MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Médecins: je voudrais une chose et son contraire

Je viens de prendre conscience d'un énorme parado+e dans mes attentes par rapport au+ médecins.
J'ai maintes fois e+primé ici mon ras-le-bol par rapport au+ médecins qui m'envoient mon poids à  
la figure (je suis en obésité morbide) et me disent en gros de perdre du poids d'abord et de revenir ensuite.
Depuis un peu plus d'un an, je fais plus ou moins la greve des médecins à cause de ca. Je ne vois qu'une généraliste, qui renouvelle mon ordonnance tous les 3 mois sans poser de questions et sans m'e+aminer.
La derniere fois, l'ordinateur avait mis "un cp par kg" sur l'ordonnance (alors que c'est un comprimé par jour). Elle m'a e+pliqué que c'était parce que mon poids n'était pas rentré dans l'ordi et que comme c'est un médicament qui se calcule en principe en fonction du poids, ca faisait beuguer l'ordi. Donc elle m'a demandé mon poids pour que l'ordi nous foute la pai+.
Je lui ai dit, elle l'a noté sans sourciller ni commenter...
Et là, surprise, j'ai comme le sentiment qu'elle n'a pas fait son boulot... alors que si elle l'avait fait, je lui en aurais voulu à mort...
Je veu+ une chose et son contraire en fait...
D'autres ont déjà vécu ca?
31 ans La Ville Rose 2323
Non.

D'ailleurs je ne comprends pas du tout ta réaction. Tu veux un médecin qui ne te parle pas de ton poids, tu le trouves et t'es toujours pas contente ... Faudrait savoir c'que tu veux hein.
ZouZou-X3Again a écrit:
Non.

D'ailleurs je ne comprends pas du tout ta réaction. Tu veux un médecin qui ne te parle pas de ton poids, tu le trouves et t'es toujours pas contente ... Faudrait savoir c'que tu veux hein.

Je suis d'accord. c'est pour ca que je relève mon parado+e, que je ne comprends pas vraiment moi-meme!
M
76 ans 327
Alors, pour mon cas, il m'est arrivé souvent de vivre ce type de paradoxe, et pas uniquement au sujet du poids. Et j'ai compris que ça venait de ma propre insatisfaction, de mon impuissance en fait, mises en exergue par le fait que les autres acceptent cette impuissance.

Je ne sais pas si je me fais comprendre. J'ai accepté que je ne peux pas contrôler mon poids, que je ne serai jamais mince. Je m'y suis résignée, je dois faire avec, mais cette situation ne sera jamais satisfaisante pour moi. Et je supporte encore plus difficilement que les autres reconnaissent cette impuissance. Je pense que pour moi, c'est un renoncement supplémentaire.

Pour y remédier, j'essaie de pratiquer le lâcher-prise, mais les progrès sont lents et précaires.

J'espère avoir pu t'apporter quelque chose.
Mellyne a écrit:
Alors, pour mon cas, il m'est arrivé souvent de vivre ce type de paradoxe, et pas uniquement au sujet du poids. Et j'ai compris que ça venait de ma propre insatisfaction, de mon impuissance en fait, mises en exergue par le fait que les autres acceptent cette impuissance.

Je ne sais pas si je me fais comprendre. J'ai accepté que je ne peux pas contrôler mon poids, que je ne serai jamais mince. Je m'y suis résignée, je dois faire avec, mais cette situation ne sera jamais satisfaisante pour moi. Et je supporte encore plus difficilement que les autres reconnaissent cette impuissance. Je pense que pour moi, c'est un renoncement supplémentaire.

Oui, il i a sans doute de ca, meme si je n'i avais pas pensé.
Il i a aussi le fait que ce médecin ne me propose rien elle non plus. Elle renouvelle une ordonnance à l'identique sans m'e+aminer, m'entend dire que j'ai toujours aussi mal au dos et entend mon poids astronomique sans broncher. Mais, pas plus que ceu+ qui me disent "maigrissez d'abord et revenez ensuite", elle ne propose rien.
Et là, on arrive sur un autre parado+e: d'un coté je veu+ qu'on me fiche la pai+ (ras-le-bol des e+amens médicau+, ras le bol des soins au long cours qui ne font pas avancer grand chose, ras-le-bol des medocs qui détraquent autre chose, ras-le-bol des régimes qui se sont tous soldés par des échecs...) mais d'un autre coté, je voudrais qu'on me propose qqch, un miracle, je sais pas quoi, un truc qui améliore ma qualité de vie!
Je suis un vrai parado+e sur roues, quoi!!!
35 ans 855
Moi je te comprends.
Tu ne veux pas d'un médecin qui te juge par rapport à ton poids, mais pas un médecin qui s'en fiche non plus !
Moi aussi je cherche ça, mais c'est quasiment impossible à trouver.

Je voudrais un médecin qui ne me juge pas, qui ne me fasse pas la morale, mais qui me dise avec bienveillance que si j'ai besoin d'aide par rapport à mon poids, qu'il est aussi là pour ça.
Un médecin à qui je pourrais dire que j'ai mal aux pieds régulièrement, et qui me répondrait que "bien sûr, le mieux serait de perdre du poids, mais sinon, je peux vous conseiller telle ou telle sorte de chaussures ou d'exercice pour vous soulager", etc.
Un médecin à qui je pourrais parler de mes problèmes de pilosité, et qui ne me répondrait pas simplement "c'est à cause de votre poids, vous n'avez qu'à maigrir", mais qui cherchait à vérifier si c'est bien à cause de mon poids ou s'il y a une autre cause, et s'il existe une solution.

Un médecin qui n'aurait pas comme solution miracle à tous mes problèmes "perdez du poids" (parce que ça, si je pouvais le faire ça fait longtemps que je l'aurais fait), mais qui ne s'en fiche pas pour autant.
C
46 ans là 2187
Mais est-ce que tu lui as demandé de te trouver une solution pour tes problèmes ?

Ca peut paraître bête ce que je dis, mais ce médecin fait ce que tu lui demandes, renouveler ton ordonnance, sans être intrusive, elle respecte ta demande.

Est-ce que tu as entamé la discussion avec elle au sujet de ton passé médical, des traitements que tu as déjà tenté, bref...est-ce qu'elle te connait ?

Cette dame n'est peut-être tout simplement pas le genre de médecin qui se croit tout puissant et qui veut soigner les gens malgré eux.
Cool40 a écrit:
Mais est-ce que tu lui as demandé de te trouver une solution pour tes problèmes ?

Ca peut paraître bête ce que je dis, mais ce médecin fait ce que tu lui demandes, renouveler ton ordonnance, sans être intrusive, elle respecte ta demande.

Est-ce que tu as entamé la discussion avec elle au sujet de ton passé médical, des traitements que tu as déjà tenté, bref...est-ce qu'elle te connait ?

Cette dame n'est peut-être tout simplement pas le genre de médecin qui se croit tout puissant et qui veut soigner les gens malgré eux.

c'est tout le pb de mes parado+es et de mes attentes contradictoires...
en fait, je lui ai parlé de la moitié des choses: ma maladie, mes pbs de dos, mes antécédents familiau+ et une partie de mes antécédents personnels. J'ai volontairement omis certains pbs sérieu+ et actuels (dont mon insuffisance respiratoire, mon foie gras et mon pré-diabete) parce que j'en avais marre de faire des e+amens et de courir les spécialistes pour entendre "perdez du poids d'abord et revenez ensuite".
donc on est bien d'accord qu'elle ne peut pas deviner ce qu'elle ne sait pas...
et non, je ne lui ai pas demandé la lune, je ne lui ai rien demandé en fait, à part de renouveler l'ordonnance, ce qu'elle fait très bien, en me faisant régulierement faire une prise de sang pour vérifier le dosage et uniquement ca.
mais en fait, au fond de moi, je voudrais qu'elle me trouve des solutions à des pbs qu'elle ignore, tout en sachant que c'est impossible (elle n'est pas devin!)
Enfin bon, si elle m'e+aminait, elle verrait que mon coeur bat 2 fois trop vite (à cause de mon insuffisance respi) et si elle palpait mon foie, elle verrait qu'il est bcp trop gros.
Donc je suis tres ambivalente: je veu+ qu'on me foute la pai+ (raison pour laquelle je n'ai pas parlé de certains pbs connus) mais je veu+ aussi qu'on me soigne (raison pour laquelle je voudrais qu'elle les devine)!
Et surtout je veu+ qu'on ne m'embete pas avec mon poids mais je ne suis pas non plus satisfaite quand on ne réagit pas à un chiffre aussi astronomique...
Donc, oui, je sais que je ne suis pas du tout cohérente. Mais en fait je ne sais meme pas vraiment ce que je veu+! c'est justement pour ca que j'ai écrit ce post.
Deito a écrit:
Moi je te comprends.
Tu ne veux pas d'un médecin qui te juge par rapport à ton poids, mais pas un médecin qui s'en fiche non plus !

c'est une partie du pb, oui!
Et, oui, c'est tres-tres dur à trouver...
1574
Le problème c'est que le médecin qui fera correctement son boulot en mettant le doigt sur ton problème de poids te donnera sûrement l'impression de directement en faire trop et te harceler...


Non?
146133 a écrit:
Le problème c'est que le médecin qui fera correctement son boulot en mettant le doigt sur ton problème de poids te donnera sûrement l'impression de directement en faire trop et te harceler...


Non?

Bin oui...
Mais le pb du pb de poids, c'est qu'il n'i a pas grand chose à faire justement...
tout ca n'est pas simple...
1574
Ben alors un médecin qui ne relève pas devrait effectivement te correspondre..

Non tu n es pas simple :)
146133 a écrit:
Ben alors un médecin qui ne relève pas devrait effectivement te correspondre..

Non tu n es pas simple :)

En fait, je pensais que ca me convenait comme ca, au moins par rapport au poids. c'est hier quand elle m'a demandé mon poids pour l'ordi et qu'elle n'a pas bronché devant un chiffre aussi astronomique que j'ai eu ce sentiment étrange qu'elle ne faisait pas son boulot et que j'ai pris conscience de mes attentes contradictoires.
91 ans 9582
aurelie3367 a écrit:
146133 a écrit:
Le problème c'est que le médecin qui fera correctement son boulot en mettant le doigt sur ton problème de poids te donnera sûrement l'impression de directement en faire trop et te harceler...


Non?

Bin oui...
Mais le pb du pb de poids, c'est qu'il n'i a pas grand chose à faire justement...
tout ca n'est pas simple...


d'après ce que tu nous a raconté tu as une importante addiction au sucre.... tu crois vraiment qu'il n'y a rien à faire pour ça ? une consultation chez un addictologue et/ou psy pourraient t'aider à t'en sortir....
a-nonyme a écrit:
d'après ce que tu nous a raconté tu as une importante addiction au sucre.... tu crois vraiment qu'il n'y a rien à faire pour ça ? une consultation chez un addictologue et/ou psy pourraient t'aider à t'en sortir....

Je ne crois plus au+ psis... j'en ai trop vu, avec de tres mauvais résultats.
Tout ce que j'ai essaié pour lutter contre mes grignotages n'a fait que les aggraver... c'est pour ca que je ne tente plus rien. En plus, ce n'est pas la seule cause de mon obésité, loin s'en faut: il i a des périodes où je ne grignote pas ou tres peu et je ne maigris pas pour autant, voire meme je continue à grossir.
quant à un addictologue, je n'i avais jamais pensé, pour moi c'était pour les alcooliques et les consommateurs de drogues. Tu crois qu'ils "font" le sucre aussi?
B I U