MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Au secours, j'ai 25 ans et ne sais pas flirter (lol)

31 ans 940
Bonjour à toutes et à tous,

J'ai déjà pu l'écrire dans certains messages ici ou là sur le forum, mais à la suite d'une "prise de conscience" ce week-end, je me  
décide à ouvrir un post sur le sujet: les flirts :mrgreen:

Voilà, comme le titre l'indique, j'ai 25, ne sais pas flirter et n'ai pas d'expérience avec les hommes.
Juste pour donner une idée de mon parcours, histoire que vous situiez: je suis restée en couple longtemps avec mon premier copain et ai embrassé un seul autre gars (il y a plusieurs années).
Dans les deux cas, la phase de séduction s'est faite par internet, le corps donc n'a jamais tellement été impliqué dans le processus. Du coup, me voici fraîchement célibataire et sans expérience et un peu perdue :lol:

Je ne sais en fait pas trop ce que j'attends en ouvrant ce post, mais voilà, le fait est que j'ai pris conscience ce week-end que j'avais vraiment une sorte de blocage: au cours d'une soirée, j'ai eu une discussion fort sympathique avec un monsieur, et il était assez clairement intéressé. Je n'ai rien fait parce que le contexte ne s'y prêtait pas trop et qu'en fait j'avais assez peu d'attirance pour le monsieur en question, mais dans ce processus j'ai aussi vraiment senti que j'avais une sorte de résistance physique, et c'est là que je m'interroge.

En effet, cette résistance était telle que je me suis demandée si j'aurais été capable de me laisser embrasser/d'embrasser, et ce même si le monsieur m'avait plu et que le contexte s'y prêtait. Et le fait est que... j'ai des doutes. Et ça m'ennuie beaucoup! :twisted:
C'est très étrange, en fait ma réaction primaire était de fuir, comme devant un danger: je sens que je dois lâcher prise quelque part, me laisser aller, et ma tête a plutôt envie de le faire, mais quelque chose en moi s'agrippe, a peur, et veut fuir.

Ok, c'est le tout début, et je devrais avoir d'autres occasions cet été (le week-end prochain d'ailleurs, j'espère :mrgreen: ), et je me dis qu'à un moment il me faudra juste faire preuve de courage, respirer un grand coup et me jeter à l'eau. N'empêche, ça me travaille beaucoup et je crains quand même de ne pas être capable de passer ce cap. Raison pour laquelle je vous écris. Et toutes vos réactions m'intéressent.
Voilà, désolée pour le pavé, et merci d'avance :)
38 ans très au sud 7830
hey mes tes réactions sont tout à fait normales tribulations hein ;)
j'ai peut être 10 piges de plus que toi mais parfois je les ai aussi ces réactions là! :lol:

tu te sens en danger, mais quelque part tu l'es un peu. Pas physiquement OK, mais séduire ou du moins jouer aux jeux de la séduction (autres mots pour dire flirter) c'est prendre le risque que l'autre refuse au pire, prendre le risque de rentrer dans un échange au mieux... donc quoiqu'il en soit s'ouvrir vers les autres c'est une forme de risque. Donc normal de flipper.

Ensuite le monsieur te plaisait moyen, j'ai envie de de dire ne cherche pas plus loin! quand tu tomberas sur un gars (ou une fille, je ne sais pas après tout je ne te connais pas) qui te fera twister les hormones et les neurones, tu n'auras plus aucun doute! ;)
de toutes façons de mode d'emploi il n'y en a pas vraiment, flirter dans le fond ça relève plutôt de codes immémoriaux, presque instinctifs je dirais. Fais toi juste confiance, tu sais, à ta manière tu sais. Tu verras ton corps parlera tout seul quand ça sera la bonne personne!'
N
42 ans Lyon 23
Bonjour,

pour moi, j'ai l'impression que tu prends le problème à l'envers.

Résister c'est bien.. et il faut que tu le fasse... mais cette résistance ne doit pas être physique, mais elle doit être dans ta tête !!

Ce que je veux dire, c'est que tu peux et doit rencontrer les autres, Tu peux et dois rencontrer un homme et essayer de flirter, l'embrasser et tout et tout..

Mais... La ou tu dois savoir résister, c'est dans ta capacité a te livrer complétement à lui.... à le faire rentrer dans ta bulle dans ton univers, dans ta vie...

C'est cette résistance qui doit être mis en place... Et quand tu penses qu'il sera le bon, tu pourras alors te livrer complétement à lui !!

Bref, profite de la vie, à ta manière, à ton niveau, avec tes envies..

Nicolas
31 ans 940
reinette81 a écrit:
hey mes tes réactions sont tout à fait normales tribulations hein ;)
j'ai peut être 10 piges de plus que toi mais parfois je les ai aussi ces réactions là! :lol:

tu te sens en danger, mais quelque part tu l'es un peu. Pas physiquement OK, mais séduire ou du moins jouer aux jeux de la séduction (autres mots pour dire flirter) c'est prendre le risque que l'autre refuse au pire, prendre le risque de rentrer dans un échange au mieux... donc quoiqu'il en soit s'ouvrir vers les autres c'est une forme de risque. Donc normal de flipper.

Ensuite le monsieur te plaisait moyen, j'ai envie de de dire ne cherche pas plus loin! quand tu tomberas sur un gars (ou une fille, je ne sais pas après tout je ne te connais pas) qui te fera twister les hormones et les neurones, tu n'auras plus aucun doute! ;)
de toutes façons de mode d'emploi il n'y en a pas vraiment, flirter dans le fond ça relève plutôt de codes immémoriaux, presque instinctifs je dirais. Fais toi juste confiance, tu sais, à ta manière tu sais. Tu verras ton corps parlera tout seul quand ça sera la bonne personne!'

Merci infiniment Reinette de ta réponse! Je me dis en effet que ma "peur instinctive" a quelque chose de normal, comme tu dis la rencontre avec l'autre présente toujours des risques, et comme je ne suis pas habituée à la rencontre physique, c'est normal que j'aie la trouille. Ce que je crains finalement c'est que justement mon corps ne me parle pas au moment fatidique :lol: (et bon, accessoirement, mes hormones sont très difficiles, très peu d'hommes m'ont plus à ce jour :lol: - les femmes je les regarde beaucoup, je peux parfois avoir de la fascination pour certaines, mais c'est plus un regard d'esthète, jamais eu aucune attirance physique ;) )
Cela dit ton message me "rassure" un peu, peut-être qu'effectivement le déclic se fera si je tombe sur un monsieur qui me plaît, ne serait-ce qu'un minimum :)


nicolas2lyon7 a écrit:

Ce que je veux dire, c'est que tu peux et doit rencontrer les autres, Tu peux et dois rencontrer un homme et essayer de flirter, l'embrasser et tout et tout..

Mais... La ou tu dois savoir résister, c'est dans ta capacité a te livrer complétement à lui.... à le faire rentrer dans ta bulle dans ton univers, dans ta vie...

C'est cette résistance qui doit être mis en place... Et quand tu penses qu'il sera le bon, tu pourras alors te livrer complétement à lui !!

Merci aussi Nicolas de ton message, par contre je crois qu'il y a un malentendu: pour moi, quand je te lis, tu parles d'une rencontre amoureuse, d'une volonté de s'engager dans une relation sérieuse avec quelqu'un. Dans cette optique, je suis totalement d'accord avec toi, il faut savoir préserver sa sphère personnelle avant de s'ouvrir complètement, attendre d'être certain que "c'est le bon" ;) . Mais personnellement, là, actuellement, ce n'est pas du tout ce que je recherche, car je sors d'une très longue relation amoureuse. Je me considère plus comme une personne en phase de découverte d'une vie "festive", dont le flirt fait partie.
Le fonctionnement d'une relation amoureuse, les risques physiques et affectifs et tout ce qui tourne autour, ça, c'est bon, je connais bien. Par contre, le flirt et la légèreté qui l'accompagne, ça non, et c'est ce que j'ai envie de découvrir, et je sens que j'ai des blocages à faire tomber :twisted:
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Tu as envie de collecter des échantillons de salive d'hommes et de femmes, et les différentes IST afférentes ?...
31 ans 940
le_chat_du_cheshire a écrit:
Tu as envie de collecter des échantillons de salive d'hommes et de femmes, et les différentes IST afférentes ?...

Absolument! Mais seulement d'hommes, et sans les ist de préférence :lol:



(Plus sérieusement, pour reformuler de façon peut-être plus claire, je veux juste faire quelques nouvelles expériences quoi... ce que font la plupart des adolescents, mais avec 10 ans de retard :lol: )
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Et tu fais comment pour savoir si la personne que tu embrasses au gré de tes nouvelles expériences n'a pas quelques trucs à te refiler en douce ?...


Je sais bien que pas mal de participantes sont du genre à dire "éclate-toi",
mais quand je vois des personnes s'offusquer en entendant le mot "herpès",
répondant qu'elles ont simplement "un bouton de fièvre",
je me dis qu'il y a encore du chemin à faire.
31 ans 940
le_chat_du_cheshire a écrit:
Et tu fais comment pour savoir si la personne que tu embrasses au gré de tes nouvelles expériences n'a pas quelques trucs à te refiler en douce ?...


Je sais bien que pas mal de participantes sont du genre à dire "éclate-toi",
mais quand je vois des personnes s'offusquer en entendant le mot "herpès",
répondant qu'elles ont simplement "un bouton de fièvre",
je me dis qu'il y a encore du chemin à faire.

C'est vrai que c'est une très bonne question (je me la suis surtout posée pour la mono, d'ailleurs), et évidemment la réponse n'est pas évidente. Tu fais bien de soulever ce point ;)
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Je n'ai pas voulu faire un inventaire exhaustif de toutes les IST transmissibles par ce mode. :lol:

...Sans parler des combinaisons diverses et variées...
31 ans 940
Ah mais ça peut être instructif! Si tu me mâches le travail moi je veux bien :lol:
Après, je ne vais pas non plus me priver de faire des expériences pour ne pas risque de choper quelque chose, mais je suis d'accord pour dire que s'il est possible de prévenir les risques, il faut le faire ;)
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
...Et comment "prévenir les risques", sans "non plus te priver d'expériences" ?...

:-k
31 ans 940
Précisément, c'est toute la question :lol:
47 ans Out of nowhere 3812
Tribulations a écrit:
Précisément, c'est toute la question :lol:

Je comprend mieux ton post sur l'identité sexuelle maintenant!
Si c'était nécessaire, rassures-toi, 25 ans ce n'est pas vraiment un âge avancé pour découvrir la sexualité (j'ai cru comprendre cela, peut-être que je me trompe).
Concernant la question des risques (notamment MST), seule une sélection sérieuse et les méthodes de protection classiques t'assureront d'une bonne garantie.
Il n'y a pas de peur particulière à avoir.
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Et quels sont les critères de "sélection sérieuse" justement ?...
47 ans Out of nowhere 3812
le_chat_du_cheshire a écrit:
Et quels sont les critères de "sélection sérieuse" justement ?...

Allons ce n'est pas à un vieux matou que je vais apprendre à feuler!
Interroger la personne sur sa vie amoureuse, ses expériences, voire lui poser la question si elle souffre de quelques affections. C'est surtout IRL que tu peux te faire une idée d'ailleurs. Après je suis d'accord que ce n'est pas infaillible mais ça peut éviter pas mal d'ennuis.
B I U


Discussions liées