MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Relation amoureuse & confiance en soi

34 ans Sud Ouest 39
Je lis souvent le forum et y participe parfois, surtout dans la rubrique TCA.
Etant boulimique depuis 13 ans, j'ai repris ma vie en main, tout doucement depuis un an.  
Ce TCA a eu beaucoup de conséquences sur ma vie professionnelle, amicale et...sentimentale.
Ayant pris beaucoup de poids, j'étais très complexée et je n'ai eu que très de relations. Depuis quelques mois, j'ai connu quelques jeunes hommes sans pourtant forcer le destin.
Seulement, ça dure deux ou trois semaines au mieux à chaque fois. C'est toujours eux qui ne souhaitent plus me voir.
Le plus surprenant, c'est que mettre fin à une relation aussi brève fût-elle me soulage. Je crois que je ne me sens jamais à la hauteur et être la copine "officielle" me fait peur: peur de ce que vont penser son entourage, peur d'être moins bien que leurs ex...
De plus, n'ayant pas une vie professionnelle débordante et passionnante, j'ai l'impression de ne pas vraiment faire rêver.

Faut-il attendre d'être guérie des tca, avoir trouver sa place professionnellement pour vivre une belle histoire d'amour?
47 ans Sur un gros arbre perché 7658
Bonsoir.

Et est-ce qu'avoir une vie amoureuse n'aiderait pas à mieux gérer tes TCA, et à aborder plus sereinement ta vie professionnelle ?...
34 ans Sud Ouest 39
Si bien sûr, ça m'aiderait beaucoup, sans que la personne ne devienne non plus une béquille.
Les messieurs en question ne comprenaient pas trop comment on pouvait être boulimique pendant 13 ans, être par période au RSA...Avec eux, j'avais sans arrêt besoin de me justifier, j'ai ressenti qu'ils ne croyaient pas en moi et qu'ils ne voulaient d'une fille à leur côté si peu sûre d'elle.
S
31 ans 3465
Le truc c'est qu'une personne qui a un manque (apparent) de confiance en soi dégage l'image d'une personne fragile. Sincèrement, je ne peux pas en vouloir à un homme de couper court à une rencontre s'il ne sent pas une personne solide en face de lui. Je ferai exactement pareil. J'ai besoin de quelqu'un qui se prenne en charge et qui est capable d'affronter la vie tout seul. Je ne dis pas que ce n'est pas ton cas, mais le problème avec le manque d'assurance c'est qu'on a vite l'impression que la personne attend d'être sauvée et dans un contexte sentimental, qu'elle l'attend de toi... Et ça, logiquement, ça rebute.

C'est triste à dire, mais les gens qui ne vont pas bien, n'attirent pas. Le truc c'est que tout le monde à son lot de problème et que personne veut ajouter ceux des autres aux siens. L'air de dire, j'en ai assez avec MES soucis, je n'ai pas d'énergie à consacrer aux tiens.

Maintenant, ce que je veux dire par là, ce n'est pas qu'il faut que tout aille bien dans ta vie pour que tu puisses rencontrer quelqu'un. Comme précisé plus haut, tout le monde a des problèmes...à échelle différente certes, mais tout le monde en a. Ce qu'il faut, c'est juste montrer une assurance qui démontre que tu gères tes soucis.

De même, on est d'accord que dans un couple, on est sensé se soutenir. Donc quand je dis que personne n'a envie d'ajouter les problèmes des autres aux siens, je ne sous-entends pas une relation individualiste où chacun se démerde dans son coin. Je pense juste que parler d'emblée de tes problèmes, ça peut effrayer pour une éventuelle suite.

Je pense qu'il vaut mieux attendre qu'une relation s'installe, laisser la personne s'attacher à toi pour ce que tu as de bon dans ta vie et en toi, avant de le mettre direct au parfum sur tes problèmes. C'est humain, il va se projeter, se dire qu'il va s'engager dans quelque chose de trop compliqué, donc il va préférer fuir. Il faut laisser les choses se mettre en place gentiment et une fois qu'on est dedans on se rend compte que ce n'est pas si compliqué.
34 ans Sud Ouest 39
Sibell:
Je n'ai pas précisé que je suis sortie avec des personnes qui étaient avant des amis, ils me connaissent depuis une année environ, ils ont bien vu que quelque chose ne tournait pas rond chez moi. Je ne peux pas cacher tout mes soucis 365 jours dans l'année...
Sinon, jamais je ne raconterai toute ma vie à quelqu'un que je ne connais pas bien. Je comprend aussi que ça rebute.
De plus, un m'a dit que la première chose qu'il avait vu chez moi c'est ce manque de confiance en moi que je dégage sitôt que je commence à parler, je suis pleine d'hésitations.
Je suis malgré tout quelqu'un d'indépendante, je n'ai jamais était soutenu par quiconque en fait, j'ai appris à tout faire par moi-même. Parfois, j'ai l'impression de ne pas avoir droit à un peu de soutien, de bienveillance de la part de quelqu'un.
Je pense aussi que je ne suis pas tombée sur des personnes qui me correspondent. Je gère mes soucis à ma façon (psychothérapie, activités sportives...). Le dernier me disait que je devrais m'affirmer dans un travail, en m'améliorant physiquement...bref, un grand fossé entre nous. Tout ça m'a perturbé, je pense mettre ma vie sentimentale de côté encore une fois, je ne suis certainement pas prête.
S
31 ans 3465
Oui, mais un ami c'est quelqu'un qui a déjà de l'affection pour toi! Et je ne parle pas de cacher tes soucis toute l'année, mais de ne pas les dire trop rapidement. D'après ce que je comprends de ton premier poste, tu les dévoiles quand même assez vite vu que ça ne dure pas plus de trois semaines...

Je ne prétends pas que tu n'es pas indépendante, je dis juste que le manque de confiance en soi laisse présager que tu es quelqu'un qu'il va falloir appuyer. Et dans les prémices d'une relation, ça peut effectivement faire fuir. Ce qui ne veut pas dire que tu n'as pas droit à du soutien, mais de un, ça ne devrait pas être ta première attente vis à vis d'une personne et de deux, si tu le dis ou le laisse entrevoir tout de suite, ça peut effrayer. Quand tu commences à fréquenter quelqu'un, en général tu lui fais d'abord voir les belles choses. C'est normal, il s'agit un peu de se vendre. Si tu fais comprendre à la personne (que ce soit par des mots ou une attitude) qu'avec toi, il va avoir du travail, dans un premier temps, ça ne donne pas envie.

Comme je l'ai dit, il faut laisser une relation s'installer avant de laisser ses angoisses transparaitre. Une personne qui est attachée à toi ne s'en ira pas parce que tu as des soucis et qu'il faut te soutenir. Au contraire, il sera là pour t'épauler. Mais au bout de 3 semaines, une personne n'a pas forcément le temps d'accrocher. Du coup, s'il peut s'il sent qu'il va s'engager dans une histoire trop compliquée, il risque de couper court assez vite.

Après, si ce sont des personnes qui ne te conviennent pas, c'est autre chose. D'ailleurs le fait que tu dises que ça te soulage quand on te quitte, c'est très révélateur. Tu n'es peut-être effectivement pas prête à entamer une relation amoureuse et que tu te sabotes inconsciemment. Tu sais ce qu'on dit, pour pouvoir être bien à deux, il faut commencer par être bien seul. Donc, c'est peut-être une bonne idée de régler d'abord tes problèmes, de reprendre un peu confiance en toi, ainsi tu pourras te lancer dans des nouvelles rencontres avec des bases plus solides qui te conduiront sans doutes à des issues plus constructives.
34 ans Sud Ouest 39
Merci beaucoup Sibell pour cette réponse constructive.
Disons que je dévoile mes problèmes parce qu'aussi on me pose des questions sur mes comportements (tendances à rien manger ou beaucoup par exemple, à m'isoler sans voir plus personne certaines périodes de l'année)...Il est difficile de mentir, ils connaissaient déjà un peu mes défauts.
Je ferai mieux les prochaines fois. je crois ne pas être prête à entamer une relation, il faut que je me laisse le temps de trouver un équilibre dans ma vie.

Encore merci!
S
31 ans 3465
Je comprends que ce n'est pas forcément évident. Mais positive, tout le monde a ses travers. Tu n'as pas besoin d'être parfaite pour vivre une relation amoureuse. Je suis certaine que ça ira mieux! En tout cas, je te le souhaite. :kiss:
47 ans Sur un gros arbre perché 7658
Il est vrai que vouloir aborder une relation avec une nana qui serait capable de disparaitre de la circulation pendant plusieurs semaines, c'est assez refroidissant et donne envie de passer son chemin...

L'autre peut aussi avoir des attentes toutes aussi légitimes que les tiennes.
37 ans Niort 1336
C'est peut être un peu hs, mais ça me rappelle que quand j'avais dans les 20 ans, on me disait "whoa, tu as l'air si forte à l'extérieur, et en fait tu cache une grande sensibilité/faiblesse"
Ces deux dernières années, ce que j'ai le plus entendu c'est "tu as l'air faible, fragile, mais tu porte une immense force en toi"
Faudrait vous décider.
N'en est t'on pas tous là ?
A noter que ces deux dernières années, j'ai stabilisé ma situation sur tous les plans (pro, sentimental, poids et tca...). Me laisserais-je aller alors à m'appuyer sur cette stabilité pour laisser ressortir des choses que j'enfouissais avant (mais qui devaient ressortir dans mes très épisodiques relations amoureuses, je te rejoins là dessus) ?

Il n'empêche, je comprends parfaitement ce que tu veux dire dans le "je gère toute seule mes soucis" (avec un thérapeute, avec le sport, etc). Indépendance, dépendance affective, confiance en soi...
34 ans Sud Ouest 39
Citation:
Il est vrai que vouloir aborder une relation avec une nana qui serait capable de disparaitre de la circulation pendant plusieurs semaines, c'est assez refroidissant et donne envie de passer son chemin...


Je suis assez instable émotionnellement, je peux avoir des périodes assez noires et faire des crises de boulimie non-stop pendant quelques semaines, je préfère éloigner mon entourage de tout ça. C'est davantage pour les préserver de mon ombre, je peux être très pesante, négative dans ces moments là!

Citation:
C'est peut être un peu hs, mais ça me rappelle que quand j'avais dans les 20 ans, on me disait "whoa, tu as l'air si forte à l'extérieur, et en fait tu cache une grande sensibilité/faiblesse"
Ces deux dernières années, ce que j'ai le plus entendu c'est "tu as l'air faible, fragile, mais tu porte une immense force en toi"


Pour ma part, c'est aussi un changement que j'ai remarqué depuis que j'ai arrêté de jouer à la fille qui va bien, toujours souriante, gentille...je cache beaucoup moins ma fragilité maintenant. J'apprécie aussi qu'on reconnaisse que je suis forte intérieurement, ça montre que les personnes vont au delà des apparences!

Citation:
Me laisserais-je aller alors à m'appuyer sur cette stabilité pour laisser ressortir des choses que j'enfouissais avant (mais qui devaient ressortir dans mes très épisodiques relations amoureuses, je te rejoins là dessus) ?


LaPo, tu résumes bien ce que j'avais du mal à saisir. Je souhaite aussi rester honnête et authentique dans mes relations, je devrais peut être revoir ça aussi!
B I U