MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le plus bizarre

S
51 ans 26
C'est qu'en-dehors de mon généraliste et de ma regrettée gynéco qui m'ont suivie pendant respectivement 25 et 17 ans, les spécialistes rencontrés ne veulent pas savoir que j'ai eu une  
vie sans surpoids où je mangeais vraiment beaucoup (gros appétit, tout simplement, depuis que je suis gamine).

Mes soucis de dos ? J'en ai depuis que j'ai 20 ans, ils ne veulent pas le savoir.

Mes soucis de chevilles ? J'ai pulvérisé la gauche en 2007 avant de prendre 30 kg ; douleurs permanentes, lymphoedème secondaire (je vous envoie pas de photos c'est trop gore), tout ça, ce serait le surpoids. Ben non, c'est accidentel.

Mes ennuis hormonaux ? J'en ai toujours eu et je prenais des progestatifs en continu depuis 13 ans quand la ménopause est arrivée récemment. Ce ne sont pas les progestatifs qui m'ont fait prendre 30 kg depuis 7 ans, la prise de poids arrive toujours au début du traitement.

Encore un truc : la gynéco odieuse dont je parle m'a presque reproché de ne pas avoir eu d'enfants, comme facteur de risque supplémentaire pour un cancer du sein. Je n'allais quand même pas faire des gosses juste pour limiter UN facteur (et quid de ma mère, avec un cancer du sein 2007, filiforme, ayant eu trois enfants qu'elle a tous allaités ?) !
Je connais... c'est la facilité je crois: on voit un patient obèse avec des pbs de santé, on en déduit que c'est l'obésité qui cause le reste...
c'est parfois vrai, mais il faut quand meme traiter les maladies dont souffre la personne, meme si la cause en est l'obésité...
si qqn développe une insuffisance cardiaque à cause d'une insuffisance rénale, on va lui soigner le coeur, pas lui dire "revenez quand vous aurez été greffé du rein"!!!!!
or, pour l'obésité (qui est pourtant une maladie chronique), on n'hésite pas à dire "revenez quand vous aurez perdu du poids"...
et on nous culpabilise un ma+imum...
cette culpabilisation permanente me semble inadmissible!
On n'est pas responsable de notre poids!!! et on n'en est pas maitre non plus!!!!!
Faire un (énieme) régime pour peser encore plus lourd ensuite, je ne vois pas en quoi ca pourrait arranger quoi que ce soit...
comment se fait-il que les médecins ne sachent toujours pas que les régimes ne marchent pas???
shackleton a écrit:
Encore un truc : la gynéco odieuse dont je parle m'a presque reproché de ne pas avoir eu d'enfants, comme facteur de risque supplémentaire pour un cancer du sein. Je n'allais quand même pas faire des gosses juste pour limiter UN facteur

Inadmissible, bien sûr
mais pour moi, il i a un autre pb derriere ca: l'idée qu'une femme serait faite pour avoir des enfants et qu'il serait anormal de ne pas en vouloir. là aussi, la culpabilisation est fréquente...
une fois, je suis tombée sur un gineco qui, quand je lui ai dit ne pas vouloir d'enfant, m'a dit "mais toutes les femmes veulent des enfants... ce n'est pas parce que vous avez un handicap que vous ne devez pas en avoir..."
il va sans dire qu'il ne m'a jamais revue...
M
92 ans 1565
Je ne dois pas être une femme alors parce que je ne veux pas avoir d'enfants et n'en ai jamais voulu depuis l'âge de 13 ans.
Inadmissible de la part d'un professionnel de la santé.
55 ans 472
Si par malheur tu ne fumes pas et que tu n'as pas de surpoids, le médecin trouvera comme facteur explicatif à une maladie inexplicable que tu es trop stressée ! C'est ce qui m'arrive et c'est limite s'il ne m'a pas dit de voir un psy...
92 ans 9582
ah ben je cumule alors... je suis grosse et mes soucis de santé ne sont dues qu'à... mon stress :lol: et on me l'a dit de voir un psy. Chose faite depuis bientôt sept ans... bonne à abattre donc :roll:
47 ans région parisienne 5831
shackleton a écrit:
la gynéco odieuse dont je parle m'a presque reproché de ne pas avoir eu d'enfants, comme facteur de risque supplémentaire pour un cancer du sein.


:shock: :shock: :roll: :lol:

C'est vraiment risible... Comment?! tu n'as pas fait d'enfants pour limiter ton risque de cancer du sein, enfin, voyons... :roll: Et combien tu aurais dû en faire, d'après cette brave dame, pour que le risque soit divisé par 2? :roll: Je crois que cette remarque remporte le pompon...
49 ans Sur un gros arbre perché 7658
J'avais lu que le bouleversement hormonal de la grossesse pouvait favoriser son déclenchement...

On trouve de la littérature pour tous les goûts...


* Cherche volontaire(s) pour l'aider à prévenir un cancer de la prostate *
B I U