MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Comme une drogue

40 ans Petite fleur bleue 690
Salut,

Hier soir, je me suis fait des tartines au chocolat, puis au miel, je mangeais je mangeais, jusqu'à me sentir complètement " remplie", " calée", ensuite j'étais anésthésiée de  
tout. Je me suis endormie.

Cela m'arrive souvent, c'est dommage ! Je voulais juste en parler, je ne sais pas quoi faire pour m'arrêter ! Bises
40 ans Lille 4855
Hello,

En thérapie, on nous a expliqué qu'avant de commencer à manger, il est bon d'essayer de comprendre les sentiments qui réveillent cette pulsion, afin d'éviter la fuite de ces sentiments par la nourriture.

De l'analyser puis, d'essayer de "rassurer" ce sentiment autrement, en faisant quelque chose que tu apprécies à la place de la nourriture, comme par exemple lire ou regarder un film/une série que tu aimes, sortir faire un tour, appeler une amie, etc...

Tout ça pour essayer de "déconditionner" ton corps à se rassurer autrement que par la nourriture. ;)
40 ans Petite fleur bleue 690
Ketai a écrit:
Hello,

En thérapie, on nous a expliqué qu'avant de commencer à manger, il est bon d'essayer de comprendre les sentiments qui réveillent cette pulsion, afin d'éviter la fuite de ces sentiments par la nourriture.

De l'analyser puis, d'essayer de "rassurer" ce sentiment autrement, en faisant quelque chose que tu apprécies à la place de la nourriture, comme par exemple lire ou regarder un film/une série que tu aimes, sortir faire un tour, appeler une amie, etc...

Tout ça pour essayer de "déconditionner" ton corps à se rassurer autrement que par la nourriture. ;)


Coucou,

Merci du tuyau ! Je crois que c'est plein de sentiments mêlés !

Bises
40 ans Lille 4855
Mebele a écrit:
Ketai a écrit:
Hello,

En thérapie, on nous a expliqué qu'avant de commencer à manger, il est bon d'essayer de comprendre les sentiments qui réveillent cette pulsion, afin d'éviter la fuite de ces sentiments par la nourriture.

De l'analyser puis, d'essayer de "rassurer" ce sentiment autrement, en faisant quelque chose que tu apprécies à la place de la nourriture, comme par exemple lire ou regarder un film/une série que tu aimes, sortir faire un tour, appeler une amie, etc...

Tout ça pour essayer de "déconditionner" ton corps à se rassurer autrement que par la nourriture. ;)


Coucou,

Merci du tuyau ! Je crois que c'est plein de sentiments mêlés !

Bises


Je te "rassure", pour moi il m'a toujours été très très difficile d'identifier les sentiments qui entraînent la pulsion.
Certaines dû aux habitudes de réconfort par la nourriture :?
40 ans Petite fleur bleue 690
Ketai a écrit:
Mebele a écrit:
Ketai a écrit:
Hello,

En thérapie, on nous a expliqué qu'avant de commencer à manger, il est bon d'essayer de comprendre les sentiments qui réveillent cette pulsion, afin d'éviter la fuite de ces sentiments par la nourriture.

De l'analyser puis, d'essayer de "rassurer" ce sentiment autrement, en faisant quelque chose que tu apprécies à la place de la nourriture, comme par exemple lire ou regarder un film/une série que tu aimes, sortir faire un tour, appeler une amie, etc...

Tout ça pour essayer de "déconditionner" ton corps à se rassurer autrement que par la nourriture. ;)


Coucou,

Merci du tuyau ! Je crois que c'est plein de sentiments mêlés !

Bises


Je te "rassure", pour moi il m'a toujours été très très difficile d'identifier les sentiments qui entraînent la pulsion.
Certaines dû aux habitudes de réconfort par la nourriture :?


Oui ! J'ai surtout ça avec le chocolat : j'ai vraiment l'impression qu'on me fait un câlin et parfois j'en aurais les larmes qui sortent ! Peut-être suis-je un peu triste ?

Ca doit remonter à loin comme tristesse, quand petite fille, je me sentais abandonnée.

Or, le chocolat, il est toujours là.

Mais parfois, je mélange tout à tout. Sucré, salé, tout y passe !

Bises et merci à toi !
47 ans Sur un gros arbre perché 7658
Aucune boutade dans la remarque : Les bras de ton homme ne peuvent pas apporter un début d'apaisement lors de ces tentations ?...
40 ans Petite fleur bleue 690
le_chat_du_cheshire a écrit:
Aucune boutade dans la remarque : Les bras de ton homme ne peuvent pas apporter un début d'apaisement lors de ces tentations ?...


Si ! Mais je sais pas, j'ose moins me laisser aller avec lui !
40 ans Petite fleur bleue 690
Bon, et puis si je mange en cachette de lui, je ne lui donne aucune chance...
47 ans Sur un gros arbre perché 7658
S'il y a bien une personne avec laquelle tu devrais pouvoir te laisser aller...
45 ans région parisienne 5831
Mebele a écrit:
Je crois que c'est plein de sentiments mêlés !


perso, c'est ce que je croyais aussi, puis, plus je fais attention, plus je me rends compte que c'est faux: en réalité, ce sont des sentiemnts très précis qui me poussent à manger sans faim. Je pensais que c'était "un mélange de plein de choses" parce que je n'arrivais pas à percevoir clairement mes sentiments justement.

Depuis que je travaille sur le fait de reconnaitre mes sentiemnts, je commence à y voir plus clair et je reconnais les sentiments précis qui me poussent à manger sans faim. Et par là même, c'est plus simple pour moi de ne pas manger sans faim, parce que je reconnais précisemment le sentiment qui est à la base de mon envie de manger.

Bref, je te conseillerais d'essayer d'être plus attentive à ce qui te pousse à manger sans faim: au moment où tu te lèves pour aller manger, tu te poses et tu réfléchis: quels étaient les choses précises auxquelles je pensais juste avant de me lever, quels étaient les sentiments précis que j'éprouvais?

Au début, c'est pas facile, c'est un peu le bordel. Tu peux essayer de prendre des notes si tu veux, cela peut t'aider. Et puis, petit à petit, tu commences à y voir plus clair, tu arrives mieux à reconnaitre tes sentiments et c'est là où perso, je me suis rendue compte qu'en fin de compte, ce n'était pas "un mélange de sentiments" mais des idées très précises qui me faisaient manger.
40 ans Petite fleur bleue 690
mamykro a écrit:
Mebele a écrit:
Je crois que c'est plein de sentiments mêlés !


perso, c'est ce que je croyais aussi, puis, plus je fais attention, plus je me rends compte que c'est faux: en réalité, ce sont des sentiemnts très précis qui me poussent à manger sans faim. Je pensais que c'était "un mélange de plein de choses" parce que je n'arrivais pas à percevoir clairement mes sentiments justement.

Depuis que je travaille sur le fait de reconnaitre mes sentiemnts, je commence à y voir plus clair et je reconnais les sentiments précis qui me poussent à manger sans faim. Et par là même, c'est plus simple pour moi de ne pas manger sans faim, parce que je reconnais précisemment le sentiment qui est à la base de mon envie de manger.

Bref, je te conseillerais d'essayer d'être plus attentive à ce qui te pousse à manger sans faim: au moment où tu te lèves pour aller manger, tu te poses et tu réfléchis: quels étaient les choses précises auxquelles je pensais juste avant de me lever, quels étaient les sentiments précis que j'éprouvais?

Au début, c'est pas facile, c'est un peu le bordel. Tu peux essayer de prendre des notes si tu veux, cela peut t'aider. Et puis, petit à petit, tu commences à y voir plus clair, tu arrives mieux à reconnaitre tes sentiments et c'est là où perso, je me suis rendue compte qu'en fin de compte, ce n'était pas "un mélange de sentiments" mais des idées très précises qui me faisaient manger.


Merci !

J'ai un rendez-vous samedi 23 octobre avec une dame pour une RA ! Et je ne sais pas pourquoi mais depuis que j'ai pris ce rendez-vous j'ai l'impression de manger encore plus que d'habitude, sans fin aucune !

C'est comme si je me détruisais petit à petit sans pouvoir rien y faire !

Bises
100 ans 591
Quand je me remplie a en avoir envie de vomir, j'ai un sentiment très étrange; je me dis que je ne suis plus attirante pour personne et qu'a cause de ce comportement je ne mérite rien. Et bizarrement.. ça me fait destresser !! Dans mon esprit, si je touche le fond (car après crise je me sens comme un porc), alors je suis libéré du jugement des autres.
C'est la première phase, la deuxième c'est la culpabilisation. Je me sens dégueulasse, sale, ducoup cercle vicieux pas envie de bien m'habiller, me maquiller..
et je mange derechef pour retrouver la première phase.
B I U