MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Je ne comprends pas la situation

L
32 ans 209
Bonjour,

J'ai besoin de vous parler de ma situation pour avoir votre avis.
J'ai un copain depuis 2 mois et on s'entend vraiment bien.
Il a 28 ans et habite actuellement chez sa  
mère donc il vient souvent chez moi (j'ai mon appartement).
Il y a 4 ans il a été licencié après avoir subi du harcèlement pendant plusieurs années, il a été obligé de retourner chez ses parents car il ne pouvait plus payer le loyer. 2 ans après, il perds un de ces parents et il a encore traverser une mauvaise passe.
Ca fait 4 ans qu'il est chez sa mère (ce que je comprends vu la situation). Il s'est mis en statut indépendant pour faire des petits boulots et il veut juste gagner le minimum (même pas le smic) puisqu'il n'a pas de loyer à payer (et d'ailleurs il ne pourrait pas le payer). Il veut maintenant profiter de la vie et devenir artiste et vivre de sa passion. Le hic est que ça fait 2 mois (depuis qu'on est ensemble) qu'il n'a rien fait pour avancer ses projets. Il a des économies et se fait bâtir une maison sur un terrain familial, il a décidé de faire une partie des travaux lui-même donc ça va encore durer 1 an.
Vu qu'il vient souvent chez moi il participe aux frais et fait quelques courses et le ménage.
J'ai l'impression qu'il ne sait pas où il va et ça m'inquiète car je ne me vois pas vivre avec lui.

Je gagne plutôt bien ma vie et je suis autonome.

Suis-je trop dure ? faut-il que je lui laisse du temps pour se trouver ? qu'en pensez-vous ?

Merci !
P
52 ans 3714
Tu es tombée sur un rêveur, un homme qui ne s'en fait pas, qui se contentera peut-être de peu pour vivre, qui sera heureux avec trois fois rien, un esprit vagabond, bohème. C'est une sacrée différence de niveau sociale, presque culturelle et lui laisser le temps ne servira qu'à en perdre si il s'est déjà trouvé et qu'il n'a pas du tout envie de changer. Tu peux essayer de le faire entrer dans le moule que la société a forgé mais ce n'est pas sûr qu'il soit heureux si il se plie à ta volonté, et au bout du compte, toi non plus.
33 ans 625
Bonjour !

Sans vouloir paraitre trop dure, oui je pense que tu vas un peu trop vite !

Ca fait seulement deux mois que vous etes ensemble, vous n en etes pas encore au stade ou vous devez reflechir a vivre ensemble, a faire des enfants ensemble, au partage de tache ou du financement ...

Quand a lui, il est manifestement perdu, ca arrive malheureusement, ca ne veut pas dire que ca va durer, il lui faut juste un peu de temps pour se trouver ... par contre tu peu en parler avec lui ... pas forcement de tes inquietudes mais tu peux t investir dans sa recherche de " lui meme ".
40 ans 04 5576
Pareil.
Que tu ne te vois pas vivre avec lui au bout de deux mois ne me choque pas, elle est toute jeune votre relation. Tu as du temps.
Commence à parler de ce qu'il voit pour lui dans l'avenir et si cette vision te plait, tant mieux. Sinon bah tant pis. A toi de voir ce que tu veux de suivre ton ressenti. Personne sur ce forum ne peut répondre pour toi. Tu es toi, pas une autre, seule toi peut savoir.
29 ans 1489
C'est à toi de voir ce qui te conviens, ou non. Tu as le droit d'avoir ton avis évidemment, et je pense aussi que tu as le droit de vouloir être avec quelqu'un qui a une situation plus stable.
Mais tu ne peux pas orienter les choix de vie de ce jeune homme, surtout si il semble être heureux.
Décider de vivre avec peu, de ne pas rentrer dans le système "traditionnel" du travail, est peut-être un choix risqué qui peut aussi sembler égoïste. Mais c'est aussi un choix courageux, et certainement plus honnête vis-à-vis de lui-même. C'est à lui maintenant d'assumer les inconvénients et de profiter des avantages de ce choix (qui n'est d'ailleurs pas irréversible). Un aspect à mon avis très important, c'est qu'il continue à participer si il est souvent chez toi et qu'il ne soit pas dans un rapport de profit.
L
32 ans 209
Merci pour vos réponses.

@Sirenza : je pense que tu as raison. On se voit beaucoup car il vient presque tous les jours chez moi et j'ai dû griller des étapes. Je lui en avait parlé déjà un peu, il m'a dit que si besoin (si on a une famille), il pourrait reprendre un boulot (mais il ne veut pas de patron). Je pense qu'on se voit trop et c'est pour ça que ça m'inquiète car je me suis projetée avec lui et c'est trop tôt. J'ai été obligée de le freiner car il voulait venir vivre chez moi et j'ai dit non.

Il ne veut pas de contraintes or la vie c'est aussi des contraintes. Ca me rend triste de me poser toutes ses questions car je me sens vraiment bien avec lui.
33 ans 625
Hey ne te sens pas triste, c est pas grave, tu es qui tu es !
Et puis c ets pas mauvais de se poser des questions, au contraire !

Neanmoins je pense que là tes inquietudes prennent le dessus je te conseil donc de lui en parler ( a nouveau ) afin qu il comprenne que tu lui laisseras le temps dont il a besoin pour se trouver, mais que tu as BESOIn qu il se trouve ... et non pas qu il se laisse vivre, parce que ce n est pas ce que tu recherches.

Nous comprenons tous que nous puissions etre " paumé " a un certain moment de notre vie, mais il ne faut pas non plus que ca dure trop longtemps ;)
L
32 ans 209
Merci pour vos réponses.

@Sirenza : je pense que tu as raison. On se voit beaucoup car il vient presque tous les jours chez moi et j'ai dû griller des étapes. Je lui en avait parlé déjà un peu, il m'a dit que si besoin (si on a une famille), il pourrait reprendre un boulot (mais il ne veut pas de patron). Je pense qu'on se voit trop et c'est pour ça que ça m'inquiète car je me suis projetée avec lui et c'est trop tôt. J'ai été obligée de le freiner car il voulait venir vivre chez moi et j'ai dit non.

Il ne veut pas de contraintes or la vie c'est aussi des contraintes. Ca me rend triste de me poser toutes ses questions car je me sens vraiment bien avec lui.
L
32 ans 209
oups désolée pour le double post.
29 ans 1489
lola35 a écrit:
Il ne veut pas de contraintes or la vie c'est aussi des contraintes. Ca me rend triste de me poser toutes ses questions car je me sens vraiment bien avec lui.


Oui, ça c'est en effet quelque chose qu'il va devoir comprendre, même si ça fait ch*er :P Pour avoir choisi des activités qui, d'une certaine manière, se rapprochent du mode de vie de ton copain, je comprends pourquoi il prend ces décisions (bien que je ne sois pas dans une situation financière précaire). Mais en effet, il y a toujours des contraintes! Faire de l'administratif, devoir avoir des contacts avec des gens qu'on n'apprécie pas forcément, devoir bosser alors qu'on n'a pas envie... Même en choisissant des activités qui correspondent à sa personnalité il devra faire face à ça l'assumer. Et c'est d'ailleurs en le faisant qu'on profite mieux des bons côtés. Il n'y a malheureusement pas de situations professionnelles "toutes-roses-bien-payées-je-me-casse-quand-je-veux-la-grosse-éclate" ;)
49 ans au feu rouge à droite puis au prochain carrefour à gauche ....... 1367
sirenza a écrit:
Hey ne te sens pas triste, c est pas grave, tu es qui tu es !
Et puis c ets pas mauvais de se poser des questions, au contraire !

Neanmoins je pense que là tes inquietudes prennent le dessus je te conseil donc de lui en parler ( a nouveau ) afin qu il comprenne que tu lui laisseras le temps dont il a besoin pour se trouver, mais que tu as BESOIn qu il se trouve ... et non pas qu il se laisse vivre, parce que ce n est pas ce que tu recherches.

Nous comprenons tous que nous puissions etre " paumé " a un certain moment de notre vie, mais il ne faut pas non plus que ca dure trop longtemps ;)


je pense que sirenza a raison .
j'irai même plus loin .
si tu te poses des questions comme ça c'est que cela te dérange et donc ..... il y a de la remise en question dans l'air ...
45 ans région parisienne 5831
Ton copain, on dirait mon mari au début de notre relation: pas de boulot, vivait chez ses parents, aucune envie de contraintes. Il ne voulait faire qu'un seul métier, mais ce métier est très recherché dans une voie complétement bouchée, et du coup, il avait laissé tombé... mais ne voulait faire rien d'autre...

J'avoue qu'au début, cela ne m'a pas dérangée, car franchement, je ne me projetais pas dans le futur: à l'instant T, on était bien tous les deux, et c'était la seule chose importante. Je ne cherchais pas à prévoir l'avenir avec lui, mais clairement, si je m'étais sérieusement posé la question, j'aurais peut-être rompu! :roll:

Puis, à mesure que notre relation s'est précisée, qu'on a parlé d'avoir une maison, des enfants, il s'est rendu compte tout seul qu'il allait bien falloir qu'il se trouve un boulot pour gagner de l'argent, parce que nos divers projets nécessitaient de l'argent, tout simplement. Du coup, de lui-même, il a commencé à devenir plus réaliste quant à son choix de carrière.

Bref, concernant ton cas, je pense qu'il est un peu tôt pour savoir si ce jeune homme a réellement un tempérament bohème ou pas, et si vous allez pouvoir rêver à un avenir commun ou pas. Tu veras bien par la suite si vos projets d'avenir se recoupent et vont dans la même direction, ou si ils sont complétement incompatibles. ;)
30 ans La Ville Rose 2320
Je te trouve un peu dure, mais je te comprends.

C'est sa façon de voir la vie, elle est un peu marginale mais, personnellement, je la trouve pas si mal. Le harcèlement au travail c'est ultra pénible, ça peut même traumatiser donc je comprends qu'il essaie d'éviter ça. Dans sa tête, le plus important, ça doit être de vivre, profiter de ses proches, de chaque journée où ça va, tout simplement ...
Perso, je trouve que construire sa maison c'est pas rien. Y'en a qui bossent, qui sont indépendants et qui ne le peuvent pas. Chacun son truc, chacun son parcours ...

Il n'a pas fait un choix facile, nous sommes jugés et classés selon nos revenus, nos professions ... Il a fait un choix différent mais pas moins légitime. S'il contribue à la construction de sa maison ça veut dire qu'il bosse dans le BTP, quelque chose du genre ? En plus il semble plutot responsable, il participe aux frais et aux tâches quand il vient chez toi, c'est pas mal.

Bon, en gros je comprends tes inquiétudes mais à mon sens, il ne fait rien de mal ou de stupide, c'est sa vision des choses et j'imagine qu'elle découle de ses coups durs, donc aime-le, soutiens-le et, s'il le faut, rappelle-lui qu'il doit penser à quelque chose de " concret " à côté, histoire de mener son " rêve " à termes, ou en tous cas, s'en approcher.
Essaie de voir le positif.
P
52 ans 3714
Il en faut des artistes. ;) Ils ont un mode de vie différent des salariés, ils ne savent pas toujours ce qu'ils feront demain mais c'est pas pire que le jeune diplômé qui rentre dans l'administration et qui sait qu'il va y rester 40 ans à faire la même chose. Personnellement ça me ferait peur et je suppose qu'un "esprit libre" comme ton copain serait encore plus effrayé.
L
32 ans 209
Merci pour vos messages constructifs.

Je suis quelqu'un de speed et j'essaye toujours d'aller de l'avant et c'est vrai que le fait qu'il soit cool me fait assez bizarre (mais ça me permet de réfléchir à moi même aussi).

Ca ne me dérange pas qu'il se cherche et qu'il essaye de trouver un boulot qui lui convienne, ce qui me pose problème est que ça dure depuis 4 ans et je ne sais pas combien de temps cela va durer. C'est une personne qui a plein de compétences et il est brillant et je trouve dommage qu'ils ne les exploitent pas mieux. Je crois en lui mais il n'a pas encore eu le déclic je crois.
Je pense que le mieux à faire est d'arrêter de se voir tous les jours pour justement ne pas précipiter les choses et prendre le temps. Je vais essayé de lui dire que je lui laisse le temps dont il a besoin mais que j'aurai besoin de concret à un moment donné sinon ce sera compliqué de continuer.
Merci pour vos messages :-)
B I U