MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Lesbienne musulmane

A
25 ans 8
Bonjour,
Je suis d'origine algérienne j'ai 19 ans et je suis homosexuelle, je le vis très mal ça me détruit psychologiquement je suis terroriser à l'annoncer à ma mère c'est  
juste impossible de l'annoncer tellement j'ai honte vis à vis de ma religion. D'un côté ça me soulagerai d'un poids de le dire mais je peux pas, je suis complètement bloquée. Malgrès que ma famille ne le savent il me mettent absolument pas en confiance il y a quelques jours ma mère parler avec ma sœur car ma sœur c'est marier il y a quelques années à un chrétien (d'ailleurs ma mère en avait beaucoup souffert) ma mère a dit à ma sœur heureusement que t'es avec un homme ça aurait pu être pire imagine tu serai en couple avec une femme je c'est pas si je t'aurais pardonner et ma sœur a répondu oui ce serai dégueulasse d'être avec une personne du même sexe. Depuis ce jour là j'ai plus le goût de rien, je me sens vider, j'ai pas envie que ma famille me prenne pour une personne dégueulasse à cause de ce que je suis, c'est pour ça je reste dans le silence.
31 ans 78 1411
Je comprend ton désaroi, car je vois bien que dans la communauté musulmane on est très dur avec l'homosexualité et limite pour certain violent (hors ça ne s'attrape pas, un minimum de respect pour une chose certes interdite par les religions me semble normale).
J'avoue ne pas voir comment tu peux vraiment t'en sortir sans casser des oeufs. Je veux dire par là que tu risques d'être rejeter par tes parents, ils pourront même ne plus te considerer comme de la famille (déjà quand un musulman ou une musulmane se marie avec un homme blanc non musulman certains les renient...).
Est-ce que tu es proche de ta soeur ? Je veux dire assez proche pour le lui dire et qu'elle ne dise rien, que tu puisses parler à quelqu'un de ta famille ? Quand j'ai voulu me convertir à la religion musulmane j'avais peur et la première personne à qui j'en est parlé est mon frère, histoire de prendre la température, mais c'est pas vraiment pareil puisqu'ils sont super open...
Ne t'interdit pas d'etre ce que tu es, mais il faut bien savoir que si tu le dis, ils peuvent vraiment te renier( es tu prete à ça ?).
Il y a des associations qui ont certainement des gens qui on traversé ce que tu vis, tu devrais t'en rapprocher pour avoir des témoignages et des gens à qui parler de ton soucis, et ainsi te sentir moins seule, et soutenu.
39 ans très au sud 7887
Algerienne, tu n'es pas dégueulasse, et l'amour le vrai n'est jamais sale mais une chose belle et pure, même entre 2 personnes du même sexe.
Tu vis dans un milieu pas facile pour toi, je suis sincèrement triste pour toi. Ce que tu as entendu c'est vraiment très dur.
J'aimerai que le monde soit ainsi que les parents aiment leurs enfants inconditionnellement et que nos sociétés, toutes acceptent qu'il y a plusieurs manières d'aimer et surtout nous laissent libres d'aimer qui l'on veut et ce où que l'on soit sur le globe. C'est ainsi que ça devrait être... l'amour dans le fond c'est simple, c'est les autres qui le rendent compliqué.
Pour la religion je ne suis pas musulmane mais catho et je ne sais pas comment ça se passe dans ton pays pour la religion musulmane mais disons qu'ici (et dans les pays occidentaux) il y a plusieurs "versions" de la religion. Et j'ai choisi d'adopter une vision progressiste qui existe mais est cachée. Je me suis longtemps sentie seule à m'indigner contre la grande église catho quand elle fustige la contraception, l'homosexualité, l'avortement, et surtout son machisme ambiant qui fait qu'une femme ne peut être prêtre et accéder à tout un tas de fonction. Ça me révoltait profondément. J'avais cette évidence: aucun dieu ne peut prétendre être amour et imposer tout cela à ceux qui aiment. Un dieu bienveillant ne peut pas faire ça et les autoriser à le faire en son nom. Et puis un jour au détour d'un magazine nommé Causette j'ai eu THE révélation: je n'étais pas la seule! J'ai dévoré ce numéro là et j'ai compris. Je peux être croyante hors de leurs églises, tant que je suis honnête avec moi même, que je respecte ce que je comprends de ma religion alors je suis dans le vrai, pour moi. Et je pense que Dieu verra d'un meilleur oeil quelqu'un de sincère et qui tente de trouver la vérité (même si elle fait des erreurs) qu'une personne qui exécute sans se poser de questions.
J'ajouterai que bossant dans des établissements catho ça a de quoi t'écoeurer de la religion. La personne qui a validé ma "moralité" et ma motivation en entretien pour que j'ai le droit d'exercer dans des établissements catho est un coureur de jupons invétéré, marié, haut placé dans le diocèse. Il a des enfants illégitimes, couche avec tout ce qui porte une jupe, fait partie d'une poignée de gens qui font la pluie et le beau temps et punissent quiconque ose essayer de changer les choses et remet en doute leurs privilèges. Ces gens soit disant garants de la moralité sont les pires que j'ai vu et il y en a un paquet comme ça à tous les niveaux du catho... alors quand je les entends vomir leur haine sur l'homosexualité j'ai envie de hurler, de leur balancer toute leur merde à la figure et maintenant je sais que la prochaine fois je ne me retiendrai pas, plus jamais.
Parce que en tant que personne je me sens nulle de faire cela, me taire et accepter qu'ils jugent. Je me le dois et je le dois à toutes les personnes qui comme toi par rebond souffrent de cela.
Je te l'ai dit je ne connais pas le système musulman, mais je suis certaine que c'est aussi comme cela que ça se passe. Ceux qui jugent sont les pires fauteurs, mais dans l'homosexualité point de pêché, juste de l'amour alors que eux...

Pour ta famille je ne sais pas quoi te dire. Déjà au moins le sujet aura été mis sur le tapis, c'est donc qu'ils envisagent que cela est possible. Ensuite entre la réaction prévue et celle qui serait, ce ne sont que des pronostics. Et puis il y a la réaction première, celle de sur le coup et ensuite les choses font leur chemin.
Certainement que ça va clasher, toi seule peut décider et savoir ce que tu peux endurer ou pas. C'est ta vie et ta décision.
Tu parles de ton homosexualité, tu as déjà été amoureuse? Tu as eu des expériences? Tu connais des homo (hommes et femmes) dans ton pays avec qui tu pourrais parler?
32 ans Toulouse 130
Si tu as envie de parler "en direct" à des gens qui traversent la même chose que toi, tu as l'association HM2F (Homosexuels et Musulmans de France) :
http://www.homosexuels-musulmans.org/accueil.html
Ils ont des antennes à Paris et à Lyon (je ne sais pas où tu habites ;) ) et, si tu ne vis pas du tout dans le coin, je pense que tu peux toujours les contacter par téléphone.

Je te souhaite en tout cas beaucoup de courage dans ton parcours ;)
Plein de pensées positives.
31 ans 78 1411
reinette81 a écrit:

Pour ta famille je ne sais pas quoi te dire. Déjà au moins le sujet aura été mis sur le tapis, c'est donc qu'ils envisagent que cela est possible. Ensuite entre la réaction prévue et celle qui serait, ce ne sont que des pronostics. Et puis il y a la réaction première, celle de sur le coup et ensuite les choses font leur chemin.
Certainement que ça va clasher, toi seule peut décider et savoir ce que tu peux endurer ou pas. C'est ta vie et ta décision.


Tu sais dans beaucoup de famille on arrive à occulter une personne complètement parce qu'elle ne suit pas la tradition, ce qui est très triste. Je pense qu'avant de dire quoi que ce soit, elle doit etre bien préparé psychologiquement, en avoir parlé avec une association ect, quel ne soit pas isolé, beaucoup de personne homo se suicide à cause de la famille... Alors il faut faire malheureusement super gaffe, et les musulmans (je généralise attention) quand il s'agit d'homosexualité, si c'est des personnes tradi, elles sont très violente dans leur propos et acte, et prenne cela comme une déshonneur et une trahison de la part de la personne... C'est triste...Mais peut etre que sa famille s'en doute et peut etre qu'ils sont ouvert c'est possible, je ne connais pas sa famille...
31 ans 2571
Je suis bien désolée de te lire ça... Je compatis sincèrement, car l'amour devrait toujours être vu tel qu'il est : beau et essentiel.

Tu sais, dans ma famille beaucoup de gens étaient aussi homophobes (grave aussi), et un jour un cousin a annoncé qu'il était homosexuel. Ca a fait une grosse dispute, tout ça. Mais les gens ont évolué depuis, et ça s'est bien arrangé.
Je me dis qu'il faut peut-être laisser une chance aux gens de s'améliorer et de changer d'avis : peut-être que ta famille n'a tout simplement jamais vraiment connu de personne homosexuelle, ou n'a jamais vraiment réfléchi à la question et répète un peu bêtement les phrases qu'elle entend ?

Attention quand même aux réactions violentes, protège-toi en contactant une association.

Es-tu en Algérie ou en France ?
A
25 ans 8
J'habite en France mais où j'habite il y a pas d'association proche pour m'aider et je veut pas en parler par téléphone c'est encore difficile pour moi.
C'est sur elles l'ont dit ça à chaud mais pour ma part c'est naturelle d'être attirée par les femmes et ma famille me remet les idées en place quand il parlent d'homosexualité que c'est mal que c'est pas bien que c'est degueulasse que c'est un très grand pêché et à cause de ça je suis désespérée et cela me fou mal.
Après tout j'essaye d'être une bonne musulmane "Dieu c'est ce qui a dans mon cœur" et il le sais que j'ai pas décider d'être comme ça, je me suis pas réveiller un matin en me disant tient si je deviendrait lesbienne.
Mais je compte bien le dire à ma mère je me marierai certainement pas avec un homme pour faire plaisir à ma famille, je ne veut pas gâcher mon existence pour ça.
J'ai réfléchie dites moi les filles si c'est un bonne idée, je me disais si je m'écrirait une lettre sa peut paraître bête, mais en disant tous ce que j'ai sur le cœur ça peut me libérer moralement.
31 ans 78 1411
Tu veux dire une lettre pour ta famille que tu leur donnes, ou une lettre que tu garderais pour toi histoire de te vider. Si c'est pour toi c'est une bonne idée, si c'est pour ta famille, je te conseillerais avant d'en parler vraiment avec des associations, parce que si ça se passe mal, tu ne seras pas seule.

Je peux te dire qu'avant de parler de ma conversion ma mère était plutot à dire "les religions tous les même, que des sectes rempli de gens desesperés" et quand je lui en ai parlé c'est passé, c'est bien passé, ce qu'elle veut c'est mon bonheur. Biensur je ne parle que pour moi, je sais que dans la culture musulmane c'est très différent, plus catégorique ect ... Ils ont tendance à prendre "l'image de la famille" au sein de la communauté très à coeur. Quand je me suis mise avec mon copain, sa famille musulmane et sénégalaise la très mal vécu et la fait chier jusqu'a il n'y a pas si longtemps... Donc je sais que ça peut etre compliqué. En tout cas je sais que Allah ne te jugera pas pour ça, reste droite et digne, tu n'as pas à rougir de ton coeur. Je t'embrasse fort !
A
25 ans 8
Pour te repondre reinette81, j'ai jamais eu d'experience mais je suis folle amoureuse d'une fille j'ai eu un coup de foudre pour elle, enfaite cette fille c'est la cousine à la femme de mon frere que j'ai vu pendant leur mariage il y a bientot un an j'ai decider de me lancer et de pendre contact avec elle, depuis ce jour là elle m'a inviter chez elle au sud ou elle habite j'irai chez elle dans quelques jours mais ça ma fait enorment de mal quand j'ai su qu'elle etait en couple avec un mec, je sais pas comment je vais le gérer. Surtout que j'ai jamais ressenti ces sentiment là pour qui que ce soit.
Après je ne veut pas donner trop de détail sur la fille concerner, elle va sur ce genre de forum j'ai peur quelle tombe dessus et qu'elle ce reconnaisse donc je vais m'arrêter là.
A
25 ans 8
Merci ''gourmandise'', se serait une lettre pour moi pour me vider l'esprit ça va surement m'apaiser pour un petit moment. Je sais que j'ai pas à rougir mais etre musulmane c'est pas facile surtout qu'on porte ce secret quand ma mère me parle de mariage je suis pas bien, je lui dit d'arrêter et elle me dit mais tu sera obliger de te marier plus tard. Moi j'adorer etre marier et avoir des enfants mais se ne sera pas avec un homme et encore si je serai avec une femme se ne serai pas si simple faudra qu'on se battent pour pouvoir ce marier ou avoir des enfants par rapport à la pression familliale il me reniront surment mais pour moi on ne peut pas vivre sans amour.
A
25 ans 8
Algerienne1995 a écrit:
Pour te repondre reinette81, j'ai jamais eu d'experience mais je suis folle amoureuse d'une fille j'ai eu un coup de foudre pour elle.
Après je veux pas te donner de détail j'ai peur si quelqu'un me reconnaitrait je suis devenu un parano.
Si tu veux je pourrais de parler message privé pour t'en parler plus.
A
25 ans 8
Désolé j'ai un peu de mal je me suis tromper en écrivant le texte juste au dessus, sa a beuger.
Est-ce vous savez comment le modifier ou le supprimer ?
Parceque je n'arrive pas.
90 ans 9582
Je ne suis pas spécialiste du tout des questions d'homosexualité mais je peux te livrer mes impressions...

Tu as eu un coup de foudre pour une fille, c'est à sens unique (elle est hétéro et tu ne lui as pas fait part de ton attirance).

Tu ne comptes pas lui dire, donc il y a 99% de chances qu'il ne se passe rien entre vous qui relève du domaine amoureux.

Je ne sais pas si tu peux d'ores et déjà considérer que tu es lesbienne... tu n'as d'expérience ni avec un homme ni avec une femme si j'ai bien compris. Peut-être que plus tard tu auras un autre coup de cœur pour un garçon cette fois ? Attention, je ne suis pas en train de dire que ça serait mieux, hein !

Maintenant si ça se confirme, il faudra effectivement faire des choix si ta famille campe sur ses positions.

En tout cas, entamer une relation amicale avec cette fille si tu es vraiment amoureuse, ça va faire mal :(

bon courage, quelle que soit la suite...
90 ans 9582
non, tu ne peux pas effacer ou corriger sur ce forum.
31 ans 2571
Je suis pas trop d'accord avec toi a-nonyme : j'ai eu ma 1ère expérience avec un garçon à 17 ans, mais j'étais hétéro bien avant, je le sentais bien, enfin j'ai pas attendu ce moment pour me considérer comme hétéro.

Je pense que si Algerienne1995 ressent déjà ce besoin de le dire à sa famille, c'est sans doute qu'elle est sûre d'elle au fond...

Après peut-être qu'en effet, si elle leur présentait "quelqu'un", une copine précise, ce serait plus simple à avaler ? On peut toujours plus facilement s'attacher à une belle-fille dont on ne voulait pas, qu'à une idée qui nous gêne ;)
B I U