MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ma santé et compagnie ...

Z
31 ans 258
Bonjour,

Je suis désolée par avance pour le roman qui va suivre mais je n'ai jamais eu l'occasion de parler librement de ma santé sans entendre "ouais mais t'es obèse".  
Comme si le fait de connaître la "cause" mettait fin à tout. Oui on sait pourquoi, on sait que c'est par ce que je suis énorme, mais est-ce une raison pour ne rien faire ?

J'ai 25 ans, et tout a commencé quand j'avais 14 ans. Mes premières règles. Elles ont commencé un beau matin de juillet et 365 jours plus tard, avec PAS UNE SEULE journée de repos, elles étaient toujours là. Oui, un an avec des règles quotidienne, pas de cycle, pas de répits et tellement de fatigue et d'angoisse ! Cette année était encore largement supportable puisque les pertes étaient minimes et sans douleurs. Après un an de règles sans poses (une famille je m'en foutiste au passage, bah oui j'ai pas gardé ça pour moi, mais je suis grosse alors tout ces problèmes c'est normal, je dois choisir entre grossir et supporter ou maigrir et croire aux miracles) j'ai enfin eu l'occasion de consulté un médecin. LE médecin de famille qui depuis toujours me disait, si tu es enrhumée c'est par ce que tu es obèse, tu as mal aux dents par ce que tu es obèses, et la grippe aussi ne touche que les obèses... Malgré tout, il me prescrit la pilule contraceptive pour réguler mes "hormones". Pendant 1 an, plus du tout de règles ! Magique. Et puis rebelote les règles reprennent sans prévenir. Alors s'en suit une succession de pilules différentes qui ne marchaient pas. J'avais mes règles pendant environ 2-3 mois puis un mois de pose entre deux. Mieux que rien. Et vers mes 18 ans, je quitte ma ville et volontairement, j'arrête ma prise de pilule. Mes règles se "règles" seules, elles deviennent plus régulière que j'aurais pu le souhaiter : 3 semaines de règles, 1 mois à 1 mois et demi de pose. Pour moi, vu les antécédents, c'était parfait.
Vers mes 21 ans, je déménage de nouveau pour me retrouver dans une situation compliqué. Là je commence à prendre du poids (j'étais stable à 85kg avant) et je grimpe jusqu'à 150kg aujourd'hui. Et mes règles reprennent au quotidien sans pose. Je laisse traîner pendant 1 an suite à de mauvaises expériences avec des gynécos et les urgences. On en me croyait pas, j'aurais du en mourir --'. Quelle raisons m'auraient poussé à mentir ?
Sauf que cette période d'un an est accompagnée de douleurs crescendo jusqu'au moment ou je n'en peux plus et je vais au urgences. Là il me disent, on ne vient pas aux urgences par ce qu'on a ses règles, rentrez chez vous. Le fait que je sois plus blanche que la neige, presque pas capable de marcher et pliée en deux n'a pas semblé les alerter. Je décide de prendre RDV chez une gynéco. Et enfin, elle me croit, j'en ai pleuré. ELle me dit ce n'est pas par ce que je suis obèse elle pense que c'est plutôt le dérèglement hormonal qui fait que je suis obèse. Le bonheur. Après plusieurs échos qui ne donnent rien, des frottis sans réponses elle tente un médoc censé jouer sur les hormones, le lutényl, 28 jours par mois. Je n'ai plus mes règles depuis que je le prends ! :)
Et il y a peu, après une discussion rapide sur le fait qu'à mon âge j'avais toujours une peau acnéique, ma gynéco me propose de passer à une pilule parfaite pour "soigner" l'acné d'adulte. Elle dit de toute façon le lutényl marche donc si la pilule ne convient pas on reprend le lutényl. Elle me demande une prise de sang pour vérifier mon taux de cholestérols avant de commencer la prise pour vérifier que je peux.
Autant vous dire que j'étais soulagée après 10 ans de calvaire d'avoir une solution même si je ne savais toujours pas ce que j'avais exactement. La gynéco elle même me disait que ce n'était pas juste les hormones mais que tant que le traitement marché, tout allait bien.

Donc je fais cette prise de sang (il y a quelques semaines) et elle me dit que je peux commencer la pilule mais que je dois rapidement consulter un médecin pour un problème de thyroïde car ma TSH est élevée. Elle ne me dit rien de plus. Alors je tapote sur internet pour savoir ce qu'est la thyroïde et la TSH. Et là je me dis que cette galère ne fait que commencer. Je n'ai pas l'habitude de me fier aux listes de symptômes sur les sites "médicaux" etc... mais là, tout y est ! Autour de moi on me dit que la thyroïde c'est traitement à vie etc... Malgré tout je suis "satisfaite" dans le sens que savoir que je suis "malade" de la thyroïde va permettre d'essayer de régler pleins de soucis que je croyais du à mon surpoids. Ma fatigue constante, ma perte de cheveux, ma peau ultra sèche, mes douleurs musculaires, etc... je me doute que tout va continuer puisque l'obésité joue aussi mais quand même. Et comme depuis quelques mois j'ai d'autres "symptômes" j'ai voulu savoir si c'était lié à la thyroïde avant de trouver le temps de consulter (je traîne par ce que je déteste vraiment les médecins --'). J'ai toujours su que mon poids entraînerai des tonnes de soucis médicaux. Le premier serait par rapport à ma circulation sanguine. Et justement, depuis plusieurs mois je ressent comme une pression désagréable au niveau du crâne avec des douleurs vives mais très courtes sur différente zones du crâne notamment quand je ris ou pleur, quand je me penche en avant, me lève le matin, me lève trop vite après un moment assise, et ça me fait comme des vertiges mais très légers. Je ne sais pas comment ça s'appelle mais je sais que ce ne sont pas des migraines. Tout ça accompagné parfois d'une sensation au niveau du coeur, comme s'il bloqué à un moment, mais je respire bien, je n'ai pas de "crise", juste la sensation physique que mon coeur bat plus fort quelques secondes ou quelques minutes.

Au final je n'ai pas vraiment d'info sur ce qui se passe, surtout tant que je n'ai pas consulté pour la thyroïde, mais je dois avouer que me sentir mieux avec les moyens du bord me suffis, même si ça ne pointe pas le doigt sur ce que j'ai précisément.


À quoi bon raconter tout ça, je ne sais pas, j'aimerais bien savoir si parmi vous quelqu'un a déjà connu un de ces soucis, c'est il réglé facilement ou pas du tout ? Je sais que j'ai besoin d'un bon bilan de santé pour tout mettre au clair, de plus j'ai reçu un papier pour m’inciter à faire le dépistage du cancer du col de l'utérus à partir de 25 ans, alors faut vraiment que je m'y mette et que je règle tout ça, malgré tout quelques témoignages seraient les bienvenues.

Merci.
Malheureusement, les médecins ont tendance à tout mettre sur le compte du poids... j'en sais qqch...
Mais de tels désordres hormonaux nécessiteraient quand même un bilan vraiment complet.
Quant à la thyroide, ca se soigne, et ca peut améliorer bcp de choses.
Mais il peut y avoir un autre pb hormonal sous-jacent qui cause TOUS les pbs, de la thyroide aux ovaires. Consulter un (bon) endocrino pourrait être la solution.
Il y a heureusement de bons médecins, non grossophobes... Ca existe!
Z
31 ans 258
Merci pour ta réponse, on m'a souvent parlé de voir un endocrinologue. Je crois que c'est ce que je vais faire plutôt que passer par un généraliste.
Zync a écrit:
Merci pour ta réponse, on m'a souvent parlé de voir un endocrinologue. Je crois que c'est ce que je vais faire plutôt que passer par un généraliste.

Dans ce cas, tu peux peut-être demander à ta gynéco de t'en conseiller un, et de te faire un courrier. Au moins, il aura l'historique... Tu es dans quelle ville?
Z
31 ans 258
Ma gynéco est à Moulins (03) et je ne suis pas loin. Je crois que je vais faire ça, je n'ai pas de médecin traitant ici de toute façon.
Zync a écrit:
Ma gynéco est à Moulins (03) et je ne suis pas loin. Je crois que je vais faire ça, je n'ai pas de médecin traitant ici de toute façon.

Dans ce cas, autant passer par la gynéco.
Par contre, si tu n'as pas de médecin traitant, tu seras moins bien remboursée.
Z
31 ans 258
J'ai l'habitude avec les remboursements etc... j'ai toujours eu des soucis de mutuelle, carte vitale, assurance etc... en plus des problèmes de santé, je suis bénie. ^^ Merci pour tes conseils.
Demande à la gynéco de te faire un courrier pour l'endocrino, c'est vraiment le plus simple dans ton cas. Et si tu as confiance en elle, n'hésite pas à lui parler de tes inquiétudes et demande lui de te conseiller un endocrino qui ne va pas te reprocher ton poids. Si elle est ouverte par rapport à ca, elle devrait comprendre!
Z
31 ans 258
Elle est plus qu'ouverte, elle m'a dit elle même "nous les femmes fortes on a suffisamment de soucis avec notre poids sans qu'en plus on nous en rajoute pour nous culpabiliser" ^^ Elle est elle aussi en surpoids, donc carrément apte à comprendre.
Zync a écrit:
Elle est plus qu'ouverte, elle m'a dit elle même "nous les femmes fortes on a suffisamment de soucis avec notre poids sans qu'en plus on nous en rajoute pour nous culpabiliser" ^^ Elle est elle aussi en surpoids, donc carrément apte à comprendre.

Bon, bin, avec un peu de chance, elle a une copine endocrino!
Z
31 ans 258
Peut être que toute la famille est dans le métier ! XD
29 ans 27
Bonjour Zinc,

Tout d'abord, je te trouve vraiment courageuse d'avoir enduré tout ça, et tout de même garder une force en toi ! Les médecins grossophobes, malheureusement, il en existe encore beaucoup trop...

Pour ce qui est des problèmes dû aux règles je ne peux pas t'aider, de même pour tes problèmes de circulation sanguine, j'en suis désolée.

Néanmoins, pour ta thyroïde, je te conseille vivement de consulter un endocrinologue !

On m'a décelé une hypothyroïdie, et je prends un traitement à vie. Et je peux te dire que ça te change pas mal la vie ! La fatigue, le stress, la perte de cheveux, etc... Le traitement va permettre à ton organisme de corriger tout ça ! Alors bien sur, il va falloir un temps d'adaptation (différent pour chaque cas, j'imagine) car pour ma part, même si cela fait environ deux ans, mon dosage augmente régulièrement afin d'arriver à celui qui me permettra de rester stable au niveau de la TSH. Cela implique bien sur des prises de sang régulières. Mais je peux te dire que depuis que je prends le traitement, je suis bien moins fatiguée, et je stresse beaucoup moins. L'impression de pouvoir reprendre sa vie en main ! De plus, le traitement pourra aussi te permettre de stabiliser ton poids, voir même d'en perdre un peu si cela est vraiment efficace et si c'est suivit d'une bonne alimentation ! Car oui, la thyroïde peut vraiment jouer sur ton poids.

Je tiens à préciser que je ne suis pas médecin et que cela reste une expérience et des conseils personnels, j'espère qu'ils t'aideront dans ta démarche !

Bon courage à toi :)
Z
31 ans 258
Merci pour ta réponse.

Je vais consulter dès que possible, je n'ai plus envie d'attendre.
C'est un traitement avec un seul médicament ou plusieurs que tu prends ?
29 ans 27
Non, c'est un traitement tout ce qu'il y a de plus basique : une petite pilule à prendre tous les matins au réveil, a jeun !
Z
31 ans 258
C'est un peu ce qui me faisait peur. Je sais déjà que je ne pourrais pas me passer du lytényl ou la pilule si je tiens à garder le contrôle sur mes règles (sauf si mes soucis de règles sont aussi du à l'hypothyroïdie). Alors j'étais un peu inquiète à l'idée d'un traitement encombrant.
B I U