MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Question courbe de température

F
31 ans 499
Bonjour,

Je ne suis pas en attende d'un bébé mais je me suis dis que c'est dans cette catégorie que je trouverais le plus de réponses...
Mon endocrino m'a demandé de faire  
des courbes de température suite à l'arrêt d'un traitement pour mes OPK (androcur + provames) qui, suite à une perte de poids, me causait trop d'effets secondaires (surtout douleurs). Mon gynécologue a vaguement abordé la possibilité d'un mauvais équilibrage du traitement.
Mon endrocrino a donc décidé de tout arrêter, je me faire faire des courbes + écho + prise de sang afin de tout reprendre au début.

J'aurais aimé savoir à quoi ressemble une courbe de température d'une femme OPK ? Est-elle similaire a celle d'une femme qui n'ovule pas ou bien a-t-elle des particularités ? (par ex un début d'ovulation puis une chute soudaine de la température ?)

Je suis relativement perplexe en regardant la mienne car je l'ai commencée le jour de l'arrêt de mon traitement (par curiosité) et elle montre une ovulation alors que je n'ai pas eu mes règles. (Je ne les avais pas non plus durant mon traitement).

Pour plus d'infos, je prenais le traitement du 1er au 21 jour du cycle (sur 28 jours donc). J'ai fais ma "pause" de 7 jours du 24 au 30 mai, je l'ai donc repris le 31 puis mon endocrino m'a demandé de l'arrêter définitivement le lendemain de notre entrevue donc le 4 juin.

Pensez-vous qu'il serait possible que le traitement était si mal dosé que j'ovulais quand même (d'où éventuellement les douleurs ? Mon corps allait à l'encontre des médicaments ?)

J'ai un pique bas de température les 6 et 7 juin puis ça remonte jusqu'à 37.3°C le 10 juin. Je table donc pour une ovulation dans ces dates là ce qui correspondrait à un cycle "normal" si on estime que mon arrêt du 24 mai représente le 1er jour de mes règles.

J'espère que mes questions et mon histoire sont compréhensibles... J'avoue que je n'y connais pas grand chose...

Merci d'avance pour toutes les informations que vous pourriez m'apporter !
M
43 ans Ici et là... 2039
Dans mon cas, ma 1ère courbe de température, après arrêt de la pilule a montré une différence de température donc une potentielle ovulation. Les courbes suivantes ne montraient plus rien, juste aucune différence de température... une courbe plate quoi. Je ne pense pas qu'une courbe OPK soit différente d'une courbe "sans ovulation", en même temps ma gygy m'a expliqué que souvent quand une femme n'ovulait n'ovulait pas on disait qu'elle était OPK...

Par contre ton mode de calcul est faux. On ne compte pas l'ovulation à partir du 1er jour des règles précédente mais à partir du 1er jour des règles suivantes. L'ovulation se produit 14 jours avant les règles. DOnc si tu as un cycle de 28 jours, elle se produit à J14, mais si tu as des cycles de 30 jours elle se produit à J16/ Là apparemment tu n'as pas de règles, donc pas de cycles, donc je ne pense pas qu'il s'agisse pas qu'il s'agisse d'une ovulation, plutot d'une réaction après l'arrêt du traitement.
F
31 ans 499
Je te remercie pour ta réponse ainsi que pour ta précision concernant le calcul.
Je suis totalement novice en matière de courbe de température et je ne revois mon endocrino que le 29 juillet, donc c'est long.
C'est d'autant plus long que ce nouveau rituel quotidien me fait paraître les journées plus longues également... :roll:
M
43 ans Ici et là... 2039
Par contre il y a un truc que je ne suis pas sûre d'avoir compris dans ton post. A un moment tu dis que tu n'as pas tes règles, ce qui veut dire que tu n'as pas de cycles. Et à un autre moment que tu prend un cachet du 1er au 21ème jour du cycle, ce qui veut dire que tu as des cycles. Donc tu as des cycles ou pas ??

Perso, gygy m'a donné un médoc pour faire venir mes règles car je n'en n'avais plus. Ca a marché donc j'ai eu un jour 1, cela m'a permis de commencer une pilule que j'ai commencé ce jour 1, je la prends 20 j puis j'arrête 8 j et je la recommence, même si ce n'est pas un jour 1, et ce n'est pas un jour 1 vu que depuis je n'ai plus jamais eu mes règles. Je ne sais pas si c'est très clair lol En gros j'ai eu un cycle pour commencer le médoc et depuis je n'ai plus de cycle mais je continue le médoc en m'arrêtant 8 j à chaque fois.

Je suppose que ton endocrino veut voir si tu as des cycles naturellement, parfois certaines OPK ont des cycles de 3 mois, d'autres n'ont pas leur règles naturellement pendant des années... Mais je sais pas trop pourquoi il te demande une courbe... Ca serait peut-être plus simple pour toi, et les journées te paraitraient moins longues si tu savais pourquoi tu fais ça. Tu devrais lui demander son but.
F
31 ans 499
Mon traitement fonctionne comme ta pilule, en fait c'est écrit cycle sur mon ordonnance, je pense pour sous-entendre que le traitement a un "roulement" de 28 jours, comme toi. Je n'avais pas mes règles durant le traitement et il est vrai que j'étais un peu impatiente de démarrer cette courbe, surtout pour prendre le rythme de cette nouvelle habitude.
Le traitement que je prenais était en fait le même principe que Diane35 seulement en 2 cachets au lieu d'un comme Diane (Androcur : Acétate de cyprotérone et Provames : Estradiol), ce qui me permettait d'avoir une contraception et un anti-acné-cheuveuxgras-hirsutisme-et-autres-symptômes-des-OPK :lol:

En fait mon gynéco m'a demandé d'aller chez un nouvel endocrino car j'avais trop d'effets secondaires avec ce traitement (beaucoup de douleurs insupportables aux ovaires ou à l'utérus, je ne sais pas + saignements), afin de rééquilibrer le traitement. Les douleurs on commencé après une perte de poids, il a également été étonné que je n'avais pas mes règles durant la "pause" de 7 jours. D'après lui cela pouvait être le signe que l'androcur était trop dosé par rapport au provames.

J'attendais en fait de l'endocrino qu'il baisse un peu l'androcur, source à mon sens de tous mes malheurs, mais il a décidé que ce n'était pas le bon traitement pour moi, et je pense qu'il veut aussi savoir si, suite à la perte de poids, mes ovaires ne se seraient pas remis en route, d'où les courbes de T°...
En plus mon gynéco a écrit dans sa lettre que je prévoyais une grossesse à moyen terme (j'aimerais commencer les essais avant mes 30 ans c'est vrai, mais j'en ai 25...) et là, à mon insu, tout ce petit monde s'est mis en ébullition avec consultation des confrères etc, et lorsque j'ai dis que ce n'était pas pour tout de suite, ils sont quand même restés bloqués sur cette idée de grossesse.

Bref, j'estime être relativement bien prise en charge, par des professionnels de santé respectueux, et qui, à priori, souhaitent vraiment m'aider à tomber enceinte (peut-être même un peu trop ? :shock: ). Mais c'est vrai que commencer les courbes avant même d'être en essai me semble fastidieux alors que je sais déjà que je serais certainement contrainte d'en faire aussi lorsque j'aurais décider d'entamer les essais pour tomber enceinte. Je pense que je vais très vite m'en lasser.

Merci pour tes réponses !
M
43 ans Ici et là... 2039
Vers 18 ans, pendant un temps j'ai pris Diane + Androcur, va comprendre lol ...

Du coup là tu as commencé ta courbe à l'arrêt de ton traitement mais rien ne prouve à quel moment du cycle tu en étais en fait. C'est bizarre qu'on t'ai jamais rien donné pour faire revenir tes cycles, perso j'ai pris du Duphaston pendant des années, c'était le seul moyen d'avoir mes règles.

Pour le bébé, je te dirais juste que 5 ans ça passe très vite, surtout quand on parle de cycle de la femme. Plus tot tu sauras si tu as des soucis, mieux tu pourras les régler calmement et avoir un bébé sereinement avant que l'âge fatidique se rapproche.
F
31 ans 499
Je suis d'accord avec toi à 100%, 5 ans c'est court en fin de compte pour tomber enceinte, surtout quand on est OPK. Malgré tout mon seul objectif avant de me lancer dans l'aventure est de finir mes études (il ne me reste que quelques mois). Je ne veux pas que mes hormones prennent le dessus et me rendent folle pendant cette période importante de ma vie.
J'ai également l'impression qu'il y a une vraie pression sociale autour de la maternité, et il est presque interdit de dire "si je n'ai pas d'enfant je serais quand même heureuse dans ma vie". Autant j'ai pu rencontrer des médecins qui trouvait aberrant de tomber enceinte en étant obèse, autant ça a l'air encore plus "choquant" de dire que je ne suis pas "née" pour être mère.
J'ai toujours dis à mon ami que si on ne pouvait pas avoir d'enfant on élèverait des chiens :D. Ce serait pour moi un aussi grand bonheur. (je ne compares pas les enfants aux chiens hein ! Mais moi, ça me rendrais heureuse).

Concernant mon cycle, en fait j'estime que mes dernières "règles" se situent du 24 au 30 mai lors de mon arrêt de traitement de 7 jours (ce qui devait être le cas si le traitement avait fonctionné). Je l'ai ensuite repris que 4 jours juste avant on mon RDV endocrino et qu'il me dise de l'arrêter définitivement.
Le plus déconcertant c'est qu'avant la montée de ma courbe, j'ai eu tous les symptômes d'une ovulation...
Mais ton explication de réaction après l'arrêt du traitement me semble plus cohérente !
Malgré tout, n'est-ce pas bizarre qu'un courbe puisse être "faux-positif" ?
M
43 ans Ici et là... 2039
Je ne voulais pas dire que tu devais être enceinte maintenant, juste que faire les examens et savoir où tu en es pourrait t'aider plus tard quand tu le déciderais et si tu le décides. OPK c'est un syndrome qui est différent pour chaque femme, donc mon conseil c'est juste de savoir où toi tu en es par rapport à ça : est ce que tu peux avoir un cycle facilement, est ce que tu ovules quand tu as un cycle...

Malheureusement tu ne peux pas faire comme si avec ton cycle. Soit tu en as, soit tu n'en a pas. Là tu n'en a pas donc pas la peine de te dire que si tu en avais eu un ... tu n'en a pas !! Quand au faux-positif , peut être que c'était une ovulation... on ne peut rien savoir avant que tu es tes prochaines règles. Si 14 jours après ce positif, tu as des règles alors ça sera une ovulation. Si tu n'as pas de règles ça sera un faux positif. De toute façon en général il faut faire plusieurs courbes pour se connaitre.

Comme je t'ai dis, j'ai fais des courbes, mais pas papier, sur internet, et le logiciel m'a détecté une ovulation sur mon 1er cycle, c'est un logiciel, il est bête et discipliné, mais en fait ce n'était pas une ovu car trop tot dans le cycle. Je ne sais pas ce que c'était, mais y'a pas que l'ovu qui fait varier ta température...
F
31 ans 499
Je suis désolée on s'est mal comprises :)
D'ailleurs je te remercie de m'apporter des réponses à mes questions.

Je ne dis pas du tout que tu me mets la pression, je disais que cette pression je l'ai ressentie suite à la grande effervescence qui s'est brusquement mise autour de moi, même si j'ai essayé de leur dire que si ça ne marchait pas pour moi je ne serais pas malheureuse comme certaines femmes qui vivent pour être mères. Je dois dire que sur ce point j'ai eu l'impression de ne pas être écoutée par le corps médical, non pas par toi.
Mais je reconnais que c'est un moindre mal car j'ai toujours eu la chance de rencontrer des spécialistes encourageants et disponibles.
M
43 ans Ici et là... 2039
Je fais partie de ces femmes dont tu parles et je regrette fortement de ne pas avoir été suivie comme toi tu l'es. On n'est jamais content de ce que l'on a lol
F
31 ans 499
Oui comme tu dis, jamais contentes !
Je suis désolée d'avoir exposé mon ressenti quant à la maternité sans connaître le tien, j'espère que je ne t'ai pas blessée.
Je te remercie pour tes réponses, j'y vois un peu plus clair !
B I U


Discussions liées