MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Si je le quitte, qui d'autre voudra de moi?

47
Bonjour à tous et à toutes!

Voila, je suis depuis 5 ans maintenant en couple avec mon copain (on se connait depuis le lycée), et, avant de se mettre ensemble, on  
a vécu 3 ans en colocation pour nos études. Ce qui fait que finalement, je n'ai jamais été seule.

Cela fait bientôt un an que je pense ne plus l'aimer. Tout ce que j'appréciais chez lui m'agace désormais, je n'ai plus envie de lui, je m'ennuie terriblement... Je l'adore, mais je ne suis plus amoureuse. Pourtant, c'est une personne formidable qui participe (même plus que moi) aux tâches ménagères, prépare les repas etc... Il veut même penser à faire des enfants et à déménager dans un appartement plus grand... Sauf que moi, je ne veux pas, et je suis complètement incapable pour le moment de lui confier ça, car je sais bien que lui veut faire sa vie avec moi... Je n'ai rien pour comparer, et lui non plus, je suis sa première, et il est mon premier copain. Depuis bien longtemps je regarde les hommes comme une célibataire... Et je n'aime pas ça, ce n'est pas gentil. Les raisons pour lesquelles je reste? Elles sont très lâches et égoïstes: J'adore sa famille, sa famille m'adore, mes parents l'adorent, ils les adore... Egalement, financièrement, seule, je ne pourrai pas gérer, et je devrai repartir chez mes parents... Et aussi, parce que je déteste faire du mal au gens, pour l'instant, je reste. Je déteste ce que je pense, je me vois comme la pire des garces. Je suis de plus en plus distante et froide avec lui. Il le voit bien mais je crois qu'il se le cache...

Je me demande aussi si l'une des raisons pour laquelle je reste, c'est que je pense que, à part lui, personne ne voudra de moi... Aucun homme ne me regarde, à part les pervers ou les papis. Pourtant, je prend soin de moi et m'habille bien. Je suis trop ronde, j'ai de très vilaines jambes dues à mes problèmes de varices et de varicosités (j'ai 26 ans), des problèmes au genou qui font que je ne peux pas faire de sport ne serait-ce que pour perdre un peu de poids... J'ai aussi peur je pense d'être seule et de devoir tout reconstruire (si quelqu'un veut de moi), et aussi de me planter complètement...

Je suis quelqu'un de très entier normalement, et, je ne supporte pas de me regarder dans une glace. Je suis complètement perdue, et j'ai l'impression de lui faire perdre du temps, car il mérite d'être heureux... Avez-vous vécu ce type de comportement? Auriez-vous des conseils? Merci d'avance
M
90 ans 1565
J'ai connu cette situation indirectement,dans le couple de ma meilleure amie.
Elle a vécu tout ce que tu décris,pour exactement les mêmes raisons que toi.
Elle a quitté son mari en octobre dernier après avoir rencontré quelqu'un d'autre et regrette énormément aujourdhui d'avoir perdu tant de temps avec un homme pour qui elle éprouve énormément d'affection,c'est une sorte de frère mais avec qui elle n'a jamais été heureuse ni épanouie.
30 ans La Ville Rose 2320
J'ai une pote qui a attendu de rencontrer quelqu'un d'autre pour quitter son copain ... C'est une option.

Bon courage en tout cas !
29 ans Troyes 115
C'est une option d'attendre qu'elle rencontre quelqu'un ? sympas pour le gars qui au final sert de bouche trou...

Peu importe comment ça se passe pour toi tu n'as pas le choix il te faut le quitter, par respect pour lui. Tu perds ton temps dans une relation qui n'a pas d'avenir et tu lui fait perdre le sien en le laissant se projeter pour rien.
Apres c'est la vie tout les couples ne dure pas. Mais on ne reste pas avec quelqu'un juste pour ne pas être seule, surtout que au final cette situation ne te rend pas heureuse.Et pour ce qui est de retrouver quelqu'un ben ça tu fera comme tout le monde.

Financièrement y'a des aides, et t'être ta famille pour t'en sortir.
49 ans au feu rouge à droite puis au prochain carrefour à gauche ....... 1367
en fait vous êtes plus amis qu'amoureux ...

mais ne fait pas durer une situation intenable .
ça finira mal si tu attends ...
45 ans région parisienne 5831
Ma meilleure amie a vécu ça... deux fois! La première fois, c'était avec son premier petit ami sérieux: il adorait sa famille et réciproquement. Le jour où elle l'a quitté, tout le monde est tombé sur le Q, ça a été un drâme, y compris dans notre groupe d'amis, car personne ne s'y attendait. Au final, ça a été dur, mais ça valait le coup: elle a pu retrouver sa liberté et recommencer à vivre vraiment la vie qu'elle voulait: pour elle, ça a été une libération!

Le pire, c'est que quelques années plus tard, elle a recommencé: un autre gars, super entente entre les familles, et celui-là, elle l'a épousé en plus et s'est installée avec lui. Le jour où elle a voulu divorcer, ça a été encore le drâme, et en plus, pour elle, c'était la deuxième fois. Elle s'en est pris plein la tronche... Et pire que tout, elle avait 30 ans et elle a vite retrouvé un nouveau copain qui avait 10 ans de moins qu'elle! Tu imagines comment les gens l'ont villipendée. :roll:

Bref, cela n'a pas été une partie de plaisir, mais elle ne le regrette pas du tout: elle est désormais heureuse avec "son petit jeune" (comme je l'appelle :lol: ), ils ont 2 enfants et ils s'aiment.

Si tu sais que tu ne veux pas faire ta vie avec lui, alor quitte le: tu verras, c'est un mauvais moment à passer, c'est vrai, mais ensuite, c'est la liberté retrouvée. Tu n'as qu'une vie, plus tu attends, plus ce sera difficile, pars maintenant, avant d'avoir des enfants. ;)
47
Merci pour vos réponses c'est très sympa :)

Je n'ai pas envie d'attendre de rencontrer quelqu'un d'autre, je trouve ça très méchant pour l'autre personnellement. Il faudrait que je trouve le courage, mais comment parler de tout ça sans lui faire de peine (enfin, en tout cas, lui en faire le moins possible).

Financièrement, mes parents m'aident déjà assez, et, j'ai vraiment peur que personne d'autre ne s'intéresse à moi pour les soucis cités, et aussi, parce que j'ai peur de devoir tout recommencer, de renoncer à sa famille que j'adore vraiment... Enfin bon c'est vraiment dur...
45 ans région parisienne 5831
Tu pense que personne ne s'intéressera jamais à toi parce que tu es ronde, que tu as des varices et que tu ne peux pas faire de sport? Tu sais, si ces 3 critères étaient déterminants, cela se saurait! :lol:

Plus sérieusement, bien sûr que quelqu'un peut s'intéresser à toi: aucun de ces 3 critères ne font partie des critères "généralement redhibitoires" pour un grand nombre de personnes. Il y en a même deux qui sont vu de façon plutôt positive par pas mal de gens (les rondeurs et le fait de ne pas fair de sport). Ne t'inquiète pas pour ça.

Si tu n'intéresses que les papi et les pervers, c'est peut-être que tu n'as pas bien regardé, ou encore parce que tu n'as pas la tête à ça, étant préoccupée par ton couple actuel. Moi, je pense que rompre est le meilleur moyen pour repartir du bon pied: tant que tu n'auras pas réglé cette affaire, j'ai l'impression que tu n'arriveras pas à être psychologiquement prête pour une autre rencontre. ;)
S
31 ans 3465
Annoncer à une personne qui nous aime qu'on la quitte sans lui faire de la peine, c'est impossible. Tu lui en feras de toute manière, mais dis-toi que tu lui rends service et que c'est un mal pour un bien. Plus vite tu rompras, plus vite il pourra commencer son processus de deuil, s'en remettre et rencontrer quelqu'un d'autre. En restant avec lui alors que tu n'aspires plus à une vie commune avec lui, tu le bloques dans un mensonge. Comme tu l'as dit, il mérite quelqu'un qui l'aime vraiment...

Quant au fait de rester avec lui parce que tu as peur que personne ne s'intéresse à toi...Pour moi c'est aussi méchant que d'attendre de rencontrer quelqu'un avant de le quitter. Tu restes avec lui par dépit, parce que tu penses ne pas pouvoir trouver quelqu'un d'autre. Inverse les rôles, comment te sentirais-tu si tu apprenais qu'un homme reste avec toi parce qu'il a peur de ne trouver personne s'il te quitte? Tu ne te sentirais pas comme la troisième roue du carrosse? Pour moi ça revient à dire: Tu ne me plais pas plus que ça, je n'ai pas spécialement envie d'être avec toi, mais à choix entre être seul et devoir me taper quelqu'un dont je n'ai pas vraiment envie, je choisis quand même la deuxième option. En gros, à défaut d'espoir de mieux, je me contente de toi. Ce n'est pas très honnête non plus.

Ca ne l'est pas plus pour toi d'ailleurs. Au fond, tu préfères quoi? Passer ta vie avec qu'un homme, pour qui certes tu as de l'affection, mais avec qui tu n'as pas envie d'être ou être seule? Pour moi l'équation est simple. Je n'ai pas envie de me réveiller tous les matins à côté d'un homme en me disant que je ne l'aime pas, que ce n'est pas avec lui que j'ai envie de faire ma vie. Je me sentirais emprisonnée dans une vie que je ne désire pas. Autant être seule...
30 ans La Ville Rose 2320
Bien. Mais si tu ne restes pas avec lui en attendant de trouver quelqu'un d'autre, tu restes quand même avec lui par dépit ou par défaut ... ? Est-ce mieux ? Je ne juge pas, j'ai déjà fait pareil dans des circonstances différentes.

M'enfin encore une fois bon courage, parce que bien entendu, ça va être dur, pour tous. A mon avis, il n'y a pas de ruptures " propres " même ci certaines sont plus sinistres que d'autres.

Et concernant le célibat que tu sembles redouter bah ... Aussi effrayant que ça puisse te paraître, ça a ses bons côtés. C'est même plutôt cool. Dis-toi que c'est une expérience à vivre, un CDI avec toi même.

Juste par curiosité, tu lui donneras quoi comme " motif de rupture " ?
P
52 ans 3714
Garder un conjoint comme béquille ou attendre de trouver mieux avant de le dégager, quelle élégance. :roll:
N
32 ans 357
j'ai vécu la meme chose,
jai rencontré mon copain au lycée, on est resté ensemble... 7ans.
Et sur ces 7 années facile pendant 2ans je me disais que j'etais pas heureuse et que je revais un jour de trouver mieux.
Lui le sentais et me disait "personne voudra de toi avec ton caractere" et moi je me disais "mince il a peu etre raison" et comme il etait pas si méchant et qu'on passait des bons moments (meme si je sentais au fond de moi que c'etait pas l'amour le vrai celui avec le grand A) et bien je restais.
Puis un jour, je rencontre un garcon a une soirée et la coup de fondre immédiat et réciproque du coup jai quitté mon compagnon sans aucun regret.
Je me dis aujourd'hui que jamais je n'aurai dû douter de moi, biensure qu'on peut toutes trouver un homme qui nous aime et qu'on aimera, il ne faut pas douter de soi.
47
ZouZou-X3Again a écrit:

Juste par curiosité, tu lui donneras quoi comme " motif de rupture " ?


Déjà, il faudrait que je prenne mon courage à deux mains, parce que ce que je fais, c'est malhonnête, pour lui, et pour moi... Je ne sais pas comment aborder la chose. Je pense que quand je serai prête à lui en parler, je lui dirai quelque chose comme . "J'ai été heureuse avec toi, mais, ça fait un moment que je me rends compte que, plus le temps passe, moins je me sens épanouie. Je t'adore de tout mon coeur, et je tiens énormément à toi. Mais, je ne suis plus amoureuse. Tu as du le remarquer car je suis de plus en plus distante et désagréable, je ne suis plus en demande de sexe (ni toi non plus d'ailleurs depuis un bon moment... C'est très difficile pour moi de dire ça mais je pense qu'on devrait arrêter notre relation. Mais tu restes l'une des personnes les plus importantes de ma vie, et j'aimerais beaucoup que nous restions meilleurs amis comme nous l'étions avant, quand tu seras prêt." . Je suis plus que persuadée que ça ne se passera pas comme ça mais bon... Dans l'idéal, je voudrais lui dire ça. L'une des raisons pour lesquelles je recule énormément, mis à part le fait que depuis longtemps je suis intégrée à sa famille et que je l'adore (ça me ferait beaucoup de peine de ne plus les voir, avec tout ce qu'ils ont fait pour moi) c'est de me rendre compte qu'en le quittant j'ai fait une terrible erreur, non réversible. (Je peux tomber sur des "Bips" qui me feront du mal, me tromperaient, me prendraient pour leur boniche? Alors qu'avec lui, je sais que jamais,il ne me fera de mal pour quoi que ce soit.

Ma mère qui l'idôlatre, a réagi ainsi quand je lui ai parlé de ce que je vivais : " Franchement ma fille tu vas pleurer dans quelques temps... C'est une perle cet homme, et tu vas le regretter si tu t'en vas... En plus, il viendra plus me voir!" (Je sais bien que je ne dois pas rester avec lui pour faire plaisir à ma mère, mais, elle est tellement plus heureuse depuis que je suis avec lui. C'est son "rayon de soleil". Et, encore une fois, au fur et à mesure que j'écris, j'ai encore les mots "pas possible de payer un loyer seule", "personne ne s'intéressera à une fille avec des soucis dans le physique comme moi" (j'ai vraiment un physique particulier avec plein de trucs moches dont les jambes encore une fois), "J'ai 27 ans et je dois recommencer à zéro.. Si je veux des enfants un jour je dois me depêcher"... Je lutte constamment dans ma tête c'est vraiment très pénible. Et en attendant, je lui fais payer alors qu'il n'y est pour rien... C'est pas juste, et la fautive, c'est moi, et moi seule... En plus, rien à voir, mais on a acheté ensemble nos places à côté pour un spectacle en décembre...

Je sais bien que la meilleure chose à faire c'est partir, pour lui, et pour moi, et qu'il n'a pas à faire les frais de ma peur ou de mes doutes, ou de la facilité même... Il faudrait vraiment que j'y arrive... Je n'ai pas envie de retourner vivre chez mes parents, et encore moins envie de leur demander de m'aider à payer un loyer. Ils m'aident assez pour le reste (je suis au chômage que je n'ai pas encore touché, et lui a un travail étudiant...) Merci de tout coeur pour vos réponses et vos messages, bizarrement, ça m'aide un peu même si en même temps je suis complètement perdue.

nioki a écrit:

Je me dis aujourd'hui que jamais je n'aurai dû douter de moi, bien sûr qu'on peut toutes trouver un homme qui nous aime et qu'on aimera, il ne faut pas douter de soi.


Merci pour ton message Nioki. Personnellement, quand je sors avec des amies, ce n'est pas moi qu'on regarde, mais plutôt mes copines belles, et bien fichues (avec des rondeurs, mais pas "grosses"). Ca doit aussi dépendre de la confiance en soi j'imagine, car j'ai une copine, (qui a beaucoup maigri depuis), mais qui, étant bien plus ronde que moi, pouvait avoir qui elle voulait.
N
32 ans 357
a mais attend faut pas sortir avec ses copines canons enfin si mais je comprend du coup qu'elles puissent faire de l'ombre.
Moi quand je voulais rencontrer quelqu'un j'allais par exemple boire un verre seul en terrasse je prenais un livre ou des magazines je restais tranquille comme ca 1h ou 2 et forcement quelqu'un venait me parler après parfois personne venait mais j'avais passé un moment au calme a profiter du soleil donc cela me genait pas.
Sinon tu peux t'inscrire sur un site de rencontre (juste pour voir qu'il y a d'autre mecs bien sur cette terre qui sont capables de s'interesser à toi) cela booste la confiance (enfin moi cela ma rassuré) après avoir parlé plusieurs jours avec un garcon sur ce site on a décidé de se voir et la coup de foudre. J'ai direct appelé mon compagnon pour rompre avec lui.
47
nioki a écrit:

Sinon tu peux t'inscrire sur un site de rencontre (juste pour voir qu'il y a d'autre mecs bien sur cette terre qui sont capables de s'interesser à toi) cela booste la confiance (enfin moi cela ma rassuré) après avoir parlé plusieurs jours avec un garcon sur ce site on a décidé de se voir et la coup de foudre. J'ai direct appelé mon compagnon pour rompre avec lui.


J'y ai pensé mais en fait, pour moi, faire ça, c'est comme le tromper. Ca ne me ressemble pas. Et je me dis que dans les bars, il y a toujours des boulets. :lol: (c'est peut-être bête mais je suis comme ça :( )
B I U