MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

difference d'attitude des gens avec vous: de mince à ronde

N
32 ans 357
Ce matin je me faisais la réflexion que lorsque j’étais très mince (pour ne pas dire maigre) je n'avais jamais droit a des blagues qui touchaient mon physique, j’étais vraiment  
je crois considérée comme "normal" ou "belle" parfois seulement mon copain de l'epoque me disait "roh ma petite planche a pain" (normal j'avais pas de seins). :shock:
Depuis j'ai pris 25kilos mon corps a beaucoup changé.

Je me trouve pour ma part aussi jolie qu'avant j'adapte les fringues au nouveau poids cest tout et j'ai la joie de porter un bonnet D alors qu'avant j'avais meme pas de soutien gorge puisque pas de poitrine.
Sauf que je remarque que jai droit a des reflexions parfois, exemple de mon copain qui me dit "oh les grosses fesses" ou "on va avoir un bebe" en touchant mon ventre rond.
Même une copine a moi qui est super complexée (alors qu'elle est mince) me regarde parfois et me dit "t'es bras sont gros ca me rassure je suis pas la seule!!''(alors que ses bras ne sont pas gros du tout lol). :lol:

Bref je me fais la reflexion qu'avant on me disait rien sur mon corps hormis mon petit ami sur mes seins et aujourd'hui cest plus courant limite cest normal de balancer des reflexions sur la corpulence de quelqu'un.

Suite a un clash a table avec mon petit ami je lui ai demandé de plus me charrier sur le poids car je ne suis pas que cela. Pourquoi ne pas faire des blagues sur les blondes vu que je suis blonde ou sur les nains vu que je mesure 1m60 ? je veux dire par la que si on veut absolument faire des blagues parfois sur le physique pourquoi tapé toujours sur le meme truc ? les kilos en trop ?
Bref avez vous ressenti une difference dans l'attitude des gens avant après une prise de poids ? :roll:
47 ans pépettesland 1803
nioki a écrit:
Bref avez vous ressenti une difference dans l'attitude des gens avant après une prise de poids ? :roll:


Non.
Par contre je suis petite aussi et là oui, c'est sur ça qu'on me charrie en général. Comme quoi ;)
G
50 ans 1626
Non plus
Des taquineries oui mais pas méchantes
j en rigole même
J ai la même taille et pour te dire le poids de mes 20 ans était plus de la moitie de mon poids actuel.
39 ans 242
Et ton copain t'as répondu quoi suite à ce clash?
Sinon comme les filles, je n'ai pas vu de différence, peut être qu'on est plus sensible aux critiques des autres avec du poids en plus.
Toutes les filles se font critiquer, qu'elles soient minces, rondes, petites, grandes.
La seule différence que je constate, c'est que les gens te parlent plus facilement quand tu es mince.
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Quand je compare les témoignages, j'ai vraiment l'impression qu'un homme doit atteindre un poids conséquent pour attirer des remarques et des comportements spécifiques.

D'un autre coté, on peut comprendre qu'un homme incite plus fréquemment à une certaine prudence.
36 ans Niort 1336
Bienvenue dans le monde formidable de la mise au ban des rondeurs. N'avais-tu pas remarqué que la société valorisait la minceur ? Que c'en était devenu un sacré business, une véritable "cause nationale", et que, s'il est quelque chose qui reste toujours et toujours, c'est que si les ronds sont ronds, c'est DE LEUR FAUUUUUUTE bouh ! bah ! les méchants ! Z'ont qu'à faire des efforts !

Je ne comprends absolument pas les réponses de mes trois coreligionnaires précédentes, on ne doit pas vivre sur la même planète.

Tu trouveras dans la catégorie TCA du forum de nombreux témoignages dans ce sens. C'est bien tout le problème : plus on nous culpabilise, plus on tente de nous faire rentrer dans le moule, plus on culpabilise et tentons de rentrer dans le moule, plus nous sombrons (pour la plupart) dans les troubles du comportement alimentaire. ça a l'air assez neuf pour toi, cette prise de poids (qui n'a peut être rien à voir avec un TCA), mais tu trouveras sur ce forum nombre d'hommes et de femmes qui doivent lutter chaque jour contre les préjugés sur les gros, les gras, les ronds, les obèses.

Bien sûr que les attitudes sont différentes, souvent tranchantes, blessantes, bien sûr nous culpabilisons, nous prenons tout pour nous, nous nous comparons.

Oui, selon moi, le poids est un véritable handicap vis-à-vis du grand public. Quand on arrive à bien le vivre, c'est vraiment une grande victoire. Parce que nous ne sommes pas aidés.

A lire : Catherine Grangeard, Apfeldorfer, Zermati...
M
90 ans 1565
On vit sur la même planète mais pas avec les mêmes personnes.Tout le monde ne reçoit pas de remarques agressives sur son poids et heureusement.
N
32 ans 357
capucina : mon copain ma dit qu'il ne ferai plus de blagues en public à mon sujet (il m'avait dit un truc humiliant concernant mon poids devant ses amis qui avaient tous rigolé en mode foutage de gueule aie aie).


LaPo : oui j'avais remarqué surtout que je bosse pour un magasine de mode du coup des gens maigres j'ai l'occasion d'en voir. Ce qui j'ignorais c'est que je pouvais moi meme recevoir des remarques sur mes rondeurs venant de proches (mon chéri meme si cest cencé etre de l'humour) ma pote qui se rassure sur ses propres rondeurs imaginaire en se comparant à moi. Perso j'ai toujours fais attention avec le physique des gens cela me viendrait pas a l'esprit de plaisanter la dessus j'aurai trop peur de blesser bref surprise de ce qui m'arrive.
Et en fait j'ai pris beaucoup de poids en peu de temps oui en fait quand j'ai terminé mes etudes je pesais 55kilos (pour 1.60) mais ma cousine qui a des amis qui bosse dans la mode me disait que pour pas qu'on se foute de moi ce serait bien de maigrir un peu (j'etais pas grosse pourtant) puis elle ma conseiller de faire Dukan, je l'ai fais je suis arrivé a 43kilos puis j'ai donc arreté et decidé de remanger normalement et la en aller 6mois +20kilos et la avec le temps +5 bref 1er et dernier regime de ma vie :lol:
26 ans 73
Coucou nioki, tu as raison en disant que les gens changent d'attitude quand on prend ou perd des kgs. Il y a 3ans j'avais entamé un régime qui m'avait fait perdre pas mal de poids, je pesais 63 kgs pour 1m65. Du coup, plus de remarque dans la rue, ni même chez moi, mes cousins m'invitaient aux soirées de leurs amis alors qu'avant ils m'adressaient même pas la parole, bref j'ai gagné le "respect des gens". Là, 3ans plus tard j'ai grossi comme pas possible (et continue de grossir :( ), je croyais que je garderai la même volonté et que je pourrai me contrôler mais bon, au moindre stress ou coup de blues je me jetais sur la nourriture... Les gens ont carrément (re?)changé leur attitude, je pense même que c'est devenu pire qu'avant. Genre avant que j'entame le régime on disait simplement que je n'avais aucune volonté, que j'ai toujours été grosse c'est tout, là on me méprise presque parce que j'ai pas pu entretenir le poids que je faisais après le régime, que la nourriture a pris le contrôle sur ma vie, que j'avais une chance pour changer et que je l'ai raté..

Et puis oui, c'est normal dans notre société de balancer des remarques sur les rondes, pire encore quand on essaie de les remettre à leur place ils sont limite vexés, genre mais moi je parle pour ton bien :shock: et pas que les proches hein, même les connaissances avec qui on n'échange que des politesses ou même des inconnus dans la rue (mais ceux là, ils font pas de simples remarques ils insultent direct) et tout le monde s'attend (ou exige) qu'on garde le silence car on mérite tout ça.
36 ans Niort 1336
Et encore, on ne t'a pas encore parlé des médecins ! Va croiser la rubrique maternité et tu vas voir le nombre de topics "cherche gynéco non grossophobe".

Mais il y a beaucoup plus de gens biens, bienveillants, et pas complètement culpabilisants/cons, c'est juste que peut être les remarque t'on moins...

Ou peut-être que j'ai pas eu de chance ou que je n'ai pas pris assez de recul pour entendre tout ce que j'ai entendu et en faire une maladie, une vraie.
P
52 ans 3714
Le changement d'attitude n'est pas spécialement lié aux kilos en plus mais plutôt relatif aux modifications qui interviennent avec le temps qui passe. Les gens peuvent avoir un regard différent pour plein de raisons, comme les cheveux qui grisent, les rides qui apparaissent, le visage qui change avec l'âge, etc. On connaît quelqu'un à un moment de sa vie, on a une image de lui qui s'enregistre et lorsque ça change, cette image est faussée, elle peut plaire ou décevoir, amener des compliments ou des critiques.
38 ans très au sud 7830
Bon ben je dois être entourée de personnes bienveillantes...
à la danse je n'ai jamais eu la moindre remarque sur mon poids. Ni dans un sens ni dans l'autre, jamais un regard rien. Je suis comme je suis et voilà, je suis une élève comme les autres, une danseuse comme les autres. Je pense tout au plus que l'on est un peu plus bienveillant envers moi et que loin m'encourage, que l'on fait attention à moi.
Mais c'est le max. ET c'était au début, maintenant que l'on me connait les personnes sont avec moi comme avec toutes les autres.

Dans mes lycées je n'ai jamais eu de remarque sur mon poids. Je suis une collègue comme une autre. Les gens font même attention, et au tout début ils n'osaient pas dire des mots comme gros ou obèse devant moi, j'ai signalé que pas de soucis. Donc non je ne me sens pas différente des autres. J'avais des collègues prévenants là dessus. Maintenant ils sont tellement décomplexés que j'ai droit aux discussions des dukannettes comme si je n'étais pas là ^^

Ensuite en perdant du poids là où ça a changé des choses c'est au niveau de la danse que ça a débloqué des choses en moi. Mon corps je le comprends mieux, le bouge mieux. Je le trouve aussi plus harmonieux quand il bouge, ses proportions changent.

Dans la rue et au travail là oui je ne peux pas dire que que le regard des mecs ne change pas. Ils découvrent que la collègue là, en fait elle est je ne sais pas trop ce qu'ils disent, mais ça doit être un truc du genre jolie au mieux, bonne au pire.
Après je ne sais pas dans quelle limite cela est du à mes kgs en moins ou au fait que je suis nettement plus sure de moi, que je bouge différemment etc...

C'est là que je trouve que la question est plus complexe qu'il n'y parait car que l'on en soit conscient ou non on ne renvoie pas la même chose selon le poids que l'on a. Et c'est un cercle vicieux à plusieurs paramètres. Donc pas simple.
Avec mes kgs en moins je suis la nana qui ose affirmer des choses y compris elle même. Qui déconne plus facilement et revendique même un humour perso. Je suis celle qui danse, qui réagit au quart de tour etc. J'ose des choses que je n'osais pas avant, donc le regard des autres change.
Par contre personne ne m'a ouvertement dit "ouah comment t'as perdu", non ou alors il faut que moi même j'aborde le sujet pour qu'ils s'autorisent à le faire. J'ai eu droit à tes "tu es radieuse" "tu es bien habillée" "tu as bonne mine" etc... là aussi les personnes n'osent pas.
Et ça me convient assez bien!
Ah si les seuls personnes qui ont été aussi directs ce sont les élèves, donc des ados. Et ça fait partie d'eux. Mais malgré ça je n'ai eu que des compliments d'eux. Je crois que je me rappellerai longtemps de la tête de l'un des gars que j'avais pas vu depuis 1 mois et demi, je revois la classe au printemps, petite robe et petits talons, et les élèves sont tous surpris. Mais lui c'est "waouh madame mais euh, je suis choqué, je suis désolé je sais pas le dire autrement mais waouh canon quoi" :lol:
mais là il s'agissait d'ados, c'est donc différent.
N
32 ans 357
lovelyamy : a ba voila on a ressenti le changement et toi et moi.

reinette81 : tu as énormément de chance d'être entourée de gens aussi délicats qui ne font aucune remarques et meme pas un "oh comme tu as maigri bravo". Tu es de quel coin ? :D
38 ans Sous les pins!!! 7782
je pense, personnellement, que l'attitude des personnes qui nous entourent vis à vis de nous dépends surtout de notre attitudes à nous et de notre façon de nous voir et/ou de se sentir par rapport aux autres.
En gros je pars du principe que si je m'apprécie et que je ne me compare pas aux autres et bien les gens qui m'entourent n'en auront rien à faire de mon physique et quand ils communiquent ou interagissent avec moi mon physique ne rentre pas en compte.
Je sais pas si je suis trés claire mais j'ai l'impression que c'est surtout les personnes qui sont mal dans leur baskets qui ressente une "persécution" quotidienne vis à vis de leur poids alors que quand on se préoccupe peu de savoir si on est plus ou moins grosse/ronde/maigre bref on peut fair eune longue liste et bien on ne se sent pas mis à l'écart ou tout le temps considérer que comme "gros".
Je suis pourtant obèse morbide (110kg bien tassé!) et je ne ressens pas d'attitude différente envers moi ou quelqu'un de mince!! C'est dans notre tête ce genre de chose et faut vraiment arrêter de croire que parce qu'on est rond ou gros forcément on pars handicapé dans la vie. Mis à part les personnes en forte obésité qui eux peuvent être handicapé physiquement et donc avoir des conséquences direct , pour les autres je pense que c'est surtout un complexe d'infériorité et que déjà arrêter de se sentir persécuter à tout va arrange beaucoup de chose.
Les réflexions désagréables sur le physique il y en aura toujours. Mais voilà les abrutis il y en a partout et il ne s'attaque pas qu'on gros ou rond!
38 ans très au sud 7830
Je suis d'accord avec ce que tu dis Faustine ;)
Je ne me suis rien empêchée de faire à cause de mon poids, j'ai catégoriquement refusé tout traitement de faveur ou dispense et ce depuis gamine (hors de question d'être dispensée de sport par ex). Du coup personne n'a envisagé de me donner un traitement de faveur ou de faire une différence. Ils connaissaient ma réponse d'avance!

Hioki, je vis dans le sud est , vers Nîmes ;)
Pour les t'as maigri waouh cette fois ci je n'ai y ai pas eu droit et tant mieux, mais à 25 ans en pleine phase anorexique ce n'était pas le cas loin de là. Mais je n'étais alors pas du tout entourée par les mêmes personnes côté pro et je ne faisais aucun sport. Mes vrais amis (que j'ai toujours eux) ne mont jamais rien dit non plus. Dans un sens ou dans un autre . Ils m'ont connue obèse, m'ont vue anorexique, reprendre du poids et malade, et là vont me redécouvrir avec une perte de poids. Je ne leur en ai pas parlé car je n'en ai pas besoin. Je sais que tant que je suis bien dans ma tête eux c'est tout ce qu'ils veulent pour moi, et que je sois en bonne santé aussi. Parce que ce sont mes amis.
B I U