MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Perdre des kilos qu'on n'a jamais eus...

Z
31 ans 258
Bonjour, bonjour.

Au début du mois je me suis enfin décidée à voir un médecin généraliste pour des soucis divers et il a semblé très concerné par mon poids. C'était  
différent des autres sur lesquels j'avais l'habitude de tomber. Celui-ci ne m'a jamais dit qu'il fallait être mince un point c'est tout, il m'a dit qu'il fallait que je trouve un poids avec lequel je me sente bien sans trop en demander à mon corps. Et sur le principe je suis d'accord.

Après quelques échanges il m'a expliqué que je donnais l'impression de me voir plus grosse que je ne l'étais, rien d'anormal, on en est tous là je crois. Alors il m'a proposé de me peser, persuadé que je me trompais en disant que je pesais au moins 165-170. J'étais convaincue que j'avais pris énormément de poids cette dernière année.
Il m'a fait rire en disant que sa balance n'allait pas au dessus de 150 et que donc, si je voyais l'aiguille aller au bout, il fallait que je saute vite de là pour ne pas casser le matos. ^^ Et là, alors que je m'attendais à une mauvaise surprise, il m'annonce 137 kg. Non seulement j'étais loin du compte mais depuis ma dernière pesée 1 an et demi en arrière, j'avais perdu 3 kilos, la blague ! Il m'a dit que c'était trop pour ma petite taille (1 m 54) mais tout ce que je pensais à ce moment c'est que ça faisait toujours 35 kilos de moins à perdre.

Je sais que ce n'est pas logique comme raisonnement, je ne les ai jamais eu en plus ces 35 kg alors ils ne sont pas à perdre. Mais je suis pourtant sortie de son cabinet en me sentant plus légère. Par ce que en 4 ans je n'avais pas pris 70 kg comme je le ressentais mais 37. Ça m'a donné l'impression d'avoir limité les dégâts et maintenant c'est comme si j'avais fait la moitié du chemin pour retrouver mon poids "idéal", celui avec lequel je me sentais si bien !

Mais je me pose la question malgré tout, si ces kilos étaient dans ma tête, comment sont-ils arrivés là ? Je veux dire, il a fallu qu'à un moment je me sente moins bien avec mon poids, et j'ai "doublé" mentalement chacun des kilos que j'ai pris... C'est un peu comme se dire que mon cerveau s'est foutu de ma gueule. ^^ On peut dire qu'il a de l'humour.
Depuis je suis prise d'une folle envie de faire du shopping. XD

Le pouvoir des kilos imaginaires, c'est dingue non ?
100 ans 591
Comme quoi, l'influence des chiffres.. !
30 ans La Ville Rose 2320
Je pense que ça arrive à toute personne qui ne se pèse pas et estime la prise de poids ( quand elle le remarque ) uniquement à travers son ressenti.
100 ans 591
ZouZou-X3Again a écrit:
Je pense que ça arrive à toute personne qui ne se pèse pas et estime la prise de poids ( quand elle le remarque ) uniquement à travers son ressenti.


Ducoup tu pense qu'il faut se peser ?
30 ans La Ville Rose 2320
Crakhead a écrit:
ZouZou-X3Again a écrit:
Je pense que ça arrive à toute personne qui ne se pèse pas et estime la prise de poids ( quand elle le remarque ) uniquement à travers son ressenti.


Ducoup tu pense qu'il faut se peser ?


Je pense que chacun fait comme il veut/peut.

Me concernant, je le fais car je sais qu'à ce niveau j'ai une perception pas toujours fiable selon mon moral ou mon cycle. Mes impressions concernant mon poids peuvent me mentir, une balance ( mes vêtements aussi ) ne le fera pas.
45 ans haute saone 45
J'ai eu la même bonne surprise que toi, zinc, en allant faire renouveler une ordonnance. Lors de la pesée, je dis à mon médecin, de toute façon j'ai grossi je le sens. Et là, il m'annonce 125kgs (pour 1m57). Il me regarde, souris et me dis en 3 mois tu a perdus 4 kilos.
Tout ça, pour dire que je pense que lorsque que l'on n'est pas en forme ou que l'on a un coup de blues, on a tendance à amplifier nos "défauts".

Matouzi :teddy:
Z
31 ans 258
Oui Matouzi, tu as raison, j'étais pas très bien dans ma vie ces derniers temps mais je n'ai pas remarqué que je reportais ce mal-être sur mon poids. Je ne sais pas comment le dire. Je n'étais pas mal à cause de mon poids, (je l'ai toujours bien vécu même s'il est handicapant au quotidien pour le moindre effort), mais pleins d'autres choses et c'est comme si j'avais fait peser ces soucis sur mes épaules "physiquement". Je m'exprime mal, désolée. ;)
45 ans haute saone 45
Non,non, ne t'excuse pas, chacun ici s'exprime a sa façon
:teddy:n
B I U