraie femme et n'imaginait pas que je puisse attendre plus de lui que de l'amitié... Ah bon, je suis quoi, alors, si je ne suis pas une vraie femme? Un robot???
B I U